Partagez | 
 

 It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]   Mar 8 Avr - 17:02

Accoutrée de vêtements multicolores qui n’allaient pas ensemble le moins du monde, la Ceart se passa une main dans les cheveux, en espérant réussir à y mettre de l’ordre. C’était peine perdue cependant et elle abandonna rapidement. C’était complet. Oui, tout ce qu’elle aimait était dans sa tenue. Elle était finalement prête à partir.

D’un pas sautillant, comme si elle était trop heureuse pour se contenir, la blonde enfila son manteau vert forêt, et quitta enfin les confins de sa chambre, pour se mettre en route vers le village. C’était toutes les potions qu’elle avait avalées qui la rendaient si joyeuse. Ça et aussi parce qu’elle allait voir quelqu’un. Bon, il ne savait pas qu’elle s’en allait chez lui, elle s’invitait. Mais il lui avait dit de le visiter, lorsqu’elle l’avait rencontré au café. Ça voulait certainement dire qu’elle pouvait aller le voir et s’inviter chez lui. Elle en était certaine.

L’Irlandaise avait décidé de faire comme s’ils étaient amis. Il était sympathique et maintenant, elle n’avait presque plus d’amis disponibles. La liste était déjà si courte… Ils pourraient passer du temps ensemble, jusqu’à ce qu’elle se trouve dans une position où elle n’aurait plus le choix de lui expliquer qu’elle était spéciale, puis il ne voudrait plus être son ami. Mais jusque là, elle voulait vraiment jouer le jeu. Particulièrement lorsqu’elle se sentait si légère et amusée. Vivement toutes ces potions.

Ses petits bottillons s’enfoncèrent un peu dans la neige, mais le chemin était tout de même assez beau pour qu’elle s’y rende en marchant. Quelques flocons s’accumulaient peu à peu sur ses mèches blondes, mais de temps à autre, elle venait les secouer, les emmêler un peu plus encore. Trouver où son nouvel ami habitait n’avait pas été très complexe. Stornoway n’était pas exactement le village le plus grand et tout se discutait dans l’université. Apparemment que tout le monde était vraiment excité par l’arrivée de son nouvel ami. Elle n’était pas trop certaine de savoir pourquoi c’était ainsi, il ne faisait qu’arriver et il ne résidait même pas sur le campus. Pourtant, son nom semblait être murmuré par tous les étudiants. Peut-être qu’il était spécial. Peut-être même autant qu’elle.

La neige avait le don de tout rendre joli. Vraiment, même si elle avait affreusement froid et qu’elle regrettait ne pas avoir enfilé une veste sous son manteau, ça lui plaisait bien. Bien vite, la demoiselle se trouvait dans le village et comme ça, avec le soleil qui commençait à disparaître à l’horizon, c’était vraiment bien. Oh, elle espérait vraiment qu’il soit là. En fait, elle savait qu’il serait là, parce qu’elle avait eu une vision de tout ça quelques jours avant. Pour une fois, elle avait bien aimé voir quelque chose et elle avait espéré très fort que la vision se réalise.

Avec les même petits bonds dans chaque pas, Eileen rejoint enfin ce qui devait être le studio d’Andrea Favole. Sans même hésiter une seule seconde, la jeune femme se retrouvait devant la porte, ses yeux miel fixant celle-ci comme si c’était tout nouveau. Quelques secondes passèrent avant qu’elle ne vienne finalement cogner trois coups bien forts, un peu trop même. Sans perdre son sourire, elle se frotta un peu les jointures, puis ramena son regard droit devant elle, en attendant patiemment.

Et voilà comment il allait la trouver. Toute souriante, les joues rougies par le froid, les cheveux décoiffés par la neige et le vent. L’air presque en santé et surtout, très heureuse. Comme elle avait hâte de passer du temps avec lui!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrea Favole
Todhchai
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 28
Réputation : 13
Date de naissance : 11/03/1990
Aspiration : ...

RP en cours : ...



RPG
Feuille de personnage
Age:
Niveau:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]   Mar 8 Avr - 18:48

"Depuis quand t'as besoin de frapper à la porte, ma grosse va-- oh."

C'est un Andrea bien embarrassé que la pauvre Eileen découvrit derrière le panneau de la porte. Chevelure brune dans un désordre apocalyptique, bébé barbe rebelle et pilosité corporelle au grand jour, c'est dans une tenue des plus formelles que l'italien se présenta : un magnifique caleçon bleu ciel orné de petits nuages, chaussettes noires aux pieds... et c'est tout.

"Ahhh euh, Emily, c'est toi ! Pardon je croyais que c'était Teagan."

Ce n'était pas sa faute, c'est elle qui lui avait dit, un peu plus tôt dans la journée : "Peut-être que je passerai ce soir. Ça dépend si je dîne avec Ian ou pas."
Aaah, le beau Ian, elle en avait de la chance ♥ Mais bon, ça c'était un autre sujet.
Bref, de toutes façons, qui d'autre que sa meilleure amie aurait pu venir lui rendre visite ?
Étonnamment, s'il était parvenu à sympathiser avec quelques personnes depuis son arrivée en Écosse, notamment la jolie et pétillante Arabella et une autre rouquine qui avait décrété qu'ils étaient BFFs depuis qu'elle avait appris qu'il était connu, personne ne semblait réellement vouloir le fréquenter plus que ça. Mais Andrea ne s'en formalisait pas, les relations superficielles ne le dérangeaient pas, et puis de toute façon il avait trop de travail pour pouvoir s'occuper de plusieurs amis.

Lorsqu'un vent glacé apporta plusieurs flocons qui vinrent trouver leur place sur son torse et fondre dans le doux duvet de celui-ci, il ouvrit la porte en grand pour inviter la blondinette à entrer.


"Je t'en prie Emily, fais comme chez toi !"
lança-t-il avec un sourire chaleureux.

Il quitta rapidement l'entrée pour se hâter jusqu'à l'intérieur de son studio où il enfila son baggy qui traînait par là, ainsi qu'un t shirt noir en col v avec une main faisant un gracieux doigt d'honneur imprimée dessus.

L'endroit était assez peu propice à recevoir de la visite, mais ce n'était pas vraiment important. Ce n'était pas seulement le bazar qui s'installait fatalement pour cause de manque total de meubles de rangement, ni le fait qu'à la place de là où l'on se serait attendu à trouver un canapé et quelques fauteuils, il n'y avait qu'un lit défait, ni le fait que le coin cuisine était encore d'une propreté immaculée, contrairement à la table/bureau où traînaient encore une boite de nourriture à emporter ainsi que quelques tasses de café vides.

On aurait pu croire que quelqu'un de bien peu soigneux vivait ici, si ce n'était pour les quelques guitares qui étaient accrochées en ligne contre le mur de l'entrée, ou encore le beau piano gris qui occupait la plus grande partie du rez-de-chaussée.
Et si Eileen prenait la peine de monter à l'étage du duplex, elle n'y trouverait guère qu'un  stock d'instruments de musique et de divers matériels moldus qui avaient pour raison d'être de former bientôt un joli studio d'enregistrement.


"Quel bon vent t'amène, jolie poupée ?" `demanda l'italien en s'installant en tailleur dans le fauteuil de son bureau, faisant signe de la main à la jeune femme de s'assoir sur le lit si elle le voulait.

Lui, se rappeler qu'il l'avait spécifiquement invitée ? Déjà qu'il avait du mal à retenir le nom de gens, fallait pas trop lui en demander quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]   Mer 9 Avr - 14:28

Elle ne s’attendait pas exactement à cela lorsque la porte s’ouvrit devant elle. Et elle ne s’attendait pas non plus à se faire appeler une grosse quelque chose. L’Irlandaise l’observa de haut en bas, sans laisser son regard s’accrocher à quoique ce soir. Elle ne faisait qu’assimiler la situation. Toutefois, rien de tout cela diminua le sourire qu’elle avait d’étampé sur les lèvres. Même qu’il en devint plus grand en voyant son nouvel ami et en entendant le nom Emily. Oui, Emily ça lui plaisait bien, elle pourrait vivre avec ce prénom là.

« Je ne te dérange pas, hm? », elle savait déjà qu’elle ne le dérangeait pas, mais il fallait tout de même rester polie, «Peut-être que j’aurais dû m’annoncer, je n’y ai pas pensé. »

Sans même le corriger sur son prénom, la demoiselle se secoua les cheveux, pour laisser tomber les flocons qui s’y étaient à nouveau accumulés. Enfin, lorsqu’il l’invita à entrer, elle faire une petite stepette sur elle-même, avant de mettre les pieds dans son logement et de refermer la porte derrière elle. Sans hésiter, elle retira son manteau et le laissa sur le sol à l’entrée, puis fit les même pas que lui, pour le rejoindre à l’intérieur.

Ses grands yeux observant tout avec attention, elle avança lentement dans la pièce, en ignorant presque totalement la présence du jeune homme. C’était presque identique à sa vision. Presque. Plutôt que d’aller vers le lit qu’il lui indiquait, elle se dirigea vers le bureau où il se trouvait. Après s’être concentrée sur tout ce qui se trouvait sur le bureau et avoir hésité pour un instant, elle vint redresser un des verres à café vides. Voilà, maintenant, c’était identique! Le grand sourire revenant éclairer son visage, la blonde alla finalement s’asseoir sur le lit qu’il lui avait indiqué. Elle était toute énervée à l’idée de passer la soirée avec lui!

Sans croire qu’elle s’imposait à lui et que peut-être, il avait déjà d’autres plans, Eileen expliqua enfin sa présence :


« C’est pour qu’on passe la soirée ensemble! J’ai déjà tout plein d’idées de comment ça va se dérouler! » Elle n’allait tout de même pas lui expliquer que ça provenait de sa vision... « C’est parce qu’on est des amis, hm? J’aimerais vraiment cela. »

Sans le quitter du regard, la Ceart descendit du lit où elle ne s’était posé que pour quelques instants et elle sautilla un peu d’un pied à l’autre. Sa jupe accompagnait ses mouvements, de gauche à droite et la faisait probablement paraître plus jeune qu’elle ne l’était vraiment. Puis, elle reprit un peu de contenance et se souvint qu’elle avait une question importante. C’était à propos ce qu’il y avait ici et à l’étage. C’était anormal d’avoir autant d’instruments. Il était peut-être un musicien… Peut-être même qu’il était connu! Tout ça était encore plus grisant! Après s’être approchée des guitares au mur et avoir glissé un doigt sur le bois de l’une d’elles, elle demanda honnêtement :

« Pourquoi il y a tous ces instruments chez toi? T’es un musicien?»

Eileen Ross – ou plutôt Emily - n’était pas tellement au courant de l’actualité culturelle et bien qu’elle aurait pu sembler un peu tarte, ça ne tenait pas de la stupidité. Il y avait des choses plus importantes sur son esprit et bien qu’elle appréciait la musique, elle n’avait pas la chance d’en profiter aussi souvent qu’elle l’aurait voulu. La majorité de son temps, elle ne le passait pas dans cet état d’euphorie et de joie de vivre. Tout ce que ça pouvait vouloir dire, c’était qu’elle devait en profiter maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Andrea Favole
Todhchai
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 28
Réputation : 13
Date de naissance : 11/03/1990
Aspiration : ...

RP en cours : ...



RPG
Feuille de personnage
Age:
Niveau:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]   Jeu 10 Avr - 7:43

Alors que la blondinette retirait son manteau et faisait son petit tour des lieux comme un bébé chien excité de découvrir un endroit avec de nouvelles odeurs pour la première fois, l'italien se balançait dans son fauteuil nonchalamment, un sourire amusé aux lèvres.

Sa journée n'avait rien eu de particulièrement excitant. Il avait travaillé sur ses cours (un peu), il s'était penché sur la composition d'un morceau mais sans rien sortir qui lui paraisse satisfaisant, il avait flâné en caleçon dans son studio à faire des choses et d'autres parce qu'il était simplement incapable de rester inactif, et il allait peut-être voire Teagan (mais ce n'était même pas sûr), alors autant dire que la présence colorée et rayonnante de l'irlandaise avait de quoi illuminer sa journée.

Il détaillait son accoutrement d'un air appréciateur, toujours aussi fan de son style unique et assumé,  lorsque la jeune sorcière se décida enfin à répondre à sa question. Et là, les yeux bleu glacier d'Andrea se mirent à pétiller, alors qu'il se redressait dans son fauteuil en direction de sa nouvelle amie, un grand sourire s'étirant d'une oreille à l'autre sur son visage.


"Moi aussi j'adorerais ça !" lança-t-il sans chercher à cacher son enthousiasme.

En plus, si elle avait plein de projets ! C'était vraiment parfait, il ne demandait rien de plus, au fond.

Il suivit la jeune femme du regard lorsque celle ci continua à explorer, et se redressa pour la suivre quand celle-ci s'approcha de ses guitares -elle était peut être son amie maintenant, mais il voulait bien garder un œil sur ses précieux instruments, tout de même.
Et puis, elle lui demanda, l'air le plus naïf du monde, s'il était musicien. Son premier réflexe fut d'éclater d'un petit rire amusé, genre elle est bien bonne celle là. Et puis il se rendit compte à l'expression de son amie qu'elle était le plus sincère du monde.

Il reprit une expression un peu plus sérieuse, un petit sourire qui ne pouvait cependant pas s'empêcher d'apparaître à la commissure de ses lèvres.


"Eh bien je ne sais pas, c'est ce que nous allons voir... à toi de me dire !"

Sur ces mots, il attrapa l'une des guitares sèches accrochées au mur, enfila la sangle autour de lui et vint s'assoir sur le bord de son lit en faisant signe à Eileen de l'y rejoindre.
Il prit quelques secondes pour l'accorder (bien qu'elle le fut déjà d'avance, l'italien n'était pas du genre à laisser ses bébés se désaccorder) puis improvisa rapidement une mélodie simple et quelque peu entraînante, quelques accords de base qui semblaient familiers, agréables à l'oreille.
Il jeta un regard en coin à sa nouvelle amie, curieux de voir si son petit numéro produisait sur elle l'effet escompté, puis il commença à chantonner, comme si c'était la chose la plus normale du monde.


"Emily, oh Emily
You are damn to pretty
You remind me of a puppy
Come at my place we'll have a coffee
Oh ohhhhhh my sweet little poppy"


Il termina son petit morceau par quelques jolies notes mélancoliques, avant de bloquer les cordes et de tourner un regard faussement inquiet vers la blondinette.

"Verdict ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]   Jeu 10 Avr - 23:17

Le fait que lui était aussi enthousiaste qu’elle ne faisait que l’encourager encore plus. Elle ne pouvait que s’imaginer tout le plaisir qu’ils auraient ensemble! En fait, elle avait même de la difficulté à se l’imaginer. C’était quand la dernière fois qu’elle avait été aussi contente d’être en compagnie de quelqu’un, déjà?

Bien qu’il avait rit à sa question, elle n’en fut pas vexée. Peut-être parce qu’elle ne pigeait pas ce qui l’avait fait rire ou simplement, parce qu’elle n’était pas très susceptible. Elle attendit patiemment qu’il réponde et ne fut pas déçu de qu’il en dit. Ses yeux brillant un peu plus, elle le regarda s’emparer d’une guitare et sautilla à nouveau sur ses pieds, sans hésiter à aller le rejoindre. Il allait lui jouer une ballade? Rien que pour elle? Décidément, ça lui plaisait trop qu’ils soient amis!

Une fois assise sur le lit, en tailleur, elle s’installa bien confortablement, en s’assurant que sa jupe couvre toujours l’essentiel. Elle était près de lui et son regard ne le quitta pas une seconde. Elle laissa tomber son foulard sur le lit, question de confort et enfin, il commença les premiers accords de sa petite ballade. C’était la première fois que quelqu’un jouait pour elle. Ce n’était certainement pas réellement pour elle, puisque son nom n’était pas Emily, mais pour l’instant, elle voulait toujours faire semblant d’être une Emily.  

Non seulement il jouait, mais il chantait en plus! Une petite exclamation de surprise lui échappa, tandis qu’elle réagissait comme toute demoiselle se faisant impressionner par un gentil garçon. Un grand sourire charmé, les mains sous son menton, les yeux fixés sur le jeune homme qui la faisait sentir toute spéciale. Ils pouvaient même être des meilleurs amis s’il lui jouait des ballades comme celle-ci. Il devait avoir un paquet de meilleures amies, s’il jouait toujours de jolies chansons aux jeunes femmes, mais elle s’en fichait bien.

Au son des dernières notes, la blonde lâcha un soupir, puis elle tapa un peu des mains, avant de venir lui sauter au cou, en faisant tout de même attention à la guitare. Elle lui offrit un grand câlin, rempli d’affection, de reconnaissance, de joie. Puis elle se recula lentement, sans toutefois trop s’éloigner, avant de s’exclamer de sa petite voix haute :


« Oh c’que t’es doué, Andrea! Tu devrais jouer dans un groupe, j’suis certaine que tu serais le plus populaire! »

Ce serait probablement le groupe le plus connu! Avec le même enthousiasme, elle se releva du lit, puis lui fit signe de se relever aussi. Il devait lui montrer tous ses instruments! Elle voulait tous les voir. Et elle savait bien qu’il n’avait pas que les guitares et le piano qui se trouvait dans cette pièce-ci. Dans sa vision, il y avait d’autres instruments, mais à l’étage. Une fois qu’il s’était relevé et qu’il l’avait rejoint, elle s’accrocha à son bras et l’attira avec elle.

« Tu vas me montrer tous tes autres instruments, hm? Ça me plairait vraiment! Puis après, on pourrait sortir et aller acheter des gâteaux? Ce serait bon, des gâteaux! » déblatéra-t-elle, en l’attirant vers les escaliers.

Elle n’était pas de nature gourmande, mais dans cet état, avec toutes les potions qu’elle s’était enfilée, elle aurait probablement pu manger n’importe quoi. Et c’était probablement tant mieux, puisque parfois, elle n’arrivait même pas à manger quoique ce soit. Enfin, elle arriva devant les escaliers et commença à les monter une à une, sans même penser une seconde qu’il pourrait trouver cela étrange qu’elle « devine » qu’il avait des instruments à l’étage. En fait, elle n’y avait pas tellement réfléchit. Tout ça était tellement naturel, elle se sentait si bien dans la peau d’une Emily. Elle était presque normale!

Revenir en haut Aller en bas
Andrea Favole
Todhchai
avatar
PROFIL Poissons

Messages : 28
Réputation : 13
Date de naissance : 11/03/1990
Aspiration : ...

RP en cours : ...



RPG
Feuille de personnage
Age:
Niveau:
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]   Ven 11 Avr - 18:42

Il était vraiment ravi. La façon dont la blondinette le regardait, dont elle semblait boire ses paroles bien que celles-ci fussent un peu bidon, cela faisait partie des choses qu'il adorait le plus dans sa vie.
Ce n'est pas qu'il essayait à tout prix de charmer la jeune femme de façon romantique (non, si ça avait été le cas, il aurait essayé un peu plus fort), mais il aimait voir pétiller le regard des gens lorsqu'il jouait. Il se sentait vivant. Comme si leur admiration validait sa présence sur cette Terre.
Le jour où il ne ferait plus naître cette petit étincelle dans le regard de ceux qui l'écoutaient, aussi bien se suicider.

Il n'anticipa pas la petite tornade blonde qui se jetta par la suite dans ses bras, mais il se prêta volontiers à cet instant de démonstration d'affection en passant son bras autour de la taille d'Eileen, riant de bon coeur et riant encore lorsque celle-ci lui suggéra de faire partie d'un groupe.


"Ça me paraît une bonne idée,"
fit-il avec un clin d'oeil, "je vais y penser."

Mais la jeune sorcière était de toute évidence déjà passée à autre chose et l'attirait à présent en direction de l'escalier, en demandant à voir le reste de ses instruments.
Ça ne lui posait aucun problème, au contraire il était même tout fier que sa nouvelle amie s'intéresse à son univers sans chercher à avoir l'air cool ou détaché. Mais quand même, il se demandait comment elle savait ce qui se cachait derrière la cloison de son duplex.
Peut-être que quelqu'un lui avait dit ? Ou bien elle avait tout simplement deviné parce qu'elle était particulièrement maligne ?
Andrea balaya totalement cette question de son esprit lorsqu'elle émit l'idée d'aller chercher des gâteaux ensuite (et comment qu'il était partant !) alors qu'il suivait Eileen (ou plutôt, qu'il se faisait traîner) à l'étage.

Celui-ci paraissait complètement inhabitable, et semblait n'avoir rien à faire dans un appartement d'étudiant, en dehors d'un matelas d'appoint dans lequel il lui arrivait de dormir lorsqu'il travaillait trop intensément pour avoir même la force de descendre se coucher dans son lit.
L'endroit était totalement occupé par des instruments de musiques, certains classiques, d'autres quelque peu plus exotiques, tels qu'un ukulélé, un harmonica, ou encore quelques percussions africaines.
Au milieu de ceux-ci, un certain nombre d'appareils de technologie moldue, avec leurs dizaines de boutons et leurs câbles qui en sortaient de toutes parts.

Ce fut cette fois au tour d'Andrea de guider son amie jusqu'à son kit de batterie (son bijou d'amour ♥) qui trônait impérialement au milieu du studio.


"Tiens, assieds toi là,"
dit-il en la faisant s'assoir sur le petit fauteuil, juste avant de lui glisser une paire de baguettes entre les mains.

Debout derrière elle, il les plaça correctement, avant de lui faire taper sur les tomes, guidant ses mouvements avec douceur et fermeté.


"Regarde, mets ton pied sur la pédale là, non, l'autre. Tu vas taper quand je dis un et trois, ok ?"

Il lui lança un regard en biais pour s'assurer qu'elle avait compris.

"Compte avec moi : un et deux et trois et quatre et un et deux et trois et quatre, voilà c'est bien, souple sur les poignets, et un et deux-- super, continue comme ça !"

Il lui libéra délicatement les mains et sa hâta pour attraper une basse qu'il brancha rapidement à un ampli. Un petit coup de baguette (magique, cette fois) et celui-ci s'alluma dans un petit bruit étouffé.

"Génial Poppy, tu gères !" l'encouragea-t-il alors qu'il commençait à accompagner la petite musicienne en herbe, assis sur son ampli, un sourire plus qu'enchanté aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]   Mar 15 Avr - 0:41

Si elle avait su qu’elle aurait autant de plaisir avec l’Italien, elle serait venue le visiter avant. Ils auraient passé tout plein de temps ensemble, ils auraient appris à se connaître, il saurait qu’elle ne s’appelait pas vraiment Emily et elle saurait que lui faisait déjà parti d’un groupe très bien connu partout. Mais elle voulait commencer du début à partir de maintenant.

Comme il se laissait emporter dans les escaliers, elle considéra qu’il était partant pour aller à l’étage et la laisser découvrir un peu les lieux. Avec la curiosité d’un enfant, la blonde s’aventura sur l’étage, en faisant de petits pas et en laissant son regard se promener sur tous les objets, tous les instruments et tous les accessoires. Il y avait tant de choses qu’elle ne connaissait pas! Et tous ces boutons et ces fils, ça servait à quoi? Avant qu’elle n’ait le temps de venir appuyer sur les boutons, il l’emmenait vers les drums et elle, elle ne fit que suivre.

Sans résister, elle se posa sur le petit siège, en regardant avec émerveillement les différents tambours et les cymbales qui l’entouraient. C’était si excitant! Elle leva de grands yeux admirateurs vers lui, alors qu’il lui plaçait les baguettes correctement et qu’il guidait ses mouvements. Elle ne savait pas trop ce qu’elle faisait, mais s’il lui expliquait bien, elle suivrait toutes ses paroles. Une fois qu’elle eu trouvée la bonne pédale, avec une certaine fierté quand même, elle hocha la tête et suivit les instructions qu’il lui donna, du mieux qu’elle pu. Bon, ses coups étaient peut-être un peu secs, mais son enthousiasme compensait complètement.

Lorsqu’il la libéra, elle suivit le rythme du mieux qu’elle le pouvait, sans perdre sa concentration. S’il l’avait trouvé mignonne au début, il devait penser qu’elle était extrêmement mignonne, avec le bout de sa langue sortie et son air concentré. Elle ne voulait tout de même pas le décevoir. Le bruit sourd de la basse fut suffisant pour attirer son attention, toutefois. Avec un grand sourire, elle leva ses yeux de miel vers lui, avec le rose aux joues et l’air vraiment charmé. En plus, il trouvait qu’elle était pas mal! Enfin, elle n’était pas stupide, mais elle voulait bien faire semblant. Vraiment, ça lui plaisait bien.

Après quelques instants à jouer le même rythme répétitif, elle se décida à pimenter le tout en faisant tourner une des baguettes entre ses doigts. Évidemment, elle n’avait aucune idée de comment faire et c’était bien le sentiment d’être une rockstar qui l’emporta, mais quand même, elle tenta le coup. La baguette fit un tour avant de voler dans les airs et de venir s’écraser dans le mur à côté du vrai musicien. Sans aucune gêne, comme si c’était prévu, elle éclata de rire, en posant l’autre baguette, comme si elle voulait éviter un dégât irréparable. Elle se cacha le visage de deux mains, toujours en riant, puis finalement, elle réussi à exprimer :


« J’suis désolée, je ne te visais pas en particulier! »

Après avoir calmé le fou rire qui l’avait prise, elle se dégagea le visage et regarda de nouveau les différents drums. Elle donna quelques coups de pédales sur les caisses claires, puis releva de nouveau les yeux vers son ami, avec un air réjoui, avant de lui annoncer :

« T’sais quoi? Ça me plaît bien de jouer! Tu pourras me montrer? Pas maintenant, j’suis trop en dehors de ma tête pour ça… Parfois, je prends plein de potions une après l’autre et ça me brouille les idées. Mais quand je n’aurai pas la tête aussi embrumée et que je n’aurai pas la migraine, tu pourras me montrer? »

L’irlandaise lui fit un joli sourire, avant de se relever de son petit siège, tout en glissant toujours les doigts sur les peaux des fûts, pour venir le rejoindre. Tous ces trucs, ces appareils, ces câbles et boutons, elle n’avait aucune idée de ce à quoi ça servait. Et vraiment, ça ne changeait rien du tout. Elle avait du plaisir, pour le moment, et elle voulait que ça dure. Aussi longtemps que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's not love or anything, but I think I like you. [ Andrea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loin du monde magique :: Praeteritis Memoria-