Partagez | 
 

 Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Mer 3 Sep - 17:29

Aiyanna Chenahana
Que le vent gonfle tes ailes et que ton esprit soit libéré!




INFORMATIONS PERSONELLES


Nom:Chenahana
   
Prénom: Aiyana
   
Date de naissance:10 décembre 1960
   
Lieu de naissance: GrandHaven, Wyoming, USA
   
Citoyenneté(s): Américaine
   
Statut Sanguin: Sang simple
   

BAGUETTE


Bois de hêtre, plume d'oiseau-tonerre, 29.4 centimètres, c'est une baguette très maniable à laquelle Aiyana tient beaucoup. Elle y fait très attention au point qu'elle la range sérieusement dans un coin, et parfois, l'y oublie.


FORMATION ACADÉMIQUE



École élémentaire:Salem
   
Résultats des ASPIC:
Métamorphose: E
DCFM: P
Potions: A
Soins aux créatures magiques: E
Sortilèges: O
Botanique: O
Histoire de la magie: A


   
Domaine d'études & cours à option choisi:Monaraith, Étude des runes

Année d'Étude en cours:2ème année Cognita
   
Cours Optionnel hors programme: Pouvoirs et Auras
   
Aspiration(s) académique(s): Devenir une spécialiste des magies anciennes et rituelles, et femme-médecine
   
Extra-scolaire et implications: Elle cherche un travail. Sinon elle aime bien voler et lire.
   



SITUATION FAMILIALE


Aiyana a cinq frères et sœurs. Elle n'en connait que deux: Hetsana et Gaagii, ses deux petits sœurs et frères. Les trois autres sont partis avant sa naissance ou peu après et ils ne vivaient déjà pas avec le reste de la tribu car ils allaient à l'internat.

Aiyanna a très peu de souvenirs de complicité avec ses parents, ils étaient là lorsqu'elle était toute petite mais quand ils ont compris qu'elle avait des pré-disposition pour devenir femme-médecine, une sorte de distance respectueuse s'est créée entre elle et les autres, y compris ses propres parents. Elle avait à peine cinq ans.

A partir de ce moment, ce sont ses arrière grand-parents qui ont pris soin d'elle. Elle a vécu une enfance plutôt solitaire malgré l'amour que lui apportaient ses aïeuls. Elle voyait parfois ses petits frères et sœurs mais jamais trop longtemps. Elle n'a jamais compris pourquoi.

Au final, sa vraie mère c'est sa grand-mère et ses parents n'ont fait office que de figure présente mais lointaine.



EN QUELQUES MOTS



Elle aime:
 

         
  • La nature à l'aurore quand tout se réveille et que les chouettes s'endorment

  •      
  • La musique, particulièrement les percussions

  •      
  • Les feux de camps et les cérémonies qui les accompagnent

  •      
  • Les esprits

  •      
  • Les couvertures bien douillettes

  •      
  • Les gens ouverts et curieux

  •      
  • L'art sous toutes ses formes

  •      
  • L'eau, nager, voguer, tout ce qui touche à l'eau, c'est le genre de personne à se jeter dehors quand il pleut.

  •      
  • Ses arrière grand-parents

  •      
  • La vie

  •  

   
Elle n'aime pas:
 

         
  • Les gens butés et plein de préjugés

  •      
  • La peur

  •      
  • Les fleurs roses

  •      
  • Les chiens

  •      
  • Les "destructeurs"

  •      
  • La société de consommation naissante (bien qu'elle finisse par rentrer dedans par la force des choses)

  •      
  • Le rock psychédélique

  •      
  • La défense contre les forces du mal.

  •      
  • L'odeur de la cigarette

  •      
  • Être prise de haut

  •  

   

   
Les cinq objets dont votre personnage ne peut pas se passer:
 

         
  • Sa broche en cuir tressé par sa grand-mère

  •      
  • Sa baguette (Merci Captain Obvious!)

  •      
  • Du tabac (du vrai!), des allumettes et un couteau de cérémonie (au cas où)

  •      
  • Sa flûte

  •      
  • Sa boucle d'oreille à plume

  •  

   



DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE


Aiyanna est quelqu'un de très gentil, elle n'aime pas voir les gens souffrir et viendra toujours leur offrir son aide. Elle est très sensible au monde qui l'entoure, aux mauvaises ondes comme aux bonnes. Elle n'est pas empathe mais observatrice et pleine de sympathie.
De plus, elle est très ouverte d'esprit, et curieuse. Elle est toujours prête à de nouvelles découvertes à rencontrer de nouvelles personnes. C'est aussi quelqu'un de très souriant et joyeux. Elle n'aime pas se morfondre et préfère profiter de chaque instant.
Elle pourrait passer pour naïve à certains moments, en particulier avec les garçons mais elle ne fait franchement pas exprès. Elle ne vois jamais les sous entendus dans leur attitude, comme si elle s'y refusait inconsciemment. A côté de ça, elle remarque quasiment tout chez les gens, mais quand ça ne la concerne pas.
Elle est plutôt maligne et ne ment quasiment jamais, mais vraiment, jamais. Elle a appris très tôt l'art de dire un mensonge avec la vérité et en ce sens, elle peut paraître mystérieuse car elle maniera souvent les faits à sa convenance, sans mentir.
Elle aime discuter, plaisanter mais connait aussi la valeur du silence. Il lui arrivera parfois de se montrer extrêmement calme, sereine, impassible et rien ne pourra la dérider, sauf le silence.


DESCRIPTION PHYSIQUE


C'est une jolie jeune fille mais ayant des traits assez particuliers. Elle a un visage fin et aux arrêtes bien visibles: des pommettes hautes, des joues un peu creuses, un nez droit. Elle a de petits yeux tout en finesse et aux prunelles noires qui vous donnent l'impression de tomber dans un puits sans fond quand elle vous observe avec attention. Ses lèvres charnues s'étirent très souvent en un sourire éclatant. Elle a des cheveux noir de jais et lisses qui lui descendent jusqu'au bassin, elle les attache rarement.
Elle est assez grande pour une fille, elle n'est pas loin du mètre quatre-vingt et possède quelques rondeurs, rien de bien conséquent mais suffisamment pour que sa silhouette soit bien féminine.
Elle s'est fait faire deux trou à l'oreille droite pour pouvoir porter sa plume fétiche en même temps que d'autres boucles d'oreilles. Janet l'a aussi convaincue de se faire faire un tatouage et elle s'est laissé emporter. Elle a donc un colibri tatoué sur le côté de la cuisse et son bras gauche est recouvert de symboles de toutes les couleurs qu'elle est pratiquement la seule à comprendre et qui la protègent tout en embellissant son corps. Certains de ces tatouages lui ont été faits par Api, selon la méthode qu'il avait apprise de son père.
Elle porte rarement des couleurs telles que le noir ou le gris, ou alors par petites touches. En général, elle portera des couleurs très claires et variées et du marron de tout les dégradés.



INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES




   
L'étudiant séjourne-t-il au collège ou au village la semaine et le
   week-end? :
Elle vit dans un petit appartement loin du centre de Stornoway
   
L'étudiant possède-t-il un animal de compagnie? : Un petit coyote du nom de Tsagaglalal mais elle l'appelle affectueusement Tsag
   
Quel serait le patronus de votre personnage? Un aigle royal
   
Autre informations supplémentaires à fournir? :
   


HORS RP



         
  • Comment avez-vous connu le forum : Remus Lupin is watching you!

  •      
  • Votre âge : Always 18

  •      
  • Suggestions et commentaires :Greuh. (Mais j'adore toujours STB, hein!)

  •      
  • Votre plat préféré :Sushi!!

  •      
  • Une dernière chose ?Greuh

  •  



FICHE CRÉÉE PAR MATRONA





HISTOIRE
Tor-Cheney-Nahana!



tranche de vie



Ecosse, 2 septembre 1978

Ami,

Il me parait bon, alors qu'une nouvelle vie s'offre à moi loin de la terre de mes ancêtres, de me rappeler ce qu'a été ma vie et imaginer avec joie ce qu'elle pourrait devenir.

La tribu Shoshone où je suis née vit dans une réserve près de GrandHeaven, je sais que ce sont mes deux grand-mères qui on assisté ma mère à l'accouchement. Il n'y avait bien que ma famille pour prendre le risque de ne pas aller à l'hôpital... Nous sommes issus d'une grande lignée d'hommes et de femmes médecines et le dernier en date est mon arrière grand père qui est toujours en vie. Il est de notoriété générale que les hommes médecines vivent plus longtemps que les autres. C'est aussi la raison pour laquelle notre famille est respectée et crainte à la fois. J'ai toujours connu une sorte de distance entre les autres et moi, et je ne demandais qu'à la combler.

Et puis, on a découvert que j'avais les prédispositions nécessaire pour prendre la relève de mon arrière grand père, que j'appelle Api (je n'arrivais pas à dire Papi quand j'étais enfant, c'est resté, ça les faisait rire). A partir de ce moment, mes parents sont devenus des étrangers pour moi, et par la même occasion mon frère et ma sœur. J'en ai beaucoup souffert. Api et Mamie m'ont élevés, même leurs enfants, mes grands parents, n'osaient trop se laisser aller avec moi. Api m'a un jour dit : « A mon époque, lorsque l'on découvrait un tel don, on choyait d'autant plus l'enfant. Mais les temps ont changé, la peur a remplacé la joie, et personne n'ose vraiment l'avouer mais je sais qu'ils perdent foi en notre magie ancestrale. » La tristesse que je sentais dans ses paroles me plongeais à chaque fois dans un profonde affliction. J'étais vouée à apprendre une chose qui ne serait pas acceptée, pas appréciée à sa juste valeur. J'ai souvent voulu envoyer paître mon grand-père, après tout quelle utilité ?

« Espèce de petite idiote ! Si tu dois l'apprendre, ce n'est pas tant pour eux, mais pour toi ! Les esprits t'ont choisis, et il faut que tu comprennes le don qu'ils t'ont fait avant que le dit don te rende folle par sa puissance ! » Et il me racontait les histoires des hommes et femmes médecine qui, reniant leur pouvoirs, ont perdu la raison lorsque celui-ci s'est développé à l'adolescence. Je n'ai jamais vraiment eu peur de ces récits, la magie dont ils parlaient était pour moi une amie. Je me promenai seule dans des coins de forêt évités de tous car je sentais clairement les présences qui en faisait un lieu de terreur pour les autres et un lieu de paix pour moi.

J'adorais danser autour du feu, Api me reprenait dès que je faisais un pas de travers. Sentir la terre sous ses pieds battre au rythme fiévreux des tambours et des chants, sentir sa gorge vibrer à l'unisson avec le feu... J'en frissonne rien à l'écrire, Ami, te rends-tu compte ? Et pourtant ce sont des joies si simples !

Plus tard, j'ai reçu une lettre... Stupéfiante, il était de notoriété que les magiciens existaient ailleurs que dans les familles d'hommes médecine mais de là à ce qu'il existe une école de magicien... Il y avait un monde. Le directeur m'avait expliqué qu'il était courant que des enfants ''natifs'' comme ils nous appelait, soient sorciers mais qu'il était rare que leurs tuteurs acceptent qu'ils sortent de la réserve pour venir étudier à Salem. Ou bien, et il appuya longuement dessus -sur le moment je ne compris pas vraiment, maintenant je sais où il voulait en venir et surtout comment c'était possible- les enfants sorciers étaient tellement enfermés dans leur magie ancestrales qu'ils devenaient indétectable pour les autres sorciers.

J'avais beau avoir été enfermée dans ma réserve, mon arrière grand père avait décidé que je n'irait pas à l'école auprès des autres membres de la tribu. Et je lui en serait éternellement reconnaissante. Cela m'avait permis de mieux m'ouvrir à tout ce qui faisait le monde en dehors de ma famille et de ma magie secrète. Et puis, toujours grâce à lui, j'ai pu entrer à Salem comme n'importe quelle étudiante sorcière. Il avait convaincu mes parents de l'utilité de la chose, n'oubliant pas que son propre père lui avait raconté des histoire touchant cette communauté à laquelle j'appartenais, et lui aussi.

J'ai à la fois adoré et détesté Salem. Je l'ai adoré car je m'y suis fait des amis qui développaient les même dons que moi et qui n'avaient pas peur de moi. Je l'ai adoré aussi parce que je découvrais un monde complexe auquel j'appartenais et qui accumulait depuis des siècle une somme de connaissance incommensurable. Et je l'ai détesté parce que certains élèves me rejetaient sans même me connaître, pas à la manière de mes parents et assimilés, mais comme une bête de foire indienne dans un monde de blanc où je n'avais rien à faire. Impossible pour moi de ne pas grincer des dents.

Cependant, comme je continuais de suivre en parallèle l'enseignement d'Api, j'avais appris quelques tours. En troisième année, j'ai fini par atteindre un point de ras le bol total et – je souris rien que d'y penser- je leur fis une peur telle qu'ils n'osèrent plus s'en prendre à moi et me laissèrent en paix tout le reste de ma scolarité. Les pauvres... Je me souviens pourtant combien les esprits en furent apaisés, et moi aussi. Ce n'était pas rose tout les jours -oh non- mais j'en garde un bon souvenir.

Je viens de penser... Ça fait à peine trois jours que j'ai traversé l'Atlantique mais Janet me manque, si un jour il lui prend l'envie de venir me rejoindre, je crois que je deviendrais folle de joie. Janet, c'est ma meilleure amie, je l'ai rencontré à Salem -on s'en doute bien- et disons que nous n'avons jamais pu nous détacher l'une de l'autre. A tel point qu'à chaque vacances scolaire, je passais au moins deux semaines dans sa famille et elle deux semaines dans la mienne. C'était toujours un peu tendu bien sûr, pas avec Api et mamie mais avec la plupart des autres. Ils n'aiment pas voir leurs secrets révélés, et le fait que je sois destinée à être femme médecine les rendait plutôt méfiants. Oh, bien sûr, Janet savait tout cela, et elle s'amusait à les titiller avec une malice incroyable. Je me rappelle d'une fois où elle avait voulu faire un feu en plein milieu du village, elle était arrivée lors de la cérémonie de la première chasse des garçons et croyait qu'il fallait absolument faire un feu pour célébrer ça. Que j'ai ri ce jour-là quand j'ai vu la tête pincée de la plupart des anciens devant ses grands yeux innocents. Même Api tirait une tête de six pieds de long, mais lui au moins avait compris qu'il fallait en rire.

Désolé, j'ai fait une pause, le soleil déclinait vite et je ne voyais plus où je mettais ma plume. J'ai dû allumer une chandelle. J'adore la lumière qu'elle produit, c'est un peu comme un souffle vacillant, comme si les esprits jouaient avec la flamme comme un chat avec une pelote de laine. Je sens leur présence tu sais, Ami, ils sont toujours là, partout où je vais il y en a. Je croyais qu'ici, ils seraient absents. Mais je me trompais. Ça remet en cause énormément de mes croyances et de mes certitudes à leur propos. S'il y a des esprits partout dans le monde pourquoi n'y a-t-il des hommes médecine qu'en Amérique ? Je me demande parfois si le Grand Esprit ne se montre pas malicieux lui aussi et qu'il s'amuserait à créer toujours plus de nouvelles religion pour le vénérer juste lui. Peut-être les Chrétiens vouent-ils un culte à la même présence que moi ? Sauf que je perçois cette présence, ces présences mieux qu'eux, saura-t-on jamais ?

Oh je me perd dans mes idées. J'ai hâte de commencer cette année scolaire tu sais, Ami, c'est la seule faculté qui proposait un cursus qui m'inspire vraiment. Il y a ici des matières plus éthérées moins sérieuses, tout en étant approfondies et justes. Enfin, je l'espère. C'est pour ça que j'ai traversé cette mer, pour comprendre plus encore.

Bon en fait, je suis surtout venue pour le cours sur les auras et celui sur les magies ancienne et rituelles. J'ai une lueur d'espoir, j'aimerais qu'on m'explique de façon moins incomplète de quoi est faite la magie que je tiens de mes ancêtres, cette magie différente de celle de la plupart des sorciers. Et j'aimerais découvrir de nouveaux rites, différents, mais qui pourraient être complémentaires. C'est peut-être ridicule, mais ça me passionne.

J'écris, j'écris et je n'ai plus grand chose à dire. Tasgaglalal pose sa truffe sur mon genoux. Elle a faim Celle-Qui-M'Observe. Je pose ma main sur son cou et plonge mon pouce dans sa fourrure dorée. Elle couine et se dégage. Je la regarde faire des allez-retours entre la porte de ma chambre et moi, elle ne me lâche pas des yeux, avec ce regard attentif qu'elle avait eu la première fois que je l'ai vue.

C'est aussi une expérience dont il faut que je me détache avant de commencer ma vie ici, je la garderais précieusement et ne la partagerais pas... Non, en fait je ne vais pas la décrire, c'est trop personnel. Mais je vais raconter les circonstances qui m'ont fait rencontré Tsag.

Un jour, pendant les vacances d'été, je devais avoir treize ans, Janet venait de repartir chez elle et son absence créait un vide dans la maison. Je n'aimais jamais quand elle partait. Api s'est approché de moi, a posé sa main sur ma tête et m'a fait lever les yeux. Sans un mot, il m'a dévisagée, ses yeux se sont plissés et il m'a enjoint à me lever et à mettre mes chaussures de randonnée. Alors, nous sommes sortis, il a pris un petit sac qui se trouvait sous le porche et est parti devant comme s'il allait de soi que je le suive. Je me souviens avoir jeté un regard interrogateur à Mamie qui nous observait. Elle a juste fermé les yeux et frissonné.

Je l'ai suivi.

Nous avons marché longuement, je ne comptais plus les arbres sur notre chemin, ni le nombre de fois où j'avais failli tomber en me prenant les pieds dans une racine. "Api, j'ai faim." avais-je gémis. Il m'avait regardé et avait souri. "Je sais." Quelques heures plus tard, la nuit tombait et il avait posé le sac sur une souche pliée par un tempête quelconque. Avec des gestes sûrs, il avait rassemblé du bois et fait flamber un feu. "Sais-tu pourquoi je t'ai amené ici?" J'avais secoué la tête et il m'avait expliqué qu'il m'avait sentie prête. J'avais déjà entendu parler des Quêtes de Vision mais ça me paraissait tellement, abstrait, irréel. Il ne m'a pas laissée toute seule dans la forêt ce soir-là. Je savais ce que j'avais à faire -ou ne pas faire- aussi, il me quitta le lendemain matin. Sans un bruit, sans un mot, je me suis réveillée seule. Durant la nuit, j'avais imaginé que j'allais paniquer. Mais je ne ressentais qu'une sorte de sérénité. J'étais tranquille. J'avais ramassé ma couverture, l'avait fourrée dans le sac de toile et avait marché sans but pendant deux jours.
Parfois la peur me prenait et je courais, parfois j'étais aussi calme qu'un étang gelé et je restais seule, immobile au milieu des bois. C'est dans l'un de ces moments que j'ai senti que tout basculait. Je ne raconterais pas ma vision ici, j'aurais trop peur que cela tombe entre de mauvaises mains. Je préfère la raconter à la personne que je voudrais, quand je le voudrais, si je le veux un jour. Tout ce que j'écrirais, c'est que Oiseau-Tonnerre m'a visité, et avec lui, Loup et Coyote. Je rajouterais que, si je n'ai vu que ces trois là, j'en ai aussi senti d'autres, comme des regards glaçants sur ma nuque.
Inutile d'en faire une description physique, j'en suis incapable. Ils étaient grands, immenses même, et étaient à leur place. Et à la fin, lorsque je me suis sentie vaciller, Coyote prit sa forme de coyote et s'éloigna de moi. Il tourna autour de moi.

Je me suis "réveillée" lorsqu'une truffe humide m'a effleuré la main. J'étais assise en tailleur sans savoir comment j'avais fait. Et Tsag se tenait devant moi, avec de grands yeux attentifs et rieurs. C'est grâce à elle que je suis revenue chez moi, et ça a fait un esclandre dans la réserve quand ils ont vu un coyote me suivre partout où j'allais. Elle ne m'a plus quittée et je la considère comme une amie, un guide et un soutien...

Bref... Il est peut-être temps de se lancer dans cette vie qui m'impressionne et m'angoisse un peu. Je vais m'asseoir et réfléchir à tout ça après avoir nourrit ma p'tite fille du désert.
Aiyanna, la veille de sa première rentrée universitaire



Dernière édition par Aiyanna Chenahana le Mar 4 Nov - 11:25, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adenora Dostoïevski
Litriu
PROFIL Lion

Messages : 74
Réputation : 27
Date de naissance : 25/07/1996
Nationalité : Anglo-russe

Aspiration : Serveuse à Sor-thé-lège! Pour le reste, faudra d'abord faire connaissance si tu souhaites le savoir!

Fiche : De l'Ombre à la Lumière! Fiche de Présentation
Liens d'une Anglo-russe Fiche de Liens
La vérité, rien que le vérité, dites je le jure Veritaserum
Comme les maths ne sont pas pas ma tasse de thé, j'fais le décompte, un point c'est tout! Fiche de points


RP en cours : Les Stratégies de l'Ombre PV REMUS
Les Limites [Cours 1] PV COMMUN
The Salvation of a Cupboard PV LIAM
The Submersion's Dance PV RUSSELL
P'tit Dej' aux allures de 3ème Guerre Mondiale PV SOLVEIG

RP Terminés : Yet another precious memory - St Barnaby's Leave PV SOLO
Dance with the Depression PV SOLO

•••••••••BADGES•••••••••




•••••••••LINKS•••••••••


Positifs:


Neutres:


Négatifs:


Un grand merci à Adelou pour ce superbe dessin qu'est mon Avatar ♥

RPG
Feuille de personnage
Age: 23 ans
Niveau: 5e année Maestria
Baguette Magique: Aubépine, ventricule de Dragon

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 3:10

Bienvenue l'amie ♥
J'suiiiis trop contente, on a une nouvelle comparse de la guilde secrète ou pas xD des PowerA! Notre guilde s'agrandis pour dominer le monde uhuh
Hâte de lire la suite de ta fiche et super idée (je me fis à ton nom et ton vava) de faire un personnage aux origines "cherokee"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 3:16

Merci, mais c'est une Shoshone (j'ai eu un mal fou à trouver un avatar amérindien j'ai décidé de pas chercher trop la petite bête... ) (L'avatar est Sioux, pas Cherokee)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 4:25

UGH !

Voilà, c'est tout ce que je peux faire en indien, avec la danse de la pluie si tu veux.

Bref, je voulais juste te dire bienvenue en fait. Mais comme je crains je raconte n'importe quoi. En tout cas ta bestiole m'a l'air fort sympathique, en plus on a le même patronus ! Enfin presque, moi c'est un aigle impérial et toi un aigle royal. Et ne te cache pas, je sais que tu à pris ça pour te mettre en mode Pocahontas !

Bref, si Aiyana veut un lien avec moi se serais avec plaisir ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor Greengrass
Monaraith
PROFIL Balance

Messages : 84
Réputation : 34
Date de naissance : 09/10/1959
Nationalité : Anglaise

Aspiration : Devenir reine d'Angleterre

Fiche : + Greengrass, the perection

RP en cours : + Tour de garde et Réunion de famille



RPG

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 7:52

Ahaha <3 Ton perso amérindien me donne l'envie folle de ramener mon perso inuit omg!

BREF! Bienvenue a ton nouveau personnage!

Avant d'allez plus loin: Ton avatar n'est pas de la bonne taille 8D

_________________
Ma rue bouge et court, je subis la ville et la nuit je n'arrive pas à dormir,mais je souris : tout pour bien paraître. Dans la roue, dans le trou sous le gris du ciel et le cri des crécelles, de tant de frein, tant de fous : Je n'voudrais plus y être... Fou, je n'voudrais plus l'être.
► J'interchangerai les couleurs et déplacerai les étés pour dilater mes humeurs et mieux respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 13:11

Oh! Je l'ai pourtant redimensionnée et tout en vérifiant trois fois Je m'y recolle (je l'ai fait tard, c'est peu être pour ça... Décidément... ^^)

Merci Adèle. J'avais complètement oublié que ton patronus était un aigle mais en fait j'ai pas trop réfléchit, pour les patronus ça me vient comme ça selon le personnage, pour Shoshana, c'est venu tout seul, pour Aiyanna aussi! Bien sûr que je veux un lien avec toi!!!

Elé :Ramène ton inuit, on fera de grand pow wow ensemble!!!! *w*
Juste une question, à mon inscription, j'ai oublié un n dans son prénom, c'est pas Aiyana mais Aiyanna et je me demandais si je pouvais changer ou si les admins pouvaient le faire? Sinon bah, je sais pas, tant pis. (Je sais c'est ridicule )

EDIT: J'ai compris d'où venais le problème, je les mets directement de mon ordinateur, de toute évidence, ça veut pas. Je dois les héberger sur le net avant de les mettre et tout de suite c'est mieux. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Wilbrecht
Monaraith
PROFIL Lion

Messages : 242
Réputation : 78
Date de naissance : 30/07/1990
Nationalité : Allemande

Aspiration : Ouvrir une bibliothèque

Fiche :
Au gré des saisons

RP en cours :
“Silly things do cease to be silly if they are done by sensible people in an impudent way.”

Morne course



RPG

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 14:36

Bon je vais de ce pas ajouter un «n» a ton nom ahahha! (et non je ne ramènerai pas Nirvili ~ ça serait pas train saint vu que je suis même pas capable de garder la cadence de mes RP présentement! boubouboubou )

_________________

 
 
 WILBRECHT HEART

“Her heart did whisper that he had done it for her.”
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostas Forester
Professeurs
PROFIL Gémeaux

Messages : 197
Réputation : 40
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Gréco-anglais

Aspiration : Devenir la référence mondiale en création de sortilèges. Et épouser Esther.

Fiche : Prof bôgosse

RP en cours : Aucun pour l'instant



RPG
Feuille de personnage
Age: 29 ans
Niveau:
Baguette Magique: 30 centimètres, bois de charme, crin de Sombral

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 15:15

Coucou miss! I love you

Comme d'habitude, c'est un vrai plaisir de te lire, ta plume est très agréable et je suis heureuse de voir un personnage amérindien dans nos rangs. Avant de te valider, j'ai toutefois quelques points à soulever :

  • Je ne sais pas si c'est parce que j'ai de la descendance amérindienne moi-même, mais je veux simplement t'inviter à ne pas trop tomber dans le cliché. Je vois bien que tu cherches à être équilibrée et c'est tout de même bien fait, même que ce point ci n'a en fait aucun rapport avec ta validation. Ça sert seulement d'avertissement tout gentil Essaie aussi de bien faire la distinction entre les différentes tribus qui sont toutes uniques à leur façon, ne pas simplement mettre tous les amérindiens dans le même bateau.
  • J'ai un petit problème avec l'animal de compagnie. Tout d'abord, les coyotes sont des animaux sauvages, très rarement domestiqués et extrêmement instinctifs. Ce n'est pas pour rien qu'ils vivent encore presque tous à l'état sauvage. Si tu y tiens, je te proposerai un hybride chien-coyote, qui serait déjà un peu plus crédible. Mais j'ai aussi remarqué que ton personnage n'aime pas les chiens. Or, un coyote est un canidé, ça me rend un peu perplexe.


Je vais attendre qu'on discute de ton animal de compagnie avant de te valider, mais c'est pratiquement fait I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 15:42

T'inquiète, si j'ai crée ce perso c'est parce que j'aime cette culture, (c'est aussi un défi) donc mon but est de rester soft sans abuser des clichés, parce que j'en ai horreur. Même si je sais que ces clichés ont parfois un fond de vérité. (Et je savais aussi que ça pouvait vous toucher aussi... ^^)

Euh, bah justement, elle n'aime pas les chiens, les coyotes sont des animaux pas mal intéressants parce qu'ils sont des canidés mais pas... Comment dire... Euh domestiqués. En fait les chiens m'agacent avec leur affection débordante et dépendante, je ne voulais pas qu'elle ait un chat et le coyote m'est venu tout seul. Elle aura tendance à la laisser vadrouiller. Dans tout les livres et films HP, ils ont parfois des animaux improbables et au fond, un peu magiques. C'est ce qu'est Tsag. J'en ai pas parlé dans mon histoire mais j'avais pensé, que c'était cette part de magie en elle qui l'avait poussé vers Aiyanna. Au final, ce n'est pas tant qu'Aiyana l'ai choisie mais plutôt l'inverse. JE peux l'inclure dans mon histoire que j'ai écrite non-exhaustive volontairement.

Dans mon idée, Tsag est venue à Aiyanna après sa quête de vision. (Je vais faire des recherches plus profondes mais si j'en crois ce que j'ai déjà pu trouver, les enfants partaient dans la nature et jeûnaient pendant trois-quatre jours aux environs de leurs 14 ans pour accomplir leur quête de vision.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kostas Forester
Professeurs
PROFIL Gémeaux

Messages : 197
Réputation : 40
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Gréco-anglais

Aspiration : Devenir la référence mondiale en création de sortilèges. Et épouser Esther.

Fiche : Prof bôgosse

RP en cours : Aucun pour l'instant



RPG
Feuille de personnage
Age: 29 ans
Niveau:
Baguette Magique: 30 centimètres, bois de charme, crin de Sombral

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 15:49

Je te laisse ajouter cette partie dans l'histoire; selon moi c'est important de justifier un choix comme cela, maintenant que tu me l'as expliqué, je comprends mieux. Un petit paragraphe suffira. Je te valide donc dès maintenant et je vais te mettre tes couleurs dans les secondes qui suivent I love you

Rebienvenue à la maison!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Jeu 4 Sep - 16:06

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!   Aujourd'hui à 5:12

Revenir en haut Aller en bas
 

Aiyanna Chenahana - Que le vent gonfle tes ailes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Département principal :: Registrariat :: Fiches validées-