Partagez | 
 

 Phillip Harker - We're all stars now in the Dope Show

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phillip Harker
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 134
Réputation : 64
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Anglais

Aspiration : Te casser les couilles

Fiche : Toxic

RP en cours : Kiss me, bite me ; l'Épopée Harker/Waldon


RP Terminés : You wear me out
Rock ‘n roll et Happy hours
come on, is there anybody in there? - Abandonné
And I hate you more than life itself - Abandonné suite à mon retour



RPG
Feuille de personnage
Age: 22 ans
Niveau: 5e année Maestria
Baguette Magique: 29 cm, Bois de Saule, Voile de détraqueur

MessageSujet: Phillip Harker - We're all stars now in the Dope Show   Mer 19 Juin - 0:57


 

Phillip Harker


  I’m the only thing I’m afraid of.
 

INFORMATIONS PERSONNELLES


   
Nom: Harker
   
Prénom: Phillip, mais on le surnomme souvent Phil.
   
Date de naissance: Il est né le 11 Août 1957
   
Lieu de naissance: Londres, au Royaume-Uni
   
Citoyenneté(s): Anglais, mais sa mère est d’origine française.
   
Statut Sanguin: Sang mêlé
   

   

INFORMATIONS SUR LA BAGUETTE


   
La baguette de Phil mesure 29 centimètres. Elle est faite de bois de Saule, bois réputé pour avoir des pouvoirs curatifs. C’est une très belle baguette, brodée de fils argentés en son manche, qui porte toutefois les traces d’usure des doigts de son maître.  On trouve en son centre un morceau de voile de Détraqueur.  
   

   

   

FORMATION ACADÉMIQUE


   
École élémentaire: C’est peut-être affreusement cliché, mais Phillip a été de la maison de Serpentard pour toute sa scolarité à Poudlard.
   
Résultats des ASPIC:
° Défense contre les Forces du Mal - O
° Potions - O
° Sortilèges et Enchantements - O
° Histoire de la Magie - A
° Métamorphose - P
° Etude des Moldus - A
° Botanique - EE
° Soins aux créatures magiques – A


   
Domaine d'études & cours à option choisi: L’Anglais étudie à Nimh et prend le cours optionnel de Créatures magiques et dangereuse

Année d'Étude en cours: Phil en est à sa cinquième année d’études universitaires. Il est donc au Maestria.
   
Cours Optionnel hors programme: Il suit le cours de Création de Sortilèges comme cours hors programme.
   
Aspiration(s) académique(s): N’en a pas vraiment. Ce n’est pas le genre de jeune homme qui pense au futur, à vrai dire. Les plaisirs d’aujourd’hui sont notre réalité. Idéalement, il veut gagner sa vie à concocter des potions et surtout des poisons mais très franchement, pour l’instant, il s’en contrefiche.
   
Extra-scolaire et implications: Aucune. Sauf sortir, boire, consommer des drogues et semer la discorde pour son plaisir personnel.
   

   

   

SITUATION FAMILIALE


   
La vie familiale de Phillip n’est pas des plus désastreuses, ni des plus glorieuses. Ses parents, Trevor et Charlotte, tous les deux des sorciers de classe moyenne, gagnant des salaires respectables, se sont divorcés lorsqu’il avait quatre  ans à la suite de quelques accusations de la part de sa mère pour violence et voie de fait. Son père s'est très vite retiré de sa vie, ne le voyant régulièrement que jusqu'au septième anniversaire du garçon - il ne l'a pas vu depuis. Il a habité avec sa mère durant toute son enfance, endurant une traînée d'amants, un second divorce et un troisième mariage qui a donné trois enfants à sa mère.  Il n’a jamais réussi à s’entendre avec ses demi-frères et demi-sœurs, n’ayant de frère ou de sœur à lui pour prendre le coup avec lui, pour partager le choc. Il s’est vite réfugié dans la vie de rue pour échapper au chaos de ses relations parentales. Son style de vie a fait en sorte que dès sa quatrième année à Poudlard, il n'était plus le bienvenu à la maison familiale - sa mère avait peur de ce qu'il pouvait lui faire, et faire à ses demi-frères et demi-soeurs.  Aujourd’hui, il parle à peine à sa mère et ne la voit qu'une fois par année. Et c'est bien parce qu'elle insiste.
   

   

   

VOTRE PERSONNAGE EN QUELQUES MOTS


   

   
Il aime:
 

         
  • Jouer avec des produits toxiques et dangereux

  •      
  • Cueillir des plantes pour aider à la concoction de ses poisons et potions

  •      
  • Élaborer et consommer des drogues toutes plus tordues les unes que les autres

  •      
  • Écrire. Des histoires courtes, des poèmes, il aime bien la création littéraire et il n’est pas mauvais du tout

  •      
  • Le sexe sans attache

  •      
  • L’univers grandissant des boîtes de nuit et les concerts de rock

  •      
  • Sentir son chaudron frémir sous les flammes

  •      
  • Se sentir en contrôle

  •      
  • Surprendre les gens, voir quelqu’un se fâcher et s’emporter contre lui

  •      
  • Les longues balades une fois le soir tombé, clope aux lèvres et bouteille de rhum à la main, seul avec ses idées.

  •  

   
Il n'aime pas:
 

         
  • La nourriture en général

  •      
  • Les gens qui pleurnichent et qui se plaignent pour les pires conneries

  •      
  • La plupart des gens. Les relations humaines le blasent, à moins qu’il soit en train d’énerver quelqu’un

  •      
  • Avoir tort

  •      
  • Les gens qui se vantent à outrance. Non mais ta gueule, quoi.

  •      
  • Les gens moralisateurs, avec un faux sens du devoir

  •      
  • Les gens qui veulent le sauver

  •      
  • Les matins

  •      
  • Le thé. Il n’endure pas le thé sous toutes ses formes.

  •      
  • Les crises violentes de paranoïa qui le possèdent parfois. Drogue oblige.

  •  

   

   
Les cinq objets dont votre personnage ne peut pas se passer:
 

         
  • Au moins une dose de drogue quelconque. Au cas où il en aurait besoin.

  •      
  • Son paquet de cigarettes et son briquet.

  •      
  • Une capote, sait-on jamais.

  •      
  • Son carnet où il écrit toutes ses recettes et concoctions.

  •      
  • Pour ne pas faire comme tout le monde, sa baguette magique qu’il couve maladivement.

  •  

   

   

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE


   

   
On a tous quelqu’un dans notre entourage que l’on déteste et qui fait tout pour entretenir cette haine que la majorité des gens ressentent pour lui. Quelqu’un qu’on aimerait bien voir crever. Mais il semble que cette personne trouve toujours le moyen d’obtenir ce qu’elle veut et plus encore. Le genre de personne que l’on adore détester, mais que l’on déteste aimer, même si c’est souvent plus fort que soi.

Phil est cette personne pour la plupart des gens qui le connaissent. Même s’il arrive qu’une personne arrive, très rarement, à s’attirer le peu de douceur et d’humanité qu’il lui reste, c’est une personne tordue et malsaine. Il est impulsif, rusé, mesquin, malin, charnel, capricieux et, en fait, totalement détestable. Il profite de toutes les situations qui peuvent l’arranger et ne ressent que très rarement des remords. On ne peut toutefois pas dire qu’il est encore totalement antisocial, même si on lui trouve plusieurs tendances. 

Ce que les gens lui trouvent? Un charisme difficile à soutenir. Sa voix est chaude et basse, son regard est perçant et intimidant, il fait exprès d’être toujours très bien mis, présentant le meilleur de son physique pour compenser pour ses mille et un défauts de la personnalité. 

Disons seulement qu’on ne s’étonnerait pas d’entendre qu’il soit interné dans un hôpital psychomagique ou encore en prison.
   

   

DESCRIPTION PHYSIQUE


   

   
Phil est un homme qui n’inspire pas confiance à première vue. Bien qu’il soit loin d’être squelettique, les muscles de son corps sont particulièrement saillants à cause de la très faible quantité de gras sous sa peau. C’est bien ce qui arrive lorsqu’on ne se nourrit pratiquement pas… Si ce n’était pas de ses muscles qui lui donnent une carrure non négligeable, il serait sans doute rachitique. Il a un métabolisme extrêmement rapide et de mauvaises habitudes en lien à la consommation de diverses drogues qui l’empêchent de prendre du poids, même si ça ne serait pas de trop. 

Il est plutôt grand, mesurant un mètre quatre-vingt-neuf, et garde une silhouette élancée malgré la largeur de ses épaules. Il a de courts cheveux bruns châtains et des yeux perçants d’un noisette plutôt clair, parsemés d’éclats de doré. Ses sourcils sont souvent froncés, comme s’il n’était jamais satisfait et son regard, lorsqu’on ose le soutenir, n’affiche que très peu ses sentiments – possiblement parce qu’à vrai dire, il n’en a pas beaucoup. Ses lèvres, fines, n’affichent que rarement un sourire et généralement, lorsque c’est le cas, c’est un sourire mesquin, malicieux et même charnel qui les ourle. Le plus souvent, cependant, elles sont bien droites
Il porte aussi un grand tatouage tribal qui couvre le haut de son dos, montant légèrement sur ses épaules, un autre tatouage tout le long de sa jambe gauche représentant les os constituant une jambe et un piercing bien simple à la langue, une boule de métal.  Tout ceci est le résultat de ses années à traîner avec la pire bassesse des rues de Londres.
   

   

HISTOIRE


   
C’était le chaos total. Partout. Autour de moi, les gens criaient, s’affolaient, priaient, m’envoyaient promener, me promettaient et me souhaitaient la pire des souffrances. Cancer, plaie, déchet, bon à rien, enfoiré, enculé, bâtard. Ça résonne jusqu’à dans ma tête qui est dans un état tout aussi frénétique que ce qui se passe à l’extérieur. Je me sens engourdi, amorphe. Mes membres me paraissent tellement lourds alors que ma tête, elle, est beaucoup trop légère. Je plane, c’est pas croyable. Et pourtant, je sais très bien ce qui vient de se passer. Mon cerveau a tout enregistré, même qu’il se le repasse en boucle, comme un putain de maso. C’est dans ces moments que je maudis la nature de ne pas m’avoir fait complètement sociopathe. Ça serait tellement plus simple.  Je déteste avoir des remords. Et d’ailleurs, je n’en ai presque jamais.  Mais parfois, c’est plus fort que moi. Parce que je suis humain malgré tout, même si ça m’enrage.
 
Je ne sais pas trop comment ça s’est passé. En fait, si. Mais c’est flou. Tout est flou. Elle m’avait passé une commande quelques jours plus tôt. Un poison léger, juste assez fort pour qu’elle soit bien malade et incapable de se rendre à ses examens. Pourquoi, je ne le sais pas. Ça n’est pas bien important de toute façon, ça n’aurait rien changé à rien.  Parce que d’une façon ou d’une autre, je l’ai loupé. Enfin, loupé… Non, pas vraiment. Il était trop efficace. Beaucoup trop efficace. Fucking shit, je n’aurais pas dû faire tant de coke avant de préparer la potion… Elle devait avoir des légers vomissements, une faible fièvre, des tremblements, des sueurs froides. Rien de dangereux, mais assez grave pour qu’elle puisse être excusée de ses examens. Histoire de gagner du temps de révision. Et puis, le plus important était qu’il était indétectable. C’est pour ça qu’on venait me voir pour des trucs du genre. Mes potions et mes poisons sont presque indétectables en plus d’être efficaces. Toujours était-il que cette fois, le poison était trop fort. Sa coloc de chambre l’a trouvé en pleine convulsions dans son lit, sur le point de crever. Et certains savaient qu’elle était venue me voir pour cette potion.
 
En fait, je m’en veux.
 

Je suis complètement calé contre le fauteuil dans le bureau de la direction. On me dit que son état a été stabilisé, qu’elle est hors de danger, qu’on prend soin d’elle et qu’elle n’a pas l’intention de m’emmener en cour. On me dit aussi qu’on ne veut pas de gens dangereux dans les rangs de l’UMA, que ça fait un moment que mon dossier est surveillé et qu’on a des doutes sur moi. On me dit qu’il faut que j’arrête mes conneries sans quoi j’allais mal virer. Je ne retiens pas un rire. Mal virer? J’ai déjà mal viré. C’est trop tard, vieux con. On me dit d’être reconnaissant, que si ça n’avait été  que de la direction, ça aurait été un passeport direct pour Azkaban. Eh ben, quelle putain de générosité. On me renvoie, en plus de me donner une demande de transfert pour une autre université. St-Barnaby. Paumée en Écosse. Pourquoi pas. Ça me gardera occupé.

   

   

   

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES


   

   
L'étudiant séjourne-t-il au collège ou au village la semaine et le
    week-end? :
Il séjourne au collège.
   
L'étudiant possède-t-il un animal de compagnie? : Non, ça ne l’intéresse pas.
   
Quel serait le patronus de votre personnage? Un scorpion.
   
Autre informations supplémentaires à fournir? : C’est une plaie, faites gaffe.
   

   

HORS RP


   

         
  • Comment avez-vous connu le forum :
  • Disons que je connais des gens
         
  • Votre âge :
  • 23 ans
         
  • Suggestions et commentaires :
  • J’aime j’aime j’aime <3
         
  • Votre plat préféré :
  • Les rhums et coca. Si si, c’est un plat.
         
  • Une dernière chose ?
  • Are you ready?
     


_________________
The devil makes us sin, but we like it when we're spinning in his grip


Dernière édition par Phillip Harker le Mar 13 Jan - 15:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane McCambridge
Directrice Adjointe
PROFIL Scorpion

Messages : 395
Réputation : 30
Date de naissance : 14/11/1928
Nationalité : Écossaise

Aspiration : Être une excellente jardinière ~

Fiche : McCambridge et ses plantes



RPG

MessageSujet: Re: Phillip Harker - We're all stars now in the Dope Show   Jeu 20 Juin - 9:53

Hmmm,

Un gars qu'on adore détester.

J'aime bien le principe mon cher Phillip! La fiche est belle dans les yeux, le personnage est intéressant, il trouvera certainement chaussure à son pied ici !

Quoi qu'il en soit, ta fiche est ACCEPTÉE et je te souhaite un excellent RP parmi-nous!!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Phillip Harker - We're all stars now in the Dope Show

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dallas' Stars
» Red Stars [Tara]
» Mina Harker
» Dalas Stars signature
» Mini campagne Stars Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Département principal :: Registrariat :: Fiches validées-