Partagez | 
 

 //LIBRE// Something goes wrong again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eve John
Ceart
avatar
PROFIL Bélier

Messages : 424
Réputation : 61
Date de naissance : 04/04/1994
Aspiration : passer au moins une année sans drame, s'il vous plait merci.

Fiche : NO FUTURE.

RP en cours : à venir



RPG
Feuille de personnage
Age: 22
Niveau: 4e année Maestria
Baguette Magique: Chêne rouge, mue de Serpencendre. Crache des étincelles lorsqu'elle s'ennuie.

MessageSujet: //LIBRE// Something goes wrong again   Sam 17 Mai - 7:24


"Come on Patti, let's go!"


Le froid de janvier, la petite pluie fine de flocons de neige fondus ? Il fallait plus que ça pour impressionner Eve John et sa jeune rottweiler. Surtout quand la silhouette de rêve de la brunette avait décidé de prendre quelques formes non désirées après les fêtes, c'est qu'il était temps de mettre le bouchées doubles sur l'exercice.
Vêtue d'un caleçon de sport rouge vif mettant en valeur ses courbes et de sa veste assortie, ainsi que d'une brassière noire et chaussée d'une paire de running, la jeune femme avait attaché sa longue chelevure brune en une natte sur le côté.

Tôt le matin, lorsqu'elle faisait son sport, était l'une des rares fois où vous pouviez voir Eve John sans son maquillage, en dehors des quelques traces d'eye liner de la veille.
A cette occasion, et à cette occasion seulement, aviez-vous la possibilité de constater à quel point son visage avair l'air de celui d'un gamine avec ses grands yeux noirs et ses joues pleines, et comment, au naturel, elle avait presque l'air sympa. Presque.

La jeune chienne, qui jusqu'à présent la talonnait, la dépassa soudainement : elle savait parfaitement où elles allaient. Sa queue frétillante et sa course joueuse étaient là pour en témoigner.
Amusée, Eve continua ses foulées à son rythme sans se soucier du mollossoïde qui courait librement dans la plaine, allant ou bon lui semblait.
De toute façon il n'y avait personne ici.
Personne pour les regarder de travers, avec cet air outré de ceux qui aimeraient que l'on tienne ses animaux en laisse que diable, non mais regardez, il fait peur aux enfants votre chien. Personne pour lui dire comment éduquer son animal de compagnie, ni qu'une jeune femme seule ne devrait pas avoir un chien aussi gros (c'était sa préférée, celle-là.)

Là au mois, elles pouvaient être elles-mêmes.
Non pas qu'elles aient jamais ressenti le besoin de s'excuser pour ce qu'elles étaient, ni l'une ni l'autre.
Pendant que d'autres perdaient leur temps à se prendre la tête pour des broutilles, pendant qu'ils étaient tristes, qu'ils avaient peur ou qu'ils s'ennuyaient, elles prenaient les petits plaisirs simples de la vie sans demander la permission à personne, sans se soucier une seconde de ce que quiconque pouvait bien penser.

Parmi les petits plaisir de la vie, il y avait courir ensemble, de bon matin autour du lac, bravant le froid et la fatigue, rayonnantes d'énergie.
Regarder Patti se rouler dans l'herbe, brandir sa truffe de toutes parts avec une curiosité vorace, bondir comme une folle et s'éclabousser d'eau gelée, c'était la chose la plus cool qui existait au monde.
Toutes les deux ensemble, elles se suffisaient à elle-même, et chienne comme jeune femme se voyaient bien continuer ainsi pour toujours.
Aucune obligation, aucune règle à respecter, aucun compte à rendre à qui que ce soit : c'était tout simplement la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: //LIBRE// Something goes wrong again   Sam 17 Mai - 10:11


   
Gentil chien !

ft. Eve and co'

C'était une belle matinée de janvier, glaciale et claire. J'avais décidé, à peine sorti de mon lit moelleux, de sortir prendre l'air. Je m'habillais chaudement d'un robe de sorcier gris ardoise et d'un cape un ton plus foncé. J'enfilais mes bottes, mes gants fourrés et je pris mon sac avant de quitter ma chambre.

L'université était en train de se réveiller, j'entendais les léger bruits du matin au travers des diverses portes parsemant le couloir. Je passai tranquillement devant le troll et prit la direction du grand Hall. Je fis une pause sur le seuil des escaliers menant à l'extérieur. Il tombait de la neige fondue, je grimaçai et remontai les pans de ma cape. J'avais décidé que je me promènerais, j'allais me promener, quoi que dise cette fichue météo ! Je me concentrais et transplanais près du Loch. J'aimais bien cet endroit, il était rare d'y croiser des gens et la sérénité couplée de mystère qui pesait sur ces lieux m'avaient toujours enchanté.

Je commençais à marcher tranquillement, dévorant des yeux le paysage, savourant le silence du matin. Un petit nuage de buée me précédait à chacune de mes inspirations, les semelles de mes bottes usées s'enfonçaient dans le sol meuble, ma cape claquait dans la légère brise. J'enfonçai mes mains dans les poches de ma robe de sorcier en souriant.

Je faisais régulièrement des marches comme celle-ci le matin. J'avais déjà découvert tout les coins de l'île. Je ne les connaissais pas encore par cœur mais j'allais m'amuser à en parcourir tout les morceaux jusqu'à ce qu'ils n'aient plus de secrets pour moi. Les alentours du Loch n'y feraient pas exception.

Soudain, j'entendis des bruits de course. Je quittai ma contemplation silencieuse pour jeter un regard alerte dans la direction d'où ils semblaient provenir. J'aurais dû penser au faible écho que j'avais déjà pu remarquer sur les bord du lac. Je m'était tourné dans la mauvaise direction. Je me retrouvais soudain face contre terre, un poids non négligeable sur le dos. Je relevais la tête quand le poids disparu, emporté par son élan et je tombais nez à nez avec un chien, un gros chien. Un gros chien qui grognait à mon encontre. Je grimaçai et commençai à me relever sans tenir compte de son attitude agressive.

J'avais l'habitude. Il y avait trois sorte de chiens : ceux qui m'adoraient et qui me collaient tout le temps, ceux qui me voyaient d'office comme une menace et qui n'arrivaient jamais à être abordables quand j'étais dans les parages et ceux qui, passé le premier instant d'inquiétude face à moi, devenaient à peu près gentils, bien que méfiants. Je jetai un coup d’œil à l'animal en veillant à ne pas l'affronter du regard. C'était un beau rottweiller aux yeux alertes. Je me tournai lentement face à lui, il grogna de plus en plus. Je croisai intérieurement les doigts pour qu'il soit de la troisième catégorie, sinon ça voulait dire que j'allais devoir remettre à plus tard ma ballade matinale au bord du Loch.

Il n'avais pas l'air d'être un chien sauvage, donc je présumais que son maître, ou sa maîtresse, était dans le coin, pas trop loin de préférence. En attendant qu'il (ou elle) me rejoigne, je restais immobile, essayant de ne pas déclencher une plus vive hostilité de la part du chien.

Je vis enfin quelqu'un arriver en courant tranquillement. Je lui souris et sans faire de geste brusque, je la hélai en agitant doucement le bras. C'était une fille que j'avais déjà croisé à l'université, je ne connaissais pas son nom. « Hum, bonjour ! Votre chien m'a pris à parti, serait-il possible que vous le rappeliez ? » demandai-je gentiment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

//LIBRE// Something goes wrong again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieur de l'établissement :: Le reste de l'Île :: Loch Innseag-