Partagez | 
 

 The Memoirs ~ The awful mind of a twisted girl~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: The Memoirs ~ The awful mind of a twisted girl~   Jeu 10 Oct - 20:30

The Memoirs
The awful mind of a twisted girl

1.Étude clinique de l’enfer

Depuis mon arrivée à St-Barnaby, je ne peux m’empêcher de remarquer que je semble cumuler les échecs. Pas au niveau scolaire, jamais je ne pourrais supporter d’avoir des échecs à ce niveau. Non, c’est quant à tout le reste. Je n’aurais jamais dû venir ici. Les gens me rendent vraiment cinglée, je déteste l’endroit, je m’ennuie de la ville et la verdure commence sérieusement à me donner la nausée. Je suis faite pour les rues polluées, le gris et le noir, le crime, les ruelles sombres… Ici, c’est comme si c’était un monde à part. C’est comme si on vivait dans un beau petit monde parfait. En plus de me donner envie de me laisser débouler dans une cage d’escaliers, j’ai encore plus l’impression que les gens me regardent, m’observent. Si c’est possible, j’ai l’impression qu’on me trouve encore plus étrange qu’avant. En fait, c’est un peu comme être avec une bande d’ignorants, qui vivent dans des petites bulles de bonheur, qui ne demandent qu’à être éclatée. J’aimerais les éclater toutes.

Les autres échecs sont nombreux. J’ai toujours su retirer une certaine satisfaction quant à ma capacité à tout ignorer, à être indifférente et à ne pas être affectée par personne. Cependant, j’ai dernièrement le sentiment que je n’en suis plus capable. Je me laisse approcher et je ne devrais pas. Je ne devrais être amicale avec personne, surtout pas avec un grand Irlandais aux beaux yeux. On vient de deux mondes différents et je sais que tout ça va mal finir. C’est déjà en train de mal finir. Non seulement je me ridiculise, mais en plus, j’ai l’impression d’avoir un gros trou dans la poitrine lorsque c’est évident qu’il ne veut rien de plus qu’une amie. C’est déplaisant, je me sens humiliée. Si au moins j’étais discrète, ce serait déjà bien mieux. Je devrais simplement m’enfermer pendant des semaines, jusqu’à ce que ça passe, mais j’en suis incapable. J’ai envie d’être en sa compagnie.

Je pourrais faire mes bagages et m’en aller, mais c’est impossible. Premièrement, parce que je n’ai nulle part où aller. Je ne peux pas retourner à Londres, ça ne prendrait pas une semaine pour qu’on me retrouve morte dans un fossé. Deuxièmement, parce que je veux aller en cours. J’apprécie apprendre et être éduquée. Je dois simplement endurer et essayer de survivre plus longtemps, de préférence sans perdre de nouveau la tête. Éventuellement, je pourrais prendre mes jambes à mon cou et déguerpir loin de cet enfer et de tous ces idiots.
► P.J.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The Memoirs ~ The awful mind of a twisted girl~   Sam 16 Nov - 23:51

The Memoirs
The awful mind of a twisted girl

2. Les dilemmes

Oh my God, what the fuck have I done? All I can think about is “ What the fuck have I done? What the fuck am I doing?” I’ve always been reasonable, that’s never been a question, but right now, in this moment, I am doubting it. I am acting like a fucking teenager, like a little girl. I can’t be like that, I can’t be acting like a normal girl, hoping for a normal life and a normal relationship... The more I think about it, the less I get it.

It started out so innocently. I just... I just couldn’t help myself, I felt so special around him. He actually treats me like a human being. He actually wanted to help me when I was sick, when I got hurt, when people treated me as if I was crazy. And me? I wanted to puke on his shoes. And I so regret not doing so. I should have been a bitch, I should’ve been mean to him and he would’ve been repulsed. He wouldn’t have tried to be my friend and I would never have fallen for him.

I’ve been an idiot. I can’t stop myself, I want more. I like to feel like this. I like to feel like a human being, like a young woman hanging out with a nice young man. I’ve never cared about those things but now, I want to be with someone without being completely high. I can feel something without popping pills like candy. I know I shouldn’t, I know I’m bad news and that he’ll regret ever wanting to be close to me, but I can’t help myself.

Is it bad? Why do I feel like I’m doing something bad?

► P.J.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
 

The Memoirs ~ The awful mind of a twisted girl~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loin du monde magique :: Praeteritis Memoria-