Partagez | 
 

 blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Mer 16 Juil - 14:21

Blue Ginsberg
you're in a place for fear, lips are for biting here




INFORMATIONS PERSONELLES


Nom: Ginsberg.
   
Prénom: Blue.
   
Date de naissance: 11 septembre 1960.
   
Lieu de naissance: Londres.
   
Citoyenneté(s): Anglaise.
   
Statut Sanguin: Sang-mêlé, d'une mère sorcière et d'un père moldu.
   

BAGUETTE


32.7 centimètres, bois de tremble, ventricule de dragon, foutrement rigide. D'un naturel au moins aussi hargneux et têtu que sa propriétaire, la baguette n'obéit qu'à cette dernière - et encore, il lui arrive de n'en faire qu'à sa tête, à cette saloperie.


FORMATION ACADÉMIQUE



École élémentaire: Poudlard.
   
Résultats des ASPIC: Le tout est, de façon générale, absolument catastrophique, seulement sauvé par un O en défense contre les forces du mal (castagner à coups de baguette magique, Blue sait étonnamment bien faire), un A sorti de nulle part en potion, et un E en divination (elle a eu la chance de tomber sur un prof' particulièrement con qu'elle a su baratiner savamment).


   
Domaine d'études & cours à option choisi : CEART + psychomagie.

Année d'Étude en cours: Première année cognita.
   
Cours Optionnel hors programme: Poisons et antidotes.
   
Aspiration(s) académique(s): Absolument aucune, si ce n'est obtenir son papelard - enfin son diplôme - pour que ses parents lui foutent la paix.
   
Extra-scolaire et implications: Implications ? tu rigoles ou quoi ?
   



SITUATION FAMILIALE


Ses parents et elle, c'est... compliqué. Surtout avec sa mère, cette sorcière autoritaire et inflexible, exigeant autant de sa fille que de son époux moldu. Et lui qui s'écrasait constamment face à elle, qui n'osait même pas condamner ses excès de sévérité - tout juste un "Oh chérie, il faut que jeunesse se fasse !" une fois de temps en temps. Déjà très jeune, elle ne leur confiait que peu de choses et elle prenait un plaisir fou à faire des bêtises derrière leur dos ; néanmoins c'est à partir de ses quinze ans que ça a commencé à sérieusement péter, lorsqu'ils ont cramé son premier tatouage - une hirondelle qui, avide de liberté, déploie ses ailes d'encre sur le côté de son sein droit. A partir de là ça n'a fait qu'empirer au rythme des conneries impitoyablement sanctionnées, des cachetons et des seringues débusquées dans la chambre... Elle a eu ses ASPIC de justesse, ils ont fermé leur gueule, elle en a profité pour se tailler - le tour de l'Europe en un an comme une clodo'. Et puis elle est revenue, fatiguée de vagabonder, de dormir au gré de la générosité locale ; elle espérait qu'ils lui foutraient la paix, que sa majorité suffirait à éponger les virées nocturnes dans le Londres mal famé, les prunelles explosées par la dope... tu parles. Au bout de six mois Blue craque. « ‘‘Fais des études ! Fais des études !’’ J’vais les faire, vos putains d’études, ok ?! J’vais les faire ! Mais considérez qu’au jour où j’décroche mon diplôme vous avez plus rien à exiger d’moi ! » Depuis, ambiance Guerre Froide. Un jour peut-être, ça ira mieux - enfin, elle y croit pas trop mais après tout...



EN QUELQUES MOTS



Il aime:
 

         
  • ...
  • Les Sex Pistols, parce que ça c'est du vrai son crache le feu et la rage.
         
  • ...
  • La marie-jeanne, rien ne sait colmater son irascibilité et son impulsivité comme un bon pétard de verte - voire plusieurs, la défonce sereine du cannabis fait partie intégrante, il lui faut au moins ça pour ne pas tout envoyer chier.
         
  • ...
  • Les autres drogues, aussi, pour oublier les soucis ; pour se propulser, ne serait-ce que le temps de quelques heures, vers un monde plus beau.
         
  • ...
  • Les duels, ça défoule et ça convainc les spectacteurs de ne pas lui chercher d'emmerdes.
         
  • ...
  • Foutre le bordel, où qu'elle soit, Poudlard tout entier s'en souvient encore.
         
  • ...
  • Le mouvement punk, dont elle considère être l'une des nombreuses enfants.
         
  • ...
  • La poésie baudelairienne, assez sombre et torturée pour ses goûts.
       
     

   
Il n'aime pas:
 

         
  • ...
  • Les gens, enfin disons que Blue part du postulat que "l'Enfer, c'est les autres" et que ceux qu'elle apprécie vraiment se comptent sur les doigts de la main.
         
  • ...
  • La police.
         
  • ...
  • Toute forme d'autorité, en fait, puisqu'en bonne anarchiste elle renie toute forme d'hiérarchie.
         
  • ...
  • Le quotidien, elle qui vit pour vibrer, rien ne la tue aussi efficacement qu'un train-train morne.
         
  • ...
  • Se contraindre à fournir des efforts, principe de liberté d'action totale.

     

   

   
Les cinq objets dont votre personnage ne peut pas se passer:
 

         
  • ...
  • La petite trousse grossièrement cousue au tartan, affublée d'épingles accrochées çà et là, dans laquelle se trouvent son matos pour rouler (feuilles, toncar et weed), son paquet de clopes et son feu.
         
  • ...
  • Sa baguette, au cas où quelqu'un aurait les couilles de la faire chier.
         
  • ...
  • Un couteau suisse qui fait un peu pitié, équivalent moldu de la baguette - offert par un de ses amis.
         
  • ...
  • Le walkman qu'elle a acheté juste avant de quitter Londres - le bonheur de dépenser une blinde pour redécouvrir à St-Barnaby les joies des interférences rendant tout appareil électrique incapable de fonctionner.
         
  • ...
  • Sa culotte, ça paraît con comme ça mais c'est important.
     

   



DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE


Où que tu regardes, la jeunesse est foutue. En train de se foutre en l’air. Parce qu’elle se sait foutue. Blue se trouve dans cette foule-là, le bleu électrique de sa tignasse éclipsé par des milliers de crêtes vertes, de chevelures bigarrées. Elle est là pour emmerder la fatalité. Ce monde pourri jusqu’à la moelle, elle ne s’y soumettra pas – elle ne fera pas sembler de sourire quand elle brûle de tout péter, et elle ne se construira pas une « situation stable » préconisée par une société capitaliste qui ne s’intéresse qu’à l’engraissement de son gros cul.

Blue vous déclare tous cons par défaut, en tout cas elle vous déteste, elle vous méprise ; vous êtes ennuyeux, vous ne méritez pas qu’elle sacrifie de son temps pour vous. Parce que Blue, elle fonce, elle poursuit l’aventure, le frisson. Elle est de ces jeunes femmes qui revendiquent à elles seules toute la liberté que le patriarcat a refusé à leurs mères, et surtout elle poursuit l’aventure, le danger – quand elle frôle la mort c’est comme un frisson de jouissance qui court sur sa peau –, elle a peur de ne pas assez vivre – on ne vit jamais assez, et quelque chose lui dit que la seringue lui subtilise de la vie au moins autant qu’elle lui injecte de l’héroïne. En fait, Blue, elle vit avec colère, comme si elle enrageait de la funeste destinée qui pèse sur sa génération ; elle vit avec colère, alors elle crache à la gueule de la bien-pensance, elle se torche le cul avec les sourires de papier glacé et elle rembarre de son plus beau majeure toute volonté qui tenterait de s’imposer au cours de son existence.

Et quand Blue apprécie quelqu’un – ô miracle –, l’amitié devient un genre de rivalité complice, une fidélité jusque dans les plans les plus foireux dissimulée sous une myriade de sarcasmes impitoyables, la confiance qu’on accorde et qu’on paye à coups de moqueries mesquines à en péter un plomb. Et quand Blue aime, oh ! quand Blue aime, c’est avec possessivité et cruauté ; elle te trimballe au gré des tergiversations de son paradoxe – elle te veut puissant et autoritaire, dominant, elle veut que tu la prennes contre un mur ; et puis elle veut que tu tiennes à distance de sa liberté, de sa vie, elle te dégage ainsi qu’on dégagerait un chien trop collant d’un petit coup de pied sec parce que tu as eu le malheur de la prendre pour acquis – ; son amour flamboie et vous consume tous les deux mais elle en redemande.

Blue déteste son prénom. Vraiment. A quel point il faut être con au juste pour affubler son gosse d’un nom pareil ? Blue. Blue. Ça ressemble à un genre de « bleurgh ! », prononcer ce nom c’est le vomir. Blue déteste son prénom, alors elle se teint les cheveux en bleu. « Tu nous entends le blizzard ?! Tu nous entends ?! Si tu nous entends, va te faire enculer ! »


DESCRIPTION PHYSIQUE


Blue, belle ? Sexy ? Tu déconnes ou quoi ? Blue, c’est cette fille aux cheveux bleus – tu ne peux pas la rater, la cérulescence sombre de sa tignasse te pète aux yeux –, oui, exactement, cette fille qui tire la tronche en fumant sa clope. Elle tire tout le temps la tronche, de toute façon ; et même quand elle sourit ou qu’elle rit, quelque chose de corrosif et de caustique imprègne ces éclats d’une joie acide, on dirait qu’elle se traîne, je sais pas moi, une malédiction ou une maladie mentale qui l’empêche de ressentir de belles choses. Ou peut-être qu’elle les ressent juste différemment de nous. Elle a le trait fin et délicat de ces vierges qu’on imagine plutôt le regard papillonnant et la jupe jusqu’aux chevilles, ce trait qu’une fatigue perpétuelle alourdit tel les cernes violacés qui pèsent sous ses prunelles de glace – un joli regard qui brillerait comme un ciel d’été s’il ne vibrait pas d’une hargne froide. Et puis, franchement, elle est toute maigre – plutôt grande pour une fille, je te le concède, façon mannequin –, à peine si le tracé rêche de sa silhouette ondule aux seins et aux fesses. Sur son avant-bras gauche ? ouais, une fleur qui fane, un tatouage, quoi, il paraît qu’elle en a d’autres – je ne sais plus qui qui se l’est tapée m’a parlé d’une, hm, d’une hirondelle sur son nichon gauche ? droit ? je sais plus, je suis plus sûr. Comment elle est toute nue ? Toute pâle, et souvent couverte de bleus, de cicatrices, de plaies qui ne se referment jamais tout à fait. Toute nue, Blue, c’est une guerrière, une amazone qui mène opiniâtrement son combat contre la Terre entière.



INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES




   
L'étudiant séjourne-t-il au collège ou au village la semaine et le week-end? : Au collège, modestie financière oblige.
   
L'étudiant possède-t-il un animal de compagnie? : Non.
   
Quel serait le patronus de votre personnage? Sûrement un raton-laveur. C'est rapide, ça griffe, ça mord ; à moins d'être dompté c'est agressif et méfiant...
   
Autre informations supplémentaires à fournir? : St-Barnaby est peut-être le seul établissement à avoir voulu d'elle à la vue de ces terribles résultats, mais il se pourrait bien que ça lui retombe dessus un peu façon Fat Boy sur Hiroshima.
   


HORS RP



         
  • Comment avez-vous connu le forum : en voguant de partenaire en partenaire, de forum en forum~ 8D.

  •      
  • Votre âge : dix-huit ans, wsh.

  •      
  • Suggestions et commentaires : euh bah rien à dire sur le fo', l'inutilité en moi haha, puis sinon je me dépêche de pondre cette fiche o/.

  •      
  • Votre plat préféré : chocolat ma gueule, c'est qu'c'est bon.

  •      
  • Une dernière chose ? euh si vous avez du stock de vavas avec meufs à cheveux bleus et l'air hargneux, n'hésitez pas à partager ♥ parce que j'ai pas grand'chose...

  •  



FICHE CRÉÉE PAR MATRONA






Dernière édition par Blue Ginsberg le Mer 16 Juil - 20:32, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexis Wilbrecht
Monaraith
PROFIL Lion

Messages : 242
Réputation : 78
Date de naissance : 30/07/1990
Nationalité : Allemande

Aspiration : Ouvrir une bibliothèque

Fiche :
Au gré des saisons

RP en cours :
“Silly things do cease to be silly if they are done by sensible people in an impudent way.”

Morne course



RPG

MessageSujet: Re: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Mer 16 Juil - 14:57

Bienvenue à toi Bluuuuue!!!

(pour ta demande spéciale je suis en train de regarder dans mon stock d'image voir  Sinon si tu veux j'suis pas mal abec photoshop et je pourrais colorer sans problème des cheveux d'une image parfaite (mais pas bleu))

PS: L'icône Sor-Thé-Lège à droite c'est notre chatbox si tu veux te joindre à nous y'a qu'à cliquer!

_________________

 
 
 WILBRECHT HEART

“Her heart did whisper that he had done it for her.”
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Mer 16 Juil - 17:11

Bienvenue à toi! Je sens que tu vas mettre pas mal de piment dans notre vie et j'adore ça *w* Bon courage pour ta fiche, je me marre déjà!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Mer 16 Juil - 18:34

A QUE BIENVENUE BOB BLUE !

J'espère que tu vas te plaire parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Mer 16 Juil - 19:49

merci à vous, les gars ! ♥ je me sens déjà bien haha (du coup je rushe ma fiche, bonjour je suis une psychopathe)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Mer 16 Juil - 20:33

ouh le vilain double-post pour signaler que cette fiche est terminée ! (je vous avais dit que j'étais une psychopathe)
Revenir en haut Aller en bas
Kostas Forester
Professeurs
PROFIL Gémeaux

Messages : 197
Réputation : 40
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Gréco-anglais

Aspiration : Devenir la référence mondiale en création de sortilèges. Et épouser Esther.

Fiche : Prof bôgosse

RP en cours : Aucun pour l'instant



RPG
Feuille de personnage
Age: 29 ans
Niveau:
Baguette Magique: 30 centimètres, bois de charme, crin de Sombral

MessageSujet: Re: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Mer 16 Juil - 21:08

Blue I love you

C'est avec un immense plaisir et sans hésitation que je te valide. Ta fiche est magnifiquement bien écrite, le personnage est intéressant et original et je ne doute pas une seconde que tu ajouteras beaucoup de piquant entre les murs de l'université

N'hésite pas à te référer au Guide du nouvel arrivant pour compléter la démarche. En attendant, je vais te mettre tes couleurs.

Bon jeu!

EDIT : Je t'ai assigné la chambre 9 dans les dortoirs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Mer 16 Juil - 21:43

asdfghjk merci beaucoup ô noix de Koko ! ♥ hm ouais je m'en vais faire ce que j'ai à faire (quoique vu qu'il est 4h ça attendra peut-être demain) !
Revenir en haut Aller en bas
Solveig Grimsonn
Todhchai
PROFIL Poissons

Messages : 70
Réputation : 62
Date de naissance : 25/02/1990
Nationalité : Danoise

Aspiration : Rassembler les reliques de la mort

Fiche : Seriously, I couldn't care less

RP en cours : You make me sick - Walter
Une question de goût Eleonor
Création de Sortilèges - Les limites Cours de Koko
Et en plus, surprise! Dans ton lit ça bouge - Léona
P'tit Dej' aux allures de 3eme guerre mondiale - Nora



RPG

MessageSujet: Re: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Jeu 17 Juil - 6:39

BIENVENUE! I love you

Oh Ciel! Poste fite ta fiche de relation, parce que je veux un liens avec ton perso!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg   Aujourd'hui à 1:44

Revenir en haut Aller en bas
 

blue are the feelings that live inside me | blue ginsberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» “Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us, and sometimes, they win.” ▬ Leïla
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Blue max
» 03. Pink or blue, there the moment to know

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Département principal :: Registrariat :: Fiches validées-