Partagez | 
 

 Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lou B. Williams
Ceart
PROFIL Bélier

Messages : 27
Réputation : 8
Date de naissance : 08/04/1961
Aspiration : Auror / artiste

RP en cours : Atelier dessin en pleine révolte des gobelins avec Adele



RPG

MessageSujet: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Mar 2 Sep - 14:49

Détails:
 




Atelier dessin en pleine révolte des gobelins



« La première révolte des gobelins a commencé en 1573, lorsqu'ils ont tenté de rentrer au congrès de Wrexham, au Pays de Galles. Trois cent sorciers de toutes les nations s'y étaient rassemblés pour signer un accord sur la coopération dans la lutte contre les Forces du Mal. La situation était alors tendue après la guerre de 1568... »

Lou leva le nez de sa feuille et réalisa qu'il n'avait rien écrit depuis une demi-heure. Il s'était encore perdu dans ses pensées. C'était toujours la même chose, avec le cours de Binns. Il faudrait qu'il demande à Leeloo de lui passer ses cours. Comme Lou était arrivé en retard il avait dû s'asseoir à plusieurs sièges de son amie. Il n'aimait pas trop ça. Il n'aimait pas être assis à côté d'inconnus.

Son voisin de table était donc un Serdaigle qu'il ne connaissait pas, le bas du visage enfoui dans son écharpe trop grande, ses cheveux bruns ébouriffés. Lou aussi avait des cheveux bruns ébouriffés, ce jour-là. Légèrement bouclés, ils tombaient sur un visage fin mais anguleux pour ses douze ans, au nez pointu, aux grands yeux bruns et aux lèvres roses. Sa peau d'albâtre était couverte de grains de beauté.

Complètement androgyne. Ces derniers temps Lou se sentait moins garçon et moins fille que jamais, peut-être parce que ses camarades avaient commencé à développer des traits virils ou féminins. Lui n'avait jamais eu ni poitrine ni pilosité développée, même s'il aurait sans doute pu s'il l'avait voulu.

Lou nota que le Serdaigle se dessinait sur les bras. Il devait s'ennuyer lui-aussi. Il avait commencé à recouvrir sa peau d'une véritable fresque de fleurs, d'animaux et de symboles un peu étranges. Il était plutôt doué − les dessins à la plume sur le bras, ça ne devait pas être facile.

Timidement, Lou tira la manche du Serdaigle pour attirer son attention. Il retroussa sa propre robe pour dévoiler son avant-bras gauche et se concentra quelques instants. Son épiderme immaculé commença à son tour à se couvrir de fleurs, dans un tracé marron foncé, sans qu'il ne touche ni sa peau ni une seule goutte d'encre. Lorsque tout son bras fut recouvert, il regarda son voisin avec malice et satisfaction, attendant une réaction au miracle. Il espérait qu'il le prendrait bien et ne le traiterait pas de monstre, comme les autres, mais Lou faisait confiance aux personnes créatives.

Binns déblatérait toujours à propos de la révolte des gobelins. Il ne semblait pas avoir remarqué son petit manège. Discrètement, l'androgyne chuchota à l'oreille de son camarade :

« Je m'appelle Lou B. Williams, et toi ? »

Il jeta un coup d’œil au professeur. Ce dernier les ignorait toujours. Sachant que la moitié des élèves était en train de bavarder, de s'échanger des mots ou de jouer au pendu, cela n'avait après tout rien d'étonnant.

Code RomieFeather





Dernière édition par Lou B. Williams le Dim 7 Sep - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Mar 2 Sep - 17:21


Atelier dessin en pleine révolte des gobelins.
All'Y'Pink prémisse
 

On ne pouvait pas reprocher à Adele Berry de ne pas être un parfait petit élève modèle. Les professeurs auraient eu du mal à trouver un enfant plus concentré en cours que lui. Né au sein d’une famille moldu, le garçon avait tout à apprendre de la magie du haut de ses douze ans. Plein d’enthousiasme et bouillonnant d’espoir quant à l’avenir, il voulait tout assimiler, tout apprendre, tout comprendre du monde merveilleux dans lequel il avait atterri quelques mois plus tôt.

C’est donc comme à son habitude qu’il affichait une concentration intense pendant le cours de Binns… Une concentration à se dessiner sur les bras, en réalité. Du point de vue du garçon cette matière était d’un ennui mortel. On n’y faisait jamais de magie et le professeur n’était pas passionnant pour un sou. Les sourcils froncés sur son travail artistique, il gribouillait ce que son imagination lui dictait. Des fleurs, des carrés, des méduses, des corbeaux et même un haricot vert ! En réalité il avait voulu faire un papillon mais alors qu’il s’apprêtait à faire les ailes à l’encre il se ravisa, décrétant que ce n’était vraiment pas viril. Heureusement, il avait rattrapé la chose à temps et avait camouflé le tout en haricot vert. L’honneur était sauf.

Il fallait dire que le pauvre garçon se retrouvait régulièrement être la cible de moqueries de la part des grands de sixième ou septième années. Avec son visage de gamin angélique, sa capacité notoire à provoquer des explosions et son récent intérêt à l’invention de sortilège, il avait tendance à se faire un peu trop remarquer. Ce matin encore il avait tenté d’animer l’aigle de bronze cousu sur son écharpe et n’avait réussi qu’à la faire tripler de taille. N’arrivant pas à annuler le sort il avait dû se faire une raison et porter ladite écharpe qui traînait désormais par terre, le faisant passer pour encore plus minuscule qu’il ne l’était déjà avant de se rendre au cours d’Histoire de la magie.

Assis à côté d’un parfait inconnu de Poufsouffle, il ne lui prêta guère attention avant que celui-ci ne lui tire la manche de sa robe de sorcier pour lui montrer son bras. De l’avis d’Adele il n’y avait pas de quoi en faire tout un plat. C’était certes un bien beau bras mais rien de très palpitant là-dedans. Il s’apprêtait à lancer un « Cool ton bras. » bien placé quand un miracle se produisit. La chair blafarde du garçon - qu’il avait identifié comme tel car il était rare que les garçons et les filles de douze ans se mélange en classe - se recouvrit de dessins comme par magie. Enfin oui, surement par magie. Les formes se précisèrent et il put y admirer des fleurs. Ecarquillant les yeux de surprise et d’admiration il sorti son visage de l’écharpe qui le noyait pour lui faire part de son incrédulité.

« Wahoo, trop génial ! Comment t’as faits ça ? C’est trop beau ! Tu peux te faire des tatouages, quoi ! »

Les tatouages, voilà bien quelque chose qui donnait trop envi à Adele. Il avait un petit carnet où il dessinait régulièrement des potentiels motifs qu’il aimerait afficher sur son corps une fois adulte. Autrement dit à quinze ans. Bien sûr son père était formellement opposé à cette idée, trouvant que cela faisait mauvais genre mais le garçon n’en avait tenu nullement compte et continuait à se dessiner sur les bras en attendant.

Le petit Poufsouffle aux cheveux aussi ébouriffés que les siens se pencha à son oreille pour se présenter, aussitôt suivi par le Serdaigle qui était plein de questions envers les capacités de Lou. Le monde magique était-il donc sans limite ? Il avait les yeux brillant de curiosité. De la curiosité qu’il affichait quand il découvrait que les dragons existaient réellement, que les tableaux se parlaient entre-eux ou qu’il y avait des plantes si dangereuses dans les serres que l’une d’entre-elles avaient failli lui manger une jambe.

« Moi c’est Adele Berry, enchanté ! »

© GROGGYSOUL


Dernière édition par Adele Berry le Dim 7 Sep - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou B. Williams
Ceart
PROFIL Bélier

Messages : 27
Réputation : 8
Date de naissance : 08/04/1961
Aspiration : Auror / artiste

RP en cours : Atelier dessin en pleine révolte des gobelins avec Adele



RPG

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Mar 2 Sep - 18:44




Atelier dessin en pleine révolte des gobelins


Lou offrit un grand sourire à Adele, enchanté que quelqu'un trouve son don « trop génial » plutôt que monstrueux. En guise de seconde démonstration il prit une mèche de ses cheveux entre ses doigts, se concentra et l'allongea pour la distinguer du reste de la chevelure. Puis − il avait complètement oublié Binns et son cours − il donna à cette mèche une belle couleur pourpre.

Pour couronner le tout il colora ses yeux en violet − le rouge risquait de faire peur −, y ajouta des petites paillettes d'or et chercha, satisfait, le regard d'Adele.

« Je suis métamorphomage » s'empressa-t-il d'expliquer. Binns lui jeta un regard sévère. Lou avait parlé trop fort. Il rougit et reprit en chuchotant : « Je peux changer toutes les parties de mon corps. Je me suis beaucoup entraîné pour maîtriser les pigments, c'est comme ça que je fais des espèces de tatouages. »

Il ne mentionna pas qu'il devait ce long entraînement à une enfance très solitaire.

« Si je m'entraîne encore, je pense que j'arriverai à dessiner des images en couleurs. Hey, peut-être que tu vas apprendre à faire ça toi aussi en cours de métamorphose ! »

Il avait encore du mal à saisir le concept du cours de métamorphose, qui ressemblait tant au nom de ce qu'il était. Pour l'instant ils avaient surtout transformé des verres à pieds en rats et des mauvaises herbes en jolies fleurs, mais il était persuadé que les choses intéressantes étaient à venir. Ils avaient sept ans d'études, c'était si long ! Malgré ce que lui affirmaient ses parents, il avait du mal à croire qu'il irait jusque-là.

Peut-être même qu'il pourrait apprendre à se transformer lui-même en animal. Pas en rat, cela dit. Il venait d'adopter une adorable chatte, Velvet − du nom de son groupe préféré, le Velvet Underground − et il ne tenait pas à se faire dévorer.

« C'est quoi ta matière préférée ? »
demanda-t-il pour entretenir la conversation, trop heureux d'avoir trouvé un nouveau camarade en plus de Leeloo. Il espérait que c'était bien comme ça que l'on socialisait, au collège ; on avait beau être en mars, il n'était pas beaucoup allé vers ses petits camarades.

Accro à la métamorphose − il ne savait jamais s'arrêter une fois qu'il avait commencé − Lou continua à faire pousser ses cheveux et à donner à chaque mèche une couleur différente.

Code RomieFeather





Dernière édition par Lou B. Williams le Dim 7 Sep - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Mer 3 Sep - 5:48


Atelier dessin en pleine révolte des gobelins.
All'Y'Pink prémisse
Les gobelins et leur guerre sanglante étaient partis bien loin des préoccupations d’Adele. Un évènement bien plus intéressant avait lieu en ce moment même sous ses yeux. La plume suspendue dans les airs, il ne remarquait même pas que des gouttes d’encre s’écrasaient à intervalle régulier sur son bras. Médusé, il regardait son camarade changer son apparence tout en lui expliquant la raison de son don. Un métamorphomage ! C’était la première fois qu’il entendait ce mot. Des dizaines de questions affluèrent dans l’esprit du garçon. Est-ce qu’il pouvait se transformer en animal ? Est-ce qu’il pouvait devenir invisible ? Est-ce qu’il pouvait aussi changer ses vêtements ? Et si oui est-ce qu’il pouvait changer son écharpe ? Est-ce qu’il pouvait se transformer en arbre ? Retrouvant l’usage de la parole il laissa échapper toute son admiration.

« Wahooo ! C’est énorme ! Tu pourrais te transformer en Dumbledore ! Là, devant la classe et dire à Binns que son cours est nul, Ahahah ! Non laisse tomber, c’est une mauvaise idée, tu serais tout de suite grillé. »

Hilare quant à cette idée, Adele replongea le nez dans son écharpe pour étouffer son rire, lançant un regard anxieux au professeur fantôme qui déblatérait son cours sans le remarquer visiblement. Parfait. Il se retourna une nouvelle fois pour répondre au Poufsouffle.

« Tu crois qu’on va apprendre tous ces trucs cools en métamorphose ? Pour l’instant j’ai à peine réussi à changer mon verre à pied en rat. »

En effet, il n’était pas l’élève le plus doué en ce qui concernait la métamorphose. Les rats qu’il avait créé avaient tendance à être de la mauvaise couleur, voir à clignoter. Quant aux roses qu’il avait réalisés à partir des mauvaises herbes, elles sentaient si fort que toute la classe en aurait été embaumée pour une semaine si le professeur n’avait pas été là pour rectifier le tir. Au moins il avait réussi à éviter de faire exploser ses rats, s’épargnant des hurlements de filles, qui avaient déjà beaucoup de mal à se retenir à la simple vue des rongeurs. Son voisin le sortit de ses pensées une nouvelle fois en l’interrogeant de nouveau. Décidément, il lui plaisait de plus en plus, ce Lou.

« Ce que je préfère c’est l’Astronomie ! J’avais appris les noms des étoiles quand j’étais petit et leur position dans le ciel, du coup j’ai de l’avance ! Et toi ? A part la Métamorphose, qu’est-ce que tu aimes ? »

Adele n’avait pas décroché les yeux de Lou pendant qu’il lui répondait et l’interrogeait à son tour. Le garçon était parti à colorer chacune de ses mèches différemment. Trop Mortel.

© GROGGYSOUL


Dernière édition par Adele Berry le Dim 7 Sep - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou B. Williams
Ceart
PROFIL Bélier

Messages : 27
Réputation : 8
Date de naissance : 08/04/1961
Aspiration : Auror / artiste

RP en cours : Atelier dessin en pleine révolte des gobelins avec Adele



RPG

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Mer 3 Sep - 20:55




Atelier dessin en pleine révolte des gobelins


« Oh je te rassure, moi aussi je galère un peu en métamorphose dès que ce n'est pas sur mon propre corps. Mais j'ai déjà vu ma tante se transformer en chat pour chasser les souris, et elle n'a pas le même don que moi, alors ça doit s'apprendre à Poudlard. Enfin moi non plus je ne peux pas me transformer en animal, mais je veux dire qu'elle n'a pas de don spécial » bafouilla-t-il.

Il sourit de toutes ses dents − surnaturellement blanches, il avait voulu faire bonne impression − lorsqu'Adele lui répondit à nouveau. La conversation était lancée, semblait-il.

« Oh tu as de la chance de connaître déjà quelque chose ! Moi je faisais du dessin et du piano mais ça va pas me servir à grand-chose pour les cours. En plus les pianos c'est pas pratique à emmener, faudrait que je me mette à la guitare. Mes parents m'ont appris un peu d'histoire de la magie mais ce cours est si chiaaaant... Je pense que ma matière préférée c'est Potions, je trouve ça rigolo. C'est un peu comme la cuisine mais avec plus de couleurs. »

Les cheveux de Lou étaient maintenant en dessous de ses épaules et présentaient un dégradé de jaune, orange, rose, lilas, bleu et blanc. Tout ça manquait de mouvement. Il leur donna une texture frisée jusqu'à ce qu'ils se dressent presque sur vers le ciel et, tout content, remua la tête pour faire admirer à Adele la souplesse de ses boucles.

« Mademoiselle Williams ! » tonna Binns. Depuis qu'elle était venue à son premier cours avec une apparence plutôt féminine, le professeur fantôme avait pris le pli de l'appeler « mademoiselle ». « Mon cours n'est pas un terrain de jeu ! Je vais vous demander de sortir ! »

Lou rougit littéralement jusqu'aux cheveux − l'un des inconvénients d'être métamorphomage. C'était la première fois qu'il se faisait renvoyer d'un cours, lui qui était globalement très sage. Tout confus, il rassembla en hâte ses affaires et sortit de la classe ; il resta devant la porte, attendant timidement qu'on lui permette de rerentrer, s'exerçant à changer la forme de son visage pour s'occuper.

Son plus grand regret était d'avoir interrompu sa conversation avec Adele. Depuis Leeloo qui était son double, il n'avait pas rencontré d'élève aussi sympathique.

Code RomieFeather





Dernière édition par Lou B. Williams le Dim 7 Sep - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Jeu 4 Sep - 6:49


Atelier dessin en pleine révolte des gobelins.
All'Y'Pink prémisse
Parce que sa tante se transformait en chat en plus ? Purée, ce garçon était trop génial. Qu’est-ce qu’il pouvait bien raconter d’intéressant, lui ? Il vivait dans un minuscule village où il devait être le seul sorcier à dix kilomètres à la ronde. Ses parents travaillaient dans une usine de trombone et il avait une boîte aux lettres. Parfois parler d’électricité faisait son petit effet sur les sorciers mais ça lui semblait quand même un peu léger. Lou lui adressa un sourire éblouissant, comme dans les publicités. Et il n’a pas besoin de se brosser les dents ?! Bon sang, ce n’était vraiment pas juste.

Cependant Lou semblait aussi fasciné par Adele qu’il ne l’était par le métamorphomage, au vue du fait qu’il semblait impressionner par les connaissances astronomiques du Serdaigle. Il avait aussi appris toutes les races de dinosaures, soit dit en passant.

« Moi aussi je fais du dessin ! » répondit inutilement Adele, « Par contre je ne fais pas de musique, mais j’aime beaucoup en écouter. Tu aimes les potions ? Moi j’ai horreur de ça ! Ça fait deux cours que je fais du goudron à la place de la potion demandée. Le prof a dit que j’allai finir par construire des routes, à force. »

Il ne l’avouera jamais mais il s’était senti très vexé par cette remarque. Il avait fait tout son possible pour respecter les consignes mais il confondait la droite de la gauche et se retrouvait toujours à mélanger du mauvais sens. Et il oubliait systématiquement de compter les tours. Et le feu qui brûlait sous son chaudron était toujours trop fort. Et sa voisine de chaudron était décidément très jolie.

Adele ne quittait pas des yeux le Poufsouffle qui se donnait maintenant clairement en spectacle, pour son plus grand bonheur. Peu à peu il se transformait en arc-en-ciel capillaire, sous le regard fasciné du Serdaigle. Il allait lui demander de faire un gros nez crochu quand Binns le rappela soudainement à l’ordre.

Attendez. Mademoiselle Williams ? C’était une fille ? Oh le naze. Il s’était persuadé qu’il s’agissait d’un garçon, sans réellement se poser de question. La honte. Heureusement, il ne semblait pas qu’il ait gaffé pendant la conversation. Une fois de plus, l’honneur était sauf.

Cependant il se mit à bouillonner de colère contre le professeur fantôme. Pourquoi la virer ? Ses voisins de gauche faisaient un pendu depuis une demi-heure, trois Poufsouffle faisaient une bataille de boules de papier au fond et lui-même se dessinait dessus ! Elle ne méritait pas plus la porte que chacun des élèves ! Adele, d’ordinaire si calme, ne pût s’empêcher d’exprimer son désaccord au spectre. Les hormones, sans doute.

« Mais Monsieur, c’est pas juste ! Vous ne pouvez pas la virer comme ça… Commença-t-il avant de se faire réprimander aussi sec.

- Monsieur Ferry,… Coupa le Professeur Binns.

- Berry !

- je ne vous autorise pas à contester mon autorité, ni à me couper de la sorte ! Je retire dix points à Serdaigle.

- Quoi ? Mais c’est injuste ! J’ai quand même le droit de dire ce que je pense !

- Ca suffit, prenez vos affaires et quitter la classe vous aussi, trancha le fantôme qui était exaspéré par la nouvelle génération de gamins irrespectueux.

- TRES BIEN !

Rageur, Adele rangea en pagaille ses affaires dans son sac et , d’un pas rapide, quitta la salle qui le dévisageait silencieusement, mettant un point d’honneur à faire claquer la porte d’un beau « BAM ». De toute façon c’était le pire cours du monde. Comment ce prof pouvait parler de dragons, de gobelins, de guerres magiques, de centaures et de sirènes et arriver à être ennuyeux ?

Il retrouva donc Lou – Mais aussi quelle idée d’avoir un prénom mixte ! Ca induisait en erreur – pensa Adele, qui n’avait définitivement aucun commentaire à faire là-dessus au vue de son propre patronyme. Il entreprit de reprendre la conversation avec la jeune fille, qui semblait interloquée de le voir à ses côtés.

« Je me suis fait virer moi aussi, indiqua-t-il inutilement. Et j’ai fait perdre dix points à ma maison en plus. »

Il avait parlé d’un ton mi-boudeur mi-rageur mais ne souhaitais pas que la discussion prenne une tournure de lamentation. Il décida plutôt de changer de ton pour continuer à en apprendre plus sur le métamorphomage.

« Dis-moi, c’est bien Poufsouffle, comme maison ? »

© GROGGYSOUL


Dernière édition par Adele Berry le Dim 7 Sep - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou B. Williams
Ceart
PROFIL Bélier

Messages : 27
Réputation : 8
Date de naissance : 08/04/1961
Aspiration : Auror / artiste

RP en cours : Atelier dessin en pleine révolte des gobelins avec Adele



RPG

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Jeu 4 Sep - 17:26




Atelier dessin en pleine révolte des gobelins


Lorsque Lou vit la porte s'ouvrir il pensa que c'était Binns qui venait le rappeler. C'était drôlement rapide, le prof avait dû comprendre qu'il ne faisait rien de mal. Mais la porte claqua et c'était Adele, l'air boudeur et furieux. Il s'était fait renvoyer lui-aussi.

« Qu'est-ce qu'il s'est passé ? » demanda Lou en haussant un sourcil.

Sa mimique d'étonnement était d'autant plus visible qu'il avait coloré ses sourcils. Bleu vers l'intérieur, jaune vers l'extérieur. Très harmonieux.

« Binns est trop nul » commenta-t-il d'un air révolté. C'était le maximum de rébellion dont il était capable.

« Dis-moi, c'est bien Poufsouffle comme maison ? »

« Oui c'est sympa. Notre salle commune est cool, même si moi je ne peux pas aller dans les dortoirs. » Sa chambre était en dehors. Des élèves l'avaient appelée « la Factory » parce qu'il avait une réputation de savant fou qui faisait des expériences étranges, et que sa petite pièce près du bureau de Dumbledore aurait été son usine à monstres.

Lou n'était pas sûr de bien saisir la logique mais il avait apprécié le nom, le même que l'atelier d'Andy Warhol. Il l'avait adopté. De toutes façons il était sûr que Warhol était un sorcier et lui-même la réincarnation de Lou Reed. D'accord, Reed n'était pas mort, mais ils avaient le même prénom !

« Enfin c'est difficile de comparer mais j'ai l'impression que les gens dans les autres maisons sont moins gentils » reprit-il. « Je ne parle pas de toi, bien sûr. » Il rougit encore, teintant ses lèvres et ses sourcils. Il savait modifier son apparence mais peinait toujours à la contrôler.

« On a un cours avec les Serpentards, ils n'arrêtent pas de se moquer de nous. »
De Lou particulièrement, mais il ne voulait pas se victimiser. « Et toi, c'est comment Serdaigle ? Votre salle commune est recouverte de livres ? »

De ce qu'on lui en avait dit, les aiglons lui paraissaient des Dieux de la connaissance. C'est vrai qu'ils disaient souvent des choses intéressantes en cours, alors que Lou était trop timide pour participer.

Le petit Poufsouffle s'assit contre le mur, en tailleur. Les pantalons étaient pratiques pour ça, même s'il aimait bien les jupes certains jours. Il se résigna à discuter dans le couloir. Le prof risquait de les laisser là un moment, il était tellement vieux qu'il allait peut-être même les oublier. Il faudrait définitivement qu'il prenne le cours à Leeloo. De toutes façons les notes prises par son amie seraient plus intéressantes que Binns.

« Alors tu fais du dessin ? Est-ce que tu fais de la peinture aussi ? J'avais arrêté mais je suis en train d'essayer de m'y remettre, ma mère m'a offert quelques toiles. Je voudrais en faire une pour mon petit frère, il va bientôt avoir six ans. Je voudrais le peindre sur son balai jouet. Tu as des frères et sœurs, toi ? »

Il se tut, réalisant son enthousiasme, soudain effrayé d'en faire trop.

Code RomieFeather





Dernière édition par Lou B. Williams le Dim 7 Sep - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Sam 6 Sep - 6:11


Atelier dessin en pleine révolte des gobelins.
All'Y'Pink prémisse
Le problème avec Lou est qu’elle semblait changer continuellement d’apparence. A peine l’avait-il rejointe qu’elle s’était encore métamorphoser. Comment Adele allait-il pouvoir la reconnaître par la suite ? Est-ce qu’elle possédait au moins une apparence par défaut ? Il avait bien trop de questions la concernant pour la laisser filer sans un examen approfondi de sa condition de métamorphomage. Le garçon était définitivement un brave Serdaigle, curieux et passionné.

Si le « cas Lou » torturait son esprit de questions, il s’intéressait également à la personne et souhaitais en apprendre plus sur la demoiselle, au-delà de sa condition de métamorphomage, dans l’idée de s’en faire potentiellement une amie. En tout cas il l’avait décidé dès l’instant où elle avait fait des tatouages sous ses yeux. Adele possédait encore la capacité à se créer des amis en deux temps trois mouvements, comme seuls les enfants savaient le faire. Il l’avait donc interrogé sur Poufsouffle, maison dont il connaissait surtout les ragots des Serdaigles, un peu méprisant. Il entendait dire que c’était une maison de cancres et une fois même, de la bouche d’un grand dadais, qu’il s’agissait de la maison des « restes », ceux qui n’entraient nulle part ailleurs.

Cela semblait pourtant très différent du point de vue de Lou où il décrivait sa maison comme cool et remplie de gentils. Par contre comment ça elle était interdite de dortoir ?

« Comment ça tu es interdite de dortoir ? » Demanda-t-il en fronçant les sourcils, exprimant mot pour mot sa pensée, sans prendre de pincettes.

Ce n’était quand même pas à cause de sa tendance à changer d’apparence, si ? Il y avait une fille chez les Serdaigles d’environ quatorze ans qui semblait aussi être métamorphomage puisqu’elle changeait sans cesse de couleurs de cheveux et il ne lui semblait pas qu’elle ait une chambre personnelle. Maintenant qu’il y pensait il pourrait peut-être lui poser des questions sur sa condition, histoire d’en apprendre plus sur Lou par son biais. Mais elle était grande et l’intimidait. Et il avait oublié son prénom. Un truc comme Luna Condor. Bref. Il arrêta de réfléchir là-dessus pour répondre à la question de Lou concernant sa maison.

« Oh non, ahah, il n’y a pas de grosses bibliothèques dans notre salle commune, en fait c’est une grande pièce avec un dôme étoilé, c’est magnifique et super impressionnant et en plus on a vue sur le parc, le lac et la forêt interdite ! »

Surement la plus belle pièce du château, ne pouvait-il s’empêcher de penser. Adele suivit le mouvement de Lou et s’assit en tailleur sur le sol, écoutant attentivement les questions de la fillette qui se laissait elle aussi dépasser par son enthousiasme à l’idée de découvrir une nouvelle personne.

« Oui je fais un peu de peinture aussi, mais pas sur toile, c’est quand même cher et je ne suis pas encore assez bon… »

Il ne put empêcher ses joues de rosir un peu sous le coup de l’aveu. Il n’était clairement pas à plaindre au niveau financier mais il était vrai qu’il vivait dans une minuscule maison de pierres et que les loisirs artistiques coûtaient très cher.

« Oh tu as un petit frère, la chance ! Moi je suis fils unique et je m’ennui souvent. Je crois que c’est foutu, j’en aurais jamais, mes parents ne veulent même pas m’acheter de poisson rouge, ahah ! »

Ce n’était tout de même pas faute d’avoir demandé l’un ou l’autre maintes fois mais étant lui-même né par accident et son père ne supportant que moyennement les animaux il y avait peu de chance pour que la maison Berry accueille un nouveau membre.

« Mais je n’habite pas loin de mes cousins alors je passe beaucoup de temps avec eux. Je vis dans un petit village d’Ecosse qui s’appelle Ullapool, et toi ? »

© GROGGYSOUL


Dernière édition par Adele Berry le Dim 7 Sep - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou B. Williams
Ceart
PROFIL Bélier

Messages : 27
Réputation : 8
Date de naissance : 08/04/1961
Aspiration : Auror / artiste

RP en cours : Atelier dessin en pleine révolte des gobelins avec Adele



RPG

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Sam 6 Sep - 12:17




Atelier dessin en pleine révolte des gobelins


Mince, Lou n'avait pas pensé que mentionner les dortoirs l'obligerait à révéler sa... particularité. Plus que son don de métamorphomage, c'était le fait qu'il change de sexe qui posait problème aux sorciers. Ç'allait être le moment de vérité avec Adele, celui où Lou saurait si le Serdaigle allait le considérer comme un monstre. Il avait très peur de le révéler si tôt, mais autant ne pas perdre du temps à devenir ami avec quelqu'un qui le rejetterait.

Il prit une longue respiration, rose jusqu'en haut des cheveux, et se lança.

« Je ne peux pas aller dans les dortoirs parce que je ne suis pas vraiment une fille ni un garçon. » Il n'apprendrait pas le terme de « genderfluid » avant plusieurs années, ce qui l'aiderait beaucoup à se réconcilier avec son identité. « Je... je change. A l'intérieur de moi je ne suis ni l'un ni l'autre, ou parfois l'un ou l'autre selon les jours. Je change mon apparence en fonction. Du coup ils n'ont pas su où me mettre et j'ai ma propre chambre, en dehors. »

Il ne savait pas encore, là non plus, l'immense avantage que pourrait présenter une chambre à lui tout seul pour l'être solitaire qu'il était, ou même pour se réunir avec ses plus proches amis. Il était seulement blessé d'être exclu de la communauté scolaire en n'ayant pas sa place − littéralement − au milieu d'eux.

Lou fut impressionné par la salle commune des Serdaigles telle qu'Adele lui décrivait mais il préférait tout de même la sienne, si douillette.

« Chez nous le plafond est bas mais c'est rassurant, et il y a plein de fauteuils très confortables » expliqua-t-il, tentant de restaurer l'orgueil de sa maison depuis si longtemps perdu.

Adele évoqua le prix des toiles et Lou lui adressa un hochement de tête compatissant.

« Oui c'est cher, moi ma mère m'en a offertes pour mon anniversaire mais c'était la première fois. Avoir un petit frère c'est chouette mais on a beaucoup de différence donc je m'occupe un peu de lui mais on ne peut pas vraiment jouer ensemble. »


Il rit au trait d'esprit d'Adele concernant le poisson rouge. Il avait aussi modifié ses dents, elles étaient toujours blanches mais plus enfantines, avec une encore en train de pousser − la dentition d'un enfant de huit ou neuf ans plutôt que de douze.

« Moi je vis en ville, à Cardiff. » Et il n'avait ni cousins ni amis qui habitaient vraiment près. Pas qu'il appréciait, en tous cas. Sa cousine Pansy était toujours méchante avec lui. « Il y a beaucoup de sorciers, à Ullapool ? »

Lou ne connaissait pas grand-chose en dehors de Cardiff. Quand on tenait un bar on ne prenait pas beaucoup de vacances, et ses parents n'avaient jamais osé l'envoyer tout seul dans de la famille. Lui-même ne l'aurait pas voulu.

« Et tu aimes quoi, sinon ? » Il sembla soudain remarquer l'écharpe dans lequel flottait le garçon : « Et qu'est-ce qui est arrivé à ton écharpe ? »

Code RomieFeather





Dernière édition par Lou B. Williams le Dim 7 Sep - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Dim 7 Sep - 13:09


Atelier dessin en pleine révolte des gobelins.
All'Y'Pink prémisse
En entrant dans le monde magique, Adele allait de surprises en surprises. Des bonbons à la crotte de nez jusqu’aux fantômes qui remettaient en cause toutes les théories sur la mort en passant par un chapeau qui chantait les louanges de l’école une fois par an, il avait appris à mettre de côté la dure et froide logique qui semblait régler le monde moldu. Mais apprendre que quelqu’un était capable de changer de sexe comme de chemise c’était vraiment quelque chose. Aussi il ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux et d’entrouvrir la bouche de stupéfaction. Retrouvant finalement la parole il laissa échapper toute sa surprise en désordre, emmêlant ses pensées très maladroitement.

« Quoi ?! Tu peux être un gars ou une fille ? Waho… Comme les escargots ! Non, je ne voulais pas dire ça, je veux dire… Comment c’est possible ? Là tu es quoi ? C’est toi qui décide ou pas ? »

Oh mon Dieu… ça faisait trop de questions, là. Il ne voulait pas effrayer Lou mais c’était un sacré choc. Il voyait bien que son camarade était gêné par cette révélation et tenta de rattraper le coup en blaguant un peu.

« En tout cas tu dois être le meilleur espion du monde, ahah ! »

Ou la meilleure espionne. Aaaah ! Comment était-il censé lui parler maintenant ? Quel casse-tête ! Et quelle personne fascinante ! C’était trop difficile de démêler tous ses ressentis. A douze ans, Adele, à l’instar de tous ces camarades, rentrait dans l’adolescence où la question de l’identité était très présente et se retrouver ainsi en face d’un fluidgender avait de quoi perturber.

Malgré la révélation, il n’avait pas ôté de son esprit son objectif à s’en faire un ami. Ou une amie. Peu importe. Aussi écouta-t-il avec intérêt la description de la salle commune de Poufsouffle et s’exclama joyeusement.

« Ouais ça à l’air trop génial ! Mais j’y pense, en tant que meilleur espion du monde tu pourrais venir voir à quoi ressemble ma salle commune ! On ferait une opération commando, tu prendrais l’apparence d’un Serdaigle et je te prêterais une de mes robes de sorcier ! »

Adele imaginait déjà tout un plan dans sa tête et jubilait sur place. Il y avait tellement de bêtises à faire avec ce don que ça lui donnais le tournis. La suite de la conversation l’intéressait tout autant et il répondit à Lou avec le même enthousiasme.

« Cardiff, je ne connais pas du tout ! Moi je dois être le seul sorcier de mon village, c’est vraiment minuscule et il n’y a pas grand-chose à faire, sauf si on aime les trombones, ahah ! En fait c’est que tout le village tourne autour d’une entreprise de trombones, mes parents y travaillent tous les deux. Et toi tes parents ils font quoi ? »

Les trombones. Encore un aspect fascinant de sa vie, dis donc. C’était le sujet de conversation préféré des habitants après la pluie et le beau temps et l’entreprise communale, étrangement nommée la « Plasticoq » faisait la fierté de ses habitants. Adele se sentait bien insignifiant en face de son camarade Poufsouffle qui par ses seules caractéristiques physiques présentait une vie mille fois plus palpitante que la sienne. Lou continuait cependant de s’intéresser à lui, lui demandant ses éventuelles autres passions.

« Oh, à part le dessin je ne fais pas grand-chose… J’aime bien apprendre pleins de trucs, les étoiles, la magie, tout ça. Et toi ? »

Vint ensuite la question concernant son écharpe disproportionnée qui le faisait paraître ridiculement petit pour son âge.

« Oh, euh, j’ai raté un sort et elle est devenue immense, voilà. Je ne savais pas trop quoi en faire mais j’avais froid alors je la porte quand même. »

Il avait presque entendu sa mère lui dire « Il fait froid alors il faut se couvrir ! » et n’avait pas osé désobéir à cet ordre imaginaire.

© GROGGYSOUL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou B. Williams
Ceart
PROFIL Bélier

Messages : 27
Réputation : 8
Date de naissance : 08/04/1961
Aspiration : Auror / artiste

RP en cours : Atelier dessin en pleine révolte des gobelins avec Adele



RPG

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Dim 7 Sep - 19:26



   

   
Atelier dessin en pleine révolte des gobelins

   


Lou hocha vivement la tête lorsqu'Adele lui proposa de venir visiter la salle commune des Serdaigles. S'il prenait l'apparence de l'un d'eux, un élève connu, peut-être la porte le laisserait-elle passer ? Il serait avec son ami, bien sûr. Adele. Son ami. Il fut un peu impressionné mais heureux de penser à lui ainsi.

Le brun n'avait pas tort en lui disant qu'il ferait un bon espion. Lou était encore trop jeune pour le savoir mais, peu après ce jour-là, sa famille et ses professeurs commenceraient à lui conseiller de devenir auror. Six ans après, lorsqu'il serait à St. Barnaby, le choix le tarauderait toujours.

Mais en avril 1973, le plus préoccupant était sa conversation avec Adele.

« Des trombones ? »

Il sourit. Il avait toujours trouvé les trombones amusants, peut-être parce qu'il n'avait jamais vraiment compris à quoi ils servaient. Les quelques fois où il en avait vu traîner, pour l'usage de ses parents, il en avait fait de petites sculptures en ferraille. Sans magie, juste avec ses doigts.

Plus important, Lou apprenait que les parents d'Adele n'était pas sorcier. Bien sûr il savait que les nés-moldus existaient mais il n'en avait jamais rencontré jusqu'à ce jour, ou en tous cas n'en avait pas parlé avec eux. Cela lui semblait très exotique.

« Mes parents tiennent un bar salle de concert. C'est chouette, il y a de la musique tout le temps. Mais ça les occupait beaucoup. »


Les amis musiciens de ses parents avaient sans doute été sa famille la plus proche. C'était l'une d'entre eux qui lui avait appris à jouer du piano.

« Moi j'aime... » Il leva un instant les yeux pour réfléchir. « La musique, mais je l'ai déjà dit » (il rougit) « Changer mon apparence, je crois que tu l'as déjà remarqué » (il rit) « mais c'est beaucoup d'entraînement, mine de rien. Et écouter la musique d'autres gens et regarder leurs tableaux. J'adore Lou Reed, c'est un chanteur moldu et en plus il s'appelle comme moi. »

L'histoire de l'écharpe le fit sourire. Il aurait sans doute pu faire quelque chose comme ça. En fait, le mois suivant rentrée, il avait fait fondre son oreiller en voulant le rendre plus moelleux. Il confia l'histoire à Adele, complice.

Lorsqu'ils eurent terminé de se raconter leurs pires bourdes − bon sang, Lou avait été si désespéré le jour où il avait tenté de corriger un de ses dessins par magie et qu'il avait tout effacé ! − le Poufsouffle jeta un coup d’œil à la porte. Il devait rester au moins une demi-heure de cours et Binns ne faisait pas mine de les rappeler. Peut-être qu'il les avait vraiment oubliés, ou peut-être qu'ils n'étaient pas censés revenir en cours. Lou jeta un coup d'oeil à Adele.

« Tu crois qu'on doit rester là ? »

Au lieu de rester à attendre pour rien il pourraient lui faire écouter du Lou Reed sur la boite à musique que sa mère lui avait enchanté, ils auraient pu se montrer leurs peintures, travailler ensemble et avec Leeloo... Merlin, il fallait absolument qu'il lui présente Leeloo ! Il lui semblait qu'elle n'avait pas cours, à ce moment de la journée. Ils s'entendraient très bien, c'était une artiste elle-aussi.

Lou n'était pas du genre à désobéir aux professeurs et partir lui faisait un peu peur − à douze ans, la perspective d'une réprimande était encore terrifiante − mais après tout personne ne lui avait dit qu'il devait rester !

   
   
Code RomieFeather
   


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Mar 9 Sep - 9:37


Atelier dessin en pleine révolte des gobelins.
All'Y'Pink prémisse
 

Le moins que l’on pouvait dire était que Lou était un passionné. Et d’art en plus ! C’était trop beau et il était tellement pressé d’en découvrir encore plus sur le métamorphomage qu’il buvait ses paroles, les enregistrant précautionneusement dans sa mémoire. Il ne fallait pas qu’il le laisse s’échapper, il devait absolument s’en faire un ami proche. C’était si rare d’être sur la même longueur d’onde avec quelqu’un qu’il ne pouvait pas gâcher cette rencontre.

Il ne connaissait pas vraiment Lou Reed même si son nom lui était vaguement familier mais l’enthousiasme de son homonyme piqua sa curiosité. Il aimait beaucoup la musique, il en écoutait d’ailleurs énormément quand il dessinait, il trouvait que les deux formes d’arts se mariaient parfaitement et cela nourrissait son imagination.

La suite de la conversation amusa beaucoup Adele et il fut bien rassuré de découvrir qu’il n’était pas le seul maladroit avec la magie. Pour sa part ses principaux désastres se résumaient au déclenchement de petits incendies – C’est d’ailleurs en brûlant malencontreusement le sourcil d’un de ses collègues Serdaigle qu’il s’en était fait son premier ami de Poudlard – Il se disait sans cesse qu’il était pressé de vieillir pour apprendre à enfin maîtriser correctement la magie, sans savoir que même à dix-neuf ans il continuerait régulièrement de brûler ses affaires avec sa baguette.

Lou semblait tout de même inquiet quant au cours qu’ils loupaient, contrairement à Adele qui n’avait aucune envie d’y retourner après la sortie qu’il avait fait.

« Je ne crois pas que Binns va se souvenir de nous, il ne sait toujours pas comment je m’appelle et il est tellement dans la Lune, ce prof… »

Franchement plus il y pensait plus il avait envie de partir de ce couloir pour aller ailleurs avec Lou. Tiens, il s’ils allaient dans la bibliothèque pour travailler un peu ?

« Puisqu’on loupe son cours on pourrait peut-être en profiter pour travailler dans la bibliothèque, je pourrais t’aider en astronomie et toi en en potion, qu’est-ce que tu en penses ? »

Après tout, l’amitié se construisait aussi sur l’entraide, n’est-ce pas ?

© GROGGYSOUL


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]   Aujourd'hui à 16:15

Revenir en haut Aller en bas
 

Atelier dessin en pleine révolte des gobelins [Poudlard, avril 1973] [PV Adele]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dessins
» BORIS VALLEJO
» Au Pays des Pokémon • Atelier dessin de Mme Briana Wiss ♥ //FERMÉ
» L'atelier d'une petite fleur (presque) fanée qui défend les canards et les moustiques ♫
» Atelier du Mek Rukza

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Impedimenta :: dyschronisme :: Pensine-