Partagez | 
 

 Gainsbury - Le best buddy des moldus! [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harold Gainsbury
Litriu
PROFIL Gémeaux

Messages : 129
Réputation : 27
Date de naissance : 14/06/1956
Nationalité : Anglaise

Aspiration : Adapter toutes les machines moldu au monde sorcier!

Fiche : Gainsbury «Le best buddy des moldus»

RP en cours : Don't let the muggles get you down
NOËL



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: 6e année Maestria
Baguette Magique:

MessageSujet: Gainsbury - Le best buddy des moldus! [terminée]   Mar 23 Juil - 19:27


 

Harold Gainsbury


  Ark.. c'est quoi ce prénom horrible!?
 

INFORMATIONS PERSONNELLES


     
Nom: Gainsbury
 
Prénom: Harold
 
Date de naissance: 14 juin 1956
 
Lieu de naissance: Il vient de Clacton, en Angleterre
 
Citoyenneté(s): Anglaise
 
Statut Sanguin: Sang Simple


   

INFORMATIONS SUR LA BAGUETTE


   
27 cm, bois d'houx, ventricule de dragon, excellente pour sortilège.  La baguette est vieille et à quelques tâche de brûlure et d’égratignure.  Ce n’est pas qu’il n’en prend pas soins, mais avec toutes les expériences et les explosions qu’il subit… sa baguette ne peut pas rester intacte!

   

   

   

FORMATION ACADÉMIQUE


   
École élémentaire: Poudlard chez les blaireaux!
   
Résultats des ASPIC:

    Métamorphose : OSortilèges : EEHistoire de la magie: TDCFM : EEBotanique : APotion: AEtudes des Runes : A



   
Domaine d'études & cours à option choisi: Litriù & Pouvoirs et Auras

Année d'Étude en cours: 4e année Cognita
   
Cours Optionnel hors programme: Études des Moldus
   
Aspiration(s) académique(s): Il aimerait devenir ambassadeur sorcier dans le monde moldus, faire le pont entre ces deux mondes extraordinaire qui le passionne, enfin... ça c'est s'il ne fini pas comme un savant fou à convertir des objets moldus pour les sorciers!

   
Extra-scolaire et implications: Il démonte et remonte toute sorte de truc technologique moldu pour les adapter au monde magique.

   

   

   

SITUATION FAMILIALE


   
Harold est le quatrième enfant d'une famille de sept. Il y a d'abord la petite Adélie et le Maverik national. Les jumeaux de quinze ans plus sage qu'une image. En fait Harold c'est toujours demander s'ils ne cachaient pas leur véritable identité pour ne pas faire mourir leurs parents d'une crise cardiaque. Ils sont tous les deux à Serdaigles dans la prestigieuse école de sorcellerie Poudlard.

Vient ensuite Jared l'enfant trouble de gryffondor, âgé de vingt ans. Ce jeune frère a donné beaucoup de fils à retordre aux professeurs de Poudlard, mais aussi de toute la famille. Malgré tout c'était probablement l'un des frère avec qui Harold s'entendait le mieux.

Dans la ligné suit ensuite Harold lui-même puis Jane âgé de vingt-deux ans. Jane est tout sauf une fille à bonbon. Avec cinq frère, elle a du faire sa place et la maintenir. Sans donc être un petit garçon manqué, peu de chose font peur à Jane. Vous voulez vous battre? Parfait! Vous voulez danser? Parfait! Vous voulez faire des choses hors du commun? Eh bien Jane sera la première debout à revendiquer son droit de participation! Elle fait présentement son Maestria en Sinsear, souhaitant travailler, dans le futur, pour le ministère dans les transports magiques.

Puis Timothy arrive, âgé de vingt-quatre ans, Timothy est LE sportif de la famille. Taille moyenne, bien musclé, belle gueule. Timothy est un charmeur né (au plus grand damne de sa famille qui a l'honneur de rencontrer une nouvelle conquête tous les mois...). Il a un sens de l'humour bien particulier d'ailleurs... Mais ça, personne n'ose lui reprocher! Il termine présentement son Maestria en Ceart

Enfin, le premier enfant prodige: Edwin, âgé de vingt-sept ans, Edwin est l'enfant qui a vieillit trop rapidement. Trop sérieux dans tout Edwin est pourtant un amour avec un cœur d'or. C'était un enfant surdoué et c'est maintenant un homme surdoué. Pour Edwin rien n'est impossible avec beaucoup de travail et de passion! Il fait présentement son Ultimum en Monaraith.

Bien entendu tous ses beaux petits enfants ne déboulent pas de nul part et viennent de deux parents aimant et chérissant. Monsieur papa Ludving Gainsbury, un grand homme au front dégarnie et au caractère patient et discret. M. Gainsbury est un homme peu bavard mais bienveillant. Attention, car lorsqu'il ouvre la bouche et que le prénom complet, suivit du nom, d'un de ses enfants sort... il vaut mieux courir se cacher car, sans exploser de colère, M. Gainsbury fait si bien comprendre sa déception que l'enfant en question n'en est que perturbé. Par chance ces moments arrivent rarement et sont vite terminés par un sourire bienveillant de Ludvig puis d'une accolade de réconciliation. Ludvig travaille comme langue de plomb au ministère et durant toute la jeunesse de ses petits bout de chou papa Ludving avait l'habitude de jouer de petits morceaux d'accordéon à sa famille avant de les envoyer au lit, accompagner de douce voix de la femme.

Puis bien sur vient Madame Maman Dorothy Shepton Gainsbury. Un femme de taille moyenne à l'énergie sans fin. Mme Gainsbury est une boule d'énergie qui cours partout et tout le temps, elle a un talent particulier pour faire mille choses à la fois et de bien évidemment, tout réussir! Avec sept enfants, Dorothy n'a jamais vraiment eu l'occasion de travailler dans le domaine qui la passionnait, mais elle s'en console rapidement en ajoutant qu'en fait, sa plus grande passion est ses enfants.

Évidemment, une famille moyenne avec autant d'enfant n'ont pas assez de fond pour tous les envoyer dans des prestigieuses universités, c'est pourquoi tous les plus vieux sont à St. Barnaby

   

   

   

   

VOTRE PERSONNAGE EN QUELQUES MOTS


   

   
Il aime:
 

         
  • L'électronique

  •      
  • Les moldus

  •      
  • Sa famille

  •      
  • Les jeux vidéo

  •      
  • Intenter des objets inusités & bricoler tout plein de truc, c'est un jeune homme particulièrement manuel

  •      
  • Sa courte barbe

  •      
  • Porter ses pantalons trop courts

  •      
  • Regarder Doctor Who

  •      
  • La science fiction en général... merlin ces moldus l'étonneront toujours!

  •      
  • Que les choses soient symétriques...

  •  

   
Il n'aime pas:
 

         
  • Le drame

  •      
  • Sentir ses cheveux brûler, chose qui lui arrive un peu trop souvent à son goût.

  •      
  • Qu'on le prenne pour un imbécile heureux

  •      
  • Qu'on attaque (verbalement ou physiquement) un membre de sa famille

  •      
  • Se prendre les pieds dans les fleurs du tapis

  •      
  • Voir les filles pleurer

  •      
  • Devoir se battre, c'est un être pacifiste

  •      
  • Être trempé

  •      
  • Les préjugé contre les Poufsouffle

  •      
  • Jouer aux cartes explosives

  •  

   

   
Les cinq objets dont votre personnage ne peut pas se passer:
 

         
  • Un vieux pendentif tout cabossé que sa petite soeur lui donner pour la chance.

  •      
  • Son foulard de Poufsouffle pour les jours froids

  •      
  • Les petites loupes qui s'installe au dessus de ses lunettes

  •      
  • Des grains de café enrobé de chocolat

  •      
  • L'accordéon de son père - qu'il tente d'apprendre à jouer par lui-même et ce, assez efficacement.

  •  

   

   

   

   

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE


   

   
Harold est un jeune homme tout ce qu’il y a de plus charmant. Sorcier sang-simple, aimant de sa famille, patient, carrément et totalement simple.

Il est le frère du milieu de six autres frères et sœurs (il a en fait quatre frères et deux sœurs). Il aime la vie et tout ce qu'elle lui apporte, il aime les gens, les femmes, les moldus, les sorciers, bref, pas mal tout! Enfin, un élève typique et une personne typique.

Disons simplement qu'Harold est monsieur-tout-le-monde et ce faisant, il devient quelqu'un de particulièrement agréable à côtoyer pour toute personne timide, dans la moyenne, ou encore avec une forte personnalité… puisqu’il n’impose pas sa présence.  L’homme caméléon qui s’adapte gentiment et naturellement à toute personne sans en faire un cas et sans allez à l’encontre de sa nature docile. Généralement les gens ont de la facilité à s'identifier à lui car il est jovial, accessible et de bonne humeur.

Étant l'enfant du milieu, Harold a été habitué très tôt à n'avoir que peu d'attention de ses parents et donc que peu d'aide. Il est rapidement devenu un jeune garçon débrouillard et indépendant (Enfin, l'indépendance, sur certain point). Étant un jeune homme très axé sur la famille, il a toujours aimé prendre soins de ses deux petites sœurs les protégeant des grands méchants loups de la vie. Gainsbury n'a pas de talent particulier – si ce n’est qu’il est bricoleur. Il EST, tout simplement.  Être est sincèrement le mot qui le décrirait le mieux.

Sinon, il a une grande passion pour les vieux jeux vidéo moldu (où il s'est découvert un talent particulier, enfin vis-à-vis la majorité des sorciers).

Tout ce qui se rapporte aux moldus le fait frémir d'envie, il les adore, les vénère, les aime!
   

   

DESCRIPTION PHYSIQUE


   

   
Par chance, maintenant qu’il a bien vieillit, Harold a franchement changé (parce qu’il n’avait jamais été dans le passé le petit garçon mignon que les filles s’arrachait) et c’est à son avantage. Il est certes toujours aussi grand et oui, voudrait toujours être un peu plus petit, mais il a appris à accepter sa taille. C’est un très bel homme et si durant son enfance et surtout en fait, durant ses années à Poudlard, il se tenait vouté à cause de la gêne, la pratique du quidditch lui a apprit à se tenir droit et fier, formant d’agréable muscle à regarder.

Le jeune homme a la tête couronné de sept centimètres de cheveux extrêmes bouclés constamment en bataille et d’un brun cendré, qui ajoute à son charme. Pour lui, entretenir son «afro» c’est une guerre constante qu’il a perdu depuis bien longtemps. Sa grande bouche invitante et ses petits yeux bleus, rieurs, cachés derrière ses grosses lunettes d’aveugle, reposant sur un nez long et droit, donnent à tous l’envie d’être son ami ou pour certaine de lui pincer les joues.... Il a une mâchoire bien défini et carré et les joues recouvertes constamment d’une courte barbe. Bref, chez lui tout coule et va de soit… enfin, malgré sa grandeur monumentale!

Dû à sa grandeur, Harold a longtemps eu du mal à se trouver des vêtements à sa taille.  Ses vêtements ne lui faisaient jamais parfaitement et le pauvre maîtrisant mal les sorts pour les adapter se retrouvait constamment avec des pantalons découvrant légèrement ses chevilles,  Encore aujourd’hui, parce que maintenant il est habitué aux petits courants d’air qui viennent chatouiller ses jambes, il porte ses pantalons cor-du-roi toujours aussi court… c’est devenue une habitude et sa marque de commerce un peu. Sinon, T-shirt, chandail, chemise et veston font partie de sa garde-robe quotidienne.
   

   

HISTOIRE


   
«HARRRRRRRRRRYYYYYYYYY!!!!»

La voix de la jeune Adélie raisonnait dans toute la maison alors qu’on l’entendait monter les escaliers à la vitesse «grand V» pour rejoindre le grenier.

«HARRYYY!!!»

Poussant la porte avec force, Adélie entra en trombe dans l’antre de son grand frère, lettre à la main, la secouant dans tous les sens, les yeux brillants d’excitation, alors que du côté d’Harold, rien ne semblait avoir bougé.  Ses lunettes sur les nez, des loupes installées étrangement au dessus de ses verres, le frisé, fixait avec intensité une carte électronique moldu.  La langue sortie, baguette en main faisant de petite torsion, sourcils foncés, visage couvert de suie et cheveux roussi, Harold était en phase de concentration intense, ignorant tout ce qui se passait autours de lui… si seulement…

BAM!

Une explosion jaillit soudainement de sa baguette, faisant sur le coup tomber les lunettes du frisé alors que lui-même tombait de sa chaise à la renverse, sous les rires de sa sœur.

Retirant ses lunettes, maintenant complètement noir, Harold se relève lentement à tâtons en maugréant tout bas pour lui-même:

«Pas possible de réussir cette stupide conversion, franchement même un enfant de dis ans pourraient réussir ça… pas vrai ma carte va être fichu là…»

Complètement aveugle, le grand brun se remis sur ses pieds gauchement alors que les rires de sa sœur raisonnait dans le grenier.  Grognant il se plaignit :

«T’as pas autre chose à faire que de rire toi??  Hop aide moi un peu… j’y vois rien!»

De bonne foi, l’adolescente aida son frère, ramassant tout ce qu’elle trouvait puis, sans délicatesse – parce que bon avec son grand frère elle n’avait pas besoin d’être douce et délicate –, enfonça les lunettes, maintenant propre, de son frérot sur son nez avant de lui coller au visage la lettre.

Reculant sa tête, Harold prit quelques secondes avant de comprendre ce que sa sœur lui collait au nez… du moins, jusqu’à ce que les armoiries de l’université apparaissent clairement au jeune homme, l’écusson s’imprimant dans les rétines de ses yeux.  Sa lettre… il avait reçu sa lettre!

Agrippant l’enveloppe tout en se reculant d’un coup, il fixait en alternance sa sœur, puis l’enveloppe, puis sa sœur.

«Tu… vous!  Depuis quand?» demanda-t-il les yeux exorbités derrière ses verres sales.

«Depuis que je cris ton nom partout dans la maison, bêta!» ria sa sœur «ALLLLEZZZ ouvre là!!» le pressa-t-elle.

Reposant son regard sur l’enveloppe entre ses mains maintenant moities, le grand frisé un peu gauche de la famille avala difficilement sa salive.  Demandant, la gorge serrée, à sa jeune sœur :

«Et si j’suis pas accepté?»

«Tu deviendras la honte de la famille!»

Harold releva la tête, horrifié, pour constater le regard espiègle d’Adélie.  Elle lui fit un large sourire et lui pointa la lettre :

«Arrêtes!  Tu vas être accepté et sinon… tu deviendras un savant fou qui vit dans le grenier de ses parents, c’est tout hein, rien de bien dramatique là dedans… même en allant à l’université tu vas finir comme ça» fini-t-elle par conclure d’un ton badin.

Secouant la tête, l’ancien Poufsouffle ferma les yeux, tentant fermement la lettre à sa sœur :

«Non!  J’veux pas savoir, ouvres-là!»

Soupirant d’amusement, Adélie retira l’enveloppe des mains de son frère, déchira une ouverture en marmonnant :

«Pas vrai, on dirait que tu as douze ans!»

Puis déplia finalement l’enveloppe.  La jeune fille se racla la gorge et commença sa lecture :

« Cher Monsieur Gainsbury,

L’administration de l’université de St. Barnaby a le plaisir de vous informer l’acceptation de votre candidature dans le programme de Litiù - Spécialisation en Sortilèges et Enchantements.

Veuillez prendre note que les cours commenceront le 1er Septembre.  Vous êtes invité à vous présenter dès le 30 aout pour prendre connaissance de l’établissement et faire l’acquisition de votre horaire, ainsi que – selon votre demande – votre chambre en dortoir.

Au plaisir de vous avoir parmi-nous,

Douglas Sherrington – Directeur
Jane McCambridge – Directrice Adjointe. »

   

   

   

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES


   

   
L'étudiant séjourne-t-il au collège ou au village la semaine et le
   week-end? :
Oui!
   
L'étudiant possède-t-il un animal de compagnie? : Il a l'intention de faire l'acquisition d'un basset...
   
Quel serait le patronus de votre personnage? Un singe
   
Autre informations supplémentaires à fournir? : Nop!
   

   

   

HORS RP


   

         
  • Comment avez-vous connu le forum :
  • Par si par là ~
         
  • Votre âge :
  • Trop vieille pour le dire
         
  • Suggestions et commentaires :
  • Je vous aime.
         
  • Votre plat préféré :
  • Le manger
         
  • Une dernière chose ?
  • Bye!
     



Dernière édition par Harold Gainsbury le Sam 3 Jan - 23:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostas Forester
Professeurs
PROFIL Gémeaux

Messages : 197
Réputation : 40
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Gréco-anglais

Aspiration : Devenir la référence mondiale en création de sortilèges. Et épouser Esther.

Fiche : Prof bôgosse

RP en cours : Aucun pour l'instant



RPG
Feuille de personnage
Age: 29 ans
Niveau:
Baguette Magique: 30 centimètres, bois de charme, crin de Sombral

MessageSujet: Re: Gainsbury - Le best buddy des moldus! [terminée]   Mer 24 Juil - 17:14

Bonjour Harold!

Ça fait du bien, de voir des gens sympathiques en nos rangs, après notre vague de méchants. Tout me semble en ordre. Je te passe cependant un avertissement, fais attention à ta grammaire et à ton orthographe, y'a quelques fautes qui font mal aux yeux.

Tu complèteras la chambre 7 avec Walter, Finn et Quinn. Bon jeu!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Gainsbury - Le best buddy des moldus! [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours d'Etude des Moldus - toutes années confondues [Terminé]
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Département principal :: Registrariat :: Fiches validées-