Partagez | 
 

 Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esther Mustonen
Stagière
PROFIL Capricorne

Messages : 48
Réputation : 4
Date de naissance : 31/12/1953
Nationalité : Finnoise

Aspiration : Devenir professeur de Duel ~ ceux qui ne peuvent plus faire... enseigne.

Fiche : + Don't look at me like that...

RP en cours : + I can't keep my eyes off of you

RP Terminés : +Thank god it's friday

RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique:

MessageSujet: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Sam 14 Juin - 23:19


    Ses mains ne cessaient de tripoter feuilles et cahiers alors qu'elle restait plantée devant son bureau, centrer au beau milieu de la salle d'auditorium de l'université.  Un pantalon taille-haute d'un bleu presque noir, une chemisier entrer dans celui-ci, un foulard noué autours du coup.  Ses cheveux étaient noués dans un savant chignon.... Les lèvres rouges, ses grands yeux fixant le vides... la jeune stagiaire avait un air des femmes de l'après-guerre, glamour, sophistiqué et resplendissante... pourtant au fond d'elle, derrière son masque d'une neutralité contrôlé, elle bouillonnait.

    Esther n'avait certes jamais été une femme nerveuse doutant de ses capacités, même au contraire, elle était confiante, forte, avait une prestance à toute épreuve et faisait généralement baver toute la gente masculine dès le premier regard – mais ça... elle n'en avait aucun mérite, le sang de vélane de sa mère coulant dans ses veines l'y obligeait. - Pourtant ce nouveau titre de stagiaire la mettait dans tout ses états.  Son mémoire terminé et son travail final remis à Mme McCambrige, la directrice adjointe lui avait d'office «ordonné» d'offrir des groupes de duel aux étudiants de l'université.

    Certes.

    Certes oui, personne n'était aussi bien placé, mais également aussi mal placé, qu'elle pour donner ce genre de cours, d'où cette bouffé de stresse qui ne cessait de s'emparer d'elle à toutes les deux minutes alors qu'elle se frottait doucement ses mains glaciales l'une contre l'autre, tentant vainement de les réchauffer.

    Le stress.... car la dernière fois qu'elle avait assisté à un tel tournois, elle avait été condamnée à mort...et maintenant elle était là, tout bonnement et docilement en train d'attendre son heure et enseignant à une bande d'étudiant tous plus ou moins intéressé par la matière à faire un duel en bonne et dû forme.

    Soupirant, elle serra ses feuilles entre ses fins doigts, espérant secrètement la présence de Kostas à ses côtés.

    Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre, mais attendre quoi?  Comment pouvait-elle être certaine qu'en ce mercredi soir, des étudiants décideraient de délaisser leur pinte de bière, leur soirée romantique, ou encore – même – leurs études pour participer à un tel groupe?  Il y avait évidemment le facteur peur qui jouait en sa faveur... depuis les attaques de mangemorts à l'université, tous étaient plus ou moins effrayés à l'idée de devoir faire face à un horrible être masqué, prêt à tuer pour le plaisir de la pureté du sang, mais la finlandaise doutait...

    Et elle douterait jusqu'à ce que le premier étudiant mette les pieds dans l’auditorium pour faire face à la resplendissante – vélane qu'elle était.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Jeu 3 Juil - 7:17

Capuche noir vissée sur la tête, Adele mordillait nerveusement les cordons de son gilet, faisant défiler dans son esprit de sombres scénarii catastrophes, tout en se dirigeant d’un pas résigné vers une salle de cours. Il avait beau être un élève décontracté et souriant la plupart du temps, il ne pouvait pas se permettre de tout prendre à la légère et le poids de la réalité l’avait bien vite rattrapé en ce mercredi matin.

Alors qu’il avalait ses comprimés quotidiens contre le manque de sommeil devant le panneau d’affichage du dortoir, une note colorée et pétillante attira son attention. Il la décrocha et, ravi, lu l’invitation à une fête. La note promettait alcool, musique et débauche à n’en plus finir, exactement ce qu’il lui fallait pour tuer le temps cette nuit. Son regard fut soudain attiré par une feuille qui chutait lentement vers le sol, tourbillonnant dans les airs. En arrachant la note il en avait fait tomber une autre. Classique et sombre, la deuxième revêtait un caractère officiel et formel : Il s’agissait d’une autre invitation, mais bien moins réjouissante que la première. Un cours facultatif de duel était proposé par Esther Mustonen après  l’école.

Le visage d’Adele s’assombri à la lecture du papier. Un cours d’autodéfense pour se prévenir des attaques des mangemorts. Il avait en vain tenté de refouler ses craintes envers les forces obscures, s’imaginant qu’il s’agissait d’une folie passagère puisque n’ayant jamais assisté à une quelconque attaque, il n’avait pas eu l’occasion de prendre pleinement conscience de la réalité des choses. Voldemort montait en puissance et il était en grave danger de mort. Son sang de né-moldu bouillonnant dans ses veines, il inscrivit son nom à la fiche de présence à l’encre rouge.

La journée avait défilé à une lenteur exécrable et il fut soulagé lorsqu’elle arriva enfin à son terme. Affalé sur sa chaise, Adele prenait son dîner en compagnie de ses camarades. A sa droite se tenait Remus Lupin qui semblait soucieux. Avait-il encore oublié de faire ses devoirs ? Où était-ce la forme étrange de sa pomme de terre qui le contrariait ? Adele lui pressa amicalement l’épaule afin de lui signaler sa présence. Le visage du jeune homme se tourna vers lui et, prenant son éternel air détendu, Adele l’invita à se joindre à lui pour le cours de duel.

« Hey, Remus, je ne sais pas si tu le sais mais il y a un cours de duel ce soir, ça te dirait de venir ? Je m’y suis inscris mais je crois que je suis le seul à être intéressé... J’ai pourtant lu qu’il était donné par une charmante vélane, étonnant, n’est-ce pas ? » Il ponctua sa phrase d’un petit rire léger avant de se lever et de laisser Remus finir son repas, n’attendant même pas sa réponse.

Confus et perdu dans ses pensées, Adele s’égara dans les couloirs alors qu’il essayait d’atteindre la salle de cours désirée. Maudissant son sens de l’orientation une fois de plus, Adele accéléra le pas, de peur d’être en retard. Après une longue discussion avec un portrait de femme obèse qui commençait à le draguer sérieusement, il finit par atterrir devant la bonne porte et, soufflant de soulagement, Adele s’étudia un instant avant d’entrer dans la salle. Affublé d’un jean déchiré, d’un t-shirt des Pink Floyd troué et passablement délavé, les cheveux ébouriffés qui s’échappaient de sa capuche noire et de grosses chaussures délassés, Adele n’était pas vraiment à son avantage pour rencontrer la miss Mustonen dont son voisin de chambre lui avait décrit la grande beauté. Adele se peignit un sourire amical avant d’entrer et avança d’un air détendu dans la pièce. En tournant la tête, il croisa le regard d’une resplendissante jeune femme et sût qu’il était tombé dans la bonne salle de classe.

« Bonjour ! Lança-t-il d’un ton jovial, masquant les sombres pensées qui l’avaient traversées tout au long de la journée, je suis un peu en retard, excusez-moi… euh…, prenant soudainement conscience qu’il était seule dans la classe il tenta de rassurer la stagiaire, J’ai parlé de ce cours à un ami, il devrait arriver bientôt… » « Remus, fait pas le con ! » Se dit-il pour lui-même. Il aurait dû essayer de convaincre un peu plus son camarade plutôt que de lui balancer l’information comme ça, mais il avait eu peur de paraître angoissé et alarmant. Il se refusait à montrer ses inquiétudes aux autres, il ne voulait embêter personnes avec ses craintes et préférait afficher en permanence un état d’esprit amusé et léger, s’épargnant ainsi l’ennui des regards de pitié des autres sur lui. Oui il était un né-moldu, oui sa famille était sans défense devant les mangemorts et oui, il allait apprendre à les protéger des forces noires.

Spoiler:
 


Dernière édition par Adele Berry le Sam 9 Aoû - 7:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Jeu 3 Juil - 8:54

Astoria avait une sensation désagréable dans les jambes, comme si elles se ratatinaient, elles s’engourdissaient et la jeune fille savait exactement pourquoi. L’ennui. Jamais elle n’aurait imaginé que l’île puisse être aussi intéressante et animée que la reproduction des cailloux. Malgré ses deux footings quotidiens et un autre nocturne, plus tous ses étirements dans la journée, elle s’empâtait. Et qu’est-ce qu’elle détestait ça ! Il y avait bien l’équipe de Quidditch mais bon, ses parents lui avaient toujours interdit d’en faire, et elle n’était pas prête d’oublier leur réaction à la fin de sa septième quand ils avaient appris qu’elle avait été batteuse durant un an… Quoique, ils l’avaient envoyée au fin fond du bout du monde, elle avait bien le droit de faire ce qu’elle voulait.

Bref, là n’était pas la question, il était temps d’aller à son premier cours lequel commençait dans exactement quatre minutes et cinquante-sept secondes alors qu’il lui fallait deux minutes et vingt-trois secondes pour s’y rendre. Elle n’était pas en retard. En passant devant le panneau d’affichage, elle vit une annonce, claire et concise. Ce qu’elle préférait. Elle avait horreur de tout ce qui était fioritures de toutes les couleurs. Club de duel. Intéressant, elle pourrait enfin mettre un peu d’action dans sa vie. Elle prit le temps d’y réfléchir un peu, juste pour la forme. Au moment d’y inscrire son nom, elle vit celui d’Adele Berry.

*Mais c’est pas vrai il est partout lui ! Tant pis, je vais peut-être pouvoir l’embêter un peu comme ça !*

Et elle s’inscrivit.

Elle regarda sa montre. Plus que deux minutes et quatorze secondes avant le début du cours. Tant pis, elle ira au prochain.

La journée passa assez vite et elle arriva en vue de la salle de cours avec une minute d’avance. Elle ouvrit la porte sans hésitation et entra d’un pas assuré dans la classe. Elle vit une jolie jeune femme, qui devait être leur professeur, et Berry.

« Bonjour » dit-elle avant d’aller s’adosser au mur le plus proche et d’attendre que les autres arrivent. Parce qu’ils ne pouvaient pas être que deux…
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Lun 7 Juil - 17:48


Duel
Remus tergiversait, il ne savait pas quoi faire de sa vie. Comme souvent, il s'était réveillé le matin avec cette impression ridicule de ne pas être à sa place et de ne pouvoir la trouver nulle part. Et il avait lu le journal et toutes ces histoires d'attaques, de morts et de revendications contre les nés-moldus et assimilés lui faisaient mal au cœur. Il se demandait s'il trouverait sa place un jour quelque part dans le monde. Si le monde voulait bien de lui bien sûr.

Il était toujours plongé dans ses réflexions existentielles extrêmement importantes lorsqu'Adèle l'apostropha. Il mit un certains temps à réaliser qu'il lui parlait, encore plus à comprendre qu'il fixait son assiette depuis près d'un quart d'heure et encore plus à saisir de quoi parlait le brun.

Il fronça les sourcils et avant qu'il ait pu répondre, l'autre avait décampé. En soupirant, Remus retourna à ses pensées moroses. Tout en prenant son verre, sans savoir quel liquide y avait trouvé refuge, il réfléchit à ce cours de duel que venait de mentionner Adèle. Quand il remarqua la saveur sucrée du breuvage qu'il buvait et sa texture veloutée, il la recracha brusquement dans son verre. Du jus de citrouille! Qui était l'idiot qui avait mis du jus de citrouille dans son verre? Il regarda autour de lui. Personne.

Il haussa les épaules, prit un autre verre qu'il remplit d'eau et finit son repas tranquillement. Il se leva, commença à se diriger vers son dortoir mais fit demi-tour et prit la direction de la salle du cours de duel. Il suivait une impulsion, il avait envie de voir ce que cela donnerait. Il voulait apprendre à se défendre. Avec tout ce qu'il se passait, son avenir serait amélioré s'il suivait des cours supplémentaires dans cette matière.

Il s'arrêta devant la porte, hésitant, puis finit par entrer silencieusement. "Bonjour" dit-il calmement. Il n'y avait qu'Adèle et une fille qui s'appelait Astoria, s'il se rappelait bien. Dans le coin opposé se tenait une des plus belles femmes que Remus n'eut jamais vu. Il se souvint alors qu'Adèle avait mentionné une Vélane comme professeur. Étonnant. Plutôt que de rester planté au milieu de la pièce, il rejoignit Adèle, toujours sans bruit.



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther Mustonen
Stagière
PROFIL Capricorne

Messages : 48
Réputation : 4
Date de naissance : 31/12/1953
Nationalité : Finnoise

Aspiration : Devenir professeur de Duel ~ ceux qui ne peuvent plus faire... enseigne.

Fiche : + Don't look at me like that...

RP en cours : + I can't keep my eyes off of you

RP Terminés : +Thank god it's friday

RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Dim 13 Juil - 12:35

    C'était l'heure.

    La classe toujours vide rappela Esther à l'ordre; vraisemblablement aucun étudiant n'était près à prendre un cours supplémentaire... chose qu'elle comprenait parfaitement.

    Malgré la compréhension, la déception se faisait grande dans le corps de la finnois qui, tout en retenant un soupire, entama de ramasser lentement ses choses, la stagiaire ruminait calmement ses raisons d'avoir choisi ce métier aussi peu gratifiant, redoutant son retour à la maison pour y retrouver un Kostas tout ouïe et parfait comme toujours, prêt à entendre avec excitation le cours qu'elle avait donner... cours qu'elle n'avait évidemment pas donner.  

    S’apprêtant à saisir sa baguette – reposant sagement sur le bureau de la jeune femme – elle sursauta alors qu'un bonjour – bien trop jovial vu son humeur – venait retentir dans la silencieuse classe.

    Levant les yeux elle fixa d'abord avec étonnement et ensuite avec un mince sourire l'étudiant qui venait d'arrivé attiraillé d'une tenu des plus amusante aux yeux de la finnoise.  Elle s'apprêtait à lui offrir ses plates excuses – elle n'allait tout de même pas donner un cours privé... - elle se retint juste à temps alors qu'il lui expliquait avec enthousiasme que son ami se joindrait à eux.

    Certes, s'appuyant sur le rebord de son bureau, elle croisa sagement les mains devant elle, tenant avec légèreté sa baguette alors qu'une jeune femme, une ceart si la mémoire de la Mustonen ne lui faisait pas défaut, faisait son entré suivit de près par le jeune Lupin – qu'elle connaissait puisqu'elle avait corrigé nombre de ses essaies dans le cadre du cours de Mme McCambridge.

    Trois étudiants.  Ils étaient trois a avoir répondu à l'annonce... si la déception de la finnoise était toujours grande, une certaine satisfaction de voir ses trois étudiants devant elle lui faisait oublier ce demi-échec.  Qu'à cela ne tienne, elle allait leur montrer tout ce qu'elle pouvait!

    Levant sa baguette, elle éteignit toutes les lumières d'un coup... barrant la porte d'entrer et fermant les volets des fenêtres, les plongeant dans une obscurité presque totale alors qu'elle se déplaçait agilement et silencieusement dans la salle maintenant vide.

    Sa vois, douce et basse l'éleva dans le silence de la salle :

    «Il fait nuit noir, plus noir que jamais... même les reflets de la lune ne sont pas là pour vous réconforter.  Vous avez votre baguette en main, mais l'atmosphère lourde et dense vous empêche d'utiliser votre Lumos convenablement....»

    Elle se rapprocha de ce qu'elle devina être la présence du premier étudiant dont elle ne connaissait pas le nom, soufflant près de son oreille :

    «De plus, utiliser un Lumos pourrait vendre votre position... elle pourrait vous être fatale car on vous recherche, on veut votre peau.»

    Elle continua d'avancer, effleurant volontairement au passage la ceart, avant de se diriger vers le dernier étudiants en ajoutant :

    « Et vous n'avez pas de super pouvoir vous permettant de voir dans une noirceur totale...»

    Elle tourna les talons et s'arrêta au côté de la ceart :

    «Que ferez vous donc?  Comment vous en sortir sans l'un de vos sens les plus importants à l'approche d'un duel – pour votre vie – éminent?»

    Puis elle attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Mer 16 Juil - 7:40


Adele afficha un sourire de soulagement quand il entendit la porte s’entrebâiller pour laisser entrer un étudiant. Persuadé qu’il s’agissait de Remus, il s’apprêta à le héler joyeusement et, levant sa main pour le saluer, une jeune fille franchie le seuil. Adele la reconnu aussitôt et, tout en se grattant le nez pour justifier le fait qu’il avait levé le bras, grommela intérieurement. Astoria Martell. Il avait eu quelques altercations avec la sorcière et n’était franchement pas ravie de se retrouver dans la même pièce qu’elle alors qu’ils allaient devoir se battre en duel. Elle alla s’adosser à un mur, mettant une belle distance entre eux, signifiant clairement son mépris envers le brun.

La porte s’ouvrit une deuxième fois, cette fois-ci sur Remus. Adele lui adressa un sourire amical et le jeune homme vint se placer à ses côtés. Il reporta son attention sur la belle stagiaire qui sembla considérer que personne d’autres ne viendrait et lança le cours. Elle barricada la salle de classe et éteignit toute les lumières, surprenant Adele. Il écarquilla les yeux, complètement aveugle par cette nouvelle obscurité. Ils n’allaient quand même pas devoir se battre dans le noir, si ? Par réflexe, il serra sa baguette dans sa poche de jean.

Il commençait tout juste à s’habituer à l’obscurité quand Esther Mustonen prit la parole. Elle parlait avec un ton théâtral tandis qu’elle les mettait dans l’ambiance. Adele réprima un frisson quand la stagiaire vint le frôler, tout en continuant son histoire. Elle s’arrêta aux côtés d’Astoria, les plantant là avec une question pratique : « Que faire lorsque l’on est aveuglé à l’approche d’un duel ? »

Un silence s’abattit sur la classe tandis que les étudiants étaient face à une question épineuse. Adele avait fini par sortir sa baguette, caressant les creux des gravures qu’il avait réalisé plusieurs années auparavant, pendant qu’il réfléchissait. Il n’avait jamais rencontré de sorcier aveugles mais connaissait un moldu de son village qui l’était. Celui-ci lui avait expliqué que tous ces autres sens étaient particulièrement affutés, comblant ainsi son handicap. Il décida de rompre le silence en tentant une réponse :

« Je pense que l’on peut augmenter magiquement ses autres sens afin de se repérer plus facilement… par exemple en augmentant son ouïe. »

Joignant le geste à la parole, il pointa sa baguette vers ses oreilles et, priant pour qu’elle ne les lui brûle pas, prononça la formule. Il se retrouva alors avec une ouïe ultra fine et ne put retenir une grimace quand une multitude de sons vinrent s’entrechoquer dans son cerveau. Il mit quelques secondes à les dissocier et à parvenir à les localiser.

« Voilà, maintenant j’arrive à savoir plus ou moins précisément où se tient Astoria, j’entends sa respiration et pleins d’autres petits sons qu’elle émet. »

Il hésita à lui envoyer un sort amical, comme lui envoyer des bulles par exemple, pour justifier ses dires mais se retint, préférant attendre une autre intervention, de la part de ses camarade ou de leur professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Mar 29 Juil - 13:04

Astoria vit Remus arriver et rejoindre Berry. Elle fit la grimace quand elle comprit qu’il n’y aurait pas plus de monde au cours de duel. La pièce fut soudainement plongée dans le noir. Même si l’obscurité ne lui faisait pas peur, elle ne put s’empêcher de penser qu’un cours dans ces conditions n’était pas le plus pratique. Elle se redressa, toute attentive aux paroles de son professeur. Celle-ci parlait tout en se déplaçant, ce qui permettait à la jeune Martell de suivre son itinéraire, bien que ce ne soit qu’approximatif. Elle la sentit passer juste à côté d’elle, s’éloigner puis ensuite revenir, avec sa question : Que faire lors d’un duel se déroulant dans le noir ?
Astoria commença à réfléchir. Logiquement, le sorcier devrait se servir de ses autres sens, en particulier l’ouïe… Il y avait aussi la bonne technique de la diversion (voilà pourquoi elle a toujours quelques cailloux dans ses poches), il suffisait de lancer un truc à l’opposé de sa position pour que l’autre attaque et trahisse sa position en étant persuadé que son adversaire ne pourrait riposter… Mais devinant que la question demandait une réponse un peu plus magique, elle allait proposer l’utilisation des oreilles quand elle entendit Berry :

« Je pense que l’on peut augmenter magiquement ses autres sens afin de se repérer plus facilement… par exemple en augmentant son ouïe. »

Mais c’est pas vrai ! Il lui avait piqué son truc !

« Voilà, maintenant j’arrive à savoir plus ou moins précisément où se tient Astoria, j’entends sa respiration et pleins d’autres petits sons qu’elle émet. »

Les rouages de son cerveau se remirent en marche plus vite que jamais et elle prit la parole :

« Je pense qu’un Hominum Revelio peut se révéler utile… »

Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Mar 29 Juil - 15:32


Duel
Toute lumières disparut soudain. Remus tressaillit. Il sentis monter en lui une bouffée de panique mais réussit à se calmer en respirant profondément. Il se concentra sur les paroles de la professeure et grimaça ironiquement lorsqu'elle parla de la lune ''réconfortante'' Il sortit lentement sa baguette de la poche de sa robe et la serra fermement, dans l'expectative.

Tandis que la vélane parlait, il suivit ses mouvements. Il avait fermé les yeux pour pouvoir plus facilement se concentrer sur son ouïe. Pour la première fois de sa vie, il était heureux d'avoir de meilleurs sens que ses camarades. Il entendait le bruit de la respiration de chacun, le froissement de la robe de la professeure tandis qu'elle déambulait entre eux. Il sourit légèrement, attentif, et conscient de tout autour de lui. Il la sentis et l'entendis s'approcher de lui. « Et vous n'avez pas de super pouvoir vous permettant de voir dans une noirceur totale... »

Son cœur se mit à battre plus vite, il déglutit et frissonna. Bien sûr qu'elle savait pour lui, tout les profs étaient au courant. Cependant, l'entendre sous-entendu au début d'un cours comme celui-ci l'inquiétait. Sa peau s'était couverte de chair de poule. Il grimaça dans le noir, sachant que personne ne pourrait le voir.

Adèle éleva la voix près de Remus, il devait se tenir approximativement à un mètre, deux maximum déduisit Remus par rapport au son de sa voix et à son souvenir de la pièce avant qu'elle ne soit plongée dans le noir. Il sourit. Il venait d'avoir une idée.

Adèle venait de renforcer son ouïe. Astoria parla peu après. Il pinça les lèvres. « L'inconvénient d'un hominum c'est qu'il dégage assez de lumière pour permettre à la victime de voir aussi son futur attaquant. Sauf s'il existe une forme non lumineuse du sortilège et dans ce cas, l'attaquant aurait conscience des autres mais sans les avoir vu. Ce serait comme imprimé dans son esprit. » dit-il d'un voix douce. « Vous ne pensez qu'à toruve rles autres, mais pourquoi ne pas penser aux autres qui vous trouveront ? Comment les éviter ? Même parler est dangereux, n'est-ce pas ? La voix donne une idée de notre emplacement. » Il se tut soudain et bougea silencieusement en évitant les zones qu'il savait occupée. Il toucha bientôt un mur et s'arrêta.



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Connor
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 92
Réputation : 37
Date de naissance : 11/12/1959
Nationalité : Anglaise

Aspiration : Devenir historienne. Coucher avec toi.

RP en cours : Comme un charme avec Shoshana
Et en plus, surprise! Dans ton lit, ça bouge avec Solveig
Playing with fire avec Ophelia
Création de sortilèges (cours)
Groupe de duel pour les curieux et effrayés (cours)

RP Terminés : Les lendemains qui déchantent avec Ophelia



RPG

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Jeu 31 Juil - 11:19

Dès que Leona avait entendu parler du groupe de duel, elle avait voulu y aller. La raison officielle était l'enseignante, la très belle, très attirante et très vélane Esther Mustonen. La duelliste avait beau être en couple avec un autre professeur ça n'empêchait pas de venir l'admirer, si ?

La véritable raison, cependant, était moins plaisante. Sans se l'avouer clairement, Leona était terrifiée. Elle avait peur depuis la première fois qu'elle avait entendu parler des mangemorts mais ces derniers mois son sentiment n'avait fait que s'amplifier. Elle en était venue à la conviction qu'un jour ou l'autre elle se retrouverait à devoir se défendre, et plutôt demain que dans dix ans.

Malheureusement le cours était le mercredi soir. Elle était censée travailler et s'était arrangée avec Jaime pour décaler ses horaires, mais le temps qu'elle sorte du pub elle était déjà presque en retard. Lorsqu'elle arriva devant l'auditorium elle était essoufflée et les portes étaient fermées. Elle tenta de les pousser, sans résultat. S'était-t-elle trompée de salle ? Elle murmura un sort pour ouvrir les portes.

Peut-être s'était-elle trompée en effet, puisque la salle était plongée dans le noir. Ou peut-être pas en définitive, puisqu'elle entendit un élève parler. On aurait dit la voix de Remus. Maintenant qu'elle y pensait, il lui semblait avoir vu son nom et celui d'Adele sur la liste d'inscriptions.

La seule chose sûre à l'instant présent était qu'elle-même était bien visible, puisqu'elle avait eu la brillante idée de mettre un sweat-shirt phosphorescent. Ce qui avait paru une tenue sobre avec sa petite jupe en cuir noir évasée devenait le centre de l'attention de toute la pièce.

*Bien joué, Leona.*

Elle tenta de repérer où était la professeure, en admettant qu'elle soit bien-là, et s'adressa finalement à un point au hasard.

« Euh, bonsoir, excusez-moi... j'étais au travail, je suis venue le plus vite que j'ai pu ! »
souffla-t-elle d'une voix encore un peu haletante.

Fluo Party:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther Mustonen
Stagière
PROFIL Capricorne

Messages : 48
Réputation : 4
Date de naissance : 31/12/1953
Nationalité : Finnoise

Aspiration : Devenir professeur de Duel ~ ceux qui ne peuvent plus faire... enseigne.

Fiche : + Don't look at me like that...

RP en cours : + I can't keep my eyes off of you

RP Terminés : +Thank god it's friday

RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: Ultimum
Baguette Magique:

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Sam 2 Aoû - 18:06

    C'est avec une certaine surprise qu'Esther écoutait les réponses de ses étudiants.  Elle qui croyait que la nouvelle vague d'élève était de plus en plus arriéré était vaguement soulager de se rendre compte qu'il ne concernait pas totalement les étudiants qui avait choisi de se présenter à son cours... quoi qu'elle aurait certainement dû prendre conscience qu'il s'agissait ici d'élèves ayant choisi un cours en plus de leur horaire déjà surcharger... évidement tout ça signifiait beaucoup, manifestement, ceux qui étaient présent dans sa classe souhaitaient y être, plutôt que d'y être forcé.

    Ce n'était pas la quantité qui comptait, mais plutôt la qualité, et Esther comprenait étrangement bien mieux cette expression lorsqu'elle s’appliquait à sa classe actuelle de 3 étudiants.

    Maintenant plonger dans un noir des plus totales, la stagiaire écoutaient ses étudiants partager leur théorie alors qu'elle continuait de marcher, plus volage que jamais, dans la salle, tournant autours de ses étudiants qui exprimait leur idées, se contredisant chacun leur tours alors qu'elle souriait doucement, visiblement, elle ne faisait qu'échauffer leurs esprits déjà bouillant d'idée, elle ne faisait que pousser leur compréhension à un niveau qu'il n'arriverait parfois pas à atteindre.

    Se raffiner l'ouïe, l'homulus revelio, ils avaient tous un point là, mais le jeune lupin fût plus rapide qu'elle et la jeune vélane n'en fût que ravis.  Alors qu'il terminait, Esther continuait de sourire dans le noir de la pièce alors qu'elle se dirigeait vers Adele, s'arrêtant derrière lui pour ajouter, alors qu'elle sentait Lupin se déplacer doucement vers l'un des murs de la salle :


    «Monsieur Lupin ici marque un très bon point, Monsieur Berry, en décidant de lancer un sortilège pour affiner votre ouïe vous en avez oublié le plus important, si la noirceur est votre ennemie, dans ce cas-ci elle est aussi votre amie.  Ouvrir la bouche pour lancé un sortilège est équivalent à lancer un lumos maxima en votre direction.  Dans ce cas-ci, le plus important est de lancer les sors que vous souhaitez dans le plus grand des silences.  Il est aujourd'hui temps de vous faire un peu plus ami avec les sortilèges imprononcés, vous en connaissez certains certes, j'en suis certaines, mais votre banques est encore trop vague, trop docile pour vous être d'un aide quelconque....»

    Elle s'apprêtait à continuer son discours lorsque la porte de la classe s'ouvrit brusquement, aveuglant d'abord tous les étudiants et elle-même, avant de laisser entrer une jeune femme, plus fluorescente que jamais.

    Derrière elle, la porte se referma brusquement, les replongeant dans un noir profond, les pupilles troublés par la puissante lumière spontanée qui était venu exciter le noir calme de la salle.  La voix de l'étudiante, visiblement essoufflée, s'éleva dans la salle :


    « Euh, bonsoir, excusez-moi... j'étais au travail, je suis venue le plus vite que j'ai pu ! »

    «Entrez» ajouta simplement Esther, laissant le temps à tous le monde de s'accoutumer à la nouvelle noirceur.

    «Notre nouvelle arrivant ici, vêtue de fluorescent, marque tout de même probablement un point sans qu'elle ne le sache.  Que faites-vous de l'effet de surprise?  Car il serait idiot de faire croire que vos pupilles n'ont pas été aveuglé par cette lumière, puis ensuite sans cette lumière, un avantage certains dans une situation de combat ne croyez-vous pas?»

    Et elle délaissa ainsi le sujet des sortilège informulés, à quoi bon rester sur cette note alors que la nouvelle, peut-être Miss Connor? Leur offrait une si belle opportunité de développer plus profondément sur les danger, mais surtout, les avantages de ce genre de situations.

    Sorry!:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Mer 6 Aoû - 8:07


Il fallait se l’avouer, ses camarades avaient eus de bonnes idées. Remus avait fait fort en utilisant le silence comme arme et en changeant de position furtivement. Il pouvait cependant encore le localiser avec son ouïe ultra fine mais s’en garda bien de le mentionner puisque la nouvelle mode semblait être de ne rien dévoiler aux autres. La jolie stagiaire vint alors vers lui et l’interpella pour exposer les failles de son idée et enchaîner sur les sortilèges informulés. Il était plutôt doué à ce niveau-là, même si cela faisait un bon moment qu’il n’avait pas pratiqué cette magie. Sinsear n’était définitivement pas une filière pour s’exercer à la pratique des sorts.

Miss Mustonen n’eut pas le temps de terminer sa phrase quand un sweat-shirt fluo débarqua dans la salle de classe, surprenant tout le monde. Adele fut momentanément ébloui par l’éclat du vêtement et plissa les yeux pour essayer de distinguer le perturbateur qui le portait. Quand il prit la parole – le perturbateur, pas le sweat-shirt – Adele cru reconnaître la voix de Leona s’excuser platement de son retard. Il ne se doutait pas de sa venue mais finalement n’en était pas surpris. Aussi boute-en-train et frivole que pouvait être la jeune femme, elle devait tout de même ressentir de l’inquiétude quand à la menace des mangemorts qui planait au-dessus de sa tête et de celle de ses proches. En tout cas c’était exactement l’état d’esprit que lui-même avait.

Le cours prit alors une toute autre tournure à l’arrivé de Leona. Profitant de l’effet de surprise qu’elle avait généré, Miss Mustonen leur expliqua les avantages que cela pouvait avoir dans une situation dangereuse. Certes cela semblait efficace mais de l’avis d’Adele un peu trop suicidaire. En tout cas ce n’était certainement pas son style de combat – bien qu’il n’ait jamais eu l’occasion d’affronter un mangemort et donc de connaître sa spécialité – mais ce n’était surement pas celle-là. Et puis doué comme il était avec sa baguette il risquait de toute façon de provoquer la surprise auprès de ses adversaires en provoquant un incendie involontairement, alors…

« Personnellement je trouve cela très risqué, je pense que l’effet de surprise est une bonne idée mais de là à briller comme un phare dans la nuit et indiquer clairement notre position à ses adversaires… Je ne suis pas franchement convaincu. D’autant plus que dans cette situation Leona ne connaît pas davantage notre position et donc qu’elle ne peut pas nous attaquer… Elle se met en danger mais ne nous met pas vraiment en danger. Et puis il suffit qu’il y en ai un seul qui ne soit pas surpris et elle se fait neutraliser en deux temps trois mouvements. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Ven 9 Jan - 8:33


Duel
Remus écoutait religieusement Miss Mustonen revenir sur les remarques que ses camarades et lui-même avaient eues. Il était assez content d'avoir eu une bonne idée parmi tant d'autres mais il savait aussi que ce n'était pas suffisant pour s'en sortir. Il ferma les yeux pour essayer de se concentrer sur ses autres sens quand la porte s'ouvrit brusquement. Des pas précipités brisèrent le quasi silence de la pièce et une voix s'éleva, s'excusant platement de son retard. C'était une fille. Il ouvrit les yeux et fus attiré par la lumière que dégageait le tee-shirt de la fille en question, d'un jaune fluorescent il détonait dans l'ambiance feutrée et sombre de la salle de classe.

Effet de surprise. Pour tous, sauf lui, qui avait fermé les yeux. Bon, il avait été surpris quand même par le bruit qu'elle avait fait, mais ayant fermé les yeux, il n'avait pas été aveuglé comme Miss Mustonen le disait. Remus se sentit sourire. L'effet de surprise, il connaissait. Comebien de fois n'avait-il pas usé d ce stratagème pour faire des farces à Poudlard ? Avec la cape d'invisibilité de James, c'était particulièrement simple à mettre en place.

Adele pris la parole. Remus hocha la tête dans son coin en réponse à ce qu'il disait. « Je suis d'accord avec Adele » dit-il, rebondissant sur ce que son camarade avait dit. « Si elle avait voulu en profiter, elle n'aurait pas mis de fluo, rien que le fait d’apparaître en plein lumière l'avantageait, elle aura eu un bref aperçu de la salle de classe éclairée, et donc de nos position tandis que nous étions aveuglés. Il aurait fallu qu'elle attaque juste à ce moment. Désormais, c'est nous qui pouvons profiter de l'effet de surprise. » Il avait oublié qu'il devait bouger de nouveau s'il voulait éviter qu'on le remarque, aussi glissa-t-il le ong du mur sur quelques pas. Juste au cas où.



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS   Aujourd'hui à 1:45

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe de duel pourl es curieux et effrayé [ février 1980 ] - OUVERT À TOUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (TOPIC DE GROUPE OUVERT A TOUS) Nouvel an Chinois.
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Un Duel dans les champs ...
» MJ Dédale[Groupe Matt]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bâtiment de St. Barnaby :: Premier étage :: Salles de cours pratiques-