Partagez | 
 

 Tu tournes en rond tu sais... (Avec Alexis, Arabella et Sirius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Tu tournes en rond tu sais... (Avec Alexis, Arabella et Sirius)   Jeu 17 Avr - 17:19


     
Comment regarder voler Sirius, et ne pas s'ennuyer...

 ft. Alexis, Arabella et Sirius

Je refermais mon livre et me levai. L'horloge de la bibliothèque m'indiquait clairement que je devais de dépêcher si je voulais être à l'heure que rendez-vous que j'avais avec Sirius. D'après ce que j'avais compris, j'allais devoir lui envoyer quelques balles pour l'aider à s'entrainer. Ça ne voulait certainement pas dire que j'allais y prendre plaisir. Après tout, le Quidditch n'était pas MA passion, mais j'avais dû m'y habituer à force de fréquenter James et Sirius. Je ne m'en plaignais pas, ils étaient vraiment bons sur un balai.

C'était la raison pour laquelle je consentais actuellement au sacrifice de ma personne. J'allais monter sur un balai pour mon ami, si ça c'était pas de la solidarité! Je me dirigeais donc vers le terrain, un livre sous le bras au cas où et mon sac à l'épaule, encore au cas où. On ne savait jamais ce qui pouvait arriver. Sirius pourrait être pris de folie et foncer dans un poteau. Ce serait drôle, mais horrible. Je n'avais pas franchement envie de l'emmener à l'infirmerie.

Le mieux serait qu'il croise un autre étudiant jouant au Quidditch, comme ça je n'aurais pas à me dévouer mais juste à surveiller et je pourrais continuer ma lecture. Ce serait un bon plan, mais j'avais quelques doutes. En revanche, si je croisais quelqu'un qui pourrait m'accompagner, je ne serais pas contre. Quoique... C'était peut-être une mauvaise idée de faire ça. Un Sirius excité par le vol est toujours dangereux à gérer. J'allais m'amuser comme un petit fou.

Et puis il avait besoin de moi pour l'aider, je n'allais pas le laisser tomber. Je m'en voudrais. Et je n'avais pas grand chose à faire mine de rien.

L'air frais me fouetta le visage lorsque je passai les portes du hall d'entrée. Ça me fit du bien. J'arrivai que terrain en avance. Je montai sur un des gradins en face de l'entrée du terrain et j'attendis en lisant. Je vis des gens arriver au compte-goutte. Tiens, il avait finalement rameuter du monde. Après tout, pourquoi pas?
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Tu tournes en rond tu sais... (Avec Alexis, Arabella et Sirius)   Sam 19 Avr - 7:53



Le Quidditch c'est la santé



J'ai toujours aimé le Quidditch, d'aussi loin que je m'en souvienne. C'est le meilleur sport qui puisse exister de toute façon et je me demande comment les moldus font pour s'en passer.  Heureusement, moi je n'ai pas besoin de m'en passer et je ne m'en prive pas. Ce n'est pas parce que je ne suis plus à Poudlard que je dois m'arrêter de m'entraîner, qui sait avec un peu de chance je pourrais rentrer dans une bonne équipe et en faire mon métier. Ça serait juste parfait. Passer mon temps sur un balai, que demander de plus franchement ?

Toutefois, pour m'entraîner, je n'ai pas forcément envie d'être seul, ça m'arrive parfois, mais aujourd'hui ce n'est pas le cas. J'ai envie de quelques choses de plus sympathiques. J'ai donc demandé à Remus de m'accompagner. Je sais très bien que le Quidditch ce n'est pas trop son truc, le sport ça n'a jamais été sa tasse de thé, il préfère garder le nez dans ses bouquins. Bon, à force de nous côtoyer, il a bien fini par s'y mettre un peu, ce qui fait que je peux me permettre de lui demander de m'accompagner de temps en temps, comme lui me traîne parfois à la bibliothèque. Il faut bien faire des compromis pour ses amis quand même. J'ai aussi fait passer le mot, disant à qui veut l'entendre qu'il était possible de se faire un petit entraînement sur le terrain, mais je ne suis pas très sûr que quelqu'un soit intéressé. Mais au moins c'est dit et puis bon, je suis sûr que Remus sera heureux de laisser sa place à quiconque voudra le faire.

C'est donc avec un grand sourire et le balai sur l'épaule que je vais monte dans les gradins pour aller rejoindre Remus. Il a l'air ravie. Ça me fait sourire. « Fais pas cette tête Lunard, on va bien s'amuser. » dis-je en voyant une chevelure rousse que je connais bien entrer sur le terrain. Finalement Ara a décidé de débarquer. Ça risque d'être intéressant. Tu souris d'avantage avant de la héler « Oh Waldon, t'es prête à assister une vraie démonstration de Quidditch ? » j'éclate de rire, j'aime bien la taquiner. Puis j'ai bien l'intention de lui montrer de quoi je suis capable. Le Quidditch c'est plus qu'une passion pour moi, c'est comme une seconde nature.

GroggySoul
Revenir en haut Aller en bas
Arabella Waldon
ceart préfet
PROFIL Bélier

Messages : 159
Réputation : 79
Date de naissance : 12/04/1994
Nationalité : Irlandaise, Écossaise

Aspiration : Éleveuse de Dragons

Fiche : The name's Wildcat

RP en cours : AVEC TA MÈRE.

RP Terminés : Liste des rps faits Harker/Waldon













RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: Sorbier, 33,5cm, Ventricule de Dragon

MessageSujet: Re: Tu tournes en rond tu sais... (Avec Alexis, Arabella et Sirius)   Ven 25 Avr - 5:31


Plus on est de fous plus on rit et je compte pour deux


Une bête dans le noir, sa silhouette floue et sombre. Il y a tant de brouillard ici, on se croirait dans la forêt interdite. D’ailleurs, on n’y serait pas par hasard? J’inspire profondément. La silhouette, d’abord bipède est devenue quadrupède. Elle avance vers moi, sans bruits et avec une élégance effrayante, du type qui vous met les chocottes parce que vous vous dites que c’est la dernière marque d’élégance que vous verrez de votre vie. Ouais exactement ça. La forme se précise, ça semble être un félin, énorme. Pourquoi je bouge pas? C’est à ce moment dans les films que la nana prend ses jambes à son coup et se casse avant qu’un oiseau ait eu le temps de piailler. Mais non, moi j’agis en bonne tarée : je reste là, mystifiée devant la scène qui s’offre à moi. La bête est maintenant prés et pourtant, je ne peux pas voir ses traits, seulement la condensation qui s’élève de sa gueule et vient disparaître dans l’amas de brouillard. Oui bon, maintenant je devrais quand même peut-être tenter un recul, quelque chose de discret, pour ne pas brusquer la créature. J’arrive pas à bouger, c’est quoi ça? Ma respiration s’accélère alors que mon pouls monte en flèche et que le monde se fond autour du félin… un puma? Tiens, ça me rappelle… chut non, tais-toi. Et si quelqu’un t’entendais? Tu ne serais pas mieux que morte.

Soudainement le paysage s’éclaire un peu. Les nuages qui couvraient la lune ont dû se dissiper, pourtant je ne vois toujours pas la personne derrière le puma. Attends, comment je… le félin pousse un grognement, me menant à le regarder. Ces deux prunelles lavande, ce pelage un peu roux…. Sa gueule dégouline de sang et devant moi je peux sentir un sourire, mais de qui? Ce prédateur devant moi, assassin…

Moi..?

***
« Ara! »

Hein? Quoi? J’entends mon nom crié juste à côté de moi et aussitôt me réveille en sursaut. Un putain de saut d’ailleurs, parce que je tombe du lit, tête la première. J’ai encore une partie de ma jambe gauche sur mon lit et le moelleux de mon matelas me manque déjà cruellement depuis ma position sur le parquet. Je me redresse sur mes mains pour regarder Cassie, l’autre côté de mon lit. Bien sûr elle, elle a l’air très bien réveillée! Même un peu exaspérée.

« Hnnnggg… articulai-je avec la grâce d’un mammouth. Qu’est-ce… y a? J’ai pas oublié un mot, là?
— Ça fait cinq minutes que je tente de te réveiller! T’as encore passé la nuit à t’entraîner, hein? »

Je lui fais un petit sourire contrit, le regard piteux. Cassie me connait bien. Elle est la seule à qui j’aie parlé de mes entraînements depuis quatre ans, elle est assez intelligente pour ne pas en parler et surtout, reconnaître les signes de ces nuits-là. J’en reviens toujours épuisée, parfois avec des griffures, ou des marques de dents. Je n’aime pas raconter comment se déroule un entraînement pour devenir animagus. D’ailleurs c’est bien une chose que je n’ai toujours dit à personne. Ça fait quatre ans que je vis ça et que je tente d’allier ce pouvoir avec mon… état, si on peut dire, mais hors de question que j’abandonne. Je le sens, je suis près d’atteindre mon but. C’est pas pour rien que je passe la moitié de mes nuits cachée, à m’éreinter comme ça. Encore un peu de temps et j’y arriverai. J’en suis sûr.

« Dis, t’avais pas une pratique avec Sirius?
— Hmm… hein? Mais… c’est-c’est pas avant l’aprèm!
— … Tu es vraiment à côté de la plaque, Ara. Conclut-elle avec un petit rire.
— Attends… commençai-je en me mettant à genoux à côté de mon lit. Oh merde!»

En effet, ce que j’avais pris pour le soleil du petit matin? Mes rideaux. Mes putains de rideaux. Je me lève en courant avec Cassie qui se fout de ma gueule derrière moi et vais prendre une douche. Je fais le plus vite que je peux, passant d’ailleurs près de me prendre une dérouillée, gracieuseté de ce putain de bain beaucoup trop glissant. Après ça, c’est une course effrénée. M’habiller, attraper mon flèche d’argent et courir jusqu’au stade. Je m’arrête quand même un peu avant, hors de question que j’ai l’air d’avoir été pressée de venir ici, quand même. J’ai mon orgueil. J’arrive donc dans les gradins, lieu de rendez-vous, avec mes habituels cheveux en bataille, mon grand sourire bien à moi et une respiration ma foi, tout à fait normale. Remus et Sirius sont déjà là, quelques rangées plus hautes. Ce dernier me parle d'une démonstration de vrai Quidditch et je ris.

« Oh bah fallait me le dire que tu comptais me filmer! »

Je gravis les gradins facilement pour les rejoindre. Tiens, j’ai un peu plus de facilité, bizarre. J’arrive à leur hauteur et les salue donc tous les deux proprement. J’ai déjà hâte de botter les fesses de Black, ça va me changer les idées, tiens.

« Alors Remus, tu vas venir sur le terrain avec nous? Demandai-je avec intérêt. D’ailleurs, pourquoi James est pas là? Si je me souviens bien, il est un peu du type à ne vivre que pour le vif d'or! »

J’avoue, je ne connais pas autant Remus, Peter et James que je connais Sirius, mais bon, qui ne les connais pas un minimum? Je sais que Remus n’est pas du type sportif et James au contraire, c’est une boule d’énergie ambulante qui s’amusait parfois à me tourner autour comme un fichu moustique pendant les entraînements de Quidditch à Poudlard… j’dois quand même paraître louche d’avoir observé tout ça mais bon, vu mon type loup solitaire, j’avais tout le temps du monde d’observer les gens. Je pense même que je connais certaines personnes à qui je n’ai jamais parlé mieux que certains de leurs amis… pas étonnant que ça ait été moi le chat sauvage de Gryffondor, hein.


HRP : J'espère que ça vous convient! Pardon si j'ai retardé ma chère Lexouille! <3

© Great Thief sur Epicode

_________________

I hate mirrors
“ Because in the mirrors I can see what's really going on behind me while I'm not looking. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Wilbrecht
Monaraith
PROFIL Lion

Messages : 242
Réputation : 78
Date de naissance : 30/07/1990
Nationalité : Allemande

Aspiration : Ouvrir une bibliothèque

Fiche :
Au gré des saisons

RP en cours :
“Silly things do cease to be silly if they are done by sensible people in an impudent way.”

Morne course



RPG

MessageSujet: Re: Tu tournes en rond tu sais... (Avec Alexis, Arabella et Sirius)   Dim 27 Avr - 22:07


“Quidditch fantasy...”
.


D'aussi loin que je me rappel, depuis mon entré dans le monde magique, j'ai toujours eu une étrange fascination pour le quidditch.  Pas que je sois une sportive de nature, loin de là... je suis bien loin du type de fille à avoir la fibre sportive... mais voilà que depuis mes 11 ans j'aime le quidditch. C'est probablement l'un des éléments du monde magique qui m'a le plus... frappé.  Une baguette magique?  Okay, des chaudrons pour faire des potions, évidement!  Mais un sport sur des balais magiques, ah... ça s'était au-delà de mes attentes!  Moi qui avait cru, dans ma naïveté, que l'histoire de balais magiques n'était qu'un cliché... ou limite un moyen de transport, je me suis vite vue surprise par la complexité de ce sport, mais surtout par la passion de leurs joueurs.  

Au fil des années j'ai vu grandir en moi l'exaltation des match de quidditch, les cris des passionnés, l'atmosphère grisante avant de chaque partie me faisaient, et me font encore, toujours monter les larmes à mes yeux, une passion puissante et enivrante qui me donne la chair de poule.

C'est donc avec une exaltation presque démesurée – que je gardais évidement pour moi-même – que je consentie... que dis-je, que je me jetai sur l'occasion d'allez voir l'entraînement de quidditch que Sirius Black ne cessait de vanté un peu partout  dans l'université.  Entre vous et moi, bien dure de résister à une invitation lancer par le grand Black...  même si elle était lancé à toute l'école.  Et puis... et puis voilà, ça me donnait la merveilleuse occasion de voir Remus.

Oui bon, Sirius n'avait pas spécifié la présence de son meilleur ami, mais je jugeais que si toute l'école était invité avec beaucoup de... comment dire : de pression, Sirius avait dû faire bien pire pour avoir la promesse de l'assistance de son meilleur ami à cette pratique.  

C'est donc avec un faux air détaché que j’emplissais mon sac à bandoulière de livres d'études de toute sorte, autant aimais-je le quidditch, autant j'avais plus de deux semaines de devoirs accumulés... je devais donc faire des concessions... Certes j'allais assister à la pratique, mais un peu de lecture en même temps ne ferait certainement pas de mal à mes notes. - et puis je n'étais pas d'une grande utilité dans cette pratique vu mon incapacité à monter un balais... ou même à jouer.

Grimaçant, j'enfile ma cape, mon large foulard en cashmere et je met mon sac sur mon épaule, les yeux s'embrouillant de larme.  Malgré les années, cette allodynie continuait de me pourrir la vie... vraisemblablement je ne réussirais jamais à m'y habituer.   Je redoutais déjà la sensation brûlante de ma cape battant au vent contre mon corps... mais évidement, je devais faire comme si de rien n'étais.  Je n'allais tout de même pas allez pleurer sur un terrain de quidditch aux côtés de Remus? - et je disais simplement Remus car je ne savais sincèrement pas qui d'autre serait là, mais l'idée de pleurnicher devant Sirius Black ne m'enchantait pas plus qu'il ne le fallait et l'idée que quelqu'un se questionne sur ma raison de pleurer pour visiblement rien ne m'emplissait absolument pas de joie... mon allodynie, personne n'en connaissait l’existence – je travaillais fort depuis mon arrivé à l'université pour que ça reste ainsi... pas que c'était un vilain secret, mais il me semblait que cela ne regardait que moi... personne n'avait réellement besoin de savoir que je ne pouvais être touché que quelques jours par mois... non?

Bref... me voilà donc en train de marcher vers le stade de l'université, le vent fait évidement battre comme je le craignais, ma cape contre mon corps, m'emplissant d'une sensation de brûlure venant me prendre au cœur... mais rien ne m'empêcherais de me rendre à ce stade, de m'installer dans les gradins et de regarder cette pratique des étoiles dans la yeux, non, rien.

Lorsque j'arrivais finalement dans le stade, j’eus l’immense plaisir de constater que Remus était effectivement présent... allons Alexis!  Gardes ton sourire stupide pour plus tard!  Arabella – une fille que je ne connaissais pas spécialement beaucoup, était déjà présente en train de discuter visiblement avec entrain avec le beau et grand Sirius.

Je montais donc les petits escaliers fastidieux des estrades pour venir me glisser subtilement aux côtés d'Arabella, Sirius et Remus en leur faisant un signe de main gêner... Finalement je me demandais réellement ce que je faisais là alors que je regardais avec admiration Sirius et Arabella tout équipés et prêt à enfourcher avec férocité leur balais... et puis, au loin, j'avais cru entendre la rouquine demander à Remus s'il comptait jouer.

Certes une corde de plus à la perfection de Remus si c'était le cas... mais j'espérais secrètement qu'il reste à mes côtés durant la pratique...

Quoi que Remus... sur un balais...

Hmm!  Passons.

Chassant le plus rapidement possible cette image alléchante qui allait me faire rougir d'une minute à l'autre je prit la parole la voix tremblotante d'excitation et de bien trop de chose à la fois :

«Alors... vous comptez faire une partie à deux?» demandais-je avec amusement.

Je leur fit un clin d’œil et prit place aux côtés de Remus continuant de regarder une admiration non dissimuler leur air de vainqueur :

«Quoi qu'il en soit... vous êtes nettement mieux équipé que moi pour cet entraînement!» lançais-je en laissant tomber à côté de moi mon sac de livre d'études soudainement nettement moins intéressant que ce qui allait se dérouler devant mes yeux – enfin... sans grand étonnement.

© EKKINOX

_________________

 
 
 WILBRECHT HEART

“Her heart did whisper that he had done it for her.”
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: Tu tournes en rond tu sais... (Avec Alexis, Arabella et Sirius)   Lun 28 Avr - 18:31



Comment regarder voler Sirius, et ne pas s'ennuyer...

ft. Alexis, Arabella et Sirius

Sirius arriva le premier. Il se posta devant moi avec un grand sourire. « Je ne fais pas la tête Patmol mais tu sais très bien que je n'apprécie pas tant que ça l'idée de m'afficher en jouant, même pour ton adorable personne. » Je soupirai et m'aprêtai à enchainer quand Arabella arriva elle aussi.

Nous l'observâmes avancer vers nous. J'aimais bien cette fille, même si elle était une sorte de Sirius au féminin et qu'à mon avis, un seul Sirius suffisait grandement à remplir mes journées. Elle fanfaronna en réponse à une remarque de Sirius. Je ne pu m'empêcher de ricaner, Sirius était vraiment meilleur qu'elle au Quidditch, elle allai se faire mettre la pâtée. Elle se tourna alors vers moi. Je perdis mon sourire et reculai d'un pas. « Hors de question, tu es là, c'est parfait, comme ça je vais pouvoir lire un peu. Je prendrai ta place lorsque tu serais hors jeu. »

Sur ces belles poaroles, je m'installai sur le gradin et posai mon livre sur mes genoux. Alexis attira mon attention en faisant un timide signe de la main. Je lui souris et tapotai le banc à côté de moi. « Ils semblent bien partis pour se faire un duel. Ça risque d'être très amusant. » fis-je remarquer. Je remarquai qu'elle semblait très enthousiaste à l'idée de les voir s'amuser dans les airs. Elle jeta un regard dépité à son sac que je devinais plein de livres.

Je tournai la tête pour dissimuler mon sourire. « Ne t'inquiète pas Alexis, je suis certain que Sirius escomptait voir un grand nombre de fans aujourd'hui. Il semblerait cependant qu'il se soit trompé et qu'il n'y ait que toi et moi. » notai-je avec un sourire en coin goguenard. « Vous comptez y aller, maintenant ? » lançai-je aux deux joueurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Tu tournes en rond tu sais... (Avec Alexis, Arabella et Sirius)   Lun 24 Nov - 10:53



Le Quidditch c'est la santé



Forcer Rémus à participer à un entraînement de Quidditch, c’est un peu comme me forcer moi à passer une journée entière enfermé dans une bibliothèque. Rien de bien amusant en soit, mais mon cher ami sait très bien à quel point ce sport compte pour moi, alors il est prêt à faire l’effort, sinon il ne serait certainement pas là. Je lui offre un grand sourire quand il me dit que même pour moi il a du mal à se faire à l’idée de devoir s’afficher « Oh come on, toutes les filles aiment les joueurs de Quidditch. » je lui offre un clin d’oeil appuyé.

Puis c’est au tour de Waldon d’arriver, je n’ai même pas l’occasion d’entendre la réplique de Rémus. « J’ai dis une vraie démonstration de Quidditch, pas une catastrophe. » un sourire espiègle s’affiche sur mon visage, après le vol sur un balai, taquiner Ara doit certainement être mon activité préférée. Puis forcément, Rémus profite de cette occasion pour se défiler, maintenant que j’ai quelqu’un avec qui m’amuser, il n’a plus aucune raison de monter sur un balai. Le fourbe. « Non, tu ne vas quand même pas me lâcher si facilement ? » dis-je avec un faux air déçu.

Du coin de l’oeil je remarque Alexis, du moins je crois que c’est elle. Je ne la connais pas vraiment, j’ai juste eu l’occasion d’en entendre parler grâce à Rémus, qui apparemment n’est pas insensible à ses charmes, enfin, c’est ce que j’ai pu en conclure. Sa discrétion détonne réellement avec le caractère d’Arabella. C’est plutôt amusant. Je hausse les épaules à la remarque de Rémus sur mon espoir de fan. « C’est simplement parce que je n’ai pas encore eu l’occasion de me faire connaître, on ne connaît pas encore mon immense talent. » dis-je en bombant le torse avant de me mettre à rire. Non, quoiqu’on puisse dire, je ne me prend pas tant que ça au sérieux. Même si je suis sûr qu’avec le temps, j’arriverais à me faire un nom ici, bien loin de celui de mes parents. J’ai réussi à Poudlard, alors pourquoi pas à St-Barnaby. Finalement, j’acquiesce à la question de mon ami avant de m’envoler, me doutant qu’Arabella ne tardera pas à en faire de même. Elle ne pourra pas résister à l’appel du vol. « Ne faites pas de bêtises vous deux. » lance-je à l’intention des deux assis dans les gradins, avant de partir me dégourdir.  

GroggySoul


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Tu tournes en rond tu sais... (Avec Alexis, Arabella et Sirius)   Aujourd'hui à 17:24

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu tournes en rond tu sais... (Avec Alexis, Arabella et Sirius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» bouge ton cul, conn**d ▲ ALEKCY
» Voltige Cosaque
» la terre tourne, et tu tournes avec elle
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» (F/LIBRE) ALEXIS REN › COMME DES ENFANTS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieur de l'établissement :: Campus universitaire :: Terrain de Quidditch-