Partagez | 
 

 Walter Armstrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Walter Armstrong
todchai préfet
PROFIL Gémeaux

Messages : 90
Réputation : 18
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Écossais et Danois

Aspiration : Exorciste

Fiche : Le grand timide à lunettes

RP en cours : You make me sick

RP Terminés : I've slept so long without you • Instant Zòhra
Ghosts
Ochi Chyornye - Les yeux noirs




RPG
Feuille de personnage
Age: 22
Niveau: 4e année Maestria
Baguette Magique: 29,5 cm, bois de tilleul argenté, coeur de poussière de fantôme

MessageSujet: Walter Armstrong    Jeu 22 Mar - 19:21


 

Walter Theodore Armstrong


 Work out your Salvation with fear and trembling
 

INFORMATIONS PERSONNELLES


   
Nom: Armstrong
   
Prénom: Walter Theodore, bien qu’il n’utilise couramment que son premier prénom
   
Date de naissance: 2 Janvier 1958 (Il a vingt-et-un ans)
   
Lieu de naissance: Hawick, en Écosse
   
Citoyenneté(s): Il détient la citoyenneté écossaise ainsi que a citoyenneté danoise.
   
Statut Sanguin: Sorcier simple
   

   

INFORMATIONS SUR LA BAGUETTE


   
La baguette de Walter est un héritage familial; elle appartenait à son grand-père paternel et, au moment du décès de celui-ci, elle est devenue la sienne et s’est adaptée à lui comme si elle avait toujours été destinée à être entre ses mains. Elle mesure 29,5 centimètres et est constituée de bois de tilleul argenté.  En son centre, on retrouve de la poussière de fantôme. Lui vous élaborerait une théorie selon laquelle c’est en fait des plumes d’ange et de la corne de démon réduits en poudre, mais bon… Allons pour la poussière de fantôme.
   

   

   

FORMATION ACADÉMIQUE


   
École élémentaire: Poudlard, chez les Serdaigle. Il a été préfet de sa maison durant sa sixième année, puis préfet en chef durant sa septième année. Il a aussi joué pour sa maison de sa cinquième à sa septième année, au poste de batteur.
   
Résultats des ASPIC: Walter a terminé ses études de magie élémentaire avec des Optimal dans toutes les matières sauf en Études des Moldus, où il s’est ramassé un Acceptable.
   
Domaine d'études & cours à option choisi: Walter étudie à Todhchai, en Ésotérisme, donc.  Son cours à option est celui de Symbolisme.
   
Cours Optionnel hors programme: Il a choisi le cours d'Anomalies magiques et temporelles  comme cours hors cursus.
   
Aspiration(s) académique(s): Le seul but dans la vie de Walt’ à ce moment-ci, c’est de devenir un exorciste. Bien qu’il s’intéresse autant à la possession des lieux que des humains, c’est dans cette dernière qu’il veut se spécialiser. Quand on est convaincu que le mal se trouve partout, et avec de bonnes raisons…
   
Extra-scolaire et implications: Walt’ est aide-bibliothécaire à la bibliothèque de l’université. Il y passait déjà des heures de toute façon, ça revient presque au même.
   

   

   

SITUATION FAMILIALE


   
Walter est le fils unique de Kirstin Andersen et de Theodore (dit Teddy) Armstrong. Sa mère est née à Aalborg au Danemark d’une famille de sorciers de sang simple. Elle est âgée de quarante-cinq ans mais n’en a franchement aucunement l’air, on lui donnerait dix ans de moins. Châtaine aux yeux bleus, grande et svelte. Walt’ s’est souvent fait taquiné par ses amis à cause de cela, justement, comme quoi elle était une… c’était quoi l’acronyme encore? M.E.L… Non… M.I.L… Enfin, c’est secondaire comme détail. C’est une diplomate pour le Ministère magique danois et c’est ainsi qu’elle a rencontré son mari, Theodore. Celui-ci est issu d’une famille de sorciers de sang purs et même si a vécu toute sa vie en se faisant dire qu’il devait marier une autre sang pur, l’amour qu’il ressentait pour sa future femme lorsqu’il l’eut rencontré était impossible à ignorer. Il a quarante-neuf ans et est médicomage, spécialisé dans le traitement des situations urgentes. Bel homme encore bien bâti, ses cheveux autrefois noirs de jais sont maintenant parsemés de gris, tout comme sa moustache et sa barbe – toujours bien taillées et assez courtes.  Ils se sont rencontrés en 1953 lors d’un bal organisé par l’ambassade du Danemark en Écosse, se sont mariés en Février 1955 et, un peu moins d’un an plus tard, Walter est né.  Ils sont toujours mariés et vivent le parfait amour, tous les deux toujours en fonctions dans leurs métiers respectifs. Walter n’a aucun problème avec ses parents, sauf qu’il leur reproche d’avoir toujours été un peu sceptiques par rapport à sa « sensibilité » face aux esprits.
   

   

   

   

VOTRE PERSONNAGE EN QUELQUES MOTS


   

   
Il aime:
 
 

         
  • Le thé Earl Grey ( « Avec une touche de whisky dedans, c’est  juste génial. » )

  •      
  • Les livres

  •      
  • Le caramel

  •      
  • Tout ce qui touche la démonologie/l’angélologie et le monde des esprits et des fantômes

  •      
  • La tarte aux pommes( « Non mais vous comprenez pas, celle de ma grand-mère c’est la meilleure au monde, j’vous jure. » )

  •      
  • Le son de la cornemuse

  •      
  • Les filles (que voulez-vous…)

  •      
  • Fumer la pipe

  •      
  • La sensation de froid en plongeant dans l’eau d’un lac

  •      
  • Dormir à poil

  •  

   
Il n'aime pas:
 

         
  • Les chats

  •      
  • Les sceptiques

  •      
  • Les moqueries

  •      
  • Les aubergines

  •      
  • Les filles niaises ( « …c’est à peine si elles sont bonnes à coucher, quoi. » )

  •      
  • L’arrogance

  •      
  • La violence physique ( « Quand t’en est à mettre un pain à quelqu’un, c’est que t’as déjà perdu. »)

  •      
  • Ne pas comprendre quelque chose

  •      
  • La sensation qu’il a lorsqu’il sent une entité prendre possession de son corps.

  •      
  • L’insalubrité

  •  

   

   
Les cinq objets dont votre personnage ne peut pas se passer:
 

         
  • Sa tabatière, qui contient sa pipe ainsi que son tabac

  •      
  • Son chapelet

  •      
  • Son carnet de note, dans lequel il retranscrit des informations, des idées, des souvenirs qui lui paraissent pertinents.

  •      
  • Ses lunettes, il ne peut pas fonctionner sans.

  •      
  • Sa baguette magique, comme tout sorcier qui se respecte

  •  

   

   

   

   

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE


   

   
Walter n’est pas l’une des personnes les plus accessibles au monde, disons le gentiment comme ça. De l’extérieur, c’est le cas classique du type un peu rejet, qui ne s’est jamais bien intégré au reste des étudiants. Et ce n’est pas totalement faux. Mais la raison pourquoi il ne s’implique pas beaucoup dans la vie estudiantine, c’est qu’il est paranoïaque. Pas au point où c’est pathologique, non. On n’a quand même pas un cas de schizophrénie, quoi. Mais il doute beaucoup et souvent des intentions des gens à son égard, parce que dans le passé, on lui a donné des raisons de douter. Il a été d’intimidation, tant psychologique que physique, durant ses années à Poudlard puisque les gens ne comprenaient pas qu’il puisse être convaincu d’être possédé. On riait de lui, on le traitait de fou, de cinglé, et là on ne parle pas des nombreuses fois où il a été battu¸ jusqu’au point où il devait se rendre à l’infirmerie. Bref, lorsqu’il rencontre des nouvelles personnes, il reste timide et discret mais pas spécialement froid, parfois même sympa. Mais il n’aime pas parler de lui, puisqu’il sait que la conversation déviera nécessairement, un jour ou l’autre, vers sa sensibilité aux esprits et autres entités. Il a un cuisant manque de confiance en lui-même mais ça, c’est presque inutile de le préciser.

Sa « condition » l’a aussi poussé à devenir particulièrement intéressé, voire même obsédé, par tout ce qui touche à la possession, aux anges, aux démons et aux esprits. Il veut comprendre pourquoi  certaines choses n’arrivent qu’à lui et comment faire pour ne plus servir de maison aux âmes en peine qui errent dans les limbes. C’est donc sans surprise que l’on apprend qu’il a lu tout ce qu’il a bien pu trouver sur le sujet et que, s’il ne l’a pas lu, c’est que ce n’est pas paru ou que c’est dans sa liste de choses à étudier.  Il passe beaucoup de temps à la bibliothèque, à feuilleter, retranscrire, absorbé l’information. Walt a une bonne cinquantaine de carnet de notes bien remplis d’extraits qu’il a trouvé intéressants, de recherches, de rituels et de témoignages.

S’il vous fait confiance, cependant, et s’il sait qu’il peut compter sur vous, Walt est un jeune homme qui peut se montrer particulièrement attachant. Il aime bien sortir, faire la fête, boire, et il lui arrive de mettre autre chose que du tabac dans sa  pipe (Mais ça chuuuut!). Lorsqu’un peu éméché, Walter devient  très tactile et compense pour sa distance habituelle en voulant bien se coller un peu (beaucoup). C’est un  jeune homme bien de son âge qui, faisant face à une difficulté d’attachement, se contente  de coucher ici et là au lieu de s’impliquer dans une relation officielle. Rien ne dit que personne n’arrivera à percer sa coquille un jour. Il faudra seulement beaucoup de patience et d’ouverture d’esprit.

Son sens aiguisé du devoir lui donne aussi bien d’autres qualités, comme la persévérance, l’honnêteté, le respect d’autrui. Il sait reconnaître la valeur de la famille et des amis puisque franchement, il n’y a pas beaucoup de gens à qui il fait confiance. Quand on ne fait même pas confiance à soi-même…
   

   

DESCRIPTION PHYSIQUE


   

   
« Le grand ténébreux à lunettes ». C’est lui ça. Du haut de son mètre quatre-vingt-douze, Walter dépasse la plupart des gens qu’il connait. Et sa taille le gêne, parfois. Il aimerait pouvoir être plus discret. Mais quand on dépasse la norme d’au moins une tête, ce n’est pas facile. À première vue, on croirait qu’il est du type grand et maigrichon, avec que de la peau sur les os. Mais sitôt qu’il se décide à enlever sa veste ou son veston foncé, on peut voir de larges épaules encadrer son corps. Sans être hyper baraqué, il a un tonus musculaire bien développé, sans aucun doute dû à son entraînement régulier à la nage; des abdos bien définis, les muscles de son dos et de ses bras bien solides, comme ses jambes.  Il s’habille généralement dans un style assez sobre mais classe. Pantalons foncés, chemise ou pull, bottes Doc Martens noires, habillant parfois le tout d’une veste ou d’un veston.

Les traits de son visage restent assez doux malgré les nuits passées à lire et à faire des recherches. Sa peau, plutôt pâle – mais pas à en sembler malade – offre un joli contraste avec ses cheveux noirs, qu’il garde toujours bien coupés. Frange un peu désordonnée qui vient parfois obstruer sa vision. Son nez reste discret, légèrement retroussé, alors que ses lèvres, elles, sont plutôt charnues et invitantes lorsqu’elles s’étirent en un sourire. Il a les yeux d’un gris-bleu et place devant eux une paire de lunettes à la bordure noire et asses épaisse.  Il préfère être fraîchement rasé mais se permet parfois une fantaisie en laissant pousser un pinch.  Son cou et ses joues, elles, restent toujours dégagés. C’est plus classe, quoi.
   

   

HISTOIRE


   
Pleurs d’un enfant dans la nuit. Sanglots; on sent la terreur dans les petits cris étouffés que le garçon de cinq ans pousse alors que de grosses larmes perlent le long de ses joues pâles. Ses petits doigts sont violemment recroquevillés sur le tissu de son drap alors que l’autre bras enlace un ourson blanc en peluche. Snow, le protecteur des nuits difficiles. Le petit, sanglotant toujours, enfoui son visage contre son doudou et se met à appeler sa mère. Il n’arrive pas à se calmer, il a besoin de voir maman. Sans cesser de pleurer, il l’appelle encore, et encore. Et finalement, au bout d’une minute ou deux, on entend des pas légers s’attarder un instant à la chambre à coucher adjacente. Puis le garçon entend la porte de la chambre de ses parents ouvrir. Puis la sienne, laissant la silhouette rassurante de  sa mère, doucement illuminée par la lueur du couloir, briser sa solitude.  L’enfant tait  ses sanglots, pleurant toujours en silence, la lèvre du bas tremblante, ses yeux bleus-gris levés vers sa mère qui s’approche doucement.

« Qu’est-ce qui se passe, mon trésor? »

Sitôt la mère est-elle assise que le garçon se jette presque dans ses bras, sa tête venant se nicher contre la poitrine de la femme. Contact, chaleur. Il ferme les yeux alors que la main de sa maman se glisse affectueusement dans sa chevelure sombre et contre son dos, recouvert d’un pyjama à l’effigie enfantine de Merlin.  La respiration du petit calmée, il  ouvre ses yeux encore humides et lève la tête pour fixer sa maman.

« C’est encore arrivé, mama… J’ai eu mal à mon cœur, et bobo au ventre. Et j’ai senti parti que si on avait pris les cordes de la balançoire et qu’on m’avait tout enroulé comme un saucisson. Mama… Et j’ai senti qu’une petite fille ou qu’un autre garçon était venu se mettre dans ma tête et changeait ce que je voyais ou les images dans ma tête. »

À force d’en parler, l’enfant se remet à pleurer, grimpant sur sa mère pour qu’elle le prenne dans ses bras. Le femme garde son fils contre elle et le berce doucement, sentant les larmes couler dans son cou, et murmure doucement.

« Tu as fait au cauchemar, Walter. Au mauvais rêve. Ça arrive à tout le monde, même à Mama, même à Papa. »

L’enfant lève aussitôt la tête et pose une main sur la joue de sa mère, la regardant droit dans les yeux, très sérieusement.

« Je faisais plus dodo, mama. Ça m’a sorti de mon rêve. »

Kirstin regarde son fils, son index caressant légèrement sa joue pleine et douce et réfléchit. Ce n’est pas la première fois qu’il fait des crises comme ça, en clamant que ce ne sont pas des cauchemars. Demain, ils iront voir le médicomage pour savoir ce qu’il en pense. Elle hoche doucement la tête puis, gardant son enfant dans ses bras, elle se lève et dit :

« On ira voir la gentille madame Chisolm demain, d’accord? En attendant, on va boire un lait chaud, d’accord? »    

   

   

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES


   

   
L'étudiant séjourne-t-il au collège ou au village la semaine et le
   week-end? :
Walter habite sur le campus durant l’année scolaire mais va parfois passer le week-end avec ses parents à la maison familiale
   
L'étudiant possède-t-il un animal de compagnie? : Non, il n’y tient nullement
   
Quel serait le patronus de votre personnage? Un grand corbeau
   
Autre informations supplémentaires à fournir? : Si ce n’est que  la direction a élaborée avec lui une façon pour lui de vivre ses possessions loin des autres; grâce à un sortilège que seuls lui et le personnel de l’école connaissent, il se rend au milieu du labyrinthe que l’on trouve dans la tour Fowley et n’en sort pas tant qu’il n’est pas revenu à lui.
   

   

   

HORS RP


   

         
  • Comment avez-vous connu le forum :
  • Y’a une jolie nana qui m’a invité
         
  • Votre âge :
  • 22 ans
         
  • Suggestions et commentaires :
  •  Plein d’amour
         
  • Votre plat préféré :
  • Des sushiiiis ~ <3
         
  • Une dernière chose ?
  • Plein d’amour²
     



Dernière édition par Walter Armstrong le Mar 3 Avr - 11:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostas Forester
Professeurs
PROFIL Gémeaux

Messages : 197
Réputation : 40
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Gréco-anglais

Aspiration : Devenir la référence mondiale en création de sortilèges. Et épouser Esther.

Fiche : Prof bôgosse

RP en cours : Aucun pour l'instant



RPG
Feuille de personnage
Age: 29 ans
Niveau:
Baguette Magique: 30 centimètres, bois de charme, crin de Sombral

MessageSujet: Re: Walter Armstrong    Mar 4 Sep - 19:47

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Walter Armstrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Mathew ... Walter!
» Présentation de Roman Walter Johnes. [Validée]
» WALTER CRANE (1845-1915)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Département principal :: Registrariat :: Fiches validées-