Partagez | 
 

 Hide with pride [PV Adelina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ophelia Aemilius
Monaraith
PROFIL Scorpion

Messages : 33
Réputation : 12
Date de naissance : 04/11/1958
Nationalité : Britannique

Aspiration : S'approprier Leona, rester en dehors du conflit politique, nager.

Fiche : La bâtarde du lac

RP en cours :
Playing with fire II (4/5)
Foire Historique (5/5)


RP Terminés : Les lendemains qui déchantent (1/5)
Hide with pride (2/5)
Playing with fire (3/5)



RPG
Feuille de personnage
Age: 22
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: Longue/Rigide/Orme/Ventricule de dragon

MessageSujet: Hide with pride [PV Adelina]   Ven 29 Aoû - 16:11

Tenue

17hoo. Perdue dans ses pensées, Ophelia longeait lentement la berge. Elle laissait l'écume effacer les traces de ses pas derrière elle et mouiller ses mocassins, sans y penser. Inutile de penser, il n'y avait plus rien à analyser. Aucune décision n'aurait rien changé. C'était arrivé la veille au matin, cela faisait donc deux jours entiers, il faudrait bien s'en remettre. Il était vrai que l'altercation d'hier soir au sor-THÉ-lège n'avait rien amélioré, mais il fallait aussi laisser cela derrière. Elle se retourna. * Comme mes pas dans le sable * Le soleil tombait, et elle remerciait l'hiver, sa froideur tranquille. L'été, elle n'allait jamais marcher sur la plage. Trop de monde. Trop d'ordures dans le sable et dans l'eau. Les soirs du début de l'année lui convenaient mieux.

Soudainement une bourrasque la frappa toute entière et s'engouffra dans son manteau ouvert. Elle fit s'échapper quelques mèches de sa coiffure travaillée, qu'Ophe remit aussitôt en place, et l'odeur de l'iode s'accrocha à ses cheveux. La bise l'avait saluée. Ophelia qui commençait à s'apaiser, l'écouta parler. Sa langue suivait le rythme des vagues se fracassant contre la roche, s'ajustait aux octaves des rouleaux et à la mélodie crissante de l'eau s'écoulant entre les galets.

La cadette Aemilius avait eu l'occasion, pendant son voyage, de rencontrer des êtres de l'eau. Son premier réflexe avait été de tous les croquer -sans talent- sur son carnet à dessin, d'en dresser elle même la carte d'identité détaillée. Kelpies, selkies, sirènes, hippocampes, tritons, merrows, océanides, êtres ou animaux ? Modes de communication ? Besoins ou désirs ? Survie ou bonheur ? Quelles limites, quelles cohabitations possibles ? Autant de questions aussi classificatrices que discriminatoires qui lui avaient étouffé l'esprit. Jusqu'au déclic. On n'étudie pas pour séparer, on détaille pour mieux regrouper. C'est ce que les êtres de l'eau formaient, un tout. Les sorciers eux mêmes formaient un tout avec ces créatures, peu importait leur statut sanguin. Bien sûr, Ophelia gardait toujours ce dernier point pour elle.

C'est ce qui lui arrivait systématiquement avec sa grande amie. Elles philosophaient durant des heures d'un point particulier, le décortiquaient jusqu'à la moelle et... le perdaient. C'était étrange. Ophelia devait certes garder un lourd secret, pour sa propre survie, mais Adelina ? Au début, cela l'avait troublée mais à présent, toutes ses défenses étaient levées face à la maline finnoise, elle avait conclu qu'Adelina respectait son intimité en ayant la même attitude pudique et elle appréciait assez cette idée pour ne jamais l'avoir remise en cause. Après tout leur discussions restaient tout aussi passionnantes.

Après tout, elles avaient énormément en commun. En premier lieu, miss Mikkänen avait le même âge et avait également été élevée au sein d'une famille de sangs-purs. Deux points qui pour Ophelia, étaient d'abord synonymes de crainte et de mensonge. Mais Adelina était aussi très intelligente, avait une retenue élégante et une dignité certaine, physique comme morale et Ophelia aimait l'intransigeance. Surtout, Adelina avait la même distance sociale, elle n'était pas gênée par leur silence. Ophelia avait fini par extraire Adelina des autres individus qui peuplant l'île. Elle ne la jugeait plus, et même si elle ne savait pas beaucoup de choses sur elle, après trois années à se fréquenter, elle ne se passait plus d'elle et elle avait sentiment que cette amitié au dessus de la mêlée était réciproque.

A présent la nuit était tombée sur la plage, la vue plairait à son amie. Pour la voir, elle ne la contactait que rarement. Elle la retrouvait comme par accident quand elle y pensait. Elles aimaient souvent les mêmes paysages, les mêmes lumières, sans se consulter. Ophelia avait déterminé un signal pour manifester sa présence.

« Expecto Patronum »

Comme une constellation, la murène apparut dans le ciel étoilé, quelques instants seulement, avant de se jeter à l'eau, sans un bruit.

* J'ai besoin de te parler... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelina Iita Mikkänen
Sinsear préfet
PROFIL Gémeaux

Messages : 35
Réputation : 24
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Finnoise

Aspiration : Devenir Ministre de la Magie au compte du Lord Noir

RP en cours : Starry eyed • PV Adele



RPG
Feuille de personnage
Age: 21
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: 25 cm, bois de laurier, écailles de l'Ajatar

MessageSujet: Re: Hide with pride [PV Adelina]   Ven 29 Aoû - 18:56

Il y avait tellement de sang. Dégoulinant en de longues et épaisses coulisses d’un rouge intense tirant presque vers le marron. La peau légèrement basanée du jeune homme en était recouverte, de la plaie qu’il avait à la gorge jusqu’à son ventre, tachant ses vêtements maintenant gorgés d’hémoglobine qui lui collaient à la peau. Il avait arrêté de crier. Des toussotements  frénétiques, humides de bave et de sang. Des plaintes graves ponctuées de gargouillis. Ça sentait la douleur, ça sentait l’agonie, ça sentait la mort. Mais elle était vile, cette femme. Étirant sa torture jusqu’au bout, le laissant réaliser que son existence achevait, que personne ne viendrait le chercher. Qu’il allait mourir là, la joue écrasée par ce talon aiguille. Seul, nu, faible et tout à fait pitoyable. Et elle le regardait de haut, sourire malicieux et infiniment fier perché au coin de ses lèvres pulpeuses. Elle regardait les légères convulsions s’emparer de ses muscles, les larmes au coin de ses yeux, le sang de celui qui avait été son amant le temps d’un soir se répandre sur le marbre lisse du sol de la salle de bain, se mêlant à la cire chaude d’une chandelle tombée.

C’est la tête lisse et curieuse d’une murène qui fit dévier les yeux gris de la Finnoise de la trajectoire prédéfinie par les mots, étendus avec expertise le long des pages du roman qu’elle était en train de lire. Perplexe, elle cligna des paupières quelques fois, dégageant machinalement une mèche de ses cheveux cendrés de devant ses yeux et fixa son attention sur le patronus qu’elle reconnut tout de suite. Ophelia voulait qu’elle la rejoigne à la plage. La Sinsear n’hésita pas une seconde, se redressant de sur son lit et fixant un marque-page à l’endroit où elle allait reprendre sa lecture. Ça n’était pas souvent que son amie la convoquait ainsi, ce qui la rendait d’autant plus intriguée. Et ça n’était pas souvent que la Finnoise se liait d’une amitié sincère avec quelqu’un, au point où elle se souciait véritablement de son bien-être. Elle songea un instant à lui renvoyer un patronus pour lui confirmer qu’elle était en route, mais ça ne valait pas la peine; elle serait à ses côtés dans la dizaine de minutes suivante. La blonde enfila d’abord ses bottes rouges, puis son foulard de la même couleur, cachant ainsi ses épaules dénudées par le col bateau de son pull.  Elle attrapa finalement sa veste grise et quitta sa chambre, se dirigeant tout de suite vers la sortie.

Et même si elle s’en faisait pour son amie à cet instant-là, une partie d’elle était tout à fait égoïstement heureuse de pouvoir la voir ce soir. Peut-être qu’elle aurait l’opportunité de l’inviter à dîner quelque part une fois leur conversation initiale terminée, pour reprendre leurs débats philosophiques, leurs questionnements constants sur les choses qui les entouraient. Adelina ne s’imposait jamais en amitié, ni en amour. Elle avait généralement d’autres soucis plus urgents. Et peut-être qu’elle ne voyait pas vraiment ses propres envies de socialisation, bien qu’elles soient rares, comme étant valides.  Mais lorsque ces moments lui étaient offerts, elle s’en réjouissait et s’y plongeait à cœur joie.

Le coucher de soleil était absolument sublime. Les nuages qui ornaient le ciel avaient pris une teinte rouge presque rosé, très vif, contrastant à merveille avec le gris foncé de la nuit qui s’apprêtait à s’imposer, sans doute accompagnée d’un orage plus tard en soirée. Les nuages de l’autre côté de la voûte étaient épais, foncés et emplis d’eau. Elle descendit les quelques marches de pierre le nez bien haut, les yeux fixés sur le ciel, et après quelques secondes de contemplation enfantine, elle se remit en direction de la plage.  Quelques minutes passèrent avant que la rive n’apparaisse dans son champ de vision. Une bourrasque de vent salin souffla dans sa direction, emplissant son nez de l’odeur rassurante du varech. Et un peu plus loin se traçait la silhouette de son amie. Le soleil était couché à présent, une lueur discrète caressant toujours l’horizon, vite engloutie par le bleu profond de la nuit. Les pas de la Finnoise accélérèrent jusqu’à ce qu’elle soit aux côtés de la Monaraith. Un sourire aux lèvres, Adelina vint poser sa main sur l’épaule de la jeune femme, sa voix douce et mélodieuse se mêlant à l’harmonie des vagues.


« Que me vaut l’honneur de ton invitation? »


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophelia Aemilius
Monaraith
PROFIL Scorpion

Messages : 33
Réputation : 12
Date de naissance : 04/11/1958
Nationalité : Britannique

Aspiration : S'approprier Leona, rester en dehors du conflit politique, nager.

Fiche : La bâtarde du lac

RP en cours :
Playing with fire II (4/5)
Foire Historique (5/5)


RP Terminés : Les lendemains qui déchantent (1/5)
Hide with pride (2/5)
Playing with fire (3/5)



RPG
Feuille de personnage
Age: 22
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: Longue/Rigide/Orme/Ventricule de dragon

MessageSujet: Re: Hide with pride [PV Adelina]   Sam 30 Aoû - 10:44

Ophelia ne quittait pas du regard ce point où la murène avait disparu. Elle savait qu’à cet instant précis, Adelina le regarderait tout aussi exactement. Elle resta là un moment, et la nuit était tombée sans qu’elle ne s'en soit aperçu. Surprise par le méthylène du ciel, elle eut un frisson. Ces bruits de pas dans le sable, silencieux et empressés comme ceux d’une renarde, ne pouvaient qu’être les siens. Puis une main, un peu plus chaude, s’était posée comme un souffle sur son épaule. Bien vu.

« J’espère ne pas t’avoir interrompue. »

lui dit elle avec un petit sourire gêné, mais à l’intérieur, elle se réjouissait très sincèrement de sa présence. Elle mit ses yeux dans les siens, brumeux et lointains, mais si compréhensifs. La douceur froide d’Adelina lui ressemblait, lui correspondait. Aucune sérénité ne lui serait accessible cependant si son cœur restait plein à craquer, se confier la soulagerait, peut-être ?

« Je n’ai pas voulu m’attacher, tu sais… »

Elle baissa le regard. Par où commencer ? Adelina la savait lesbienne, ça n’était rien. Mais elle ne lui avait pas encore parlé de Leona, elle n’avait jamais fait mention d’elle, alors qu’elles s’étaient fréquentées quelques temps. Elle n’avait pas voulu la cacher, mais elle ne se sentait jamais tenue de tenir au courant son amie de tout ce qu’elle entreprenait. En fait, elle devait sûrement connaître Leona, en tant que Sinsear. Seigneur, ce n’était pas censé prendre une telle ampleur… En commençant du début peut-être ?

« As-tu déjà rencontré cette serveuse à la Banshee hurlante ? »

Sans attendre de réponse, elle se remit à marcher dans le sable

* Si stupide. *

Leona se disait clairement née-moldue. Elle savait qu’Adelina la jugerait probablement pour cela.

« Désolée. »

Voilà, elle en avait trop dit à présent et elle ne pouvait plus revenir en arrière.

« Je l’ai fréquentée quelques temps. J’ai cru à quelque chose qui n’existait pas. Je sais que c’est une perte de temps mais… »

Elle regarda autour d’elle comme pour se reconnaître. Sortir la nuit pour parler d’elle, ça ne lui ressemblait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelina Iita Mikkänen
Sinsear préfet
PROFIL Gémeaux

Messages : 35
Réputation : 24
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Finnoise

Aspiration : Devenir Ministre de la Magie au compte du Lord Noir

RP en cours : Starry eyed • PV Adele



RPG
Feuille de personnage
Age: 21
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: 25 cm, bois de laurier, écailles de l'Ajatar

MessageSujet: Re: Hide with pride [PV Adelina]   Dim 31 Aoû - 20:12

Il ne lui avait fallu qu’un seul regard au fond des prunelles de son amie pour savoir que cette conversation ne serait certainement pas à son sujet. Et elle n’avait aucun problème avec cela. Parce que, de toute façon, elle n’aimait pas parler de ses propres problèmes. À qui que ce soit. Certes, il lui arrivait de toucher le sujet en passant par d’autres fils conducteurs. Mais elle ne se confiait pas. Ses chimères étaient trop sauvages pour être domptées. Et elle ne parlait pas beaucoup en général, dans sa vie de tous les jours. Elle écoutait, elle observait. Discrète, attentive, alerte. Lointaine, mais sachant s’incruster, le plus souvent alors que les gens ne le réalisaient même pas. Mais elle restait fermée. Que ce soit avec Ophelia, ou encore avec Eleonor et Solveig. Elle s’entendait bien avec elles, discutait volontiers de mille et une choses mais jamais d’elle-même. De toute façon, on ne s’y intéressait pas, personne ne lui posait des questions.  Peut-être qu’elles avaient appris à ne plus demander. Ou qu’elles ne s’en étaient jamais souciées. Mais ça l’arrangeait, d’une façon ou d’une autre. Elle n’avait pas besoin de se confier à quelqu’un pour valider ses amitiés.  C’est bien le jour où l’on arrêterait de respecter son silence qu’elle les remettrait en doute, aussi rares puissent-elles être.

L’Anglaise se mit à lui parler. Phrases courtes, pleines de sens mais également vagues. Adelina restait silencieuse. Leurs pas creusaient de doux creux dans le sable et les cailloux. Mais éventuellement, les traces de leur passage s’effaceraient grâce aux vagues qui montaient, lentement mais sûrement, victimes de caprices de la lune. Elle l’écoutait, la respiration calme, l’esprit ouvert. Oui, elle reconnaissait la serveuse que son amie mentionnait. Connor, la fille aux cheveux bleus, une pauvre née-moldue qui ternissait leurs privilèges. L’une des personnes dont le nom s’affichait dans la liste que la Finnoise gardait précieusement. Un morceau de la  crasse épaisse qui recouvrait une partie de leur monde si parfait. C’était infiniment dommage qu’Ophelia se laisse prendre au jeu. Parce qu’elle savait sans doute que Connor était une sang-de-bourbe, cette idiote le criait sur tous les toits. La blonde leva les yeux vers la voûte étoilée, encore à moitié recouverte d’épais nuages longilignes. Un court soupir perça ses lèvres, marquant la fin de l’explication de son amie. Elle ne se laissa pas le temps de trop réfléchir à sa réponse; sa candeur avait toujours été l’une de ses plus grandes forces.  


« Et qu’est-ce que tu as l’intention de faire, maintenant? L’oublier et passer à autre chose? Ou tenter de la conquérir et bâtir quelque chose de sérieux avec elle? »

La Sinsear posa un regard se voulant à la fois sévère et amical sur sa belle amie, l’une de ses mains s’arrêtant une autre fois sur son épaule dans un geste affectueux. Mais en réalité, c’est elle-même qu’elle tentait de rassurer. Parce qu’elle savait très bien que ce qui allait suivre avait le potentiel de radicalement changer sa relation avec celle qu’elle considérait depuis longtemps comme l’une de ses rares vraies amies.

« Tu sais que tu n’as pas besoin de me mentir. Mais je veux le meilleur pour toi, c’est tout. », mentit-elle habilement.

Car peu importe la réponse de l’Anglaise, celle-ci ne verrait aucune différence dans l’attitude d’Adelina à son égard. Pour des mois, des jours. Jusqu’à ce qu’elle reçoive les ordres du Lord. Jusqu'à ce qu'elle lui pointe sa baguette sous la mâchoire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophelia Aemilius
Monaraith
PROFIL Scorpion

Messages : 33
Réputation : 12
Date de naissance : 04/11/1958
Nationalité : Britannique

Aspiration : S'approprier Leona, rester en dehors du conflit politique, nager.

Fiche : La bâtarde du lac

RP en cours :
Playing with fire II (4/5)
Foire Historique (5/5)


RP Terminés : Les lendemains qui déchantent (1/5)
Hide with pride (2/5)
Playing with fire (3/5)



RPG
Feuille de personnage
Age: 22
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: Longue/Rigide/Orme/Ventricule de dragon

MessageSujet: Re: Hide with pride [PV Adelina]   Lun 1 Sep - 4:41

Spoiler:
 

Ce jour avait marqué chez Ophelia un élan nouveau pour son amitié avec Adelina. Elle qui l'écoutait attentivement, elle qui ne la méprisait pas, avait gagné sa confiance et fait tomber ses barrières, pour toujours. En même temps, c'était aussi la première fois qu'elle parlait avec quelqu'un de ses sentiments amoureux, ou plutôt de ses sentiments, ou d'elle-même, tout simplement. Réalisant à quel point poser des mots sur ce qui la préoccupait pouvait la soulager, elle se promit de s'efforcer de continuer de la sorte, au moins face à son amie. A peine eut-elle formulé cette décision intérieure, qu'Adelina prouva spontanément son intérêt en lui posant d'elle-même la question fatidique.

« Et qu’est-ce que tu as l’intention de faire, maintenant? L’oublier et passer à autre chose? Ou tenter de la conquérir et bâtir quelque chose de sérieux avec elle? »

Elle avait cette façon de disposer ces mots en toute neutralité qui semblait n’émettre de jugement sur chacune des deux hypothèses. Cela la rassura, et elle lui répondit en tout sincérité.

« La question ne se pose pas vraiment. J'aurais été heureuse de l'avoir dans ma vie, et à cet escient, je lui ai laissé une porte ouverte. Littéralement... »

À ces mots, elle eut un mince sourire rempli d'amertume.

« Mais elle ne reviendra pas, c'était très clair. Quand bien même elle le ferait, ce serait inévitablement une autre nuit sans lendemain. »

Puisqu'aucune coiffure ne lui siérait avec un vent pareil, elle détacha sa barrette d'ivoire, laissant ses cheveux désobéir à toutes les lois gravitationnelles. Ils s’élancèrent au dessus de son crâne, bataillant avec vigueur et absurdité autour de son visage, comme des serpents marins. Elle eut un petit rire. Jamais elle ne se montrait les cheveux détachés, cela n'allait pas avec son visage dur et masculin et elle le savait mais à cet instant précis, elle était au dessus de tout. Toujours souriante, elle se tourna vers la Sinsear et lui dit avec un rire aérien.

« Evidemment cela n'arrivera pas, on ne peut pas dire que je lui ai fait une si bonne impression ! »

Inutile d'en dire plus. Elle avait déjà mentionné sa virginité auprès d'Adelina et il était bien aisé de s'imaginer que Leona avait eu beaucoup d'expériences. A cette idée, elle ne put s'empêcher de s'en vouloir un peu. Cet attachement était ridicule, elles n'étaient clairement pas faites pour entamer une relation. Son regard s'assombrit. Lorsqu'elle regarda de nouveau son amie, entre ces mèches sauvages, elle vit à la lumière de la lune son regard plein d'intérêt.

« Tu sais que tu n’as pas besoin de me mentir. Mais je veux le meilleur pour toi, c’est tout. »

Ces quelques mots prononcés, les yeux d'Ophelia s'allumèrent avec espoir.

« Je sais que c'est une histoire à brûler ses ailes. Heureusement je n'ai pas le choix, sauf circonstances très particulières, on ne se reverra pas. En somme, ça me ferait peut-être plus de mal que de bien. Je ne la connais même pas vraiment, au fond et elle est très différente, très... Tu penses comme moi n'est-ce pas ? »

Elle marqua une pause.

« Adelina, je ne veux plus avoir de secret pour toi, quoiqu'il arrive d'important à ce sujet, je te le dirai, je sais que tu ne me juges pas... Tu devrais faire de même si cela t'arrivait, je ne trahirais jamais tes secrets, quels qu'ils soient. »

Vraiment, elle se sentait déjà mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelina Iita Mikkänen
Sinsear préfet
PROFIL Gémeaux

Messages : 35
Réputation : 24
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Finnoise

Aspiration : Devenir Ministre de la Magie au compte du Lord Noir

RP en cours : Starry eyed • PV Adele



RPG
Feuille de personnage
Age: 21
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: 25 cm, bois de laurier, écailles de l'Ajatar

MessageSujet: Re: Hide with pride [PV Adelina]   Lun 1 Sep - 19:14

Elle était comme l’un de ces personnages des livres où elle aimait tant se plonger. Elle était cette femme dont le talon était enfoncé dans la joue d’un homme ensanglanté et agonisant. Elle était ce tueur en série qui avait réussi à charmer une multitude de jeunes femmes, qui leur avait menti, qui leur avait chuchoté des mots doux. Elle était ce monstre qui les avait violées une à une, qui les avait torturées pendant des heures avant de les achever à coup de barre de métal derrière la tête. Son humanité lui échappait un peu plus à chaque jour, au même rythme que sa dévotion envers le Lord Noir grandissait. Elle était toujours entière avec les gens qu’elle appréciait réellement, envers sa famille, ses collègues, les gens qui partageait les mêmes idéaux et la même vision qu’elle. Mais c’est lorsqu’elle se perdit dans les yeux de celle qu’elle avait toujours vu comme l’une de ces meilleures amies qu’elle réalisa que, advenant que celle-ci devienne un obstacle à sa quête, elle n’aurait aucun mal à se retourner contre elle. À l’exécuter sur le champ et sans aucun remord. Elle ne prendrait aucun plaisir à la torturer mais sa mission était claire et personne ne serait jamais assez important pour qu’elle remette cela en cause.

Cette idée la choqua un instant. Lui coupa le souffle, lui tendit les muscles. Un goût amer lui enlaça l’arrière de la langue alors qu’elle y repensait. Pas un goût de regret ni d’amertume mais plutôt de réalisation, de vérité qui s’imposait à elle mais qu’elle acceptait docilement. Ses dents mordillèrent délicatement l’intérieur de sa joue alors que, après avoir été perdu quelques secondes dans l’immensité du ciel, le regard de la blonde retrouva celle de son amie. L’envie lui prit de lui faire la morale, de la mener vers le droit chemin, de lui faire un sortilège des Oubliettes, même. Parce qu’elle ne voulait pas la perdre. Mais la réalité était que  l’hésitation de son amie prouvait une faille, une faiblesse, et qu’il n’y avait aucun remède contre ça. Même si elle effaçait complètement Connor de ses souvenirs, la faiblesse serait toujours là. Ophelia était ternie à jamais. Une délicate vague de tristesse de pris de la jeune femme, mais le sentiment passa aussi vite qu’il fut arrivé. Il n’y avait plus rien à faire, sauf espérer qu’elle ne tombe pas dans le piège. Car elle serait sans merci.

Elle la laissa parler, suivant chacun de ses mouvement du regard; ses cheveux, ses pas, son air résigné mais pas forcément malheureux. La Finnoise arrêta la marche, accrochant doucement le poignet de la Monaraith pour qu’elle s’arrête à son tour. Sa main rejoint la sienne, puis l’autre, leurs doigts s’enlaçant dans une étreinte douce et complice, comme le sourire qu’elle lui adressait à cet instant-là. Son pouce vint caresser le dessus de la main de l’Anglaise et, finalement, pris la parole :


« Je sais que ce n’est pas facile, tu sais. Les relations interpersonnelles, les sentiments, la confusion, les attentes de notre monde. On fait ce qu’on peut, on s’amuse, on survit. Et on s’y perd. Mais tout ce que je veux, c’est que nous trouvons toutes les deux une façon d’être véritablement heureuses. Je ne suis personne pour juger Leona, je ne la connais pas, mais je pense que tu mérites quelqu’un qui t’aime réellement, pour qui tu es, dans toutes des facettes. Je ne pense pas que ce soit elle. Mais ça, c’est toi qui le sais vraiment. »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophelia Aemilius
Monaraith
PROFIL Scorpion

Messages : 33
Réputation : 12
Date de naissance : 04/11/1958
Nationalité : Britannique

Aspiration : S'approprier Leona, rester en dehors du conflit politique, nager.

Fiche : La bâtarde du lac

RP en cours :
Playing with fire II (4/5)
Foire Historique (5/5)


RP Terminés : Les lendemains qui déchantent (1/5)
Hide with pride (2/5)
Playing with fire (3/5)



RPG
Feuille de personnage
Age: 22
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: Longue/Rigide/Orme/Ventricule de dragon

MessageSujet: Re: Hide with pride [PV Adelina]   Mar 2 Sep - 11:28

Adelina était très délicate avec elle, autant dans ses paroles que dans ses manières. Comme pour marquer l'importance de ce qu'elle s'apprêtait à prononcer, elle avait interrompu leur marche. Ses mains caressantes s'étaient saisies des siennes et lui communiquaient ainsi douceur et sérénité.
C'était pour Ophelia comme la préparation mentale à une réponse qui pouvait lui faire du mal. Cela se vérifia quand son amie répondit à sa question, non, à l'ensemble des questions qu'elle lui avait posées, mais de façon construite, organisée et qui se voulait pleine de bonnes intentions. Elle l'écouta attentivement, et chacun de ces mots résonnaient comme l'intérieur d'un coquillage. Dans cet état onirique où elle était plongée, elle comprenait les phrases sans vraiment parvenir à les lier entre elles. Cela avait aussi un rapport certain avec l'absence d'une seule nuit correcte depuis sa rencontre avec la fille azurée. Elle parvint tout de même à en comprendre l'essence et à cette pensée, fit une moue amusée.

« Je ne pense pas m'accorder une telle valeur. »

Les scintillements argentés qui dansaient sur l'eau à la pâleur de la lune se diffractaient comme dans un kaléidoscope ; la vision d'Ophelia était mouillée par l'accumulation de ces bâillements retenus. Elle avait envie de briser le verre de ce kaléidoscope chimérique, sans violence, avec beaucoup de douceur même, pour voir s'envoler les millions de composants du réel et qui oublieraient toutes les lois de ce monde. Supprimer la chronologie, percer à jour les différentes dimensions et donner au relationnel une matière. Autant de cordes, reliant chaque être et que l'on pourrait suivre pour les mieux comprendre, pour mieux se comprendre soi-même. Enfin, mélanger le paquet de cartes et tout redistribuer. Alors peut-être, Ophelia et Adelina auraient « une façon d'être vraiment heureuses ». Un frisson parcourut son corps à cette idée et elle crut, une fraction de seconde, pouvoir se saisir de l'absolu, des mains qui les écrivaient et de les briser pour enfin, sentir les possibilités infinies qu'offrait la liberté. Le vertige la fit tournoyer intérieurement, et elle ne put, bien sûr donner fruit à la pensée qui l'avait traversée. Tout cela parce qu'elle aurait dû dormir.

Comme à son habitude lorsque son esprit lui échappait, elle corrigea sa posture, leva la tête et changea de sujet.

« Je crois que je suis à bout de force » dit elle à son amie en rougissant un peu.

Elle prit son visage dans ses mains, honteuse et heureuse à la fois. Heureusement qu'elle n'était pas restée seule sur la plage, elle se serait peut-être laissée aller à son délire et y aurait passé la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelina Iita Mikkänen
Sinsear préfet
PROFIL Gémeaux

Messages : 35
Réputation : 24
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Finnoise

Aspiration : Devenir Ministre de la Magie au compte du Lord Noir

RP en cours : Starry eyed • PV Adele



RPG
Feuille de personnage
Age: 21
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: 25 cm, bois de laurier, écailles de l'Ajatar

MessageSujet: Re: Hide with pride [PV Adelina]   Jeu 4 Sep - 21:41

Sa belle amie s’était une fois perdue dans le fil frénétique de ses pensées. On le voyait dans son regard toujours brillant mais absent, dans sa posture adoucie, relâchée, presque enfantine, dans sa bouche qui semblait être sur le point de s’entrouvrir. C’était quelque chose qu’elle appréciait sincèrement chez Ophelia, cette capacité à se plonger dans son imaginaire et dans sa psyché, à apprécier la vraie valeur de ses pensées, de ce qui tapissait l’intérieur de sa personne. C’est quelque chose qui manquait trop souvent à trop de gens, presque perdu à l’heure est à la communication et à l’extroversion. Les gens oubliaient de se regarder eux-mêmes, d’apprendre à se connaître; ce qu’ils désirent, ce qu’ils détestent, ce qu’ils veulent et ce dont ils ont peur. Comment peut-on viser la réussite si on est incapable de voir ses forces et ses faiblesses sans détourner l’œil? Qu’elle s’associe ou non à une née-moldue, Ophelia était une personne infiniment intéressante et la Finnoise avait toujours beaucoup de plaisir à passer du temps avec elle et à discuter. Elle était intéressante et intéressée. Le monologue n’avait pas sa place dans leurs interactions. Un pincement l’agrippa à la poitrine alors qu’elle y repensait. Merlin qu’elle espérait que son amie retrouve un peu de cette conscience d’esprit qui la rendait si attachante. Qu’elle se sauve. Elle, et leur amitié.  

L’Anglaise revint doucement à la réalité, accueillie de ce côté de la conscience par le sourire bienveillant de la Finnoise. Celle-ci regarda la Monoraith encore quelques secondes avant de se retourner pour faire face à la grandeur qui s’imposait à elles. La mer en mouvement, jamais complètement apaisée. Moutons blancs se traçant près de la rive, le vent soufflait fort de sa puissance. Les nuages qui avaient recouvert le ciel un peu plus tôt étaient complètement disparu, offrant l’immensité du cosmos aux yeux des deux étudiants. Diamants brillants dans un écrin de velours bleu de minuit, trônés tous par une magnifique perle nacrée. Il n’y avait rien de parfait sur cette planète sauf la nature à son état le plus pur. Intouchée, sauvage, à la fois offerte et inatteignable. La jeune femme ferma les yeux, inspira un grand coup. Laissa le sel lui caresser le palais, la mer lui remplir les poumons, la goûtant presque du bout de ses lèvres. La main d’Adelina s’étira légèrement, ses doigts enlaçant délicatement ceux d’Ophelia. Presque enfantine, juste du bout des phalanges. Elle rouvrit les yeux, un sourire paisible accroché à ses lèvres


« J’aimerais pouvoir rester ici pour le reste de ma vie. Immortaliser ce moment. », murmura-t-elle doucement, comme captivée par ce portrait classique mais intemporel qui s’étalait, fier, devant ses yeux.

Elle savourait chacune des secondes passées en compagnie d’Ophelia; le potentiel éphémère de cette relation si solide lui était apparu devant les yeux et elle fit la promesse silencieuse d’en garder le meilleur souvenir possible, même s’il fallait qu’un jour, elle se retourne contre l’Anglaise afin d’assurer un futur meilleur pour tous les sorciers et sorcières de ce monde. Elle l’écraserait comme une coquerelle, si cela s’avérait nécessaire. Sans remord, sans douter un instant de son geste. Mais ses souvenirs lui étaient précieux. Ses souvenirs étaient parfaits et libre des failles de la conscience et des émotions humaines. Dans ses souvenirs, Ophelia régnait, elle aussi, sur la mer et le ciel, conjoints éternels dans une danse sombre qui s’éteignait à la lueur des rayons du soleil.


« Tu veux rester ici encore un moment? Ou je peux m’inviter chez toi, avec une bouteille de vin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophelia Aemilius
Monaraith
PROFIL Scorpion

Messages : 33
Réputation : 12
Date de naissance : 04/11/1958
Nationalité : Britannique

Aspiration : S'approprier Leona, rester en dehors du conflit politique, nager.

Fiche : La bâtarde du lac

RP en cours :
Playing with fire II (4/5)
Foire Historique (5/5)


RP Terminés : Les lendemains qui déchantent (1/5)
Hide with pride (2/5)
Playing with fire (3/5)



RPG
Feuille de personnage
Age: 22
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: Longue/Rigide/Orme/Ventricule de dragon

MessageSujet: Re: Hide with pride [PV Adelina]   Mer 10 Sep - 13:12

« Nous pourrions faire cela. » admit doucement Ophelia à la proposition de son amie.

Pourtant elle restait là, hypnotisée par le rivage. Hypnotisée ? Non. A présent elle pensait à tout autre chose. Son regard balayait l’ensemble de la rive, espérant y saisir une silhouette furtive, un mouvement suspect de l’eau. Mais il était encore bien trop tôt et elle savait au fond d’elle qu’elle ne verrait pas l’Each Uisge ce soir. Une curiosité bien futile mais qu’elle n’avait encore jamais assouvie. Mais encore, rien ne certifiait que cela n’aurait pas intéressé Adelina…

« Tu vas rire, j’imaginais revoir cette créature. C’était si drôle, rétrospectivement du moins. »

Elle lui avait déjà rencontré cette singulière rencontre. C’était en novembre, elle avait pris un bain nocturne sur cette baie, un peu plus vers les rochers à vrai dire. Cela n’était pas dans son habitude, elle préférait toujours le lac, mais ce soir-là des étudiants avaient décidé de s’y retrouver avec un nombre de boissons laissant deviner la pollution sonore qu’ils s’apprêtaient à engendrer. La plage était toujours une meilleure alternative que les bains de l’école où – quelle horreur…- l’eau était chauffée.

Elle ne s’y était pas sentie tranquille cependant et même .. observée. Une prudence salvatrice lui avait interdit de s’aventurer profondément dans l’eau et elle avait vite regagné la plage. Elle n’avait pas encore eu le temps de se sécher qu’un homme s’était approché d’elle, visiblement intéressé par sa présence. D’où était-il venu, elle n’en avait alors aucune idée. Il s’était présenté sous le nom de Balthazar et ne cachait pas son intention de la charmer, de l’emmener quelque part. Ce manque de subtilité avait rapidement réglé la situation. Non vraiment, elle était désolée, elle ne voulait pas se montrer impolie, mais non ce n’était pas envisageable… pas avec un homme. Il l’avait regardé d’un air intrigué, comme si c’était la première fois qu’il entendait un tel refus. Ce qui était, avouons-le, assez crédible ; même sans éprouver aucune attirance physique, Ophelia avait pu reconnaître un bel homme. Glauque, mais bel homme. Avec un petit sourire amusé, il l’avait quittée aussi mystérieusement qu’il l’avait abordée et elle ne l’avait pas revu depuis.

Il lui fut peu de temps, après quelques recherches et une bonne nuit de sommeil pour comprendre qu’elle avait été confrontée à l’Each Uisge de l’île. A force de rôder dans les eaux aux heures les plus creuses possibles, cela devait lui arriver. Elles avaient beaucoup ri de cette histoire avec Adelina ; envoyer balader une créature si dangereuse parce que Mademoiselle Aemilius ne la trouvait pas si attirante que ça, avait en effet un certain piquant dont elle n’était pas peu fière

Mais depuis elle avait espéré le revoir, cette fois sous sa forme chevaline, en espérant qu’il se souvienne d’elle. Elle était consciente du risque, elle n’avait pas depuis fréquenté la plage de nuit et elle connaissait les consignes. Surtout ; Rester les pieds sur terre. Dans tous les sens du terme. Elle se disait que cela aurait une chance rare de le voir dans chacune de ces formes.

« Mais une prochaine fois peut-être ! » conclue Ophelia amusée.

Après tout elle était vraiment fatiguée et lorsqu’elle l’était, elle avait systématiquement des idées étranges. C’est ce qu’elle se disait, pour se rassurer. La vérité c’est qu’elle s’était mise à changer depuis.. Depuis Leona. Elle serra la main d’Adelina dans la sienne, comme pour se ressaisir elle-même. Devenait-elle folle ? Quel était ce charme que Leona lui avait jeté ? Une fois de plus elle se reprit et regarda son amie avec douceur. La tombée de la nuit lui allait si bien. Elle était pure et ensemble, elles étaient puissantes.

« Allons-y. »

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Hide with pride [PV Adelina]   Aujourd'hui à 17:23

Revenir en haut Aller en bas
 

Hide with pride [PV Adelina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pride Of nation
» Soirée 2 ♣ Gay Pride
» soirée quatre ∞ gay pride
» Bonne fête, Hide-hime. [Pv]
» [Mai] Taeyang Hide Doubt Version

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieur de l'établissement :: Campus universitaire :: La plage-