Partagez | 
 

 Prequel- You Make Me Sick - RP Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solveig Grimsonn
Todhchai
PROFIL Poissons

Messages : 70
Réputation : 62
Date de naissance : 25/02/1990
Nationalité : Danoise

Aspiration : Rassembler les reliques de la mort

Fiche : Seriously, I couldn't care less

RP en cours : You make me sick - Walter
Une question de goût Eleonor
Création de Sortilèges - Les limites Cours de Koko
Et en plus, surprise! Dans ton lit ça bouge - Léona
P'tit Dej' aux allures de 3eme guerre mondiale - Nora



RPG

MessageSujet: Prequel- You Make Me Sick - RP Solo   Mar 19 Aoû - 18:53

«But there's something missing'
There's something lost in my head
Could you help me fix it?
Could you please come stitch me up?
'cause I don't know how
Yeah, I don't know how
The answers are buried in me

And I know that I miss you
But I don't even know your name»


Facing the truth




Solveig est assise à sa place habituelle, dans son bar habituel, prenant sa bière d'après cours habituelle . Elle s'y est retrouvée seule, fixant le vide d'un regard morne. Adelina est ailleurs avec des copains à elle. Adele est ailleurs avec des copains à lui. Même Eleonor est ailleurs. Un rendez-vous galant quelque part à Stornoway. Tout le monde est ailleurs, même ce putain d'Harker a fuie le Bloody Ghoul. Elle, elle est ici, seule. Avec sa bière pour compagnie. Quel gâchis. C'est dans des moments comme celui-ci qu'elle prend conscience de l'étroitesse de son cercle d'amis. Elle ne veut pas se l'avouer, mais des fois ça lui pèse de ne pas être plus entourée. Elle a l'impression qu'il est difficile pour elle de se lier d'amitier avec les autres , encore plus d’approfondir les maigres relations déjà existantes qu'elle a avec ses diverses connaissance. Elle n'est pas comme Eleonor qui rayonne et attire les autres, pour Solveig, socialiser est difficile et requiert des efforts. Elle déteste faire des efforts.

Plus tôt, elle avait tenté d'écrire, sans succès. Elle ne se sent pas d'humeur à raconter les ébats amoureux d'une sorcière flamboyante et bien roulée, alors qu'ici, elle est seule et broie du noir. Elle fixe plutôt le vide, pensive. Elle espère en son fort intérieur que quelqu'un va venir lui adresser la parole et la tirer de sa léthargie. La divertir. Peut importe la manière. Elle-même n'osera pas faire le premier pas. Que quoi aurait-elle l'air? Et puis, elle risquait de repousser les gens, avec son mauvais caractère. C'était toujours comme ça. Et puis, si on ne vient pas la voir, c'est qu'on ne veut pas non plus être dérangé. Elle ne veut pas faire l'intrue dans les conversations d’autrui, alors elle attend qu'on vienne vers elle. Personne ne vient. Les gens la connaissent et se gardent bien de venir l'aborder, elle a raison de penser que son mauvais caractère décourage les gens. Qu'ils aillent se faire foutre, elle n'a pas besoin d'eux. Le silence et la solitude ont bien meilleur goût. Non? Résignée, elle sort un livre et tente de lire. Faire semblant qu'elle est ici seule volontairement, qu'elle s'y plait réellement. Tout est dans les apparences. Elle n'arrive pas à fixer son attention bien longtemps sur quoi que ce soit, surtout pas sur le livre. En fait, elle se sent toute chose. Mal dans son corps. Las, épuisée. Elle a l'impression d'être abandonnée, qu'on l'a laissée seule dans un endroit inhospitalier où elle n'est pas à sa place. Elle a l'impression de déranger. Son coeur se languis, mais elle ne saurais dire de qui ou de quoi. Elle se languis de l’inconnue se meurs pour un ailleurs qu'elle n'a pas encore trouver et qu'elle ne pourrait même nommer. Pourtant, elle est seule au Bloody Ghoul. Endroit sordide remplie de gens sordides. Qu'est-ce qu'elle fait là, au juste? Soir après soir dans ce lieux triste à boire sa solitude et à entretenir sa noirceur intérieur. À se couper temporairement de la réalité à coups d'artifice. Vas-y que je me vautre dans mon malheur. Quand ça fait trop mal, il est toujours possible de s'engourdir avec la drogue ou l'alcool, non? Sur sa langue, la bière prend soudain un goût métallique qui lui lève le coeur. Elle la repose un peu plus loin, dégoutée, l'estomac barbouillée par une envie de vomir soudaine. Elle lance un regard à la ronde, regardant sans la voir la faune fatiguée du Bloody Ghoul. Pas moyen de mettre la main sur Harker pour prendre un petit quelque chose qui qui rendrait les choses plus douces, sa dose habituelle de fuck you à l'univers. Elle soupire, ce soir en particulier, elle aurait bien besoin de prendre un petit bonbon magique pour perdre pied.


L'envie de vomir est toujours là. Plus elle regarde autour d'elle, plus elle étouffe, suffoque. Le bruit ambiant semble amplifié à l'excès. Les rires des gens qui boivent et s'amuse résonne et tambourine à ses oreilles en une cacophonie insupportable. Des bouffées de chaleur qui lui coupent le souffle. Mal au coeur. Malaise. Étourdissements. Elle regarde le tabouret vide à sa droite. Puis celui à sa gauche. Sans savoir d'où elles sortent, elle sent des larmes venir lui piquer le coin des yeux. Non! Elle les essuie d'un geste rageur, mais peu convaincue. Elle veut quitter cet endroit. Elle ne se sent pas bien. Le malaise devient physique. Rien ne la retient ici, surtout pas quelqu'un. Elle se lève brusquement, jettes une poignée de gallions sur la table. Il y en a sûrement trop, mais elle n'en a cure. Elle se faufile rapidement entre les tables, passe vite devant les clients hilares et les habitués en loque, un pied déjà dans l’oubli. Quand elle ouvre la porte, un le vent froid de février vient lui fouetter violemment le visage. De petits flocons s'écrase sur ses joues rougies et fondent aussitôt, se mêlant aux larmes. C'est froid, mais pourtant ça brûle. Ça lui fait du bien. Ça fait se sentir en vie. Elle enroule son écharpe autour de son cou, ressert sa cape et s'élance dans la nuit. 





Abracadabra:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Prequel- You Make Me Sick - RP Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm so sick of that same old shit (solo)
» Haitian Population: Sick and Tired but Still an Asset‏
» présentation Bob Solo [Validée]
» Un petit passage vers la jolie mer bleu[Solo]
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieur de l'établissement :: Stornoway :: The Bloody Ghoul :: Bar-