Partagez | 
 

 À la folie, pas du tout... [Cassounette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finn St-James
Litriu
PROFIL Balance

Messages : 206
Réputation : 8
Date de naissance : 23/09/1959
Nationalité : Aide-cuistot au Régal de Merlin

Aspiration : Devenir fabriquant de baguette

Fiche : Un roux par jour éloigne le docteur pour toujours

RP en cours : -



RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: Cognita
Baguette Magique:

MessageSujet: À la folie, pas du tout... [Cassounette]   Ven 28 Juin - 0:33

Il ne comprenait rien. Absolument rien.

Putain, mais comment il avait fait pour se retrouver là, lui? Karma's a bitch, indeed. C'était la seule explication plausible. Non parce que là, au point où il en était, se jeter du haut du balcon de la terrasse du Sort-thé-lège semblait vraiment être une solution alléchante pour mettre fin à ses tourments.

Sans vouloir tomber dans le mélodrame de la pauvre victime, il devait bien s'avouer qu'il n'avait pas demandé que tout cela arrive. Pas maintenant en tout cas, et surtout pas de la manière dont ça s'était produit. Non mais putain de bordel de merde, quoi! On avait déjà vu mieux! Cent fois, mille fois, un centmillième de milliard de fois mieux. Et le romantisme là-dedans? La magie du moment, les yeux perdus dans ceux de sa douce, les étoiles qui brillent dans le ciel et tout, et tout. Non monsieur, ça ne se passera pas comme ça dans votre cas, parce que vous êtes complètement paumé et malchanceux et que putain, vous êtes dans la merde jusqu'au coup en ce moment!

Il n'avait rien fait, rien demandé à personne après tout. Mais voilà qu'on venait se mettre le nez dans ses affaires et que tout s'en trouvait chamboulé... Sa seule faute, en fait, avait été de mettre les pieds dans le café au mauvais moment. Eh bien! On ne l'y reprendrait pas de si tôt, c'était certain. Il ne pensait pas que ses nerfs seraient capables de le supporter de toute manière. C'était décidé, il resterait cloîtré dans sa chambre pour les prochains mois à venir... Putain, il s'imaginait déjà la gueule de Quinn quand il serait forcé de tout lui avouer... Ce qu'il allait se moquer de lui, le salaud!Vraiment, dans quelle merde il était allé se foutre?

Il était entré dans le café de bonne humeur pourtant, en sifflotant même! À cette heure-là, le Sort-Thé-lège était assez bondé, aussi, n'avait-il pas vraiment fait attention aux gens déjà présent. Première erreur, mon cher Watson. Parce qu'elle était là, tapie dans l'ombre telle une panthère prête à bondir. Et quel bond! Pouf! Alors même qu'il était en train de prendre une gorgée d'un sublime chocolat chaud décadent!Il s'était à moitié étranglé avec le liquide chaud, le recrachant sur un inconnu, se brûlant la langue du même coup quand elle lui avait brusquement saisit le bras . La poisse, ce qu'il pouvait détester les filles et leurs meilleures amies... Nah, pas qu'il n'aimait pas Alecia en fait, c'était une bonne petite fille, charmante et drôle et tout et tout, mais voilà quoi. Il ne se serait pas attendu à ce qu'elle se transforme en harpie pour le coup. Et vas-y que je t'en balance des «T'es qu'un con, je comprends pas comment tu as pu lui faire un coup pareil» ou encore «Excuses-toi ou au moins avoue lui que tu l'aimes!». Comment elle en était venue à conclure que lui, Finley St-James était amoureux de Cassiopée Goldstein alors que lui-même ne se l'était jamais vraiment avoué, ça, il n'en avait pas la moindre idée. Un sixième sens de fille ou un truc comme ça.

Elle l'avait traîné sur le balcon pour pouvoir l’engueuler en paix. Ah! Merci, charmant vraiment. Et pendant qu'il essayait de se justifier auprès de la blonde, son cerveau de pouvoir s'empêcher de répéter sans arrêt des jurons catastrophés et impuissant. Vraiment, il ne savait pas comment se tirer de là.

«Bref, soit tu vas la voir toi-même comme un grand et tu lui dis que tu l'aimes, soit je vais la chercher maintenant et je la ramène ici. Et pas question de te défiler à la dernière minute, sinon je t'arrache les oreilles»

Que... Quoi?! REWIND PLEASE! Que quelqu'un fasse quelque chose! N'importe quoi! Qu'on lui lance un portoloin, un oubliette généralisé, un polynectar pour qu'il change de vie. Il n'était pas prêt à ça. Est-ce qu'il l'aimait vraiment? Est-ce qu'elle l'aimait vraiment plutôt? Aucune chance, mec, tu as vu ta tronche? Les pensées défilaient dans son cerveau à cent à l'heure, moins rationnelles les unes que les autres. Il se sentait livide, lui qui habituellement rougissait si facilement. Ses poings étaient contractés si fort que ses jointures en étaient rendues blanches. Dans son ventre, ce n'était pas des papillons qui batifolaient, mais un putain de rhinocéros qui piétinait le sol en piaffant. C'était clair, il allait mourir.

Puis, soudainement, elle fut devant lui, rayonnante et magnifique. Comme toujours. Et elle le regardait sans comprendre, ayant l'air d'attendre quelque chose, une réponse ou un signe de sa part. Mais c'était peine perdue, il ne savait plus comment agir en personne normale. Il ouvrit la bouche et ouvrit de grands yeux, incapable d'articuler le moindre mot.


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: À la folie, pas du tout... [Cassounette]   Dim 30 Juin - 0:31

Après une journée de cours chargée rien de mieux que de passer un petit moment au Sort-thé-lège pour se détendre. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle était partie déposer son sac dans sa chambre avant de filer au café étudiant. Quand elle arriva, elle remarqua que beaucoup de mon avait eu la même idée qu'elle. Ce qui la fit sourire. Au moins, elle ne serait pas seule en tête-à-tête avec son verre, c'était beaucoup moins déprimant. Elle s'arrêta au bar pour pouvoir se commander un thé, en bonne anglaise. Finalement, elle resta assise sur un tabouret, accoudé au bar, ne voulant pas forcément s'installer avec quelqu'un qui se trouvait déjà dans la pièce.

Cassiopée se détendait tranquillement, le nez dans sa tasse. Sa quiétude fut troublée par l'arrivée de Marlène. Rien de bien grave, la rousse faisait partie des personnes qu'elle appréciait et elle avait l'air d'être un peu perdue parmi tout ce monde, alors la brune se fit un plaisir de l'accueillir à ses côtés. Elles échangèrent quelques mots, mais rien de bien palpitant, à croire que la journée avait été bien trop calme. Elle pouvait entendre la rumeur des conversations autour d'elle, alors qu'elle buvait tranquillement son thé.

Soudain, une tornade blonde fit son apparition dans le café, venant du balcon. Cassiopée ne la remarqua pas tout de suite, à vrai dire elle n'y fit attention que quand celle-ci vint l’interpeller. Cette tornade c'était Alecia, sa meilleure amie, ça faisait un petit moment qu'elles n'avaient pas eu l'occasion de se croiser et apparemment elle voulait à tout prit qu'elle aille sur le balcon. Elle leva un sourcil. Lily avait parfois de drôle de lubies. Cependant, elle accepta, ça avait l'air de lui tenir à cœur. La brune se rendit fila sur le balcon, certaine de trouver quelque chose d'important là-bas.  

La NIHM ouvrit la porte du balcon et elle se figea soudain en reconnaissant la personne qui s'y trouvait déjà, cette tignasse rousse ne pouvait appartenir qu'à une personne : Finn. Son cœur loupa un battement. Elle ne s'attendait vraiment pas à tomber sur lui, sur tout les étudiants de l'école il fallait qu'elle se retrouve nez à nez avec celui qui avait été odieux avec elle. Alecia n'était pas encore sur le balcon et heureusement pour elle, sinon elle aurait eu le droit à un beau regard noir de la part de sa meilleure amie. D'ailleurs, Cassiopée se demandait bien pourquoi elle l'avait envoyé ici, en sachant ce qu'elle ne voulait plus voir Finley après leur dernière « promenade ». C'était rageant, car d'une part, elle avait envie de faire demi-tour, de tourner les talons et de montrer à quel point elle avait été déçu par le comportement du roux, mais d'une autre part, elle avait envie de savoir pourquoi on l'avait amené là. Déboussolée, elle ne savait quoi faire. Finn était là devant elle et même si elle avait été blessé par le roux, elle ne pouvait empêcher son cœur de battre plus vite quand elle se retrouvait face à lui. Ça faisait des lustres qu'elle n'avait pas croisé son chemin.

« Heum...salut Finn »

C'était les seuls mots qui réussirent à sortir de sa bouche. Le roux n'avait pas l'air plus à l'aise qu'elle en réalité, peut-être qu'il lui en voulait encore de lui avoir sauvé la vie la dernière fois, au lac. C'était n'importe quoi, elle n'avait pas voulu faire de mal, elle s'était tellement inquiété pour lui qu'elle n'avait pas réfléchis aux conséquences de son acte et avait plongé. Le roux lui bafouillât un salut, c'était bien mince. Il ne pensa même pas à s'excuser ou quoique ce soit, elle était déçue. Apparemment, il ne tenait pas à retrouver la brune, ce qui lui assura que jamais elle n'aurait de chance auprès de son géant roux.


Message au routoudou:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

À la folie, pas du tout... [Cassounette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» La folie des BAM ! [FINI]
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La folie de la jeunesse [Pv Chris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bâtiment de St. Barnaby :: Deuxième étage :: Le Sor-THÉ-lège :: Le balcon-