Partagez | 
 

 Il faut que je t'avoue quelque chose... Aelig & Cassie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Il faut que je t'avoue quelque chose... Aelig & Cassie   Dim 15 Déc - 12:58

Aelig Fearg est sur le balcon, à fumer tranquillement, un verre de whisky dans une main.
Cassiopée L. Goldstein entre dans le café, se demandant s'il va enfin y avoir du monde au café, pour changer.
Aelig Fearg s'étire un peu avoir fini sa cigarette, c'est qu'il fait un peu moins froid pour une fois et qu'il prend le luxe de se balader en T-Shirt. Une fois son verre aussi fini, il rentre dans le café. "Tiens..."
Cassiopée L. Goldstein relève la tête en entendant une voix "Fearg, en t-shirt en plus, c'est pas encore Noël, si ?" dit-elle en riant.
Aelig Fearg vient reposer son verre sur le comptoir pour se le faire remplir. Il sourit simplement en coin. "Ca devrait ?"
Cassiopée L. Goldstein prend son propre verre "ça pourrait"
Aelig Fearg hausse les épaules et s'installe au bar, venant tourner le liquide ambré dans son verre. "Qu'est-ce que tu fais là, toute seule ?"
Cassiopée L. Goldstein : "Je cherche un endroit où passer le temps et où trouver bonne compagnie, c'est fou comme ça s'est dégradé ici ces derniers temps."
Aelig Fearg hausse les épaules. "C'est peut-être en partie ma faute."
Cassiopée L. Goldstein : Peut-être, où les gens ont juste décidé de montrer leur vrai visage.
Aelig Fearg hausse un sourcil. "C'est-à dire ?"
Cassiopée L. Goldstein hausse les épaules "Je me comprends." elle se tourne vers lui et le regarde de haut en bas "Alors t'as décidé de sortir de ton cercle polaire ?"
Aelig Fearg : "Je trouve juste qu'il fait meilleur que d'habitude, et j'ai horreur des pulls et des chemises."
Cassiopée L. Goldstein boit une gorgé de son verre "ça te vas plutôt bien les chemises."
Aelig Fearg : "Parce que j'en ai déjà porté devant toi ?"
Cassiopée L. Goldstein : Une fois, mais tu ne devais pas être dans ton état normal... à moins que ça soit ton frère
Cassiopée L. Goldstein pouffe de rire.
Aelig Fearg se crispe un peu. Elle ne sait toujours pas que ce qui est arrivée à son amie est à cause d'Alcide, ou plutôt que c'est Aelig qui l'a poussé à le faire, plus ou moins. Alors quand elle sous-entend ça, il se sent très mal à l'aise, ce qui ne lui arrive... Jamais.
Cassiopée L. Goldstein : Oh détend toi, c'était pour rire, t'es beaucoup plus sexy que ton frère.
Aelig Fearg attrape le bras de Cassie. "Faut... Que je t'avoue un truc."
Cassiopée L. Goldstein lève un sourcil "Ton frère est enfait ta soeur ?"
Aelig Fearg pouffe légèrement. "Arrête, je suis sérieux."
Cassiopée L. Goldstein : Woaw, effectivement tu l'es... qu'est-ce qu'il y a ?
Aelig Fearg serre un peu plus le poignet de la brune. "Faut que tu saches, pour ta copine la blonde. Je peux pas te mentir. Pas à toi."
Cassiopée L. Goldstein grimace "Tu me fais mal là..."
Aelig Fearg : "Le responsable, c'est moi. C'est moi qui lui ai fait du mal."
Cassiopée L. Goldstein fait un pas en arrière, buttant contre son tabouret "Tu as quoi ?"
Aelig Fearg se dit que c'est mieux comme ça. Au moins, il sera honnête envers elle et envers lui-même, et il empêche les gens de remonter jusqu'à son frère. "J'ai pris l'apparence de son copain et je l'ai violée. Comme ça je savais que fragile comme elle l'était, elle ferait tout de travers et j'espérais même qu'elle aille plus loin. C'était pour me venger." Il n'ajoute pas qu'il est désolé, ça ne servirait à rien.
Cassiopée L. Goldstein est prise de nausées, elle a l'impression de tomber encore plus bas que ce qu'elle aurait pu imaginer, après Finn, Aelig, grand schelem "Comment oses-tu ? Comment oses-tu me dire ça droit dans les yeux sans sourciliers ?"
Aelig Fearg serre légèrement les dents. La réponse la plus évidente, quoi que pas crédible pour d'autres que lui, aurait été "Parce que je t'aime." mais il se contenta d'un dur et froid : "Parce que c'est ce que je suis. Je suis comme ça."
Cassiopée L. Goldstein : Je n'arrive pas à y croire, tu mens.
Aelig Fearg : "Si je mentais j'aurai plutôt essayer de garder ça secret. Hors, ce sont les faits. J'ai peut-être plus ou moins changé depuis, mais c'est la réalité, j'ai bien essayé de la tuer."
Cassiopée L. Goldstein sent son sang bouillir dans ses veines et bim la baffe "Tu me dégouttes et cette fois, c'est la vérité."
Aelig Fearg ne sourcille même pas et ne cherche même pas à riposter, au fond elle a bien raison.
Cassiopée L. Goldstein : T'es vraiment un enfoiré, comment as-tu osé faire quelque chose comme ça ? Comment as-tu osé me toucher après ça surtout et me regarder dans les yeux.
Aelig Fearg : "Parce que tu étais la première à ne pas avoir peur de moi."
Cassiopée L. Goldstein sent sa gorge se nouer, c'est vraiment pas sa période "J'ai été la seule à être assez naïve pour tomber dans tes filets et dire qu'ils ont tous essayés de m'ouvrir les yeux et que je n'ai rien voulu voir."
Aelig Fearg finit son verre et le pose sur le comptoir avant de se lever. "Bale est pas si con, finalement."
Cassiopée L. Goldstein serre les dents "Bale n'est pas un violeur en tout cas."
Aelig Fearg : "Au moins tu pourras certifier à la blonde que son ex-copain n'a rien à se reprocher."
Cassiopée L. Goldstein : T'es un porc Fearg, un gros malade, ne te demandes plus pourquoi plus personne ne veut t'approcher.
Aelig Fearg se dit que justement, c'est bien le but. Au moins comme ça, elle ne voudra plus l'approcher et se trouvera quelqu'un de bien meilleur que lui, qui pourra assurer ses arrières d'une meilleure façon qu'il ne le fera jamais. Il hausse les épaules et reprend une cigarette dans son paquet, s'efforçant de ne rien laisser paraître. Pourtant, il a une boule au ventre. "Tu devrais y aller."
Cassiopée L. Goldstein : Ne me dis pas ce que je dois faire Fearg! Oublie même que j'existe tiens.
Aelig Fearg : "Tu devrais suivre ton propre conseil." dit-il en s'éloignant vers le balcon.
Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut que je t'avoue quelque chose... Aelig & Cassie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Dessine-moi... Quelque chose :B
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loin du monde magique :: Praeteritis Memoria-