Partagez | 
 

 Shoshana Figuerols - Que les oiseaux sont beaux ici!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shoshana Figuerols
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 71
Réputation : 21
Date de naissance : 15/06/1958
Nationalité : Suédo-Britannique

Aspiration : Herboriste ou soigneuse animalière

Fiche : Que les oiseaux sont beaux ici!

RP en cours : Ces sons qui résonnent (Juliet)

RP Terminés : Que l'harmonie émane de toi! (Ian)
Comme le Charme (Leona)
Le rapace qui dort en toi...(Timothy)







RPG

MessageSujet: Shoshana Figuerols - Que les oiseaux sont beaux ici!   Dim 1 Juin - 17:17


Shoshana Figuerols


« Tout oiseau aime à s'entendre chanter »

INFORMATIONS PERSONNELLES



Nom: Figuerols

Prénom: Shoshana Gabrielle

Date de naissance: 15 juin 1958

Lieu de naissance: Ostersünd

Citoyenneté(s): Suèdo-Britannique

Statut Sanguin: Sang-mêlé



INFORMATIONS SUR LA BAGUETTE



La petite fille regarda sa baguette avec des yeux émerveillés, ses parents lui avaient interdit d'y toucher tant qu'elle ne partirait pas pour l'école. Elle rêvait de ce moment. En attendant, elle l'observait, nichée dans son écrin de soie verte. C'était une baguette en bois de chêne blanc, sa couleur nacrée et lisse plaisait beaucoup à la jeune fille. Le fait de savoir que l'on avait arraché les ailes d'une pauvre fée pour en faire le cœur lui plaisait beaucoup moins, mais elle ne pouvait renier le fait que cette baguette était faite pour elle. Elle avait un peu peur de l'accrocher partout puisqu'elle lui paraissait gigantesque bien qu'elle ne mesurât en réalité que 26 centimètres et quelques poussières. La petite jette un coup d’œil de tout côté afin de s'assurer que ses parents n'arrivent pas puis elle effleure l'artefact. Une douce fraîcheur l'enveloppe, une sensation identique à celle qu'il l'a envahit lors de l'achat un peu plus tôt dans la journée. Une sensation comme celle que l'on ressent les jours d'été quand on plonge dans un lac frais. Elle sourit de joie.





FORMATION ACADÉMIQUE



École élémentaire: Collège Anna Göldin en Suisse

Résultats des ASPIC:
O en Botanique
O en Soins aux créatures magiques
O en Sortilèges
O en Métamorphose
E en Défense contre les Force du Mal
A en Potion



Domaine d'études & cours à option choisi: Nimh avec l'option Créatures magiques dangereuses

Année d'Étude en cours: 4e année Maestria

Cours Optionnel hors programme: Magie animale

Aspiration(s) académique(s): Aucune clairement définie, elle aimerait être garde chasse si seulement cela existait, sinon, elle se verrait bien soigneuse dans une réserve ou herboriste.

Extra-scolaire et implications:A voir avec Mrs McCambridge





SITUATION FAMILIALE



Fïnn Figuerols est un homme simple bien que très secret. Un observateur extérieur vous le décrira comme un homme charismatique, aimable et au sourire éblouissant. Un ami vous dira qu'il est très sympathique et que c'est un homme de confiance bien qu'il soit aussi passionné et qu'il faille se méfier de son charme. Sa femme vous dira qu'elle a succombé à son sourire mais que, contrairement à toutes les autres midinettes, elle n'a pas succombé à son Charme.
Il est paysagiste et a une très bonne réputation dans le milieu. C'est d'ailleurs à cause de cette réputation qu'il a dû entraîner sa petite famille un peu partout en Europe.
C'est un homme grand, blond et aux yeux d'un beau bleu océan. Il joue beaucoup de son physique avantageux et est toujours bien mis. Il porte tout le temps des costumes trois pièce, Shoshana ne l'a vu porter autre chose que lorsqu'il sortait en botte et salopette pour jardiner.
Une autre chose à savoir sur Fïnn, c'est un vélane, né de deux parents vélanes, il a décidé lors de son adolescence qu'il vivrait parmi les sorciers. Il ne les a jamais revu après s'être enfui. Il est cependant né sur le territoire de la Suède et a donc décidé de prendre la nationalité suédoise.
Shoshana adore son père, ils ont une relation très fusionnelle. C'est lui qui lui a montré la beauté de la nature, les ressources qu'elle contient et combien il était de leur devoir à tous de la protéger. Elle sait qu'il a souvent regretté de ne pas pouvoir lui offrir une petite sœur ou un petit frère mais elle ne lui en veut pas. Elle comprend la difficulté maintenant qu'elle est grande et elle l'adore toujours autant. C'était lui qui lui racontait des histoires quand elle était petite, lui qui soignait ses égratignures et lui qui l'accompagnait chez ses amies.


Ayn Figuerols est une sorcière très futée et très amusante. D'aucuns vous diraient que c'est une insupportable petite peste mais en réalité, bien qu'elle puisse se montrer capricieuse et arrogante, c'est une personne bienveillante et qui cherchera toujours à aider autrui.
Elle est femme au foyer et parfois cette condition lui pèse mais elle en profite pour cultiver -autant qu'elle le peut malgré les voyages qu'elle doit faire avec son mari- un petit jardin de simples qu'elle utilise pour des concoctions qu'elle vend à tout ceux qui en ont besoin.
C'est une femme petite, très fine. Elle a une peau très blanche, presque translucide qui lui vient de sa mère. Des cheveux roux flamboyants lui tombent très bas sous les fesses lorsqu'elle les laisse détachés, ce qui arrive très rarement. Elle a des yeux de biche noirs. Étant donné son âge, elle commence à avoir quelques rides de sourire, des fossettes et des pattes d'oies dont elle est fière. Oh et de façon fort amusante vu l'hérédité de son mari, elle est un quarteron de vélane, sa grand-mère du côté paternel en était une elle aussi. A chaque fois qu'elle pense à cela, elle rit.
Elle a toujours été jalouse de la relation qu'entretiennent Shoshana et Fïnn mais elle a finit par trouver sa place entre eux deux. Elle les aime tout deux très fort et sait que l'équilibre de sa famille dépend de sa capacité à les gérer tout les deux. Autant ils sont très complices, autant quand la fillette fait quelque chose qui ne plaît pas à son père, les disputes sont mémorables. Ayn sait que son rôle est de consoler l'une et de calmer l'autre, et de les réconcilier lorsque cela est nécessaire. Elle pense souvent avec un sourire au fait qu'elle ait deux enfants à la maison.

Ils se sont rencontré par hasard. Ayn travaillait dans une boutique de brocante sur le Chemin de Traverse, près du fleuriste. Elle fermait la magasin quand elle est tombée sur Fïnn en plein voyage pour son travail et qui grommelait devant la porte fermée de la boutique de fleur. Son portoloin avait eu du retard et il n'avait pu être à l'heure au rendez-vous qu'il avait avec le gérant du magasin. Ayn s'était alors proposée pour l'aider à le contacter, entre voisins, ils se connaissaient.
Après cette histoire, ils ont gardé contact et ont fini par se fiancer puis se marier. Une histoire simple et sans anicroche.






VOTRE PERSONNAGE EN QUELQUES MOTS





Elle aime:

  • Les animaux

  • Le chant des oiseaux le printemps au petit matin

  • La fraîcheur, voire le froid. Si elle s'écoutait, elle se jetterait sans cape ni gants dans la neige dès qu'elle en voit

  • Le vin blanc, particulièrement le Layon, c'est un vin qu'elle a eu le plaisir de goûter lors d'un séjour en France, elle pourrait en boire des litres

  • Escalader tout ce qu'elle trouve : les maisons, les poteaux électrique mais surtout les arbres centenaires

  • Ses parents

  • Le vert, tout ce qui est vert, elle ne porte quasiment que du vert

  • Parler, c'est une insatiable bavarde

  • Chanter et jouer du violon

  • Les fleurs, particulièrement les hibiscus et les orchidées



Elle n'aime pas:

  • Les menteurs, les hypocrites et toute les autres tares de la société

  • La laideur

  • Les entrepreneurs qui détruisent l'écosystème

  • Tout ces idiots qui s'amusent à brûler des arbres plus vieux qu'eux

  • Les vers de terre

  • Le rose

  • Les roses, elle s'est piqué une fois elle n'y toucheras plus jamais

  • Le sang, elle répugne de voir du sang couler

  • Les donneurs de leçon

  • Les fusils et tout les outils de mort à destination des animaux





Les cinq objets dont votre personnage ne peut pas se passer:

  • Sa baguette bien évidemment

  • Sa flûte magique qui imite les chants d'oiseaux

  • Son miroir de poche

  • Une chaîne en argent qui lui vient de sa grand-mère

  • Un chapeau, quel qu'il soit









DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE





A première vue, Shoshana est une jeune fille ouverte et un peu rêveuse. Mais il ne faut pas se fier aux apparences.
Elle écoute ce que les gens veulent lui dire à moins qu'elle n'ait envie de parler. Là, il n'y a plus rien à faire qu'attendre qu'elle ait fini son monologue. En ce sens, ce n'est pas quelqu'un de très patient, si elle veut dire quelque chose, quitte à vous couper la parole, elle le dira.
Elle n'est pas méchante mais si quelque qu'elle juge moche ou disgracieux s'approche d'elle ou qu'un professeur lui demande de se salir les mains, elle vous enverra paître sans autre forme de procès, elle est aussi butée qu'un âne. C'est une jeune fille volontaire et séduisante, elle en joue beaucoup. Elle possède un charisme surnaturel qu'elle contrôle à merveille pour faire ce qu'elle veut de qui elle veut.
Elle peut être très attentionné envers les personnes qu'elle aime, bienveillante et aimable mais pour atteindre ce cœur derrière la carapace, il faut aller loin. De prime abord c'est quelqu'un de désagréable, fier et arrogant, voire hautaine. Elle aura toujours une petite phrase moqueuse à vous adresser mais au fond, ce n'est jamais dit avec méchanceté. Ses mots dépassent juste sa pensée.



DESCRIPTION PHYSIQUE





C'est une jeune fille svelte et souple, quand elle marche on dirait qu'elle sautille. Elle n'est pas très grande, tout juste un mètre soixante-cinq et possède quelques rondeurs dont elle est fière. Elle possède les cheveux roux de sa mère, elle les laisse pousser autant que possible, elle est très heureuse de les avoir jusqu'aux reins. Elle les tresse souvent mais préfère les laisser lâche. Elle a un visage très doux et une peau lisse, parfaite de couleur crème ; ses yeux ressortent joliment, il sont d'un bleu outremer à tendance noir lorsque le ciel est gris trop longtemps. Elle a aussi de fines mains, délicates et auxquelles elle fait moins attention qu'on pourrait le penser, le bout de ses doigts est calleux et rêche et ses paumes sont en générale extrêmement sèches.
Elle porte constamment du vert, si aucun de ses vêtements n'est vert, ses bijoux le seront. Elle adore cette couleur et en use avec le plus grand soin. Mais elle porte aussi régulièrement du bleu, voire du turquoise foncé qui mettent en valeur ses yeux et ses cheveux.




HISTOIRE



« Mon chéri, je suis enceinte. »

C'est ainsi qu'a commencé ma vie. Mon père était aux anges, et ma mère inquiète de ce que leur union allait bien pouvoir donner. J'aime à me dire qu'elle n'est pas déçue, mais je ne peux pas vraiment en être sûre.

Le souvenir le plus lointain que j'ai, je me vois, enfant, avec mon père. Nous sommes assis sur une branche d'arbre dans un parc public de Munich. Il me prend par les poignets et me suspend dans le vide. Je ris d'amusement et crie de peur. Il me lâche, je ne tombe pas. Il rit et je fais pareil tandis que je descends lentement vers le sol. « Ma fille est une sorcière ! » s'exclame-t-il tout haut. Les gens nous dévisagent, apeurés. Nous rions et il m’emmène rejoindre ma mère avant de partir au travail. J'avais environ cinq ans je crois. Ma mère m'a toujours dit qu'il était arrivé les yeux brillants, soulagé que je sois réellement une sorcière. Il avait eu peur que ce ne soit pas le cas à cause de la force de mes ascendants vélane. Mais je suis une demi-vélane, et une sorcière et j'en suis infiniment fière.

Mon père m'emmenait souvent faire des promenades en pleine nature. Il me faisait découvrir le miracle de la beauté dans son appareil le plus simple. Si j'ai une telle connaissance en botanique et en zoologie, ce n'est certainement pas grâce à l'école, mais à lui. Il m'a appris à parler aux oiseaux, à jouer avec les écureuils et les sangliers, à cueillir des simples pour faire des décoctions guérisseuses. Ma mère nous accompagnait parfois. Dans ces moment là, je me sentais entière, entourée de mes deux parents, de cette nature qui m'étais devenue si chère.

C'est lors d'une de ces balades que j'ai vu mon père se mettre en colère pour la première fois - et je ne l'ai jamais revu dans cet état depuis. Il y avait une bande de jeunes, certainement des survivants de la tendance baba cool/hippies, ils faisaient un feux de camps mais ils étaient tellement dans les limbes que le feux s'est répandu autour d'eux et a détruit la forêt autour d'eux. Nous nous promenions dans la dite forêt lorsque c'est arrivé. Mon père à vu la fumée le premier, il s'est précipité vers la clairière où ils étaient. Il a vu un chêne centenaire tomber à cause de ses racines affaiblies. Plutôt que de s'occuper des flammes il s'est métamorphosé. D'un bel homme charismatique, il est devenu une chimère : ses traits se sont durcis, ses yeux affinés et leur pupilles est devenue verticale, ses doigts se sont allongés et des griffes y sont apparues, ses cheveux voletaient autour de son visage menaçant. Il a hurlé d'une voix suraiguë sur les jeunes adultes, leur reprochant leur immaturité, leur bêtise et leur manque de sensibilité. Des flammes léchaient ses doigts, mais elle n'étaient pas rouges comme la fournaise alentour, elle étaient bleues. J'ai eu peur. Voyant qu'ils ne comprenaient pas sa fureur, ou même ses mots. Il les a entourés, cerclés de flammes bleues et s'en est allé, ignorant leurs cris de douleurs. Il m'a prise dans ses bras et m'a éloigné du danger. Ensuite, je ne me rappelle pas très bien de ce qu'il s'est passé, il m'a posé sur le sol. J'étais en état de choc. Ma mère m'a raconté qu'ensuite, il a empêcher le feu de se répandre en attendant l'arrivée des hommes moldus rouges. Comment ? Je l'ignore, un pouvoir vélane je suppose.

Il m'avait toujours laissé entendre que le peuple vélane, malgré ses défauts, avait une qualité essentielle : ils étaient les protecteurs de la nature. Ils régnaient sur beaucoup de forêts du nord, comme celle d'où il s'était enfui. C'était la raison de mon affinité avec mon environnement. J'ignorai juste que protéger la nature consistait à tuer des innocents idiots inconscients.

J'ai toujours eu conscience de ma différence. Quand j'étais petite et que je faisais un caprice, tout le monde me cédait toujours. Jusqu'à ce que mes parents s'en mêlent et me réprimandent bien sûr. Mais j'ai vite appris à manipuler mon monde. C'était toujours pour des trucs futiles, des trucs de gosses mais au fond, j'étais pourrie gâtée. Un avantage non négligeable : j'attirais déjà la pitié des gens, j'étais l'adorable petite fille qui devait constamment voyager à cause de son père. Je n'avais aucune attache, j'étais malheureuse. Balivernes ! J'ai toujours été heureuse de mon sort, j'ai visité tout les pays d'Europe -quasiment tous- et je parle couramment l'Allemand, le Suédois et l'Anglais. Si les deux dernière langues paraissent logiques à tout le monde, la première surprend. Pour ceux qui ne connaissent pas mon parcours évidemment.

Je n'ai absolument aucun souvenir de la Suède, j'étais un bambin quand mes parents ont déménagés en Allemagne. Mon père devait rénover les jardins d'un grand château, et il y avait de quoi faire. Nous sommes restés en Allemagne trois ans environ. Puis nous sommes parti en Autriche, même langue. Nous avons fait un détour par l'Irlande lorsque j'avais huit ans et nous avons vécu deux ans en Ecosse. Puis mon père nous a emmené en Grèce, un projet rapide, à peine un an et un aristocrate Suisse à fait appel à lui. J'en ai vu des pays, des cultures !

Nous étions toujours en Suisse lorsque j'ai atteint l'âge d'aller au collège. Ma mère voulait m'envoyer à Poudlard, où elle gardait de nombreux souvenirs. Toutefois, mon père me voulait près de lui, il refusait de m'envoyer m'exiler en Angleterre. Ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord, j'ai tranché. Je voulais aller à Anna Göldin. La Suisse a une étrange particularité : on y parle trois langues. Le Collège se situe dans la partie allemande du pays mais elle est répartie en deux sections et trois sous-sections : de la première à la quatrième ce sont les Benjamins séparés en trois groupes de langues, de la cinquième à la septième année, ce sont les Aînés, toujours répartis en trois groupes de langues. En ce sens, j'ai beaucoup été aidée puisque je parlais déjà l'anglais et l'allemand. En revanche, j'ignorais tout du français.

J'ai vécu des années merveilleuses ! Je me suis fait des amis (des vrais amis pas comme tout ces pauvres niais qui me suivaient niaisement auparavant) et j'ai commencé à comprendre quelles étaient mes qualités et quelles étaient mes défauts en cours. J'avais déjà reçu des cours théoriques avec ma mère dans mon enfance mais j'ai vite compris mes lacunes et j'ai essayé de les combler. Il n'y a qu'en potions que j'ai toujours des difficultés. Je suis très fière de moi. Et mes parents le sont aussi.

Ils ne sont pas restés en Suisse toute ma scolarité, il m'a fallu utiliser les bases de français -matière non obligatoire, je précise – que j'avais appris à l'école beaucoup plus tôt que je ne le pensais. Ils sont partis pour la patrie du camembert -plat que j'exècre plus que tout au monde, comme la plupart des fromages ça donne mauvaise halène – Heureusement pour moi, ils sont allés dans la région des Châteaux de la Loire. La renommée de mon père était telle qu'il ne s'occupait plus que de châteaux.

J'ai beaucoup aimé la vie en France et je la regrette autant que ma vie en Suisse, même si j'y ai passé moins de temps. C'est là-bas que j'ai eu ma première amourette. Même encore maintenant, je n'arrive toujours pas à savoir si j'étais vraiment amoureuse de Oscar, mais sur le moment, nous filions le parfait petit amour. C'était différent que de sentir les regards lubriques ou fascinés de mes camarades masculins à Anna Göldin, c'était infiniment mieux. Et je n'avais pas usé de mon Charme pour une fois. C'était juste une attirance mutuelle. Une amitié forte. Je regrette cet été là, entre ma sixième et ma septième année. Nous étions si bien à nous promener dans les jardins de son château, parfaitement conscients que mon père, penché sur ses plans nous surveillait. C'était amusant. Nous nous sommes quittés en bons termes. Et au sortir du Collège, j'ai appris qu'il était parti faire ses études en Amérique.

J'ai voulu y aller puis j'ai réfléchi. Fair ele voyage alors que je n'étais pas sûre de trouver une place dans une université ? Idiot ! Alors j'ai cherché un peu partout en Europe, j'ai essuyé refus sur refus. Je n'ai eu aucune occasion de faire usage de mes charmes, ils n'acceptaient pas d'entrevues. J'avais volontairement évité les université anglaises mais j'ai bien dû m'y résoudre. Je me suis encore fait rejeter. J'en ai presque pleuré. Je ne comprenais pas ! Mes résultats étaient bons, pourquoi ne voulaient-ils pas de moi ? Le Collège m'avait accepté sans anicroche malgré ma famille ! C'est alors que je reçus une lettre de Saint Barnaby. Heureuse, je fis mes bagages et je quittai de nouveau mes parents pour m'embarquer dans une nouvelle aventure. L'Angleterre.





INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES





L'étudiant séjourne-t-il au collège ou au village la semaine et le
week-end? :
Oui, elle une chambre au dortoir des filles

L'étudiant possède-t-il un animal de compagnie? : Elle possède une perruche violette et verte et un chat blanc qui portent respectivement le nom de Mûre et Thorn. Accessoirement, elle se baladera souvent avec Mûre sur l'épaule, lorsqu'elle n'aura pas cours.

Quel serait le patronus de votre personnage? Un rouge-gorge

Autre informations supplémentaires à fournir? :C'est une demi-vélane, gare aux séducteurs, qui s'y frotte, s'y pique !





HORS RP



  • Comment avez-vous connu le forum : Mes réseaux d'informations sont multiples ! Ahahah !

  • Votre âge :Je suis plus vieille que Mathuselah... C'est malheureux n'est-il pas ?

  • Suggestions et commentaires : Rien, ce forum est splendide !

  • Votre plat préféré : Les sushis :3

  • Une dernière chose ? *bruit chute* Abracadabra ! Me voilà !




Dernière édition par Shoshana Figuerols le Lun 2 Juin - 14:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter Armstrong
todchai préfet
PROFIL Gémeaux

Messages : 90
Réputation : 18
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Écossais et Danois

Aspiration : Exorciste

Fiche : Le grand timide à lunettes

RP en cours : You make me sick

RP Terminés : I've slept so long without you • Instant Zòhra
Ghosts
Ochi Chyornye - Les yeux noirs




RPG
Feuille de personnage
Age: 22
Niveau: 4e année Maestria
Baguette Magique: 29,5 cm, bois de tilleul argenté, coeur de poussière de fantôme

MessageSujet: Re: Shoshana Figuerols - Que les oiseaux sont beaux ici!   Lun 2 Juin - 2:48

Oh que j'ai hâte de voir cette histoire  I love you 
Bienvenue à St-Barnaby mademoiselle Figuerols!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella Waldon
ceart préfet
PROFIL Bélier

Messages : 159
Réputation : 79
Date de naissance : 12/04/1994
Nationalité : Irlandaise, Écossaise

Aspiration : Éleveuse de Dragons

Fiche : The name's Wildcat

RP en cours : AVEC TA MÈRE.

RP Terminés : Liste des rps faits Harker/Waldon













RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: Sorbier, 33,5cm, Ventricule de Dragon

MessageSujet: Re: Shoshana Figuerols - Que les oiseaux sont beaux ici!   Lun 2 Juin - 4:11

Très belle fiche! On attend l'hsitroie avec impatience ! <3 <3    

_________________

I hate mirrors
“ Because in the mirrors I can see what's really going on behind me while I'm not looking. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoshana Figuerols
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 71
Réputation : 21
Date de naissance : 15/06/1958
Nationalité : Suédo-Britannique

Aspiration : Herboriste ou soigneuse animalière

Fiche : Que les oiseaux sont beaux ici!

RP en cours : Ces sons qui résonnent (Juliet)

RP Terminés : Que l'harmonie émane de toi! (Ian)
Comme le Charme (Leona)
Le rapace qui dort en toi...(Timothy)







RPG

MessageSujet: Re: Shoshana Figuerols - Que les oiseaux sont beaux ici!   Lun 2 Juin - 4:28

Merci tout les deux :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane McCambridge
Directrice Adjointe
PROFIL Scorpion

Messages : 395
Réputation : 30
Date de naissance : 14/11/1928
Nationalité : Écossaise

Aspiration : Être une excellente jardinière ~

Fiche : McCambridge et ses plantes



RPG

MessageSujet: Re: Shoshana Figuerols - Que les oiseaux sont beaux ici!   Lun 2 Juin - 19:08

Alors ma chère Shoshana, c'est sans attendre que je te donne ton officiel validation!

Amuses-toi bien à parcourire nos couloirs, mais surtout nos jardins!


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Shoshana Figuerols - Que les oiseaux sont beaux ici!   Aujourd'hui à 5:13

Revenir en haut Aller en bas
 

Shoshana Figuerols - Que les oiseaux sont beaux ici!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — Models, ils sont beaux mais peu connus
» Ils sont beaux mes tableaux (Solo, Défi Jeu)
» Les oiseaux sont cuits-cuits ! [FE SIMBA]
» Euphrasie ► ferme les yeux... les plus beaux rêves sont en toi. [Terminée]
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Département principal :: Registrariat :: Fiches validées-