Partagez | 
 

 Let's fuck around [ PV Ian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arth B. Wenlock
Ceart
PROFIL Taureau

Messages : 123
Réputation : 15
Date de naissance : 16/05/1954
Nationalité : Galloise

Aspiration : Oubliator

Fiche :
+ Gare à ton joli derrière

RP en cours :
+ Let's fuck around
+ Pour mieux tirer son coup

RP Terminés :
+ Le mot stupidité vient bel et bien d'Arth
+ Strip-Quidditch
+ Les nains ont volés le souper!




RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: 6e année Maestria
Baguette Magique: Chêne rouge, 26.5 cm, ventricule de dragon.

MessageSujet: Let's fuck around [ PV Ian]   Jeu 3 Juil - 21:26

Let's fuck around


Et c'était une victoire mesdames et messieurs UNE et une belle qui plus est!

Dans sa tête, la galloise pouvait entendre les cries de satisfaction d'une foule de sorcière en délire face à un strip-tease d'un des plus beau joueur de quidditch de la ligue anglaise.

Pour une fois, Arth voyait PRESQUE les bénéfiques d'être polie auprès des gonzesses de Ian... enfin, surtout quand ça impliquait une victoire aussi flagrante que celle-ci et qu'il fermait pratiquement la porte au nez de Shoshana pour venir passez une soirée digne de ce nom en sa compagnie – rien de moins!

C'est donc avec un sourire victorieux qu'Arth alla s'installer dans l'un des divans les plus confortable du café – deux méga verre de whisky pur-feu à la main pour célébrer sa victoire... euh non, enfin, plutôt le retour de son meilleur ami qui avait osé lui manquer. Putain quand même c'était de ces idées d'allez s'enfermer durant un mois avec une bande de détraqueur dégoulinant de pourriture et de mauvais souvenir... vraiment, Arth ne voyait absolument pas la beauté du métier que son meilleur ami avait choisit... mais genre VRAIMENT PAS!

Peu importait... tant que ça le rendait heureux... - à cette pensée elle retient un rire stupide… être heureux entouré de tueur fou furieux et de détracteur? Bloody ghoul que son pote était bizarre quand même!

Attendant Ian – avec impatience car sa pinte de whisky pur-feu la relouquait en faisant l'agace comme pas possible – la galloise afficha un sourire des plus stupide alors que celui-ci revenait lentement vers elle :

«OHHH mais voyons Ian, pourquoi tu m'as privé de la présence de Shoshana dis-moi?» lança-t'elle en mettant un accent étrange sur le nom de la rouquine pompeuse, agace et surtout avec un visage à recevoir un poing au beau milieu de son minois blanc.

Elle leva le bras lui tendant son verre avec impatience – son regard lui envoyant des signaux l'air de dire : «grouille qu'on s'saoule encore plus mon pote au pénis actif!»

Ahhh... oui, il lui avait définitivement manqué!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Bale
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 127
Réputation : 27
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Gallois

Aspiration : Psychomage en milieu carcéral

Fiche : Le géant de service

RP en cours : Let's fuck around


RP Terminés : Instant Alecia [S]
Que l'harmonie émane de toi
La jalousie n'a jamais rien réglé, ni la fierté, ni la neutralité
Bal de Noel
Entre le whisky et une danse
Premier contact
La maladie, le manque, la crise, le sauveur
Dessine-moi un mouton - Abandonné suite à mon retour
Sentez-vous la magie? - Abandonné suite à mon retour
Le premier rendez-vous - Abandonné suite à mon retour



RPG
Feuille de personnage
Age: 25 ans
Niveau: 7e année Maestria
Baguette Magique: 31 cm, Aulne, plume d'hippogriffe

MessageSujet: Re: Let's fuck around [ PV Ian]   Dim 6 Juil - 21:53

Il n’avait absolument aucun regret.

Même en y repensant, alors qu’il faisait dos à la belle Shoshana pour se diriger vers le café étudiant. Il avait pris la bonne décision. Il aurait l’occasion de la revoir, il aurait d’autres opportunités de la charmer où il n’aurait pas à se fendre en deux pour plaire à tout le monde. Et puis, franchement, l’idée de devoir jongler entre les deux jeunes femmes était absolument idiote. C’était certain que cela mènerait forcément à un échec cuisant. Mais il était comme ça, Ian. Il aimait faire plaisir à tout le monde, il aimait voir les gens sourire avec lui et grâce à lui. Même si parfois, ça voulait dire se négliger lui-même. Ou faire des compromis ridicules. En fait, ce soir, il rendait service à tout le monde. Ça serait plus agréable pour lui, pour Arth et pour Shoshana qu’ils ne s’y prennent pas à trois pour cette fois. Il allait passer une soirée géniale avec sa meilleure amie et peut-être qu’il aurait la chance d’apprendre à connaître Shoshana un peu mieux dans d’autres circonstances…

C’est donc un sourire franc aux lèvres que le Gallois passa les portes du café étudiant, trouvant tout de suite Arth des yeux. Elle l’attendait, un grand verre de whisky Pur-Feu tendu vers lui. Et cet air victorieux et fier qu’elle avait au visage. Il avait définitivement bien fait. Ça n’était pas tous les jours que l’on célébrait des retrouvailles, surtout lorsqu’il s’agissait des premières vraies retrouvailles que les meilleurs amis vivaient.

Le noiraud roula les yeux en entendant la remarque d’Arth, mais ne put se retenir de lâcher un petit rire retenu, presque timide. Elle aurait pu faire plus subtil comme sarcasme, mais bon. Il s’agissait d’Arth, après tout. Et si c’était subtil, ça n’était pas du Arth authentique. Le géant s’approcha du divan où la jeune femme était assise et, après avoir pris son verre d’entre ses mains, il vint s’asseoir à ses côtés, se laissant tomber sur le divan certes un peu lourdement.  


« C’est parce que je pense que j’aurais été jaloux de voir à quel point vous vous entendiez bien. Tu l’as pas compris? »

Souriant en coin, il adressa un clin d’œil à la jeune femme et leva son verre vers elle avant de dire :

« lloniannau*! »

Il prit ensuite une grande gorgée de whisky, laissant le liquide lui brûler un peu le fond de la gorge et l’œsophage puis, s’installant un peu plus confortablement sur le divan, il passa son bras derrière la nuque de la meilleure amie, tenant son verre dans l’autre main.

« T’as été sage durant mon absence? », demanda-t-il, la regardant déjà d’un air perplexe.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arth B. Wenlock
Ceart
PROFIL Taureau

Messages : 123
Réputation : 15
Date de naissance : 16/05/1954
Nationalité : Galloise

Aspiration : Oubliator

Fiche :
+ Gare à ton joli derrière

RP en cours :
+ Let's fuck around
+ Pour mieux tirer son coup

RP Terminés :
+ Le mot stupidité vient bel et bien d'Arth
+ Strip-Quidditch
+ Les nains ont volés le souper!




RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: 6e année Maestria
Baguette Magique: Chêne rouge, 26.5 cm, ventricule de dragon.

MessageSujet: Re: Let's fuck around [ PV Ian]   Dim 13 Juil - 11:57

Elle avait envie de le frapper, elle avait envie de le prendre dans ses bras, elle avait envie de l'embrasser, puis de le traiter de tout les noms.  Elle avait envie de passer la journée à rire à gorger déployée, elle avait envie de rester là à ne rien faire... tant qu'elle était avec lui.

Merlin qu'il lui avait manqué tout de même.

Arth ne prenait que rarement conscience de ce genre de chose.  C'était trop sentimental pour qu'elle en donne assez d'importance, mais cette fois-ci une petit étincelle s'était allumée au fond de son estomac lorsqu'il s'était approché d'elle et avait pris le verre qu'elle lui tendait impatiemment.  Rien de bien fou, mais voilà juste assez pour qu'elle en prenne conscience.  C'était SON Ian...

Évidement ce genre d'idée ne resta pas bien longtemps dans sa tête alors qu'elle répondait avec amusement :

«T'étais pas jaloux de notre nouvelle amitié naissance dude, t'avais juste peur que ta conquête ne se décide à venir passer la nuit avec lui plutôt que toi!  Avoue le donc!»

Elle lança sa phrase d'un sourire charmeur avant de lever le bras pour montrer ses muscles – pas très gros mais tout de même bien plus puissant qu'ils n'en avaient l'air, quidditch oblige. :

«J'te dis, mes pipes l'ont charmé!»

Elle lui fit un clin d’œil avant d'avaler une énorme gorgé de whisky pur-feu, celui-ci lui faisait presque cracher un nuage de fumé... dire qu'elle était déjà saoule avant était une chose, mais là, au train ou elle allait, qu'Arth Belby Wenlock tiennent l'alcool ne voulait plus rien dire car elle était tout simplement en train de battre des records!

Puis surprise, d'abord la main, puis ensuite le bras (dans une belle suite logique de chose) virent faire intrusion derrière la nuque d'Arth qui d'abord surprise – car nous ne le cacherons pas, si Arth est normalement apte à faire des choses totalement stupides et inconsidéré ajeun, lorsqu'elle est complètement saoule cette capacité est tout simplement quintuplé... et son cerveau expodentiellement* réduit à la taille d'un poux. - Arth sourit tout de même avant de s'ancrer bien confortablement sous le bras de son meilleur ami.

« T’as été sage durant mon absence? »

Arth lui asséna, d'abord et évidemment tout naturellement, une claque sur le ventre – en guide d'affection comprenez vous – avant de lever les yeux brillants d'un trop plein d'alcool et de lui offrir la seule réponse qui voulait vraiment dire quelques chose :  Un sourire.

Évidement pas de ses sourires doux que l'ont offre à son chéri... NON!  Arth offrit à Ian de ses sourires diaboliques qui faisait la popularité effroyable de la jeune femme.  Un sourire sadique, amusé, cachottier, enfantin... le même qu'elle utilisait avant de vous envoyer avec satisfaction un cognard en pleine gueule. Merlin comment un sourire pouvait-il refléter autant de chose, elle ne le savait pas, mais elle savait très bien comment s'en servir et cette occasion était tout simplement parfaite puisque évidemment... Elle n'avait pas été sage.

«Moi?  Sage?  Voyons Ian tu me connais, tu sais bien que lorsque tu n'es pas là je ne suis qu'une âme en peine errant sans but dans les couloirs de l'école en espérant que mon cher petit Gallois apparaisse finalement devant moi pour me permettre de vivre enfin!»

Elle avait utilisé un ton mélodramatique en prenant une moue horrifié... mais au fond, ce qu'elle cachait si bien, c'était qu'il y avait bien une part de vérité dans ce qu'elle venait de souffler tragiquement...  Après tout a part Alvin, Ian était l'une des seules personnes qui comptait au yeux d'Arth et bien que la jeune femme était définitivement quelqu'un à découvrir, les gens s'arrêtaient souvent à la première façade de la gallois : aux expressions dignes d'un bûcherons qu'elle utilisait qui étaient carrément imposantes et la rendait souvent effroyable!

«Mais toi, mon petit corrach* tu ne t'es pas trop fait bouffer tous tes bons souvenirs?»

Elle prit un air espiègle avant d'ajouter :

«Tu veux t'en créer d'autre peut-être?»




corrach : nain
expodentiellement:  J'aime inventer des mots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Bale
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 127
Réputation : 27
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Gallois

Aspiration : Psychomage en milieu carcéral

Fiche : Le géant de service

RP en cours : Let's fuck around


RP Terminés : Instant Alecia [S]
Que l'harmonie émane de toi
La jalousie n'a jamais rien réglé, ni la fierté, ni la neutralité
Bal de Noel
Entre le whisky et une danse
Premier contact
La maladie, le manque, la crise, le sauveur
Dessine-moi un mouton - Abandonné suite à mon retour
Sentez-vous la magie? - Abandonné suite à mon retour
Le premier rendez-vous - Abandonné suite à mon retour



RPG
Feuille de personnage
Age: 25 ans
Niveau: 7e année Maestria
Baguette Magique: 31 cm, Aulne, plume d'hippogriffe

MessageSujet: Re: Let's fuck around [ PV Ian]   Mer 16 Juil - 2:02

Sitôt son amie fût nichée au creux de son bras, le Gallois se pencha dans sa direction pour poser un baiser sur son front. Réflexe, tout simplement. Elle lui avait manqué. Sa proximité, l’odeur de ses cheveux, son grand sourire bête, le son de sa voix. Ils étaient aujourd’hui plus proches l’un de l’autre qu’ils ne l’avaient jamais été avant. Certes, quand ils étaient adolescents, ils étaient tout le temps ensemble – TOUT le temps – mais ils avaient vécu des choses tout particulièrement importantes ensemble au courant des dernières années. Des choses qui les avait soudés l’un à l’autre, émotionnellement. Un souvenir s’imposa à lui alors qu’il la regardait dans les yeux, l’entendant lui parler qu’à moitié. Il se souvenait du poids énorme qui s’était enlevé de ses épaules lorsqu’il avait succombé aux larmes. Au beau milieu de sa chambre, elle assise sur le lit, lui étendu à ses côtés, le visage niché sur ses cuisses, ses larmes se perdant dans le tissu de sa jupe noire. Il se souvenait de ses doigts qui s’étaient lentement glissés dans ses boucles, il se souvenait de sa voix basse qui lui parlait en gallois. Qui lui disait tout, qui lui disait rien. Juste pour combler le vide, juste pour le calmer. Il se souvenait de ses yeux pleins d’eau, à elle aussi, alors qu’elle se retenait pour le laisser pleurer, lui qui avait été l’épaule de tout le monde jusque-là. Il se souvenait de ce triste portrait qui avait pris place durant la réception qui avait suivi les funérailles de son père un peu plus de deux ans plus tôt. Il se souvenait de la cravate qu’il portait au cou, celle de son défunt père. De la panique qui l’avait pris soudainement lorsqu’il s’était retrouvé seul, dans la cuisine, pour la première fois depuis son décès. Il s’était sauvé dans sa chambre. Arth l’avait suivi.

Leur relation n’était plus la même depuis ce jour-là. Ils se comprenaient encore plus qu’ils ne se comprenaient avant, et ça n’était pas peu dire. Il s’était formé un accord entre eux, un accord silencieux. Qu’ils seraient toujours là l’un pour l’autre, peu importent les circonstances. Qu’ils s’aimeraient toujours, peu importent les circonstances. Qu’ils allaient toujours faire partie de la vie de l’autre. Peu importent les circonstances. Et la plupart du temps, leur relation était tout sauf sérieuse, teintée de beuveries, de soirées à rire, à chanter. Mais parfois leurs regards se croisaient et ils le savaient. C’était plus fort que les mots.

Les souvenirs s’estompèrent pour laisser place au moment présent. Il cligna des yeux quelques fois, adressant ensuite un regard désolé à sa meilleure amie – elle l’aurait sans doute remarqué, qu’il avait l’esprit ailleurs pendant un instant – mais il se reprit lorsqu’elle lui posa une question à propos de ses stages. Et bien qu’un sourire ourla ses lèvres et qu’un rire les franchit ensuite, elle n’avait pas totalement tort. Cela avait été difficile, plus qu’il n’aurait osé l’avouer, mais cela lui donnait une raison de plus de poursuivre cette voie. Il prit une autre gorgée de whisky, laissant la chaleur se diffuser dans sa bouche, avant de répondre :  


« Presque. Je ne m’attendais pas à tant de misère en mettant le pied là mais… C’est bien pire que ce que j’ai pu m’imaginer. C’est comme si on me siphonnait ma joie de vivre. Heureusement que je passais voir ma mère de temps en temps. Elle… Elle regrette un peu de m’avoir laissé faire ça, maintenant, je crois. Mais bon, elle a été géniale pour me sortir la tête de tout ça. Moins de bons souvenirs, ça laisse plus de place aux mauvais souvenirs. J’aurais eu besoin de toi.»

Son regard d’un bleu profond se plongea dans celui de son amie alors qu’elle lui posa une dernière question. Il voyait très bien cette étincelle malicieuse et heureuse briller dans ses yeux. Le Gallois rit franchement, vidant ensuite de moitié son verre de whisky d’une grande gorgée avant de dire, sa main serrant affectueusement le bras de la châtaine :

« Tu n’as même pas besoin de me le demander; clairement que je veux m’en créer d’autres! On est Gallois ou non? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arth B. Wenlock
Ceart
PROFIL Taureau

Messages : 123
Réputation : 15
Date de naissance : 16/05/1954
Nationalité : Galloise

Aspiration : Oubliator

Fiche :
+ Gare à ton joli derrière

RP en cours :
+ Let's fuck around
+ Pour mieux tirer son coup

RP Terminés :
+ Le mot stupidité vient bel et bien d'Arth
+ Strip-Quidditch
+ Les nains ont volés le souper!




RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: 6e année Maestria
Baguette Magique: Chêne rouge, 26.5 cm, ventricule de dragon.

MessageSujet: Re: Let's fuck around [ PV Ian]   Mar 29 Juil - 10:52

Arth écoutait docilement l’expérience de Ian avec l’étrange impression que son corps en entier était recouvert de chair de poule, elle la grande Wenlock, toucher par une histoire de prison et de détraqueur?  Allons voyons, elle était bien plus forte que ça PEUH!  Pourtant au fond d’elle, malgré l’envie urgente de crier à tue-tête sur le cas irrécupérable de son ami complètement déglingué et masochiste, il régnait ce sentiment fort de fierté d’avoir ce gringalet comme meilleur ami.  Comme quoi elle n’attirait pas que des gars sans cervelle autours d’elle, la preuve vivante étant Ian.

Ainsi donc, indigne d’elle-même, la galloise resta polie le temps que Ian finisse de lui raconter son histoire… après tout, il avait besoin d’évacuer quoi, surtout qu’avec cette histoire de cerveau qui n’oublie pas une miette de quoi que ce soit, Arth du haut de ses pertinentes connaissances en psychomagie jugeait qu’il était important pour lui d’extériorisé tout ça – et ses connaissance était vraiment moindre dans le sujet alors elle vous laisse imaginé a quel point Ian en a réellement de besoin.

Le regard bleu et profond de son vieil ami gallois se planta dans le sien alors qu'il terminait de lui raconter ses difficultés puis il cala son verre, acceptant sagement l'idée de lui faire de nouveaux souvenirs Ô combien pertinents – il va s'en dire... surtout lorsque les dits souvenirs comportait Ian saoul et Arth complètement déchirer, ouais, c'était diféinitivement les meilleurs.

« Tu n’as même pas besoin de me le demander; clairement que je veux m’en créer d’autres! On est Gallois ou non? »

Arth s'étira tel un chat, étirant ses jambes et ses bras, faisant craquer ses poignets et ses cheville. Un sourire de satisfaction était bien étampé sur le visage de la petite galloise qui n'attendit pas plus d'une seconde de plus pour mettre son plan – qu'elle venait tout juste d'inventer – à exécution.

Ne prenant donc même pas la peine de répondre à Ian, puisque après tout il n'y avait rien à répondre sinon de tout simplement acquiescer au commentaire de celui-ci; puisqu'il était totalement vrai, seul les gallois comme eux savait faire la fête! Arth termina son verre doucement, trahissant sa prochaine action.  Le whiksy coulait, brûlant et puissant, encore dans sa gorge alors qu'elle sauta d'un coup, s'installant habilement à califourchon sur Ian pour prendre sa tête avec – nous nous l’imaginons bien – très peu de délicatesse et de l'enfoncer – avec toujours aussi peu de délicatesse – dans sa poitrine, ou plutôt... entre ses deux seins, tout en s'écriant :

« MOOOOOOOTOOOOOOOORBOOOOOAAAAAAAAAAT!!!»

Et elle éclata de rire à gorge déployer, les yeux brillants.  Ses mains étaient engourdies, ses joues complètement cramoisie d'alcool et la ceart commençait doucement à sentir réellement les effets de l'alcool qu'ils avaient consommé toute la journée durant.  Mais qu'à cela ne tienne, ils ne fêteraient que ce retour une fois et il n'y avait qu'un moyen pour elle de le faire; fêter pour le rendre inoubliable – même dans l'esprit embué de son meilleur ami au super cerveau, mais surtout, même dans son esprit carrément imbibé d'alcool et incapable de retenir quoi que ce soit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Bale
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 127
Réputation : 27
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Gallois

Aspiration : Psychomage en milieu carcéral

Fiche : Le géant de service

RP en cours : Let's fuck around


RP Terminés : Instant Alecia [S]
Que l'harmonie émane de toi
La jalousie n'a jamais rien réglé, ni la fierté, ni la neutralité
Bal de Noel
Entre le whisky et une danse
Premier contact
La maladie, le manque, la crise, le sauveur
Dessine-moi un mouton - Abandonné suite à mon retour
Sentez-vous la magie? - Abandonné suite à mon retour
Le premier rendez-vous - Abandonné suite à mon retour



RPG
Feuille de personnage
Age: 25 ans
Niveau: 7e année Maestria
Baguette Magique: 31 cm, Aulne, plume d'hippogriffe

MessageSujet: Re: Let's fuck around [ PV Ian]   Mer 6 Aoû - 21:15

Arth avait dans le regard ce petit air qui la rendait si attachante aux yeux de son meilleur ami. Un air malicieux, désinvolte, taquin, presque enfantin. Un air bien à elle, qu’il n’avait vu que sur son visage, sur ses traits mutins qui la démarquaient depuis son enfance. C’était quelque chose d’étrange. Le Gallois avait toujours été incroyablement attiré par les filles particulièrement féminines. Fines, délicates, avec de belles courbes présentes, l’air parfois timide, parfois enflammé, la voix douce et chantonnante, qui savent bien porter une robe. Et il en avait aimé, des filles comme ça, il en avait fréquenté, les avait couverts de mots doux et de baisers. Mais s’il y avait une fille qu’il trouvait encore plus belles que toutes les autres, c’était bien Arth. Même si elle était toujours recouverte de boue, même si elle parlait trop fort, même si on pouvait la suivre grâce au son de ses flatulences, même si elle buvait autant que lui et qu’elle était toujours habillée en chemise et en pantalons déchirés. C’était inexplicable et plus fort que lui. Tellement qu’il faisait exprès de ne pas y penser.  C’était une porte qu’il n’était pas prêt à ouvrir, parce qu’il avait peut-être un peu peur de ce qui se cachait derrière.  Alors il jouait à l’innocent, taisait ses petits élans de tendresse. Il se contentait de se dire qu’Arth, c’était comme sa sœur. Une perle rugueuse mais infiniment précieuse.

Le noiraud porta son verre à ses lèvres, ne remarquant pas tout de suite qu’il était vide – c’est que l’alcool commençait à lui monter à la tête, hein. Il eut tout juste le temps de regarder le font de son verre, l’air perplexe, qu’Art venait interrompre son songe en se plaçant à califourchon sur ses cuisses. Son regard azur, toujours un  peu perdu, se planta dans celui de sa meilleure amie à peine deux secondes avant qu’elle n’agrippe les côtés de sa tête de ses deux mains et qu’elle le force, sans aucune délicatesse, à mettre son visage entre ses seins. Et bien entendu, elle criait à tue-tête, s’assurant qu’aucun centimètre de son visage ne soit épargné de l’étreinte délicate de sa poitrine. D’abord surpris, il se mis ensuite à jouer le jeu, faisant aller ses bras dans les airs comme s’il était en train de s’étouffer. Ses mains vinrent se trouver naturellement aux hanches de la jeune femme puis, une fois la poigne de la Galloise puis relaxée, il leva simplement la tête, son menton toujours appuyée contre ses seins. Le regard brillant de bien-être et d’alcool, il dit :


« J’ai tellement faim. Il faut vraiment que je mange quelque chose. Sinon c’est toi que je vais dévorer. »

Et comme pour justifier ses  mots, il vint planter ses dents, tout doucement, sur l’une des clavicules de la jeune femme. Ian laissa un court rire percer ses lèvres puis, sans attendre l’avis de la Ceart, il passa ses bras autour des cuisses et du bas du dos de la jeune femme pour la soulever, se dirigeant vers le bar avec elle dans les bras. Et stable, en plus! Malgré tout l’alcool qu’il avait dans le corps, il la tenait fermement et marchait bien droit. Il n’aurait pas risqué de la blesser, de toute façon.  Il posa le derrière de son amie sur un des tabourets puis demanda au barman :

« Trois croissants jambon-fromage suisse, un morceau de gâteau au fromage au chocolat et une pinte de Guinness. Et puis je vais payer pour ce qu’elle veut prendre aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arth B. Wenlock
Ceart
PROFIL Taureau

Messages : 123
Réputation : 15
Date de naissance : 16/05/1954
Nationalité : Galloise

Aspiration : Oubliator

Fiche :
+ Gare à ton joli derrière

RP en cours :
+ Let's fuck around
+ Pour mieux tirer son coup

RP Terminés :
+ Le mot stupidité vient bel et bien d'Arth
+ Strip-Quidditch
+ Les nains ont volés le souper!




RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: 6e année Maestria
Baguette Magique: Chêne rouge, 26.5 cm, ventricule de dragon.

MessageSujet: Re: Let's fuck around [ PV Ian]   Mar 10 Fév - 11:10

Merlin, Ian était tout simplement parfait.  Ce grand imbécile comprenait toujours ce qu'il se devait de faire devant les pitreries d'Arth.  Les seins donc bien écrasé contre le visage d'Ian – ou enfin, plutôt son sternum vu la grosseur dérisoire de ceux-ci – son meilleur ami, les bras dans les airs comme s'il se noyait dans une vague de chair féminine jusqu'à ce qu'il se lasse de mourir étouffer le nez contre son sternum et décide plutôt de venir la prendre par la taille pour venir confortablement déposer son menton contre ses seins, tentant de la regarder sous un angle qui aurait fait fuir la plupart des filles – qu'on ne se le cache pas, aucune jeune femme ayant un œil de près ou de loin sur Ian n'auraient acceptées que celui-ci s'installe pour les regarder par dessous, dévoilant si peu flatteusement dessous de menton, mais surtout l'intérieur du nez !!  La scène était d'un ridicule que la Galloise affectionnait particulièrement.  Nom d'une goule, elle n'allait plus jamais le laisser quitter St. Barnaby, JA-MAIS.

Alors qu'elle réfléchissait à leur prochain coup foireux, Ian déclara qu'il avait faim, ce qui n'avait en soit rien de particulièrement surprenant puisqu'il s'agissait ici de Ian.  C'était à se demander parfois comment il faisait pour ne pas être immense vu la quantité horripilante de nourriture qu'il ingurgitait par jour.  - enfin, ici, il ne fallait pas le comparer à elle, qui mangeait aussi bien, mais surtout autant qu'une truie.

« Le contraire m'aurait étonné, vraiment...  je connais certaine partie de mon corps qui ne serait vraiment pas contre l'idée de se faire dévorer ! Hmmm j'accepte qu'on mange, à la seule et unique condition qu'on boivent, ENCORE et ce, jusqu'à ce que tu rampes par terre tout en me demandant de devenir ta femme !  Et si tu n'es pas d'accord… »

Sa belle phrase ponctué d'un sourire ravageur dont elle seule avait le secret, alors que la tête d'Ian tentait vainement de manger sa clavicule. Arth se laissa porter « docilement » vers le comptoir.  Ne cessant de jouer avec le visage d'Ian, s'amusant avec ses lobes d'oreilles, passant ses mains dans ses cheveux, question d'être bien certaine qu'il ne soit présentable pour personne d'autre qu'elle.  Elle devait l'avouer, le résultat était merveilleux, ses cheveux dans tous les sens sans son fidèle chapeau, ses joues rouge d'alcool, la galloise en vint à se dire qu'en fait, elle l'avait probablement rendu bien plus attirant qu'auparavant.  Qu'à cela ne tienne, elle allait lui servir de bouclier humain – bien accrocher à lui, personne n'oserait venir déranger leurs retrouvailles.

Très peu encline de déguster un repas – et bien trop concentrer à se saouler et à dire le plus d'absurdité possible comme ils avaient l'habitude de faire, Arth laissa son meilleur ami commander, puis lorsqu'il fût son tours, elle lança sur un ton tout à fait naturel :

« J'prendrais un gros pénis bien gluant, accompagné d'une pair de testicules bien velues, le tout, arrosé de quelques dram de whisky bien entendu. »  elle marqua une pause et spécifia « Par contre, le dram à part, j'aime bien saucer le tout à mon goût ! »

Puis elle se retourna, sur son tabouret, attirant avec ses jambes Ian près d'elle – formation bouclier humain ON.

« On disait donc ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Bale
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 127
Réputation : 27
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Gallois

Aspiration : Psychomage en milieu carcéral

Fiche : Le géant de service

RP en cours : Let's fuck around


RP Terminés : Instant Alecia [S]
Que l'harmonie émane de toi
La jalousie n'a jamais rien réglé, ni la fierté, ni la neutralité
Bal de Noel
Entre le whisky et une danse
Premier contact
La maladie, le manque, la crise, le sauveur
Dessine-moi un mouton - Abandonné suite à mon retour
Sentez-vous la magie? - Abandonné suite à mon retour
Le premier rendez-vous - Abandonné suite à mon retour



RPG
Feuille de personnage
Age: 25 ans
Niveau: 7e année Maestria
Baguette Magique: 31 cm, Aulne, plume d'hippogriffe

MessageSujet: Re: Let's fuck around [ PV Ian]   Mar 10 Fév - 13:11

Le barman n’avait pas posé le festin d’Ian devant lui que celui-ci empoignait le premier croissant pour se le mettre direct dans la bouche. À peine mâché, il avalait un morceau, puis un autre, si bien qu’au bout de vingt-huit secondes, il n’en restait plus rien. L’appétit gallois est déjà quelque chose de redoutable, si on y ajoute qu’il s’agit d’un homme qui frôle les deux mètres, on a droit à un vrai spectacle, un miracle d’activité digestive. Et si normalement Ian savait engloutir un repas avec classe lorsqu’il était en agréable compagnie, avec Arth, il n’avait pas besoin de se retenir ou de faire attention. Une bonne gorgée de bière pour faire passer la moitié du second croissant et un rot retentissant jaillit de sa gorge, se cachant un peu en tournant son visage vers sa propre épaule. Ça lui apprendra à attendre si longtemps avant de manger. C’est à peine s’il prenait le temps de respirer… Lorsqu’il laissa finalement une goulée d’air passer aisément dans ses poumons, il achevait de manger le dernier croissant, commençant finalement à sentir le creux dans son ventre se remplir de pâtisserie, de viande et de fromage De bière, aussi. Les essentiels, quoi.

Cela lui permis de pouvoir mieux apprécier la première bouchée de gâteau au chocolat, tenant sa fourchette du revers contre ses lèvres dans un geste de quasi-jouissance, yeux mi-clos. Ce gâteau était absolument délicieux. Mais ce moment d’extase fut anéanti lorsque Arth fit voix de sa demande au barman – qui se révélait en fait être Beatris. Le géant dû faire usage de force titanesque pour ne pas cracher sa bouchée chocolatée partout. Pris par surprise, amusé et dégoûté tout à la fois. Pas trop certain de comprendre pourquoi, d’ailleurs. Il s’agissait d’Arth, après tout, fallait qu’il s’y attende. Peut-être que son stage avait eu plus d’effet sur sa personne qu’il n’aurait osé l’admettre. Tout cela pour dire que, sitôt sa bouchée avalée, il éclata d’un rire franc, secouant légèrement la tête dans un mélange de fascination, d’amour et d’exaspération. Son sourire refuse de le quitter. Ian  termine sa bière de deux grandes gorgées puis, après avoir demandé à Betris de lui vendre la demi-bouteille de whisky qui lui restait sur l’étagère – oui, celle-là, en haut à gauche, merci – il reporte son entière attention sur la châtaine. Son regard azur fixé sur son amie, sa bouteille dansante entre ses doigts, il lui fait un petit clin d’œil et lui balance une de ses remarques odieuses et foireuses tout à la fois.


« Si t’as pas d’problème avec l’idée de te régaler en dessous du comptoir, Wenlock, j’veux bien servir à assouvir la première partie de ta demande. »

Riant un peu à sa propre blague – pas trop, quand même, il n’était pas encore devenu un cas social à part malgré son isolation – le noiraud ouvrit la bouteille de whisky  que la barmaid lui tendit et en versa dans un verre pour Arth. Avant de lui-même porter le goulot à ses lèvres, expirant de plaisir sous la brûlure dans sa gorge. Il laissa sa meilleure amie faire volontiers, permettant à son bassin de se caler contre celui de la jeune femme. La proximité ne l’avait jamais dérangé. Et si – Merlin aille grâce – les choses dégénéraient, ils pourraient très certainement blâmer tout cela sur l’alcool. Même si l’envie ne manquait pas même à jeun mais onn’enparlepaschutc’estpaslemomennnnnnt. Ian se reprit d’une légère morsure à la lèvre inférieure puis, à la question d’Arth, il lève les yeux au ciel, faussement songeur.

« On en était au moment où tu t’étends en sentiments, où tu me dis à quel point je t’ai manqué et que ta vie n’est tout simplement pas pareille quand je me suis pas là. Je suis le soleil de tes jours, la lune de tes nuits, ta batte de Quid’ préférée, tout ça. »

Et alors qu’il vole une autre gorgée de whiskey à la bouteille, le Gallois colle une claque affectueuse sur le côté de la fesse de la châtaine, près de sa cuisse.

« Ou bien on peut laisser tomber les larmes et les baisers et sauter tout de suite à ta prochaine idée ridicule et outrageuse dans laquelle je vais certainement te suivre. Ou on fait les deux. Ou on se marie. Tu décides. »

Et un sourire d’idiot. D’un bel idiot, heureux d’avoir retrouvé sa moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Let's fuck around [ PV Ian]   Aujourd'hui à 16:08

Revenir en haut Aller en bas
 

Let's fuck around [ PV Ian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bâtiment de St. Barnaby :: Deuxième étage :: Le Sor-THÉ-lège-