Partagez | 
 

 The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Sam 12 Oct - 3:14

Pendant un instant, la Londonienne resta plantée à l’entrée du pub, à se questionner sur ce qu’elle faisait là. Puis, elle se donna un coup de pied imaginaire dans le derrière et entra finalement dans l’endroit chaud, où il y avait une certaine quantité de gens. Ce n’était pas plein, elle se doutait qu’à d’autres moments, le pub débordait de jeunes à la recherche de plaisir, de divertissements et plus encore. Enfin, elle tombait à un bon moment, puisqu’il n’y avait pas trop de monde assis au comptoir. C’était déjà assez spécial pour elle de sortir, si elle plus, il avait fallu qu’il y ait foule, elle aurait probablement rebroussé chemin.

À Londres, elle avait eu l’habitude de sortir en boîte, de faire la fête jusqu’aux petites heures du matin, mais elle avait aussi eu l’habitude de toujours être complètement défoncée. Être au beau milieu d’une foule n’a rien de stressant quand on s’enfile l’ecstasy et la speed comme des bonbons. Seulement, maintenant, alors qu’elle n’était pas dans cet état, l’idée qu’il y ait des gens à proximité d’elle ne lui plaisait pas tant. Elle était de bonne humeur, mais il ne fallait tout même pas exagérer.

La jeune femme entra finalement, se dirigeant vers un des tabourets se trouvant plutôt vers le coin, où le comptoir allait rejoindre le mur. Aussi discrètement que possible, ses yeux prirent le temps de scruter l’endroit, à la recherche d’un visage connu. Un visage en particulier. Il venait toujours ici, non? La légère déception qu’elle ressentie ne fut pas tellement difficile à ignorer, ce n’était pas comme si elle lui avait dit qu’elle sortait. Ce n’était pas comme si elle connaissait son horaire ou comme si lui connaissait son horaire à elle.

Aussitôt assise sur le tabouret, Paxton retira son manteau et son écharpe, ainsi que la veste qu’elle portait sous le manteau. Il faisait vraiment chaud à l’intérieur, comparé au froid grandissant à l’extérieur. Chaque soir, il faisait de plus en plus froid, l’hiver était là. Ça ne la dérangeait pas particulièrement, même qu’elle préférait peut-être l’hiver aux autres saisons. Sans plus attendre, elle demanda un verre de bière, limitant son interaction avec le jeune homme derrière le bar à cela. Et elle se permit ensuite de reporter son attention sur les personnes dispersées dans le pub.

C’était… éclectique, voilà ce qui lui venait en tête en regardant la diversité. Des jeunes, des moins jeunes, des personnes seules,  en couple, en groupe… La majorité semblait heureuse d’être là, quelques personnes ne semblaient peut-être pas aussi enthousiastes. Surtout les personnes assises seules… Par Merlin, est-ce qu’elle avait l’air aussi misérable? Non, ce n’était pas possible. Elle était de bonne humeur, elle portait des vêtements simples, mais clairement propres, elle s’était brosser les cheveux avant de sortir de sa chambre et ils étaient même brillants… Non, elle n’avait rien à voir avec ces gens qui semblaient être là par obligation, non pas par plaisir.

Ça aurait été un mensonge pour elle de penser qu’elle n’avait pas espéré trouver un certain Irlandais au pub. Le tout lui avait traversé l’esprit, alors qu’elle était sortie de la fac et qu’elle s’était mise en route vers le village. Puis elle s’était sentie vraiment idiote. Vraiment, se sentir comme une adolescente obsédée n’était pas du tout son style. Elle pouvait vraiment se passer de tout ça. Le verre déposé devant elle fut suffisant pour attraper son attention et la ramener dans le présent. Elle en prit une gorgée aussitôt, sans pouvoir retenir un frisson de traverser la peau exposée à l’air de ses épaules et bras. Le débardeur noir et le jean foncé n’avaient rien de très impressionnants, c’était simple et sans la veste qu’elle avait sur les genoux, elle aurait probablement eu froid à l’extérieur. Ici, la seule brise venait de la porte lorsque quelqu’un entrait ou sortait. Par chance, il n’y avait pas trop de circulation.

Elle aurait pu aller au café, comme d’habitude, mais elle avait eu envie de voir un endroit différent. Et peut-être aussi qu’elle n’avait pas envie de croiser Harker. Il lui faisait peu à peu perdre la tête, elle avait besoin de rester loin de lui. Très loin. Le changement de décor ne lui ferait pas de tord.
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Dim 13 Oct - 7:02

Il déposa un bisou sur la joue de Teagan. Elle le remercia encore pour les lasagnes, emmitouflée dans son pull à la porte de son appartement dans le couloir glacé, puis il descendit rapidement les marches de l'immeuble et se hâta jusque dans la rue, pour venir se faire happer par l'air cristallisé de l'hiver.

Quelques pas seulement le séparaient de la Banshee Hurlante, qui serait sans aucun doute son QG pour la nuit. Inconsciemment, peut-être, se sentait-il plus en sécurité ici que n'importe où ailleurs. En tout cas, il n'en repartait généralement qu'aux petites heures du matin, là où la vie du village commençait à s'éveiller, et où il serait plus difficile, mettons, de concevoir une attaque frontale de Mangemort.

Il entra bien vite dans le pub et, sans vraiment prêter attention aux alentours, il se dirigea vers sa place habituelle au comptoir, celle à côté du vieux tas d'os immobile qui prenait la poussière sur ce même tabouret depuis aussi loin que la mémoire humaine pouvait remonter.
Quinn et Conrad sa tapèrent dans la main, cognèrent leur poing l'un contre l'autre avant d'échanger quelques bouts de conversation sans importance. Alors qu'il se commandait une bière de brasseur en bouteille, le jeune homme enleva son manteau et son écharpe, puis son épais gilet de laine bordeaux, pour révéler une chemise blanche à carreaux marrons et rouges.

Avec simplement cette chemise contre son corps, il était difficile de ne pas remarquer qu'il avait maigri. Il avait toujours cette carrure de nounours qui le caractérisait, mais il ne dégageait plus autant qu'avant cette aura de santé, comme une épaisse enveloppe protectrice.
Il faut dire qu'avec ses horaires décalés, il lui arrivait plus que de raison de sauter des repas. Sans compter que lorsque l'on a le sang chargé du matin au soir, et du soir au matin, il arrive parfois, inévitablement, de rendre le peu de solide que l'on a avalé.
En fait, ces temps-ci, manger n'était pas ce qu'il l'intéressait le plus. Il s'était un peu forcé chez Teagan, ce soir là, par politesse et aussi pour ne pas l'inquiéter. Il n'avait rien bu en dehors d'un verre de soda et d'un peu d'eau ; il voulait faire les choses bien pour sa sœur.

Lorsque le barman lui tendit sa bouteille de verre brun -il était plutôt soulagé que ce ne soit pas Eve de service ce soir- il tendit jusqu'au comptoir une main tremblotante -et ce n'était pas le froid.

Alors qu'il poussait un soupire -de soulagement ? de bien-être ?- après avalé sa première gorgée, il parcourut enfin du regard le pub étonnamment calme ; sans doute le froid qui était tombé d'un coup avait-il découragé les villageois les moins ardus.
Lorsque son regard bleu-gris se posa sur Paxton, il cru d'abord qu'il hallucinait. Il blâma mentalement sa bouteille de bière, à qui il lança un regard accusateur, mais lorsqu'il se rendit compte que son amie était bel et bien là, un sourire traversa son visage, lui donnant tout à coup l'air beaucoup moins fatigué.
Alors qu'il s'approchait d'elle, il se fit la remarque qu'elle lui paraissait particulièrement mignonne ce soir. Quelque chose à voir avec ses cheveux, où alors c'était simplement le contexte, plus festif que le café étudiant, avec sa lumière douçâtre particulière qui donnait aux gens un visage nouveau.

Arrivé au niveau de Paxton, il l'enlaça par derrière, toujours sa bière à la main, et déposa un baiser sur sa joue.

- "Looks like the prettiest girl in town is out tonight! Are we celebrating something?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Dim 13 Oct - 15:03

Si Quinn Doherty n’était jamais passé près de se prendre un coup dans les parties sensibles, il ne pourrait plus dire ainsi. C’était un réflexe, simplement de l’auto-défense, peut-être seulement un peu exagéré. S’ils avaient été dans un endroit silencieux, où les distractions ne fusaient pas de partout, elle l’aurait entendu arriver derrière elle, mais ici, avec la musique, les voix, le bruit des bouteilles se cognant les unes aux autres… Si ses réflexes étaient rapides et précis, elle avait au moins le mérite de consciemment réagir pratiquement aussi vite. C’était tant mieux pour lui, puisqu’elle doutait qu’il ait envie d’un coup de coude dans le ventre, puis dans l’entrejambe. Elle avait déjà compris que c’était très douloureux pour eux.

Elle espéra sincèrement qu’il ne l’ait pas senti se crisper lorsqu’il l’enlaça. Se crisper et bouger rapidement son bras dans un mouvement qui, heureusement pour lui, fut arrêté avant de faire les dommages. N’importe qui d’autre y aurait eu droit, même en sachant que ce n’était qu’une étreinte, que ça n’avait rien d’une attaque, simplement parce qu’elle détestait qu’on entre dans sa bulle. Ça lui semblait être clair, mais il y avait toujours des gens moins intelligents dans le monde. Lui cependant… Cela aurait été humiliant de lui asséner des coups de coude, alors qu’elle était justement en train de penser à lui. Qu’est-ce qu’il aurait bien pu penser d’elle…? Tout le monde avait déjà deviné qu’elle avait des tendances à la violence, mais là, s’en prendre comme ça au garçon le plus sympathique et tolérant, simplement parce qu’il avait voulu la surprendre d’une étreinte… Peut-être que ça aurait été suffisant pour une autre psychose.

Ses joues se rosirent lorsque l’Irlandais posa un baiser sur l’une d’elles et devinrent carrément rouges en l’entendant. Par Merlin, elle pouvait sentir son estomac se tordre un peu plus. Ou c’était des papillons? Peut-être, ça revenait quand même tout au même pour elle. C’était comme si ça grouillait dans son ventre. C’était étrange et ça la faisait sentir comme une petite fille. Cette idée ne lui plaisait pas particulièrement, mais ce n’était pas suffisamment fort pour être plus grand que le sentiment comme tel. Elle aimait ce qu’elle ressentait lorsque quelqu’un osait lui dire qu’elle était jolie. Ça n’arrivait jamais et bien qu’elle savait avoir un physique tout de même appréciable, ça ne faisait pas de tord de se le faire dire. Après tout, elle était une fille, elle n’aimait certainement pas tout à propos d’elle-même et ça ne pouvait pas lui faire de tord d’être rassurée de temps en temps.

Un petit sourire étira le coin de ses lèvres, alors qu’elle baissa timidement la tête, comme si elle ne voulait pas qu’il la voit rougir. Une de ses mains était même venue se poser sur le bras de l’étudiant, pour serrer un peu le tissu de sa chemise entre ses doigts. La demoiselle secoua un peu la tête, comme réponse à la question, en haussant les épaules, puis finalement, elle prononça :


« I just wanted to go somewhere different. I’m tired of always seeing the same walls and the same people. » Elle fit une pause, puis sembla pressée d’ajouter: « Not you! I mean the other people.»

Évidemment, elle aurait pu lui dire qu’elle espérait aussi le croiser complètement par hasard, sans du tout avoir pensé qu’il serait là, mais elle savait déjà que ça ne tiendrait pas la route. Elle savait bien qu’il passait ses soirées ici et de faire comme si elle ne le savait pas l’aurait certainement fait passer pour une idiote. Ou une dépendante. Rien de pire que ça, vraiment. La jeune femme se mordit la lèvre, pour se retenir de rajouter qu’elle espérait le trouver là. Ne pas avoir l’air d’une dépendante, ne pas avoir l’air d’une dépendante… C’était ça qui traversait son esprit encore et encore.

Lorsqu’il brisa l’étreinte, elle se tourna un peu sur son tabouret, pour lui faire face, ses joues ne tenant plus qu’une petite teinte de rose. De toute manière, la couleur était facile à ignorer avec le petit sourire qui reposait sur ses lèvres et elle en était bien consciente. C’était difficile de se retenir de sourire lorsqu’elle était de bonne humeur, en sa compagnie. Arrivée à ce point-ci, elle doutait fortement que ça faisait une différence. Elle était presque tout le temps heureuse de le voir, il aurait fallu être aveugle pour ne pas s’en apercevoir. Après l’avoir observé pendant quelques secondes, remarquant évidemment que comme toujours dernièrement, il ne semblait pas au meilleur de sa forme, même si elle n’en fit pas la remarque, elle dit d’une voix un peu enjouée, suffisamment fort pour que seulement lui puisse l’entendre :


« You’re kinda lucky that I still have control over my reflexes, ‘cause when you hugged me, I almost elbowed you, right where it hurts. Another beer and you would be wondering if you’d ever be able to father children.»

C’était une blague, elle lui fit un petit clin d’oeil pour s’assurer qu’il comprenait qu’elle ne l’aurait pas frappé suffisamment fort pour mettre l’avenir de sa virilité en jeu. Elle n’était tout de même pas complètement sans-cœur, non?
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Dim 13 Oct - 17:00

Sentir la chaleur de Paxton tout contre lui, ses cheveux lui chatouiller la joue, ça avait quelque chose de réconfortant. Il la sentit à peine se crisper, et éclata de rire à la réponse de son amie, sans faire plus de commentaire. Il était suffisamment content de voir qu'elle avait fait l'effort de venir jusqu'ici et, il en était sûr, elle l'avait fait pour lui faire plaisir.

Peut-être pour se racheter de toutes les fois où elle avait décliné son invitation. Peut-être parce que, depuis qu'ils avaient clairement établi qu'ils étaient des amis, quelques soirs auparavant, lors d'une des leurs rencontres au café étudiant, elle estimait qu'une étape était franchie, et qu'ils pouvaient désormais se voir en dehors des murs de l'université.

Quelle qu'en soit la raison, il en était de toute façon ravi, et ce petit évènement ne manquerait sûrement pas de le garder de bonne humeur toute la soirée.

Il relâcha bientôt son étreinte pour venir s'accouder au comptoir, tout près d'elle.

Les souples vagues brunes de ses cheveux, qu'elle avait visiblement coiffés avant de venir, lui dissimulaient partiellement le visage, suffisamment pour que la couleur pourpre que venaient de prendre ses joues échappe à Quinn.
Lorsqu'elle releva finalement son visage vers lui, un sourire radieux illuminait son visage, ce qui eut pour effet immédiat d'agrandir celui de l'irlandais.
Il se pencha légèrement pour écouter la confidence de son amie, et ses lèvres s'étirèrent une une moue amusée.

Il est vrai que ça avait été idiot de sa part, surgir ainsi de nulle part derrière elle. Il se souvenait encore de l'époque, pas si lointaine, où son esprit la comparait involontairement à un animal sauvage vers lequel il fallait avancer à pas de velours, pour ne pas l'effrayer.
Mais il avait comme le sentiment que l'animal s'était habitué à sa présence, mieux, qu'il s'y était attaché. Elle n'était plus le chien perdu et malade, livré  à son sort sous la pluie, qu'il avait fallu prendre dans ses bras pour le ramener au chaud et en sécurité.
Mais tout de même, il y avait toujours autour de Paxton, cette distance qu'il savait qu'il n'arriverait jamais à franchir, une distance de sécurité qui existait mais dont il ne parlaient pas, dont ils n'avaient pas besoin de parler, qui existait pour sans doute un millier de raisons qu'il ne pourrait sûrement jamais que deviner.

Pour toute réponse, il se contenta de hausser les épaules, n'ayant rien perdu de son sourire.

"I guess it wouldn't have been a big loss for the world, not having my offspring."

Il poursuivit, d'un air détaché, alors qu'il tirait le tabouret le plus proche de celui de Paxton pour s'y installer.

"Anyway, that's not going to happen anytime soon, the way things are going."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Lun 14 Oct - 3:02

Même si le sourire que le jeune arborait diminuait l’apparence de ses traits tirés, Paxton n’avait pas trop de difficulté à voir à travers. Ce n’était pas que les cernes sous ses yeux, c’était son air en général. Enfin, qui était-elle pour juger du bien-être des gens…? Elle avait déjà et elle faisait toujours de nombreuses choses plutôt nocives pour elle-même et s’il y avait bien une chose qu’elle détestait, c’était qu’on lui dise. C’était une assez bonne raison pour elle de retenir toutes paroles ayant un rapport avec l’apparence de l’Irlandais. Il pouvait bien faire ce qu’il voulait, il était un grand garçon capable de juger des bonnes et des mauvaises choses. Toutefois, elle se souviendrait très bien de tout cela si jamais lui en venait à commenter sur ses mauvaises habitudes et sur ses actions un peu douteuses à elle. Ça fonctionnerait d’un côté comme de l’autre, c’était vraiment très simple.

Les paroles qu’il dit en lien avec ce qu’elle-même venait juste de confier de lui firent pas perdre son sourire. Peut-être que pour quelqu’un de normal, avec ambitions traditionnelles, désir de petite maison blanche clôturée et de petits monstres courant partout aux alentours, ces paroles aurait semblées vraiment dépressives, mais pour elle…? Non. Quinn était quelqu’un de bien, mais c’était évident qu’il n’était pas à un point dans sa vie où il prévoyait commencer sa petite famille, si c’était même dans ses plans futurs. Elle, elle ne s’imaginait même pas avoir une petite famille un jour. Premièrement, parce que les enfants étaient un grand mystère pour elle et deuxièmement, parce que rien au monde aurait pu lui faire croire qu’elle en serait un jour digne. Puis de toute manière, même si ses fantaisies les plus secrètes se réalisaient, elle ne désirerait jamais avoir à partager la personne qui occuperait le rôle de « douce moitié ».

L’Anglaise avait inconsciemment tiré un peu plus son tabouret vers celui de Quinn lorsqu’il s’était assis. Il était encore trop éloigné et elle allait blâmer le geste sur la musique qui faisait en sorte qu’elle n’entendait pas très bien. C’était faux, mais il n’avait pas du tout besoin de savoir qu’en réalité, elle voulait simplement être tout près de lui. Sans attendre plus longtemps, elle dit :


« It wouldn’t be a big loss, only because kids are annoying. I don’t get kids, whenever they come close to me, I just wanna do bad things to them. I like cats, they make better companions.»

Elle lui fit un petit clin d’œil, puis baissa les yeux vers son sac, qui reposait sur le sol, à côté de son tabouret. Parfois, elle mettait Sire Kittycat dans son sac, parce qu’il avait froid. Heureusement, ça lui plaisait. Il se mettait en boule contre l’écharpe qu’elle fourrait dans le sac et il y dormait, comme un petit bébé. La jeune femme se pencha pour attraper la sacoche et la poser sur ses genoux, avant de l’ouvrir et de jeter un coup d’œil au félin. Celui-ci s’étirait, en miaulant et ce fut bien assez pour qu’elle vienne le prendre d’une main, avant de reposer le sac au sol. Elle le colla contre sa poitrine, puis retourna la tête vers Quinn, un sourire toujours aux lèvres.

« I know you don’t like cats, though. Maybe you could get a dog, I heard that they’re great animals. You could have a nice fluffy dog and he could be friends with Sire Kittycat. Sire Kittycat likes to play with other animals.» dit-elle, sans même s’apercevoir de combien insensée et folle elle semblait être.

En plus, la simple idée la rendait vraiment enthousiaste. Le vrai sens de ce que Quinn avait dit lui avait complètement échappé. En rien avait-elle compris qu’il parlait de petite amie, de relation stable et de tout en découlant. Évidemment qu’elle n’avait pas compris cela, tout ce qui circulait dans sa tête dans le moment, c’était le fait qu’il était assis tout près d’elle, qu’ils discutaient, qu’elle avait envie de plus que seulement ça et qu’elle avait réussi à tenir la conversation sans faire trop de faux pas encore. C’était tout de même adorable, ses yeux un peu brillants de plaisir, son petit sourire qui aurait pu semble être peu aux yeux de certain, mais qui était en fait énorme quand on savait qu’elle n’avait même pas l’habitude d’étirer les lèvres, la façon qu’elle avait de se balancer légèrement sur sa chaise, comme si elle tentait de contenir son amusement. Pour une fois, elle semblait particulièrement apprécier le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Lun 14 Oct - 12:50

Alors que Paxton rapprochait son tabouret du sien, Quinn tendit l'oreille pour ne rien manquer des paroles de son amie, dont la voix s'entremêlait avec la musique, comme cherchant à se perdre en elle. La musique qui emplissait pleinement le pub entre ses quatre murs était douce et bittersweet, comme si le juke box avait décidé que ce soir, la Banshee serait un cocon de confort duquel on n'aurait pas envie de sortir, qu'on y resterait toute la nuit plutôt que de se jeter dehors dans le froid hivernal.

Aux paroles de son amie, un sourire sincère, mais dépourvu de joie étira légèrement ses lèvres. Il n'était pas du tout convaincu que les chats soient de bons compagnons, mais il n'en dit rien, ne voulant pas blesser Paxton. Elle aimait tellement son animal de compagnie, c'était évident à en crever les yeux. En fait, si elle devait choisir entre le sauver d'une maison en flammes, ou sauver son chat, il était à peu près sûr de savoir quel serait son choix.

Lorsque Paxton sortit Sire Kittycat de son sac et qu'elle le colla contre sa poitrine, il vint brièvement glisser le bout de ses doigts sur la tête du félin, entre les deux oreilles. Au moins ce chat était mignon et tenait plus de la peluche que de l'animal ingrat qui était prêt à séduire n'importe quel humain pour un bol de lait, avant de lui planter ses griffes dès qu'il en aurait fini avec, il fallait bien le reconnaître.

Alors qu'il laissait le chat tranquille -sans doute le fait de s'être rappelé de la présence des griffes au bout de ses pattes- pour porter sa bouteille de bière à ses lèvres, il ne put s'empêcher de réfléchir aux paroles de son amie. Ni une certaine peine de se poser sur son cœur.

Alors Paxton ne connaîtrait jamais le bonheur d'être parent. Il ne l'avait jamais été, mais il en était sûr, cela ne pourrait être qu'un bonheur.
En fait, maintenant qu'il y pensait, s'il avait voulu écrire son bouquin d'études des Runes pour les enfants, dans un premier temps, c'était parce qu'il s'était promis de ne pas élever ses futurs enfants dans un monde où l'on n'enseignait pas les Runes avant la troisième année de collège. (Oui, oui, il était vraiment sérieux à ce sujet, et à ce jour il ne comprenait toujours pourquoi cela faisait sourire lorsqu'il racontait ça.)
Bouquin qui, par ailleurs, n'avançait plus du tout depuis quelques semaines, car tout ce qui ne touchait pas de près ou de loin à une verre de bière perdait peu à peu intérêt à ses yeux.

Il revint à l'instant présent lorsque la voix de Paxton s'éleva de nouveau, bataillant contre la musique, lui parlant d'adopter un chien.
Cette fois, un rire sincère s'échappa de ses lèvres, et il avala encore une gorgée de sa bière, prenant le temps d'y penser.

"That sounds like a pretty good idea, actually. I'm going to think about it."


En réalité, c'était déjà tout réfléchi, mais l'enthousiasme de Paxton faisait tellement plaisir à voir qu'il ne voulait l'amoindrir en aucun cas.
En fait, maintenant qu'il y regardait de plus près, il ne se souvenait pas l'avoir déjà vue aussi radieuse. Il la pratiquait depuis suffisamment longtemps pour savoir que ce petit sourire, qui aurait pu paraître faible à un observateur extérieur, portait en lui une chaleur bien plus douce et réelle qu'aucun autre.

Il ne réalisa pas qu'il s'était arrêté pour apprécier l'expression communicative de son amie jusqu'à ce qu'une exclamation transperce la musique, en même temps qu'une brise glaciale pénétrait dans le pub.

"Holly crap!" lâcha un villageois qui venait d'entrer, le nez et les oreilles rouge coquelicot à cause du froid. L'homme s'ébouriffa les cheveux visiblement trempés, et sa cape était couverte de gouttes de pluie. Non, de flocons fondus. "There's a storm starting out there!"

A ces mots, comme si l'homme venait d'annoncer qu'il avait croisé le Père Noël juste devant le pub, trois gamins qui dînaient à une table avec leurs parents se précipitèrent pour coller leur nez à la fenêtre, avant de pousser des cris de joie à la vue de la neige qui tombait à gros flocons. Leur mère leur enfonçait déjà leur bonnet sur la tête avant qu'ils ne se jettent littéralement dehors lorsque Quinn se retourna vers Paxton.

"I know you don't fancy kids, but would you mind if I'm being one right now?"


Il baissa un peu la tête, se frotta la nuque comme il le faisait toujours lorsqu'il était gêné, laissant apparaître sous le col de sa chemise le haut de son tattoo.

"I think I might enjoy the snow fall outside for a few minutes or so."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Lun 14 Oct - 15:47

Le rire de Quinn était un son qui lui plaisait, c’était généralement heureux et même si parfois, elle savait que les gens se forçaient pour rire, ce n’était jamais l’impression qu’elle avait avec lui. Peut-être qu’il se forçait parfois, mais elle préférait penser que non. Ce qu’on ne sait pas ne nous fait pas de tord, non? L’éclat brillant dans ses yeux sembla s’intensifier lorsqu’il dit qu’il penserait à la possibilité d’avoir un animal de compagnie et si la Londonienne avait seulement été ravie de lui faire cette suggestion, elle en était maintenant carrément extatique, même si ça ne se voyait pas trop. Toutes les idées qui se formaient dans sa tête à ce moment-là…

Après avoir avalé une bonne gorgée de bière, Paxton s’apprêta à faire un commentaire sur l’endroit, un bon commentaire, mais elle fut interrompue par l’homme qui entrait dans le pub. Elle pouvait sentir la chair de poule sur sa peau, juste à la vision du blanc à l’extérieur, à la sensation du vent froid qui s’était infiltré dans le pub. Enfin, la neige arrivait. Ça lui plaisait bien le froid. Le chaud aussi. La pluie, le soleil, la neige… Elle n’avait jamais vraiment eu de préférence quant aux conditions météorologiques. La neige, elle devait avouer que ça faisait quand même joyeux, mais c’était peut-être simplement parce qu’elle n’en avait pas trop l’habitude. Évidemment, il y avait un peu de neige à Londres, mais c’était plutôt négligeable comparé à ce qui semblait tomber ailleurs. Tout de même, elle avait quelques souvenirs vifs d’être dehors, dans la rue, alors que quelques centimètres de flocons blancs tombaient du ciel.

La nouvelle d’une tempête sembla plaire aux gens dans le pub, aux enfants qui étaient énervés à l’idée d’aller jouer dehors et aussi aux plus vieux, qui regardaient par les fenêtres, avec intérêt. Elle devait quand même avouer que l’effet était joli et elle comprenait assez bien pourquoi les enfants avaient été si contents de sortir à l’extérieur. Son attention se reporta sur le jeune homme lorsqu’il lui adressa la parole, mais elle ne compris pas tellement ce qu’il voulait dire, avant qu’il ne clarifie, d’un air timide. Wow, il était adorable. Ses joues se rosirent à nouveau, simplement parce qu’elle était gênée de penser qu’il était mignon, même s’il ne pouvait évidemment pas entendre ses pensées. C’était autant ce qu’il venait de dire, que la manière qu’il avait eu de baisser la tête, comme un gamin demandant une permission, de se frotter la nuque…  La demoiselle avait détourné la tête juste après avoir aperçu du coin de l’oeil le tatouage qu’il semblait avoir sous la nuque. Par Merlin, elle pouvait presque sentir son cœur fondre un peu.

Après avoir jeté un dernier coup d’œil par la fenêtre, la brunette releva les yeux vers Quinn, le même petit sourire aux lèvres. Elle voulait bien aller à l’extérieur elle aussi.


«I wanna enjoy the snow too.» dit-elle, en reprenant le sac qui reposait toujours au pied du tabouret.

Elle reposa le chat dans le sac, celui-ci ne semblant pas du tout contrarié par le fait de devoir faire sa sieste là, puis finalement, elle se releva du tabouret, en venant prendre son verre d’une main et le terminer de deux bonnes gorgées. Aussitôt debout, elle s’empara de sa veste, qu’elle enfila avec un soupir. Il faisait plus froid maintenant et elle était plus qu’heureuse de son choix de vêtements. Le manteau de cuir était bien, mais elle se doutait qu’il n’aurait pas été suffisant pour la garder au chaud, une fois dehors. Elle jeta un coup d’œil à Quinn et ne pu qu’être satisfaite en voyant qu’il semblait être ravi de sortir dans la neige. Une fois sa capuche bien mise pour couvrir sa tête, bien que ses cheveux en ressortaient de chaque côté de sa tête, pour couvrir ses clavicules, elle enfila finalement son blouson de cuir noir. La jeune femme enfila la sangle de son sac sur son épaule, puis enfonça ses mains dans les poches de son blouson, avant de lever la tête vers l’Irlandais et de demander simplement :


« Ready?»

Après un petit clin d’œil, elle partit vers la porte, non sans d’abord s’assurer qu’il était tout près d’elle. Elle n’allait quand même pas sortir sans lui, c’était son idée d’aller jouer dans la neige. Elle tourna la tête vers lui, pour lui jeter un sourire, juste avant d’ouvrir la porte et de laisser la brise froide venir refroidir un peu plus l’endroit. Voilà, les jeux pouvaient débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Lun 14 Oct - 17:21

Dès que Paxton lui donna son feu vert, l'irlandais ne put réprimer le grand sourire ravi qui vint se dessiner sur ses lèvres. Ses yeux bleus gris se mirent à pétiller, et toute trace de fatigue ou de maladie disparurent presque totalement de son visage.

Il bondit de son tabouret, retourna à celui où il avait laissé ses affaires, non sans terminer sa bière et la laisser sur le comptoir au passage. Il ne prit même pas la peine de faire semblant d'écouter Conrad qui pestait contre la météo -"La neige, c'est froid et ça pue !"- tandis qu'il enfilait son gilet de laine, son duffle coat gris et qu'il enroulait autour de son cou son écharpe à l'effigie des Bats.

Il rejoint d'un pas léger Paxton qui semblait l'attendre à la porte et, lorsqu'elle l'ouvrit enfin, la petite dernière de la fratrie qui s'était précipitée à la fenêtre un peu plus tôt, haute comme trois pommes et son visage presque invisible derrière son bonnet enfoncé jusqu'au dessus de ses yeux et son écharpe enroulée jusque sur son nez, le poussa de toutes ses menues forces pour sortir au plus vite, avant de s'échapper à quatre pattes entre les jambes de Paxton.

Quinn ne put alors s'empêcher de rire, mais se mordit bien vite la lèvre, se rappelant que son amie n'était pas particulièrement fan de ces petites créatures qu'on appelait enfants.

Il lui attrapa alors la main, qui était déjà gelée par la température de l'air, et l'entraîna un peu plus loin dans la rue, dont les pavés commençaient à se couvrir peu à peu d'une couche immaculée.
Lorsqu'il lâcha la main de Paxton, ce ne fut que pour plonger les siennes dans ses poches et en ressortir une paire de gants de laine gris foncés qu'il lança aussitôt en direction de son amie.

"You put these on. They might be a little too big though, sorry about that."


Sans attendre de réponse, il fit quelques pas sur le tapis blanc naissant, faisant volontairement crisser la neige sous ses chaussures. Le nez en l'air, regardant les flocons tomber rapidement et lourdement en direction du sol, il ne fit qu'entendre la boule de neige qui venait de s'écraser en plein sur le bras de Paxton et le petit rire malicieux qui retentit dans la rue, dont l'enveloppe neigeuse étouffait doucement les sons.

Son premier réflexe fut de lever les paumes de ses mains en direction de Pax, comme pour lui jurer silencieusement qu'il n'y était pour rien, puis il remarqua la petite bouille rosie par le froid qui se tenait derrière la londonienne : la fillette de tout à l'heure était d'humeur joueuse apparemment, et les avait de toute évidence pris pour cible.

Éclatant de rire, il se précipita vers la petite, l'attrapa dans ses bras, et lui mit la tête en bas, ce qui eut pour effet de provoquer de grands cris de l'enfant mêlés et des rires hystériques, et le sourire approbateur du papa qui surveillait un peu plus loin.

"You owe my friend an apology, little leprechaun!" lança-t-il en approchant de Paxton la fillette qu'il tenait fermement, mais délicatement dans ses bras, les deux riant de bon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Lun 14 Oct - 20:21

Elle n’avait pas peur des enfants, elle ne les détestait pas, c’était seulement qu’ils la rendaient nerveuse et inconfortable. Premièrement, parce que parfois ils bougeaient trop rapidement, qu’ils couraient, qu’ils se sauvaient et qu’ils pensaient que tout était un jeu et deuxièmement, parce qu’elle n’était simplement pas habituée à la fragilité. Elle était brusque, elle frappait fort et elle manipulait tout un peu plus brutalement que nécessaire. Ce n’était pas voulu, c’était seulement ainsi.

Lorsque la petite peste passa entre ses jambes, elle fit d’abord le saut, en poussant une exclamation de surprise, puis elle manqua de se prendre les pieds ensemble, dans un effort vain de reculer. Heureusement, elle avait suffisamment d’équilibre et la gamine s’était déjà sauvée en courant et en riant à l’extérieur. Exactement ça. C’était exactement ça qui la rendait nerveuse lorsqu’elle était en compagnie d’enfants. Et si elle lui avait écrasé une main de sa botte? Et si elle lui était tombée dessus? Le rire court de Quinn la fit baisser un peu la tête et prendre une petite respiration, question de se calmer. Ce n’était qu’un enfant, elle était innocente, elle voulait jouer. Bien vite, elle retourna la tête vers le jeune homme et força un petit sourire sur le coin de ses lèvres, question qu’il ne pense pas qu’elle n’était qu’une grincheuse détestant tous les petits enfants.

Finalement, elle put mettre les pieds dehors, sur le sol de plus en plus blanc. Alors qu’elle allait se retourner vers Quinn, il lui agrippait la main et l’emmenait avec lui, plus loin dans la rue. Heureusement pour elle, le froid allait dissimuler le rouge qui colora ses joues à ce moment-là. Par Merlin, il lui tenait la main. Ce fut bien assez pour ramener un sourire plus sincère sur ses lèvres. Elle resta près de lui, même lorsqu’il relâcha sa main, puis en voyant les gants qu’il sortit de ses poches, elle secoua un peu la tête, s’apprêtant à protester. Il était cependant plus rapide et à part attraper les gants et les enfiler, elle voyait mal ce qu’elle pouvait faire. Normalement, elle avait ses propres gants dans ses poches, mais avant de partir, plutôt dans la soirée, elle ne s’était pas doutée que la température deviendrait hivernale aussi vite. Après avoir chuchoté un « merci », la jeune femme enfila les gants, ne remarquant même pas qu’ils étaient trop grands, parce qu’elle était peut-être un peu émerveillée qu’il les lui prête. C’était touchant.

Paxton l’observa s’éloigner, puis elle se dit qu’il valait mieux mettre les jolis gants à l’usage et donc sans attendre, elle se pencha pour essayer d’amasser suffisamment de neige pour en faire une grosse boule bien ronde. Elle souriait, c’était vraiment amusant tout ça! Tout en modelant la neige, elle se redressa et exactement au moment où elle allait lancer le glorieux projectile vers  l’Irlandais, sans viser autre chose que son épaule, un vint s’écraser contre son bras, lui faisant ainsi échapper la boule, qui s’écrasa elle-même au sol. Elle jeta d’abord un coup d’œil à la neige qui glissait sur le cuir de son manteau, puis releva la tête vers Quinn, les yeux légèrement plissés, comme si elle cherchait un coupable. Ce n’était pas lui, elle savait parce que ses yeux étaient rivés dans sa direction depuis quelques instants. Sans hésitation, elle se retourna, à la recherche d’un coupable, puis en voyant la gamine de plus tôt, elle plissa un peu plus le regard.

Elle n’était pas en colère, c’était maintenant un jeu. Mais elle espérait vraiment que la petite savait qu’elle venait d’embarquer dans le jeu et que maintenant, c’était la guerre. Elle observa Quinn, qui n’eu aucune difficulté à attraper la fillette, qui riait aux éclats, en feignant se débattre. En le voyant revenir vers elle avec la créature coupable de lui avoir fait rater le début d’une bataille de boules de neige dans les bras, Paxton ne put que sourire et même échapper un petit rire amusé. Il avait tellement l’air à l’aise ainsi, même elle ne pouvait qu’admettre que c’était plus que mignon.

Elle attendit patiemment que la fillette demande pardon, même si ça n’avait rien de sérieux. La brunette était amusée et la distance qu’il y avait entre elle et l’humaine miniature était juste parfaite pour qu’elle ne soit pas trop inconfortable. Paxton posa un regard faussement accusateur sur l’enfant, mais seulement pour quelques secondes, puisqu’en voyant la grimace et la langue tirée de la petite, elle fut incapable de garder sa contenance. Elle secoua un peu la tête, puis se pencha vers elle, pour dire d’un ton enjoué :


« You just started a war, little girl. I hope you aim better than you just did, ‘cause I won’t go easy on you.»

La gamine se remit à rire à gorge déployée et Paxton ne put s’empêcher de rire aussi un peu, satisfaite de voir que ses fausses menaces avaient bien atteintes leur but. Elle se redressa, puis dit à l’intention de Quinn, sur le même ton léger et rieur :

« Release the leprechaun; we’ll see how fast it can run.»

Alors qu’il remettait la petite fille dans le bon sens, avant de la reposer au sol, Paxton se pencha elle aussi, question de ramasser d’autre neige et de faire une autre boule. Elle n’avait pas du tout l’intention d’envoyer des boules sur la petite, sans délibérément la manquer, puisqu’elle savait bien qu’elle aurait pu lui faire mal. Elle lançait avec la force d’un joueur de baseball, ça allait contre quelqu’un comme Quinn, mais elle se doutait que contre une petite fille, ça aurait été excessif. Après s’être redressée, elle lança un clin d’œil à Quinn, puis reposa les yeux sur la fillette, qui s’était sauvée que de quelques pas et qui s’était retournée vers eux, pour s’assurer qu’ils allaient vraiment jouer au jeu. Elle riait toujours aux éclats et semblait à peine capable de rester sur place.

Hm, est-ce qu’elle venait de ruiner sa chance de passer quelques instants seule avec Quinn, en relançant la gamine ainsi?
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Mar 15 Oct - 14:44

Il avait beau y réfléchir, Quinn ne se souvenait pas s'être amusé ainsi depuis longtemps. La soirée ne faisait que commencer, et pourtant ses zygomatiques commençaient déjà à être engourdies, preuve qu'il n'était plus habitué à sourire autant.

Son regard passa de Paxton à la petite fripouille qu'il tenait dans ses bras, tête à l'envers, pendant que les deux échangeaient d'un ton joueur, menaces et grimaces.
Il jeta tout de même un coup d’œil au père qui surveillait un peu plus loin, mais celui-ci n'avait pas l'air inquiet. De toute façon, il tenait bien la petite, et ce n'était pas comme s'il n'était pas habitué, avec ses neveux et nièces.

Pendant une fraction de seconde, il s'imagina la scène à travers les yeux de cet homme : ce qu'il devait voir, c'était simplement deux jeunes gens comme les autres et qui s'amusaient comme des enfants. Ils ne ressemblaient en rien à une fille un peu dérangée et à un jeune homme avec des problèmes d'alcool, juste deux amis qui profitaient du moment présent, enveloppés par le rideau de neige qui leur tombait paisiblement sur les épaules et la lueur dorée qui s'échappait des fenêtres du pub derrière eux.

Il eut également une pensée pour Harker. Même évoquer intérieurement ce type ne parvint pas à altérer la sérénité de ce moment. S'il avait pu voir cette scène, celle-ci précisément, avec les rires et la complicité et le jeu, il aurait eu de quoi alimenter ses moqueries durant des semaines. Et pourtant, il n'aurait pas détesté que Harker soit témoin de cette scène, justement. Une partie de lui aurait souhaité que la vérité lui éclate enfin à la figure : il avait tort. Quoiqu'il puisse penser au sujet de Paxton, il avait tort. Elle n'était pas comme lui, il n'était pas cette fille sans espoir qu'il essayait de lui faire croire qu'elle était. Il y avait de la lumière en elle, et cet instant précis était là pour le prouver.

Lorsque la londonienne lui donna l'ordre de relâcha le leprechaun, le ramenant subitement à la réalité, il déposa la fillette au sol avec le plus grand soin, ne la lâchant pas avant d'être parfaitement sûr que ses deux pieds touchaient le sol. Puis il donna une petite impulsion dans le dos dans la petite qui détala comme un lièvre en riant, visiblement échaudée pour une bataille de boules de neige.

Alors que Paxton récoltait la neige pour en former une boule dans ses mains, lui-même en profita pour se frotter les mains l'une contre l'autre, avant de souffler dessus, pour les réchauffer, assistant à la scène un peu en retrait, mais un grand sourire aux lèvres.
Pour quelqu'un qui prétendait ne pas être à l'aise avec les enfants, Pax semblait pourtant s'être faite une amie, à en juger par la vivacité avec laquelle brillaient les grands yeux de la fillette en la regardant.
Profitant de cet instant de distraction, il se mit lui même à former une belle et grosse boule de neige dans ses mains rouges et brûlantes à cause de la morsure du froid, avant de se redresser, prêt à attaquer.

"Hey, Pax!"

Elle n'eut que le temps de se retourner pour se recevoir la boule de neige qui vint lui éclater en plein dans la poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Mer 16 Oct - 0:32

Elle avait un peu l’impression de retourner en enfance, lorsqu’elle était généralement bien, heureuse et enjouée. Ça semblait être une autre vie, ça faisait si longtemps. Elle avait tellement changé depuis ce temps-là et maintenant, dans l’instant présent, elle se demandait si c’était pour le mieux. Elle se répétait depuis tellement longtemps que oui, c’était ainsi qu’elle devait être et pourtant, lorsqu’elle y pensait là, tout ce qu’elle voyait, c’était une fille grise. Tellement grise, tellement vide. Enfin, ce n’était probablement pas le moment d’y réfléchir.

La petite gamine semblait plutôt joyeuse de s’être fait des copains de jeu. Il y avait d’autres enfants, mais ils étaient peut-être vieux pour qu’elle puisse jouer en leur compagnie. Peut-être qu’elle était le rejet du groupe aussi. Peu importe, parce que dans le moment, ça semblait bien lui plaire de jouer avec les personnes les plus cool dans les alentours. Paxton modelait toujours la neige entre les gants chauds que Quinn lui avait prêté, puis elle sembla penser à une chose importante. Et s’il avait froid aux mains, lui? Elle ne voulait tout de même pas qu’il se gèle et que ça lui fasse mal. Non, c’était mieux de lui redonner ses gants. Alors qu’elle s’apprêtait à retirer les gants, l’Irlandais l’appela et aussitôt, elle se retourna vers lui, sans même penser qu’il allait débuter les hostilités. Ooohh…Ooohh, c’que c’était froid! La jeune femme sembla surprise pour un moment, comme si elle n’avait pas tout à fait compris ce qui venait de se passer, puis après avoir baissé la tête vers sa poitrine, pour constater que c’était de la neige, elle la releva finalement vers Quinn, les yeux plissés et le regard faussement accusateur. Tout en pointant un doigt vers lui, elle s’exclama, de toute évidence toujours en train de jouer :


« You’re going down, Irishman! You and the leprechaun! »

La brunette se retourna aussitôt vers la fillette, qui éclata de nouveau de rire, en se préparant à se sauver si nécessaire. Paxton secoua la tête, en faisant d’abord un pas vers elle, ce qui devait être extrêmement drôle si les cris de joie de la gamine étaient un bon indicateur, puis après avoir fait une boule bien ronde, elle fit semblant de vouloir la lancer, en s’avançant encore. La petite se sauva en courant, convaincue qu’elle était sur le point d’être attaquée par des boules de neige. La boule que Pax lança enfin s’écrasa près des pieds de l’enfant, assez près pour la faire sursauter, mais pas suffisamment pour la frapper. Un sourire toujours aux lèvres, l’Anglaise se pencha pour ramasser d’autre neige, avant de se tourner vers Quinn, en commençant à la modeler en jolie boule bien ronde. Un sourcil levé, un regard vers la boule pour lui indiquer qu’elle lui était destinée, la jeune femme lui lança :

« You might wanna run, Mister Doherty, because this one is for you. And I have excellent aim. »

Elle lui fit un clin d’oeil, oubliant un peu qu’elle prévoyait lui remettre ses gants, puis alors qu’elle allait faire semblant de viser, une autre boule vint s’écraser dans son dos, suivie bientôt d’une manquée qui alla au sol, puis une autre qui s’aplatit sur son mollet, juste au dessus de sa botte. Mais enfin, c’était une mutinerie, ou quoi? Elle se retourna de nouveau dans la direction de la gamine, pour la voir accroupie, occupée à se faire une réserve de boules et déjà prête à en lancer une autre. Pfft, celle-là, elle allait l’éviter. D’un pas sur la gauche, elle évita la boule, en espérant sincèrement qu’elle s’écrase sur Quinn, mais évidemment, la petite ne lançait pas avec suffisamment de force pour qu’elle puisse voyager aussi loin. Quand même, la neige vient s’écraser sur les souliers de l’étudiant, ce qui attira juste assez son attention pour qu’elle puisse enfin lancer sa boule. Et voilà! Directement dans le torse! Voir la boule éclater comme ça sur lui fut suffisant pour lui arracher un rire, plus sincère encore que plus tôt, plus fort, clairement rare. Ça fit même rire un peu plus la petite fille qui ramassa alors quelques boules et s’approcha pour être capable de bien l’atteindre, en les lançant. C’était beau.

Paxton tira la langue, en regardant toujours vers Quinn, les yeux fermés et tout, dans une grimace qui n’était pas du tout dans son registre d’expressions faciales habituel. Enfin, c’est que son visage paraissait souvent gelé en place, mais pas maintenant. Elle avait plus rit et plus sourit que dans la dernière année, elle en était certaine. C’était différent, étrangement plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Mer 16 Oct - 19:29

Aussitôt qu'il eut envoyé sa boule de neige sur Pax, Quinn sut qu'il avait plutôt intérêt à se cacher.

Aussi profita-t-il de la seconde d'incompréhension de son amie pour se ranger, les mains enfoncées dans ses poches et les épaules remontées contre son cou pour le réchauffer un peu, derrière le lampadaire le plus proche. Bien sûr, avec sa grande carrure, la cachette était ridicule, mais c'était un peu le but, aussi.
Appuyé contre le lampadaire, il observa les deux filles s'amuser ensemble, mais bien vite l'attention de Paxton revint vers lui, bien que visiblement troublée par l'intervention du leprechaun -qui avait décidément l'air de vraiment vouloir accaparer la londonienne.

Très vite, il se fit attaquer par le projectile de la petite créature, venu s'écraser à ses pieds -oh la traitresse ! Et lui qui la croyait dans son équipe !-, alors il sortit de sa prétendue cachette, faisant face au danger. C'est à ce moment qu'il se fit surprendre par le lancer impeccable de Paxton, qui éclata contre son manteau en un feu d'artifice de flocons de  neige.

Le rire de Paxton parvint à ses oreilles, mêlé à celui, plus expansif, de la fillette. Il ne put empêcher malgré lui ce petit sentiment de victoire qui lui donnait le coeur léger. S'il avait été joueur, il aurait pu parier que peu de personnes sur la face de cette Terre étaient parvenues à lui arracher un tel rire, récemment. Et il prenait comme un véritable honneur le fait d'y avoir contribué.

Mais le temps n'était pas à la contemplation. Après avoir balayé de ses deux main la neige qui commençait à fondre sur son manteau au contact de la chaleur de son corps, il se pencha à son tour pour remplir ses grandes mains de neige. Mais au lieu de l'utiliser comme projectile, il se lança sur Paxton, une expression malicieuse sur le visage. Tandis qu'il se glissait derrière elle et qu'il l'encerclait de ses grands bras, lui laissant assez peu de chance de s'en échapper (sauf si elle l'avait vraiment voulu, bien entendu), il fit mine de lui glisser la neige dans le cou, même si bien sûr il n'en faisait rien, se contentant pour le moment de la taquiner en riant de bon cœur.

C'est à ce moment qu'une voix dénuée de discrétion s'éleva au dessus de leurs têtes.

- "You two look so ADORABLE!"

Sans relâcher Paxton, il leva son nez rosi par le froid en l'air, afin de la voir, deux étages plus haut au dessus du pub : Eve était à sa fenêtre, emmitouflée dans un plaid, avec à la main une tasse de quelque chose qui devait être chaud, à en juger par la vapeur d'eau qui se matérialisait dans l'air, et son colocataire était adossé au cadre de la fenêtre. Il se rendait compte maintenant qu'ils n'étaient pas les seuls à avoir pointé le bout de leur nez dehors pour admirer la chute de neige.

- "Hey Eve. How are you doing?"
- "Fucking great, man!"

Il se demanda un instant si le sourire qu'elle affichait était sincère, ou s'il cachait une moquerie quelconque qui ne tarderait probablement pas à venir, à son égard, ou plus probablement, à celui de Paxton. Connaissant les caractères bien trempés de deux jeunes femmes ainsi que leur inimitié respective, il ne tenait pas à ce que l'ambiance jusque là parfaite soit gâchée par quelque tension.

Il baissa les yeux vers son amie qu'il serrait toujours contre lui, puis relâcha son étreinte.

"I suggest we go for a walk. I'd like to see how the square looks like with the snow. What do you think?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Jeu 17 Oct - 22:07

Évidemment qu’elle aurait pu se sauver en courant, s’éloigner ou même l’avertir de ne pas l’approcher, mais tout était trop plaisant pour ça. Et elle avait peut-être aussi envie de se laisser attraper, pour une fois. Ses yeux ne le quittèrent pas alors qu’il se débarrassait de la neige sur son manteau et un dernier rire s’échappa de ses lèvres, non sans qu’elle ne se demande d’abord si elle avait même rit autant dans les derniers dix ans. C’était tout parfait. Les flocons brillants, la joie de tout le monde autour, les rires qui résonnaient dans l’air… C’était tellement différent d’elle et pourtant, elle aurait peut-être pu s’y faire.

L’expression que l’Irlandais arborait était bien assez pour lui indiquer qu’il préparait un mauvais coup. L’Anglaise détourna un peu le regard, pour le poser sur la gamine, qui était vraiment occupée à empiler ses boules les unes sur les autres. Bon, ils semblaient avoir perdu une joueuse. Comme elle allait reposer les yeux sur Quinn, elle entendit trop tard le bruit de ses souliers écrasant la neige, avant qu’il ne vienne l’enlacer par derrière, lui bloquant les bras et la serrant contre lui, en se mettant à rire. Elle-même retrouva bien vite le sourire, en faisant semblant de se débattre, même si elle ne voulait pas du tout qu’il la relâche. Vraiment, cette position ne la dérangeait pas le moins du monde. Même s’il finissait par lui écraser la neige dans le cou, elle voulait bien endurer. Les yeux fermés, elle se remit à rire légèrement, bougeant la tête de gauche à droite, en se tortillant mollement contre lui. Elle rouvrit les yeux seulement pour tourner et lever la tête vers lui, pour dire quelque chose. Toutefois, alors qu’elle allait ouvrir la bouche, une autre voix l’interrompit.

Sans même prendre une minute pour réagir, la brunette leva rapidement la tête vers la voix, incertaine d’avoir apprécié les paroles dites. Évidemment que c’était elle, en train de les regarder et probablement de se formuler milles manières d’ensuite la faire chier. Ne pouvait-elle pas avoir de répit? Une seule soirée où elle pourrait simplement faire semblant d’être humaine et de tout comprendre et de savoir comment agir? Les sourcils froncés, le regard plissé et le sourire de plus tôt complètement disparu de son visage, Paxton serra inconsciemment les poings, avant de détourner la tête pour faire comme si elle s’intéressait au château de neige que la gamine construisait. Pourquoi il lui parlait, au fait? Elle aurait clairement préféré qu’il l’ignore et que le moment ne soit pas interrompu. Lâchant un soupire presque silencieux en le sentant relâcher l’étreinte, elle retourna enfin la tête vers lui, en se forçant de ne pas avoir l’air si morose. Après un hochement de tête et un simple
« Yeah, sure. », la jeune femme s’éloigna, non sans d’abord adresser à la fillette :

« Well… It looks like you’re the winner. Maybe you should show that to the others. I think they’re also having a snowball fight and you should show them how it’s done. »

La petite hésita pour quelques instants, avant de se redresser, puis de partir en courant vers les autres enfants, avec déjà quelques boules de neige dans les mains. Au moins, ils n’auraient pas à briser le cœur d’une enfant, simplement pour s’en aller. Paxton alla chercher son sac, qui reposait à côté de la porte du pub, puis une fois la sangle sur son épaule, elle vint l’ouvrir et jeta un coup d’œil sur le chat, qui dormait toujours. Enfin, elle revint vers Quinn, pour commencer à marcher à ses côtés. Eve avait peut-être mis un frein à son enthousiasme, mais ça n’allait quand même pas l’empêcher de profiter de la soirée et de la présence du jeune homme.

Avant d’oublier de nouveau, l’étudiante retira les gants, pour les tendre vers lui et lui permettre ainsi de se réchauffer un peu les mains. Elle leva la tête vers lui, en désignant d’un petit mouvement de la tête, la paire de gants, puis lui dit :

« You should put them back on. I’m not cold and I can put my hand in my coat. I wouldn’t want you to lose a finger. »

Un petit clin d’œil plus tard et elle reposa les yeux sur le chemin, avant de se mordre la lèvre, comme si elle se retenait de parler. Est-ce qu’elle voulait vraiment lui demander pourquoi il avait parlé à Eve?  Ce n’était pas de ses affaires, il pouvait bien être ami avec tout le monde si ça lui faisait plaisir. Mais quand même, elle ne pouvait contrôler la petite pointe de jalousie et de déception qui l’accaparait. C’était récent, la jalousie n’avait jamais réellement fait parti de son type de sentiment et elle aurait très pu s’en passer. Incapable de se retenir plus longtemps, la Londonienne releva la tête vers lui, pour demander, d’un ton dénué d’accusation :

« Why did you talk to her? Is she your friend? »
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Ven 18 Oct - 11:16

Pour sa part, l'intervention de la CEART n'avait pas troublé Quinn plus que nécessaire. En fait, il ressentait même une petite pointe agréable au cœur, en repensant à sa moquerie déguisée en compliment. Ou bien peut-être que c'était justement l'inverse. Peut-être qu'elle le pensait vraiment, qu'ils avaient l'air adorables. Curieusement, cette idée lui était plutôt agréable, et il avait beau retourner la phrase dans tous les sens, il n'y voyait rien qui puisse le faire se sentir honteux ou gêné.

Lorsque Paxton accepta sa proposition de marcher un peu plus loin, et congédia leur petit leprechaun avec un tact dont elle avait rarement fait preuve depuis qu'il la connaissait, il laissa un sourire étirer ses lèvres, quelque peu desséchées et engourdies par le froid.
Il fit un signe de la main à la fillette avant qu'elle n'aille rejoindre son frère et sa sœur, probablement déjà en train de les oublier.

Ils se mirent en marche vers le coin de la rue qui menait à la place principale du village, et au bout de quelques pas, Paxton lui tendit les gants qu'il lui avait prêtés un peu plus tôt.
Il les regarda un instant, hésitant, mais il accepta finalement de les mettre, en se promettant de les lui redonner dès qu'il commencerait à retrouver des sensations au niveau de ses doigts.

Alors qu'il enfilait ses gants, Paxton la surprit légèrement, avec une question qu'il n'avait pas du tout vue venir. Il réfléchit une seconde, se frottant les mains pour les réchauffer et levant le nez vers le ciel pour regarder les flocons tomber, avant de répondre :

"Well, I'm not exactly sure about it, but... we've been spending quiet a lot of time partying at the pub so... You know. I didn't want to be rude."


A peu près à ce moment là, ils passèrent sous la fenêtre de l'appartement de Teagan, qui était éclairée. Il ne manqua pas d'y jeter un œil, pour y voir sa sœur qui était, sans surprise, à la fenêtre en train d'admirer la chute de neige.
Elle le remarqua, lui fit un petit signe de la main, et il le lui rendit. Pendant un instant, il fut tenter de lui faire signe de descendre les rejoindre, puis il se rappela que Paxton n'était pas particulièrement à l'aise avec d'autres personnes. Et puis de toute façon, c'était avec son amie qu'il voulait être, à l'instant présent.

Ils passèrent le coin de la rue, et arrivèrent sur la place, où quelques gamins avaient sortis leurs traîneaux et se tiraient les uns les autres en poussant des cris de guerre et autres manifestations de joie brute.

Arrivés vers le milieu de la place, après avoir passé un bref instant à contempler la scène, il s'arrêta et se tourna vers Paxton. A l'expression désolée sur son visage, il était assez facile de deviner qu'il se sentait légèrement coupable au sujet du dérangement qui avait eu lieu quelques minutes plus tôt. Car de toute évidence, pour Paxton, la remarque d'Eve n'était pas passée comme le compliment dénué de toute malice qu'il avait lui-même perçu. Peut-être aurait-il dû répondre quelque chose, plutôt que de demander bêtement à Eve comment elle allait, afin que son amie se sente soutenue. Paxton avait cent mille fois plus besoin de son soutien que la CEART, et maintenant il se sentait idiot de ne pas avoir réagi comme il le fallait.

"You know what, I'm really sorry she's acting as such a pain in the neck to you. I'll try and talk to her, alright?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Ven 18 Oct - 17:42

La réponse qu’il lui offrit sembla avoir du sens. Évidemment, pour elle, ce n’était pas comme ça que ça se passait dans sa tête, mais elle comprenait que lui, il n’avait pas l’habitude d’ignorer. Lui, il était ami avec les gens, il avait des interactions et elle pouvait deviner qu’il se forçait même pour être amical parfois, afin de ne vexer personne. Pour elle, c’était bien plus simple. Si elle n’avait pas envie de parler à quelqu’un, elle ne faisait qu’ignorer. C’était un art qu’elle avait longtemps pratiqué.

Même à cela, la jeune femme hocha un peu la tête, sans rien ajouter. Enfonçant ses mains dans les poches de son blouson, elle leva un peu la tête vers le ciel, puis vers les maisons qui s’enneigeaient, sans même s’apercevoir de la présence de Teagan dans la fenêtre d’un appartement. Ils passèrent devant Miranda’s weeds and other oddities et elle fit évidemment comme si de rien était. Elle n’avait vraiment pas besoin de les gens sachent qu’elle travaillait dans ce trou. Déjà que Phillip Harker était au courant, ça suffisait grandement.

Lorsqu’ils arrivèrent enfin à la place, la brunette jeta un coup d’œil à tous les enfants qui s’amusaient comme des fous. C’était compréhensible, elle aussi aurait eu aussi de plaisir avec la neige, si ça avait pu tomber comme cela. À Londres, la neige devenait bien vite brune et grise et elle ne tombait certainement pas en aussi gros flocons. Ses pensées négatives la quittant peu à peu, Paxton laissa de nouveau un sourire s’installer sur ses lèvres. Elle voyait mal comment elle pouvait être misérable avec cette scène de conte de fée.

Comme ils s’arrêtaient de marcher et qu’elle sentit Quinn se tourner vers elle, elle ne put que faire de même, en levant la tête dans sa direction. Il semblait préoccupé et aussitôt, elle fronça les sourcils, sans toutefois perdre son petit sourire. Ils étaient près, elle pouvait presque sentir la chaleur émaner de lui. Si elle voulait, elle pouvait même lever la tête et l’embrasser. Par Merlin, elle devait cesser de penser comme ça. Afin de se contrôler un peu, elle se mordit la lèvre, puis l’écouta attentivement, sans pouvoir retenir son sourire de s’agrandir. En secouant un peu la tête et en haussant légèrement les épaules, elle répondit, venant aussi poser une main sur son bras, pour le rassurer :


« It’s fine, don’t bother. I don’t think it would do any good, I believe she might be as stubborn as me. But thanks anyway, I... I appreciate it. »

S’apercevant qu’elle commençait à devenir sentimentale, elle relâcha son bras, puis baissa un peu la tête, pour regarder ses bottes, sur lesquelles reposaient un peu de neige. Elle lâcha un soupir, prit une grande respiration, puis releva la tête vers le jeune homme, ses yeux verts scrutant son visage avec soin. Elle voulait faire tant de choses, tant de choses qu’elle ne ferait jamais en temps normal. Tout ce qui déroulait dans sa tête, toutes les possibilités, les questions et les paroles qui ne faisaient que se retrouver dans un coin où elle les empilait toutes les unes sur les autres. C’est qu’elle ne savait pas du tout comment tout gérer ça, comment trier les émotions, comment agir en fonction de ce qui lui tentait. Elle n’était même pas en mesure d’accepter qu’elle avait ces sentiments. Quel gâchis…

Paxton étira très légèrement le cou, inconsciemment, jusqu’à ce qu’elle remarque qu’elle se rapprochait de lui un peu plus. Aussitôt, elle se recula un peu, puis détourna la tête, pour regarder les enfants. Voilà, c’était exactement ça qui lui faisait peur. Elle ne pouvait même plus se faire confiance. Un peu plus et elle faisait une folle d’elle-même. Qu’est-ce qu’il aurait bien pu penser en la voyant se rapprocher ainsi…?  
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Sam 19 Oct - 15:30

Pendant une seconde, il se sentit comme hypnotisé. Le sourire de Paxton, qui ne faisait que grandir alors qu'elle se mordillait la lèvre inférieure, comme si elle avait voulu empêcher ce sourire de se révéler autant, mais sans succès, attira son attention, sûrement plus que nécessaire. Peut-être parce que la rareté de ce sourire faisait sa valeur. Peut-être parce qu'il se demandait quelle pensée avait pu le faire naître. Leur conversation à ce moment là n'était a priori pas la plus agréable de la soirée, et pourtant ce sourire fut celui qui le frappa le plus, ce soir là.

Aussi, lorsque Paxton posa sa main sur son bras, il ne put empêcher son regard de glisser vers ladite main, mettant momentanément de côté dans son esprit ce dont ils étaient en train de parler.

Le moment où il oublia totalement le fil de la conversation, ce fut celui où elle releva la tête et sembla le regarder avec une drôle d'insistance.
Incertain de ce qui se passait dans la tête de la londonienne, il ne réagit pas, se contenta de la regarder en retour. Il observa ses traits, qui paraissaient plus doux qu'à l'accoutumée, éclairés par le cercle de la lueur dorée d'un lampadaire dans lequel ils se tenaient, et ses yeux verts qui lui paraissaient plus vifs que jamais.

Et puis, il eut cette drôle de sensation qu'elle se rapprochait de lui, alors, dans un papillonnement de cils, son regard bleu-gris se posa sur ses lèvres.
Une drôle de chaleur monta en lui, au moment où son cœur se mit à tambouriner une série de pulsations arythmiques, parfaitement illogiques.

Ce fut au moment où il se sentit approcher à son tour son visage de Paxton que celle-ci détourna vivement le sien, et agrandit l'espace qui les séparait l'un de l'autre.
A cet instant, ce fut comme s'il s'enfonçait de plusieurs centimètres dans la neige.

Il détourna lui aussi la tête, regardant partout sauf en direction de Paxton, se sentant infiniment idiot. Il se frottait la nuque plus vigoureusement que jamais, son regard balayant le manteau de neige de l'autre côté de la place, et son visage devenait subitement rose -mais il pouvait très bien mettre cela sur le compte du froid.
Il respira profondément, mais discrètement, le temps de redonner à son rythme cardiaque une contenance.
Un crétin. Voilà ce qu'il était.

Au bout d'un instant qui lui sembla une éternité, occupé à contempler la neige qui tombait de plus en plus fort, de plus en plus intensément -les villageois commençaient à rappeler leurs enfants à la maison, certains avaient même envoyé un patronus les escorter- il se retourna finalement vers Paxton, un sourire tendre accroché à ses lèvres.

"I think we should head back to the uni before we get stuck here."


Après une seconde d'hésitation, il sortit la main de sa poche, et la tendit timidement vers son amie, l'invitant à y glisser la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Dim 20 Oct - 0:28

Elle allait tout ruiner si elle continuait comme ça. Même en se forçant pour agir le plus normalement possible, même en faisant comme si la majorité du temps, elle n’était pas une dérangée asociale, avec des millions de problèmes dans le crâne, l’idée qu’il ait peut-être lui aussi eu envie de l’embrasser, le l’enlacer et d’être tendre lui semblait être impossible. Tout ce qu’elle savait, c’était qu’il était trop bien pour elle et qu’elle ne méritait certainement pas que quelqu’un comme lui s’intéresse même à elle. Pourquoi est-ce qu’il s’attardait même? Lui, il avait des amis, il s’inquiétait pour des gens, il avait même une sœur et une famille. Qu’est-ce qui lui prenait de perdre son temps à s’en faire pour une bonne à rien comme elle?

Son visage neutre, dénué du sourire qui s’y était installé pour la soirée, la jeune femme hocha la tête lorsqu’il mentionna qu’ils feraient mieux de rentrer à l’université. Cependant, en voyant la main qu’il tendit ensuite vers elle, toutes les pensées de haine, de déception envers elle-même s’effacèrent  pour laisser place à un confort, à un soulagement intense. Ses yeux se remirent à briller doucement et même si elle hésita pour une ou deux secondes, il n’était pas du tout question qu’elle le laisse partir sans lui tenir la main. Comme si quelques instants plus tôt, elle ne s’était pas questionné sur sa raison de vouloir lui tenir compagnie, comme si elle ne ressentait aucun mépris vis-à-vis elle-même, comme si tout ne faisait que repartir à zéro dans sa tête, elle ne faisait que se dire qu’elle n’allait pas rater une occasion d’être près de lui, de simplement accepter ce qu’il lui offrait. Sans plus attendre, la brunette glissa sa main dans celle de l’Irlandais, en se rapprochant de quelques pas, sans quitter son visage du regard. Cette chaleur qu’elle ressentait, elle était bien convaincue qu’elle n’était pas que physique, mais qu’elle venait de l’intérieur.

Ce ne fut qu’elle serrant sa main de la sienne qu’elle s’aperçu qu’elle ressentait de plus en plus le froid sur sa peau. Ses joues étaient rouges, son nez aussi et ses cils collaient ensemble. Ses doigts étaient tout de même bien au creux de sa poche, mais la main qu’elle venait de sortir commençaient déjà à devenir raides et rouges. Elle n’en dit rien, parce qu’elle ne voulait quand même pas qu’il lui donne ses gants et que ce soit lui qui ait froid. Après tout, c’était un gentleman et elle savait bien qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’être galant.

Lentement, ils se remirent en marche vers l’université, en marchant dans les pas qui commençait déjà à disparaître sous les flocons blancs qui ne voulaient pas cesser de tomber. C’était beau comme ça, mais elle se doutait bien que le lendemain, elle ne trouverait plus cela aussi charmant. Elle savait bien que lorsqu’elle irait travailler et qu’elle aurait à marcher là-dedans, ça n’aurait autant de charme.

La température descendait de plus en plus et bien vite, elle se demanda si Sire Kittycat n’allait pas avoir trop froid, même dans son écharpe. Hm, c’était un chat, il allait survivre. Lorsqu’ils approchèrent du pub, elle tourna et leva la tête vers lui, pour le regarder un peu à la lumière des lampadaires. Il lui plaisait tellement. Elle savait bien que ce n’était pas le garçon le plus beau au niveau du physique qu’elle ait vu, quoiqu’il n’était pas laid du tout, mais comme ça, alors qu’il lui tenait la main, sous la neige… Il était très attrayant. En se mordant la lèvre, elle reposa les yeux devant, en se demandant si elle avait bien bu un seul verre au pub.

Les enfants ne jouaient plus devant le pub, mais la lumière émanait toujours des fenêtres. Pour une seconde, elle leva les yeux vers la fenêtre de l’appartement où Eve s’était trouvée plus tôt, afin de s’assurer qu’elle n’était plus là. Une seule interaction avec elle dans une soirée lui suffisait grandement. Dans un mois même. Jamais aurait été encore mieux. Son cœur se fit un peu plus léger en voyant que personne ne semblait être en train d’épier la rue. Avec un sourire au coin des lèvres, la Londonienne reposa les yeux sur le visage de Quinn, avant de dire d’une voix presque timide :


«  I enjoy spending time with you. You’re really nice to me and I like it. »

C’était maladroit, un peu étrange comme façon d’exprimer son appréciation, mais pour elle, ça semblait très bien. C’était certainement plus que ce qu’elle avait l’habitude de dire à n’importe qui. Et c’était vrai, en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Lun 21 Oct - 9:08

Lorsque Paxton glissa sa main dans la sienne, il la referma de façon à envelopper le plus possible de sa peau, afin d'enfermer un maximum de chaleur autour des doigts insensibles et gelés dans la londonienne.

Avec cette drôle de sensation de marcher sur un nuage plutôt que sur de la neige, ils rebroussèrent chemin pour passer devant le pub, que la petite fille de plus tôt et sa famille avaient déserté, probablement pour se blottir chez eux près d'un feu de cheminée en rêvant déjà au Père Noël.

Quinn lui, rêvait plutôt d'un verre, mais il ne vîoulait pas gâcher ce moment en retournant dans le pub. Peut-être qu'il irait au café étudiant en rentrant. Ou peut-être qu'il se servirait dans sa réserve personnelle, si les garçons n'étaient pas dans la chambre.

Alors qu'il était plongé dans ses pensées, la voix de Paxton fit éclater la petite bulle dans laquelle il s'était perdue. Touché par ses paroles, il se contenta de la remercier d'un sourire, et d'un petit haussement d'épaules modeste.

"My pleasure," plaisanta-t-il en la gratifiant d'un petit clin d’œil.

Ils rentrèrent vers le château, main dans la main, sans vraiment se parler. Au fur et à mesure qu'ils s'éloignaient du village, la lumière se faisait de plus en plus rare, si bien que Quinn finit par illuminer sa baguette d'un lumos afin d'éclairer le chemin jusqu'à quelques mètres devant eux.
Le tapis ne faisait que s'épaissir à mesure qu'ils s'enfonçaient dans la campagne environnant Stornoway, et était d'un blanc immaculé. Apparemment, ils étaient les seuls étudiants à être sortis ce soir, ou en tout cas les premiers à rentrer.

De temps à autre, l'irlandais venait frotter doucement de ses deux mains celle de Paxton pour la réchauffer, conscient que si il lui proposait de nouveau ses gants, elle les refuserait.

Pendant cette marche paisible, il se repassait en boucle ce qui venait de se passer, quelques minutes plus tôt sur la place du village.

Il avait voulu l'embrasser.
Et elle aussi, il le savait, elle l'avait voulu.

Cette idée était tellement nouvelle et étrange pour lui, qu'il ne savait guère comment interpréter les torsions que faisait son cœur dans sa poitrine.
Il est vrai que ce soir là, il avait commencé à regarder son amie d'une manière différente. Il l'avait trouvée charmante, avec son sourire à faire fondre la glace autour des cœurs les plus froids. Avec sa bonne humeur, et son rire, et ses joues roses.

Mais si on lui avait demandé, avant ce soir, si une fille lui plaisait, il aurait pensé, peut-être à Avalon, qui était suffisamment séduisante pour faire tomber n'importe quel homme à ses pieds. Ou bien à Aglae, qui ne l'avait jamais laissé indifférent avec son charme bien à elle.

Mais Paxton ? Avec elle, c'était une toute autre chose. Il éprouvait envers elle un véritable attachement qui n'était en rien comparable avec toutes les autres personnes avec qui il avait pu nouer une amitié dans cette université. Mais jusqu'à présent, jamais il ne s'était demandé si elle lui plaisait.

Et pourtant ce soir, alors qu'ils marchaient dans la neige en se tenant la main comme deux adolescents, il était plus qu'évident que oui.

En temps normal, il se serait raisonné. Il se serait dit que ces pensées n'étaient pas saines, qu'elles ne les mèneraient nulle part, ni l'un ni l'autre, car ils étaient tellement différents.
Elle était solitaire, il était sociable, elle aimait les chats, lui les enfants... Et après ?
Ce n'était pas comme s'il n'avait pas changé dernièrement. Ce n'était pas comme s'il pouvait toujours prétendre être ce gentil garçon bien sous tout rapport. Ils n'étaient peut-être pas si différents, après tout.
Alors, pourquoi pas Paxton ? Pourquoi pas.

La grille du château était en vue lorsqu'il s'arrêta, assez subitement. Si bien que Paxton n'eut guère d'autre choix que de s'arrêter en sentant la tension dans son bras.
Doucement, il l'attira vers lui, alors qu'il faisait lui même un pas en avant. Hésitant, le cœur martelant sa poitrine et une sensation de coton dans les genoux, il rangea sa baguette dans sa poche et, de sa main libre, il attrapa l'une des mèches de Paxton qui s'était échappée sur sa joue, pour la glisser derrière son oreille, sous sa capuche.
Son regard parcourut le visage de son amie, ses yeux, ses lèvres. Il s'accorda une seconde pour expirer, le souffle légèrement saccadé, puis il vint doucement poser son front contre le sien. Leurs nez froids se touchèrent. L'instant d'après, il venait déposer avec une douceur infinie ses lèvres contre celles de Paxton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Lun 21 Oct - 23:51

Le sol blanc, la chaleur dans la paume de sa main, les petits flocons qui s’accumulaient obstinément sur ses cils… Tout ça tenait d’une histoire pour enfants, ce n’était pas à elle que ça pouvait arriver. Marcher main dans la main…? Elle n’avait même pas souvenir d’avoir déjà marché main dans la main avec quelqu’un, outre lorsqu’elle était gamine. C’était si… intime. Presque amoureux. Elle aurait dit qu’elle détestait, que c’était ridicule et qu’il fallait être idiot pour vouloir quelque chose du genre, mais maintenant, maintenant qu’elle tournait la tête vers l’Irlandais qui lui donnait tant de fil à retordre à simplement respecter ses habitudes, elle savait qu’elle ne pourrait plus honnêtement dire que tout ça lui déplaisait. Elle aimait bien marcher tout près de lui, agir comme une fille normale, même penser à l’embrasser lui plaisait.

La lumière qui émanait au bout de la baguette de Quinn était suffisante pour éclairer le chemin qui disparaissait de plus en plus sous la neige. Elle avait été soulagée de le voir sortir sa baguette, parce qu’elle-même n’avait même pas la sienne. La relation de la demoiselle avec sa baguette était étrange, inhabituelle. Elle savait s’en servir parfaitement, même qu’elle était très douée avec les sorts, mais elle ne ressentait pas d’attachement particulier à l’objet. Ce n’était pour elle, qu’un outil. La majorité du temps, sur le campus, elle ne traînait pas sa baguette avec elle. Généralement, lorsqu’elle sortait du campus, elle avait l’habitude de la prendre, mais il lui arrivait d’en oublier l’existence. Ça ne la stressait même pas de se promener sans baguette, même en ces temps sombres.

La jeune femme eu le temps de faire deux pas avant de sentir qu’il s’était arrêté. Au moment où elle se retournait vers lui avec de grands yeux pleins de questions, il l’attira, sans qu’elle ne résiste au mouvement. Son souffle se coupa en voyant combien près ils étaient l’un de l’autre, en sentant qu’il approchait une main de son visage. La mèche qu’il replaça derrière son oreille y resta sans problème, puisqu’elle n’osait pas bouger d’un poil. Si elle ne bougeait pas, peut-être qu’il ne bougerait pas non plus et qu’elle pourrait profiter encore un peu de leur proximité. Le seul mouvement qu’elle se permit fut de lever un peu le visage vers lui, bien que consciente que ses joues devaient être pourpres maintenant.

Par Merlin, il approchait plus encore. Il allait l’embrasser…? Et si elle ruinait tout, avec ses lèvres sèches et gercées…? Et si elle paniquait et oubliait comment embrasser? Et si… La voix qui lui lançait toutes ces idées se tue aussitôt qu’elle sentit son front toucher le sien. Tout naturellement, comme si elle savait bien comment faire, elle ferma les yeux, en attendant le moment qu’elle avait semblé attendre toute la soirée.

La chaleur des lèvres du jeune homme sur les siennes était délicieuse, réconfortante et si quelques secondes avant, elle s’était demandé si elle allait paniquer et oublier comment faire, ça n’avait été que la nervosité passagère. La jeune femme ne pouvait que faire naturellement, qu’écouter ses instincts et reproduire la même douceur que lui imposait. La main qui était restée bien au chaud au fond de sa poche ne tarda pas à venir se poser timidement sur la joue de Quinn, pour le caresser avec tendresse, pour pouvoir le toucher un peu plus. Ses lèvres n’avaient pas prit deux secondes à réagir et à l’embrasser à son tour, dans une caresse qui traduisait son envie, sans se montrer autre que douce.

Le baiser dura quelques instants, elle n’était pas certaine exactement de combien de temps. Ce fut sans rien forcer qu’elle délaissa ses lèvres, en restant tout de même tout près de lui, les yeux fermés pour quelques moments encore. C’était… C’était exactement comme elle s’était imaginée. Les papillons dans son ventre, le goût sur les lèvres de Quinn, l’envie de se presser à lui… Ouvrant enfin les yeux, elle l’observa, observa ses traits, sa main toujours posée sur sa joue douce et chaude, ses yeux un peu cernés, mais pas plus que la normale dernièrement. Il la faisait sentir tellement bien.

Afin d’éviter un malaise et aussi, d’éviter de se donner le temps de bien réfléchie, de sortir de cet état de transe et de se demander ce qui lui prenait d’agir ainsi, la Londonienne sourit légèrement, clairement ravie de l’évènement, avant de demander tout bas :


« Wanna go in…? It’s getting cold out here. We could go have a drink, if you’d like. I know I would like that. »

Sa main laissa enfin la joue de l’étudiant, mais ce fut seulement pour venir la glisser de nouveau dans sa main à lui. Elle ne s’éloigna pas lui non plus, sans savoir si c’était parce qu’elle avait peut que le sort se brise si elle procédait ou si c’était simplement parce qu’elle voulait être tout près de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Quinn Doherty
Stagière
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 227
Réputation : 59
Date de naissance : 13/03/1989
Nationalité : Nord Irlandais

Aspiration : Enseignant

Fiche : Love, Loyalty, Friendship

RP en cours : Se réchauffer le corps et l'espritSometimes I feel I've got to run awayAfternoon memories

RP Terminés : I woke up today and wished for tomorrowThe hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts



RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique: Bois de peuplier, crin d'Abraxan

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   Lun 28 Oct - 17:39

La première chose qui le surprit, lorsque ses lèvres trouvèrent enfin le contact avec celles de Paxton, ce fut à quel point cela lui paraissait naturel.
Comme s'il avait été décidé d'avance, par une force supérieure quelque part, que ces deux là finiraient un jour par échanger un baiser, et que de la neige avait été jetée sur leurs épaules dans une atmosphère romantique à la limite du surréalisme, comme pour annoncer : ce sera ce soir.

L'hésitation qui lui avait tordu le cœur tout le chemin avait totalement disparu, lui laissant à la place une sensation de bien-être et une probable montée d'adrénaline, à en juger par la très légère impression de vertige et la chaleur qui parcourut tout son corps.

Lorsque son amie -devait-il toujours l'appeler ainsi ?- brisa finalement le contact, il réprima un petit gémissement de frustration qui menaçait de s'échapper d'entre ses lèvres.

Mais il recula tout de même légèrement -pas trop- et se permit de l'observer quelques courtes secondes, pendant lesquelles un silence apaisé n'était troublé que par le sifflement du vent entre les branches nues des arbres.
Elle lui paraissait encore plus mignonne que l'instant auparavant. Il se pinça les lèvres encore parfumées du goût de celles de Paxton pour réprimer un petit sourire niais qui essayer de les étirer bêtement, mais ne put rien faire en revanche pour le rose qui était apparu sur ses joues.

Lorsqu'elle lui proposa de rentrer et d'aller se boire un verre, il baissa la tête en riant un peu, lâchant finalement le visage de Paxton pour venir se frotter la nuque.

"You know me well", fut son seul commentaire.

Finalement il récupéra sa baguette pour continuer à éclairer le chemin, bien qu'il connaissait celui-ci à peu près par cœur.
Sa main n'avait pas quitté celle de Paxton tout le long, et il ne l'en délogea pas lorsqu'il esquissa le premier pas en direction du château, à ceci près qu'il entrelaça ses doigts avec ceux de la londonienne.

Alors qu'il se remettait en marche, presque immunisé contre le froid par cette chaleur qui lui réchauffait bizarrement le corps, il songea, un court instant, qu'il ne détesterait pas croiser Harker au café étudiant, lorsqu'il y entrerait main dans la main avec Paxton. Peut-être bien qu'il adorerait ça, lui envoyer son bonheur dans la face, comme une grosse boule de neige bien dure et bien glacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The hopeless and talentless knight in rusted armor and the queen of cunts. [Quinn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» be my knight in shining armor. [/w. marius]
» Not your knight in shining armor
» Screen armures 165 Knight
» AGE OF ARMOR
» 155-157(rogue)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loin du monde magique :: Praeteritis Memoria-