Partagez | 
 

 FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jane McCambridge
Directrice Adjointe
PROFIL Scorpion

Messages : 395
Réputation : 30
Date de naissance : 14/11/1928
Nationalité : Écossaise

Aspiration : Être une excellente jardinière ~

Fiche : McCambridge et ses plantes



RPG

MessageSujet: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Jeu 4 Sep - 8:17

Sous les derniers souffles du mois de Février, Mars se réveillait lentement, empreint d'une nouvelle rafale de vie, pleine d'espoir, de rire et de trinques abusives dictées par les pintes de bières au contenu éternel.

Ce nouveau mois prenait lentement place sous les soupirs de soulagement de la direction, mais également sous les craintes voilées de la plupart des habitants de Stornoway. Un mois sans attaque, un mois bien trop calme considérant la situation. S'inquiéter ? Festoyer ? Rester sur le qui-vive ? Évidemment les habitants de Stornoway – et les étudiants de St. Barnaby – ne savaient plus sur quel pied danser.

Certes, cet accalmie cachait quelques choses de louche… bien trop louche, mais tous ne pouvaient s'empêcher d'être envahis d'un sentiment de soulagement extatique : ils avaient survécu jusque-là. Qui plus est, qui disait Mars disait fête, fête historique, grandiose que la direction peinait à annuler… pourquoi annuler après tout, dernièrement les attaques se faisait moindres – comme si Vous-savez-qui s'en était lassé – et il était difficile de priver les étudiants d'un peu de distraction éducative – ce que Jane appréciait plus que tout.

Ainsi, sous les grognements sceptiques de son cher Douglas, Jane, plus excitée que jamais, annonça, à titre de représentante de la direction, la tenue d'une foire historique en date du 12 mars 1980 commémorant la destruction, la reconstruction du château de Lews, mais également la fête du décès de notre chère Lunenberg – car évidemment, quoi de plus amusant que de fêter la mort d'un fantôme, lui direz-vous ?

À cette foire, les étudiants sont invités à tenir kiosque, à présenter des projets et surtout à s'amuser à refaire vivre l'un des moments les plus importants de l'histoire du château de Lews.

Notez que Lunenberg sera présente pour répondre à vos questions et interrogations sur l'évolution du château à travers les âges – étant l'experte patrimoine du château. Elle vous racontera le tout sur un ton, bien évidemment, enfantin, ponctué d'exclamation, peut-être de pleurs et voir même de rire hystérique, mais ne vous inquiétez pas, cela est tout à fait normal.

Notez que pour l'occasion, nous aurons besoin de serveurs et serveuses afin de distribuer des boissons fraîches et alcoolisées. L’événement prendra place dans la cour arrière du château.

N'oubliez pas votre cape et votre baguette, car en ce temps de l'année, l'air est bien frais.

Bien à vous,

La Direction.
mention spéciale:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Jeu 4 Sep - 12:17


Foire historique


Jamais au grand jamais il n’aurait imaginé lancer un projet avec Shoshana Figuerols. C’était bien simple, même s’il appréciait – à petite dose, cela va sans dire – la vélane, ils n’arrivaient jamais à se mettre d’accord. Adele était aussi calme et détendu que Shoshana était bavarde et insupportable. Elle avait un avis à donner sur tout et une petite pique à lancer à tout instant. Aussi fût-il surpris de s’entendre avec la jeune fille une soirée au Sor-Thé-Lège et de découvrir qu’ils étaient tous deux passionnés par l’art. C’est donc un peu éméché – pour sa part en tout cas – qu’ils avaient conclus de lancer le projet de foire.

S’il y voyait surtout un intérêt festif et financier, l’école avait aussi tenu à mettre en place un projet pédagogique en célébrant la date de décès de Lunenberg et le château de manière plus général. C’était un prétexte comme un autre pour boire, après tout, se disait Adele. Oups, attendez, il étudiait en Sinsear, il n’était pas censé cracher sur l’Histoire.

Mais au Diable l’Histoire, aujourd’hui il était là pour gagner de l’argent. Ses parents subvenaient à ses besoins et il travaillait au Bloody Ghoul en plus et n’avait pas à se plaindre de la paye (gonflée par les pourboires). Cependant Adele devait bien se l’avouer, il aimait l’argent. Aussi avait-il sauté sur l’occasion de l’évènement pour arrondir ses fins de mois. Oh, il aurait pu travailler en tant que serveur comme il en avait l’habitude mais aujourd’hui il aspirait à un peu plus. Il voulait gagner de l’argent en dessinant des portraits et avait donc loué un petit stand où il avait installé son matériel à dessin en pagaille, parce qu’il aimait le désordre.

Ainsi installé, il commença un premier dessin. Il n’avait pas encore eu de commande mais il avait une dette envers Adenora qui lui avait payé ses consommations alors qu’il n’avait plus assez d’argent sur lui et comptait la dédommager en lui faisant un portrait gratuit. Il sorti son encre et se lança dans son entreprise. Il avait fait attention à pouvoir dessiner de manière à ce que les passants puissent le regarder et potentiellement s’arrêter pour lui passer commande. En général il préférait dessiner dans l’intimité de sa chambre mais il pouvait passer outre et accepter les regards intrigués des habitants et élèves.

Au bout d’un petit moment quelques personnes s’arrêtèrent à son stand pour se faire tirer le portrait ou simplement pour le regarder. Concentré sur sa tâche, il était comme enfermé dans une bulle dont il ne sortait que lorsqu’on l’interpellait. Il avait fini le portrait de la rousse depuis un petit moment et l’avait exposé en attendant qu’elle ne vienne le chercher. La connaissant, elle devait surement profiter de la foire pour se faire un peu d’argent elle aussi. En tant que serveuse peut-être ?

Il se demandait vaguement ce que ses camarades faisaient et se promit de prendre une pause plus tard pour faire un tour et apprécier tous les autres stands, potentiellement tenus par ses amis. Il était attelé à sa tâche depuis un petit moment mais ne ressentais aucune fatigue. Son apparence avait pourtant bien changé. Il avait le nez et les pommettes constellés de minuscules taches d’encre, donnant l’impression qu’il avait des taches de rousseur. Son t-shirt, qu’il avait naïvement choisi blanc présentait également de belles éclaboussures de peinture et son jean s’en était miraculeusement sorti puisque la seule tache d’encre se trouvait sur son genoux qui était – comme d’habitude – à l’air libre grâce aux fidèles déchirures de son pantalon. Il avait bien vite retiré son gilet malgré la fraîcheur, préférant être à l’aise et ne sentant qu’à peine le froid mordre sa peau, concentré sur son art, hermétique au monde extérieur.


fiche par BOHEMIAN PSYCHEDELIC, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite



Dessin Adenora:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Adele Berry le Lun 8 Sep - 7:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Connor
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 92
Réputation : 37
Date de naissance : 11/12/1959
Nationalité : Anglaise

Aspiration : Devenir historienne. Coucher avec toi.

RP en cours : Comme un charme avec Shoshana
Et en plus, surprise! Dans ton lit, ça bouge avec Solveig
Playing with fire avec Ophelia
Création de sortilèges (cours)
Groupe de duel pour les curieux et effrayés (cours)

RP Terminés : Les lendemains qui déchantent avec Ophelia



RPG

MessageSujet: Re: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Jeu 4 Sep - 15:30

Leona fut éveillée par la sensation d'un drap qui bougeait. Elle entrouvrit les yeux et vit que son compagnon de lit était en train de se lever. C'était un jeune homme blond, trop vieux pour être étudiant, quelque chose comme vingt-neuf ans, qu'elle avait rencontré la veille à la Banshee. Il lui avait dit être médicomage au Seelie's Rescue mais elle avait surtout craqué sur son sourire, ses yeux  d'un brun profond et son sens de l'humour.

« Salut beauté » murmura-t-il en l'embrassant. Elle profita un instant de la chaleur de ses bras et jeta un coup d’œil à la fenêtre. Le ciel était presque bleu. Un jour parfait pour la foire historique à laquelle Leo avait décidé d'aller. C'était un genre de fête et elle ne ratait jamais les fêtes.

Elle déjeuna tranquillement avec son médicomage, des œufs au bacon et du porridge. Il était onze heures du matin, il faudrait bien que le repas lui tienne jusqu'au soir. Puis elle planta un dernier baiser sur la joue du blond qui lui donna rendez-vous « à la prochaine à la Banshee » − enfin quelqu'un qui comprenait le concept de coup d'un soir − et rentra au château se changer.

En l'honneur du jeune mois de mars elle enfila une jupe noire à fleurs blanches, un léger débardeur et un blouson en cuir moutarde. Elle n'avait jamais été très frileuse, heureusement pour ses décolletés. Aux pieds elle mit ses nouvelles bottines bleues assorties à ses cheveux − de vieilles bottines, en vérité, qu'elle avait littéralement métamorphosées.

Elle descendit dans le parc du château. Elle n'était pas encore pleine, car beaucoup de gens devaient encore être en train de manger, mais déjà animée. La jeune femme commanda un verre de vin pour se réchauffer et se mettre dans l'ambiance et commença à déambuler à travers les stands.

Elle aperçut d'abord, bien en vue, la petite Lunenberg. Elle avait déjà croisé le fantôme et n'avait pas vraiment su comment réagir. Les enfants la décontenançaient toujours, et la mort ne les améliorait pas.

Leona passa donc au large de Lunenberg, déjà en conversation avec plusieurs étudiants curieux, et repéra Adele sur un stand. Il était installé derrière un chevalet, entouré d'affaires de peintures en désordre, autant de couleurs sur lui que sur la toile. Elle lui sourit et attendit qu'il lève les yeux de son travail.

« Salut ! Ça se passe bien ? »

Elle jeta un œil au portait déjà affiché à côté d'Adele et y reconnut facilement Adenora.

« Alors comme ça, on peut se faire tirer le portrait ? C'est combien ? »

Elle se doutait que le Serdaigle voulait se faire un peu d'argent et elle était très curieuse de se voir dans son œil.

La tenue de Leo~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoshana Figuerols
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 71
Réputation : 21
Date de naissance : 15/06/1958
Nationalité : Suédo-Britannique

Aspiration : Herboriste ou soigneuse animalière

Fiche : Que les oiseaux sont beaux ici!

RP en cours : Ces sons qui résonnent (Juliet)

RP Terminés : Que l'harmonie émane de toi! (Ian)
Comme le Charme (Leona)
Le rapace qui dort en toi...(Timothy)







RPG

MessageSujet: Re: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Ven 5 Sep - 20:13



Un beau stand à la foire... Qui veut des FLEURS !
Que le lit était moelleux! Les couvertures gardaient la chaleur tout contre moi, j'étais aux anges. Mais quelque chose brisait cette quiétude, comme des épingles qui s'enfonçaient dans mon cuir chevelu. Je grognais et tentais de repousser l'invasion intempestive. Je ne reçus en réponse qu'un miaulement indigné. Avec un soupir j'envoyais valser mes couvertures en même temps que le chat et me levai d'un bond. J'ouvris la fenêtre, il sauta sur le rebord, me jeta un regard digne d'un souverain blessé dans son orgueil, me tourna le dos et sauta dehors.

L'air frais qui avait pénétré par la fenêtre avait achevé de me réveiller complètement. Je vis au loin la foire commencer de s'installer. Je souris avec joie. J'avais prévu d'y faire un stand et d'y emmener mon violon au cas où. J'avais passé ces derniers jours à ramasser des fleurs, faire des compositions et tout protéger magiquement pour aujourd'hui, j'étais plutôt fière du résultat.

J'enfilai la robe que j'avais mise de côté pour ce jour de fête et mes collants. Je séparais mes cheveux pour une tresse d'une main tandis que je mettais mes chaussures de l'autre. J'avais vraiment hâte de m'y mettre! Je filai devant le miroir, les chaussures non attachés ballottaient contre mes chevilles et je faisais ma natte de mes doigts habitués. Je la laissais retomber sur mon épaule et me passais un coup de liner sur les paupières et un gloss beige sur les lèvres. Je souris à mon reflet, pris le chapeau qui pendait sur la paterne et nouais mes chaussures pour ne pas qu'elle s'en aillent. Mon étui à violon m'attendait sur une chaise bien sagement. Mes doigts se glissèrent autour de la poignée et je sortis.

Les gens commençaient à s'installer ou à arriver lorsque j'atteignis enfin le coin où la foire se déroulait. Lunenberg était déjà plongée dans une conversation avec des élèves, elle leva un instant la tête pour regarder un stand s'installer sans pour autant arrêter de parler et je lui souris tranquillement. Si elle me vit, elle n'en montra rien et retourna à sa conversation.

J'arrivais enfin dans le coin qui m'étais réservé. Je déposais mon étui à violon contre un piquet de bois et je commençai à installer mon stand de fleur en faisant des allez-retour entre la réserve que je m'étais faite dans un coin de la serre -avec autorisation du professeur- et la table où je pouvais exposer mes bouquets et plantes en tout genre.

En attendant que des gens viennent me voir, je me promenais entre les autres stands. Je gardais quand même un œil sur le mien, au cas où... Même si j'avais mis des sortilèges pour me prévenir de l'arrivée d'un "client".

Je remarquai alors Adèle dans un coin, tartiné de peinture des pieds à la tête, en train de peindre je ne savais quoi. Devant lui se tenait une personne à la chevelure bleue reconnaissable entre mille. Je souris et allais les rejoindre.

"Bonjour Adèle! Leona!" Je regardais le portrait qu'il avait affiché, il était vraiment très réussi, mais je savais qu'Adèle avait du talent. "Tu demandes combien pour un portrait?" demandai-je curieuse.

Je me tournai vers Leona. "Il te tire le portrait?" Je souris. "En tout cas, j'adore ce que tu fais." dis-je à Adèle en désignant la peinture exposée.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Le look de Shoshana:
 


Dernière édition par Shoshana Figuerols le Mer 24 Sep - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Sam 6 Sep - 15:47


Foire historique


Alors qu’il mettait la dernière touche de peinture sur le portrait d’une petite fille blonde, il releva la tête et entendit une jolie voix rauque l’interpeller. Il sourit quand il reconnut Leona et, tout en essuyant ses pinceaux et nettoyant sa palette d’un coup de baguette, lui répondit.

« Salut Leona ! Oui pour l’instant ça se passe bien, merci ! Je ne suis pas étonné de te voir ici, dans une foire historique, tu es une bonne Sinsear, haha ! »

Elle s’intéressa ensuite à son travail et émit le souhait de se faire peindre par Adele, pour son plus grand plaisir.

« C’est dix mornilles ! »

Il prépara ses affaires une nouvelle fois et se lança dans son portrait. C’était toujours intéressant de dessiner quelqu’un qu’il connaissait. De cette manière il pouvait également exprimer la personnalité du client au-delà de l’aspect purement physique. Leona n’était pas du genre mystérieuse et on pouvait presque lire son caractère sur son physique. Des cheveux bleus, des tenues légères et colorés, une démarche assurée et des lèvres rouge cerise, elle était une amoureuse de la vie, une séductrice et un véritable boute-en-train. Il esquissa la demoiselle et alors qu’il allait passer à la couleur, on l’interpella une deuxième fois.

Relevant la tête il reconnut Shoshana, tout sourire, dans une jolie robe verte. Elle lui avait parlé de tenir un stand de composition florale ou musical au café, d’après ses souvenirs. Elle lui demanda le prix d’un portrait, et, tout en tirant une feuille de son matériel pour l’écrire et l’afficher une bonne fois pour toute, il lui répondit joyeusement.

« Pour toi ce sera douze mornilles, ahah ! Non je rigole, ne me frappe pas ! Ou ne m’embrasse pas ! Ahah ! »

Se lancer des piques était un véritable sport entre eux deux. C’était une forme d’amitié plutôt étrange, qui ressemblait davantage à une relation frère-sœur, « je t’aime moi non plus ». Cependant Adele n’en avait aucune idée puisqu’il était fils unique. Elle complimenta son travail et il s’en senti très flatté. L’art était bien un des seuls sujets qui les mettaient d’accord.

« Merci Sho’ ! Tu as un stand toi aussi, n’est-ce pas ? Je passerais te voir tout à l’heure, promis. »

Elle exprima ensuite le souhait de se faire peindre et il s’y attela à la fin de celui de Leona, replongeant dans le silence. Il décida pour la rousse de la représenter sous un angle doux et tendre, peignant même son oiseau violet. Il avait oublié son espèce par contre et avait donc improvisé. De toute façon il suffisait qu’il dise « C’est ma propre vision de la chose » ou plus directement un « Ta gueule, c’est de l’art » pour qu’on le laisse gribouiller n’importe quoi.

Les heures commençaient à défiler et Adele se surpris à penser à un bon poulet rôti en peignant l’oiseau de Shoshana. Il avait complètement oublié de prendre quelque chose à manger et pire, il était mort de soif et la seule boisson disponible était le verre d’eau dégoutant dans lequel trempaient ses pinceaux sales. Bordel mais où étaient les serveurs ?

fiche par BOHEMIAN PSYCHEDELIC, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite



Dessin Leona:
 
Dessin Shoshana:
 


Dernière édition par Adele Berry le Lun 8 Sep - 7:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Dim 7 Sep - 14:23



“Aiyanna & la foire

Aiyanna avait entendu parler d'une foire qui se déroulerait dans le parc de l'université. C'était le sujet de conversation préféré de ses camarades depuis une bonne semaine. Elle pensait d'ailleurs avec justesse qu'il fallait être sourd ou aveugle pour ne pas savoir qu'elle aurait lieu, ou les deux. Aiyanna frissonna, quelle malchance ce serait de ne pouvoir ni voir ni entendre! Ce serait vivre dans un monde de sensations et d'odeurs seulement... Ou peut-être cela paraissait-il affreux parce que les deux sens les plus utilisés par tout le monde étaient la vue et l'ouïe... Pour quelqu'un n'ayant connu aucun des deux, ce serait normal de ne rien voir et entendre. Théorie intéressante qu'elle comptait bien développer plus tard.

Ce serait quand même dommage de ne pouvoir profiter des œuvres d'art autrement qu'avec le toucher. pensait-elle en déambulant entre les stands.

Sa jupe longue lui battait sur les jambes tandis qu'elle avançait entre les élèves et professeurs qui marchaient dans les allées. Elle repéra un ou deux stands de musique, un de fleurs sur lequel elle s'arrêta. Il était tenu par une jolie rousse qui lui proposa divers bouquets de toute les couleurs et de toutes les tailles, ce n'était vraiment pas cher, à peine trois mornilles pièce pour le plus petit bouquet qui contenait une bonne dizaine de fleurs quand même, de toute évidence la fille qui tenait le stand avait juste voulu se faire plaisir.

Aiyanna lui sourit, visiblement amusée par son enthousiasme mais demanda une simple fleur. La rousse parut un peu déçue mais se reprit bien vite et lui proposa plusieurs tulipes, des roses sans épines -c'était curieux mais amusant-, des lys, des marguerites et même des coquelicots. Aiyanna demanda un de ces derniers qu'elle accrocha dans ses cheveux. Pour la peine, la jeune femme lui offrit une astuce pour qu'elle tienne entre les mèches lisses de l'indienne. Aiyanna la remercia et remarqua un petit portrait déposé sur un coin du stand, à part.

"Où avez-vous eu ça?" demanda-t-elle, intriguée. Elle écouta avec attention les instructions pour rejoindre le stand où le portrait avait été réalisé et s'en alla après un dernier remerciement. La rousse lui sourit, elle avait vraiment un très joli sourire.

Tout en reprenant sa marche entre les stands, s'arrêtant parfois, elle croisa des élèves discutant à propos de Lunenberg. Elle se retourna pour les regarder passer. Elle voulait absolument aller discuter avec le petit fantôme plus tard dans la journée. Elle irait, mais pour l'instant elle voulait voir le portraitiste.

Arrivée à une intersection, elle fit un tour sur elle-même. Elle apercevait toujours au travers de la foule le stand de fleurs. La rousse distribuait des sourires à tout va et -fait surprenant- son stand était envahis par une dizaine de garçons qui jouaient des coudes pour avoir un bouquet. Aiyanna resta figée devant ce spectacle peu commun et éclata de rire avant de reprendre son chemin.

Elle arriva enfin en vue du stand de portrait, le dessinateur était caché à ses yeux par quelques personnes. Avec un sourire, elle atteignit la foule et la brava. Elle fut enchantée de voir que celui qui tenait le stand n'était autre qu'Adèle.

"Hey!" s'exclama-t-elle avec enthousiasme en levant la main. "Je ne savais pas que tu avais prévu de tenir un stand aujourd'hui! C'est génial!"

CERSEY ♥


Mes fringues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophelia Aemilius
Monaraith
PROFIL Scorpion

Messages : 33
Réputation : 12
Date de naissance : 04/11/1958
Nationalité : Britannique

Aspiration : S'approprier Leona, rester en dehors du conflit politique, nager.

Fiche : La bâtarde du lac

RP en cours :
Playing with fire II (4/5)
Foire Historique (5/5)


RP Terminés : Les lendemains qui déchantent (1/5)
Hide with pride (2/5)
Playing with fire (3/5)



RPG
Feuille de personnage
Age: 22
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: Longue/Rigide/Orme/Ventricule de dragon

MessageSujet: Re: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Lun 8 Sep - 12:43

Ophelia n’avait pas beaucoup dormi cette nuit, mais elle était très fière. Encore titubante de sommeil, elle rejoint sa cuisine pour admirer son œuvre. Des scones. Elle en avait fait énormément, probablement trop, mais elle savait bien que la gratuité contribuerait beaucoup à l’écoulement de ses stocks. La crème avait eu la nuit pour cristalliser sur les scones. Ophelia s’en approcha avec gourmandise et sentit le beurre et le sucre, si bien mariés. D’un coup de baguette, elle enchanta les pâtisseries pour qu’elles se disposent d’elles-mêmes sur les plateaux magiques. Ils les protègeraient du vent et de la pluie. A priori la chaleur ne serait pas à craindre.

Elle profita de ce moment pour se préparer. Aujourd’hui, il lui faudrait bien parler avec tous les élèves qui se présenteraient à son stand, même ceux qu’elle n’aimait pas, ou prétendait apprécier. Elle se vêtit comme tous les jours, sans penser aux risques qu’elle aurait de se tâcher.

Toutes les pâtisseries emballées, elle se tourna vers ses thés. Face à cette dizaine de pots de différentes tailles, elle eut un ultime moment d’hésitation. C’était des thés thérapeutiques, leur confection lui avait pris beaucoup de temps, d’énergie et de connaissance. Et puis elle avait préparé de quoi faire d’autres boissons chaudes, types café et chocolats, qu’elle appréciait aussi beaucoup. Mais les thés étaient là, parés de leurs étiquettes écrites à la main, prêts à conquérir le monde sorcier où ils allaient probablement faire fureur et surtout… surtout… pas de scones sans thé !

La décision était prise, il restait à téléporter tout ça. Pour ce faire elle avait pris beaucoup d’avance. Un peu trop peut-être, la cour était vide. En quelques coups de baguettes elle fit émerger un petit kiosque de bois, sans prétention, qu’elle avait magiquement créé à l’avance puis transporté dans un univers parallèle avant de le faire réapparaître ici même. Sa magie n’était jamais très puissante mais au moins, elle avait de bonnes idées. Le kiosque la garderait au chaud et lui permettrait de stocker ses nombreuses marchandises sans être gênée.
Il fallait encore sortir de l’université, transplaner chez elle, transplaner de nouveau, cette fois avec des caisses pleines, regagner l’université et le kiosque puis recommencer. Tout ça bien sûr, à cause de cette foutue interdiction de transplaner entre les murs de St-Barnaby. Cette affreuse perte de temps et d’énergie l’avait exténuée et une fois le travail accompli, elle était repartie somnoler chez elle…

Cette fois trop tard évidemment, elle s’était endormie sur la rive du lac après une relaxante baignade. Il lui fallut rentrer chez elle, se changer et se presser, ce dont elle avait une sainte horreur. Mais ce détour ne s’était pas avéré complètement inutile. Elle s’était grâce à cela souvenu de la carte qu’elle avait préparée. Une carte de bois, dans laquelle l’inventaire de ces produits étaient gravés et qui était décorée de feuilles d'or. Oh comme elle aimait la magie dans ces moments.

De plus, lors de sa deuxième arrivée, il n’y avait pas encore beaucoup de monde. Enfin… Il y avait quelques étudiants qui s’entretenaient avec Lunenberg et un attroupement autour d’un autre kiosque étudiant. Curieuse, elle se promit d’aller voir ce dont il s’agissait un peu plus tard. Mais pour le moment, il y avait un stand gourmant à tenir. Elle s’y installa, tout était en ordre, personne n’avait rien volé et les produits ne s’étaient pas abîmés, grâce encore à son enchantement. Mais vraiment, comment faisaient les moldus ? Sur cette pensée elle enchante de l’eau à bouillir et attendit patiemment les clients en fumant une cigarette.

Par contre le premier qui aurait quelque chose à dire sur le fait de fumer à un stand de nourriture paierait pour sa consommation. Cette menace ne serait pas rapidement mise à l’épreuve puisqu’elle avait fini sa cigarette avant l’arrivée d’un client, élève ou professeur.


~ Carte des gourmandises. ~:
 

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Lun 8 Sep - 15:00


Foire historique


Après avoir terminé le portrait de Shoshana, Adele se leva de son tabouret et décida de se balader entre les stands, afin d’apprécier la foire mais aussi et surtout de se restaurer. C’est bien simple, il était tout bonnement affamé. Il attrapa donc tout l’argent gagné jusqu’à présent – ayant complètement oublié de prendre une caisse ou quelque chose de sécurisé qu’il aurait pu laisser à son stand – et le fourra dans ses poches, priant pour qu’elles ne soient pas trouées. Il n’était pas vraiment rassuré de se promener avec tous ses gallions et mornilles sur lui, d’autant qu’il commençait à avoir un bon petit pactole. Il ne craignait pas tellement les voleurs mais avait surtout peur de lui-même et de sa capacité à tout dilapider en futilité. Il aimait l’argent mais il préférait encore plus la dépenser.

Une douce odeur de nourriture vint le ramener à la réalité et, suivant les indications de son nez, il finit par se retrouver devant un merveilleux stand de délices. La tenancière du stand avait mis le paquet, il y avait tout un assortiment de scones, de thés et de boissons chaudes disponibles. Et le tout gratuit. gra-tuit. Il ne savait pas s'il se trouvait devant Jesus mais il lui aurait bien volontier voué un culte, là tout de suite. Il avait envie de tout prendre, sauf le thé dont il avait en horreur et encore plus après la dégustation malheureuse qu’il avait eu avec Leona, Liam et Remus au Sor-Thé-Lège. Dam, qu’il avait faim. Il interpella sa sainte qui était en train de fumer allégrement. Dam, qu’il avait envie d’une cigarette.

« Bonjour ! Je souhaiterais un scone de chaque goût et… Un café Mocha. »

Sa nature de goûteur l’avait poussé à essayer toutes les sortes de scones disponibles et sa nature de joueur à tenter un café mocha. Il n’avait aucune idée du goût que cela pouvait avoir, étant bien plus intéressé par les sodas et l’alcool. De plus, n’ayant jamais besoin de se réveiller, il ne consommait jamais de café. Il avait choisi le mocha parce qu’il trouvait le nom mignon, sans savoir qu’il l’avait mal prononcé. Il récupéra sa commande et fut bien vite réconforté par la douce nourriture qu’il s’empressa de manger, tout en se dirigeant vers un nouveau stand.

Après l’odeur des scones, c’était un parfum de fleurs qui le fit se diriger parmi la foule. Il se doutait qu’il s’agissait du stand de Shoshana et décida d’honorer sa promesse en lui rendant une petite visite. Il se détesta immédiatement en découvrant le bel attroupement d’étudiants qui se pressait pour lui faire les yeux doux. Bordel, il aurait dut s’installer à côté d’elle pour récupérer sa clientèle ! Quelle erreur de débutant ! Quoi que, il n’aurait peut-être pas supporté de l’avoir sur le dos toute la journée, ainsi que ses nombreux soupirants. Il finit la totalité de sa nourriture pour patienter et quand vint enfin son tour il mima l’énervement.

« J’ai attendu au moins dix minutes avant de pouvoir venir ici, c’est intolérable ! Et tout ça pour trois pauvres brins d’herbes, c’est du joli ! Et maintenant je me sens obligé de t’acheter un truc, sinon j’aurai le sentiment d’avoir gâché mon temps ! »

Il ne put garder son sérieux plus longtemps et laissa échapper un petit rire, tout en désignant une marguerite bien trop grosse pour être naturelle. Il l’acheta et la mit grossièrement dans ses cheveux, histoire de faire le pitre encore un peu.

« Et que je ne vous y reprenne plus Mademoiselle, a usé de votre Charme pour attirer la clientèle, c’est de la concurrence déloyale ! »

Sachant pertinemment qu’il n’avait aucune crédibilité ainsi coiffé, il quitta le stand dans un éclat de rire et rejoignit le sien, estimant qu’il avait perdu assez de temps et d’argent comme cela. Il enleva la marguerite de ses cheveux en batailles et la mit dans son verre d’eau sale avec ses pinceaux, avant de se rendre compte de son erreur dix minutes plus tard quand elle prit une inquiétante couleur marron foncé.

Il fut enchanté de voir Aiyanna à son stand quelques minutes plus tard et la salua avec enthousiasme.

« Salut toi ! Je ne t’avais pas dit que je tenais un stand ? Remarque, ce n’est pas étonnant… »

Elle lui commanda un portrait et c’est avec joie qu’Adele s’attela à la tâche. Il délaissa son encre et sa peinture pour utiliser des pastels secs, un matériau qu’il jugea plus adapté pour représenter l’exotisme de la jeune femme. Il la dessina avec des symboles indiens, tel qu’une plume dans les cheveux et des tatouages d’aigle sur le bras et le dos. Il espérait ne pas être trop cliché ou pire, blesser Aiyanna mais il n’avait pas pu s’empêcher de puiser dans l’imagerie indienne qui était une source d’inspiration très riche. Les mains complètements tâchés – choses inévitable, merci les pastels – il lui tendit son portrait en lui souriant à pleine dents.

fiche par BOHEMIAN PSYCHEDELIC, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite



Dessin Aiyanna:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoshana Figuerols
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 71
Réputation : 21
Date de naissance : 15/06/1958
Nationalité : Suédo-Britannique

Aspiration : Herboriste ou soigneuse animalière

Fiche : Que les oiseaux sont beaux ici!

RP en cours : Ces sons qui résonnent (Juliet)

RP Terminés : Que l'harmonie émane de toi! (Ian)
Comme le Charme (Leona)
Le rapace qui dort en toi...(Timothy)







RPG

MessageSujet: Re: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Mer 24 Sep - 16:31



Un beau stand à la foire... Qui veut des FLEURS !
Je levai les yeux au ciel et ne relevai pas les plaisanteries du Sinsear pour une fois, j'avais décidé de me montrer pleine de bonne volonté. Pour une fois. Adèle me tendit mon portrait, je fus tellement surprise que je ne trouvais rien à dire. Je le payais sans décrocher mon regard du dessin. Il était tellement... différent de l'image que je renvoyais aux gens en général. Tandis que je retournais à mon stand, je lançai un bref coup d’œil à Adèle, déjà plongé dans un autre portrait. Il m'avait peut-être mieux cerné que je ne le pensais. Je regardais de nouveau le portrait et le posais sur mon stand, bien en vue pour lui faire de la pub. Il le méritait bien. Je pinçai les lèvres en le fixant encore, j'avais peut-être l'air trop triste mais sinon, j'étais impressionnée.

Les clients commencèrent d'affluer, peu d'entre eux prenaient un bouquet. La plupart se contentaient d'une simple fleur. Je soupirai lorsqu'une petit blonde s'en alla avec une petite composition entre les mains. Je m'appuyais sur l'un des poteaux de mon stand pour attendre sans trop me fatiguer. Une jeune fille au teint mâte s'arrêta et fini par choisir un simple coquelicot qu'elle essaya de mettre dans ses cheveux. J'eus un petit rictus amusé. C'était la troisième à me faire le coup. Je lui expliquai l'astuce à l'aide d'un petit sortilège et remarquai son intérêt pour mon portrait. Enfin quelqu'un qui me demandait comment aller voir Adèle. Tout mes autres clients avaient regardé mais s'était gardés de me demander, je trouvais ça fatiguant et agaçant. Surtout agaçant en fait.

Un groupe de garçon passa près de moi, quand l'un d'entre eux croisa mon regard, je lui offrit un sourire éblouissant. Tout de suite, il entraîna ses amis vers mon stand, les autres râlèrent un peu avant de me voir eux aussi. Il y eut alors un mouvement de foule masculin vers mon stand. Je ris en distribuant mes fleurs et en récupérant la monnaie. Pour une fois que je pouvais un peu relâcher la pression constante que j'exerçais sur ma magie naturelle... Je n'allais pas me retenir. Ça faisait un bien fou de se laisser aller sans réfléchir. J'avais la délicieuse impression d'être le sucre attirant les abeilles. Une vraie ruche me faisait face. Je ne faisais pas attention à leurs tentatives de drague et me contentait de leur proposer des fleurs qu'ils n'osaient pas refuser.

Une tête connue brava la ruche et apparu devant moi. « Hey ! » Je le laissai finir sa tirade. « Si t'es pas content p'tit loup, tu te barres, hein ! » dis-je en secouant la tête, exaspérée par lui. Je lui tirai la langue et le laissai prendre un fleur. Il s'empara d'une marguerite qu'il accrocha sur sa tête. Je souris avec amusement. Il était irrécupérable. Je lui fit un salut militaire. « Oui chef ! Mais je n'utilise pas tant mon Charme que ça... » justifiai-je avec mon air le plus innocent possible. Il s'en alla, me laissant seule devant la vague de testostérone.

Un garçon arriva devant mon stand en mordillant dans une pâtisserie quelconque. Mon ventre remua. Je sifflai et laissai mon Charme l'attirer à moi. « Dis-moi... Où as-tu trouvé ces merveilles ? » susurrai-je en désignant sa nourriture. Il pointe le doigt vers les stands un peu plus loin. Je lui souris et il déglutit. « Tu te souviens de ce qu'il proposait ? De la carte ? » Il hocha la tête et me la récita de tête à toute vitesse. Je réfléchis un instant. « Tu pourrais aller me chercher un scone à la cannelle et un autre aux fruits rouges ? Et un chocolat viennois, s'il-te-plait mon chou ? » demandai-je en faisant une petite moue. Il hocha la tête et je lui fit un petit bisou sur la joue. Ses oreilles prirent une teinte cramoisie et il lâcha son dernier morceau de scone. Je penchai la tête et souris en le voyant partir en titubant vers le stand de nourriture, toujours rouge comme une écrevisse.

Avec un soupir je me retournai vers mes uatres clients, jaloux de l'attention que j'avais porté à mon livreur de gourmandises. « Qui veut des fleurs ? » demandai-je d'une voix aussi enjouée que possible. « MOI ! » Avec un rictus narquois, je continuai à distribuer mes plantes en attendant de pouvoir me restaurer.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]   Aujourd'hui à 5:10

Revenir en haut Aller en bas
 

FOIRE HISTORIQUE - [ 12 mars 1980 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Foire St Michel
» Limonade: un berceau historique méconnu
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
» VIDEO Historique , ha la nostalgie.
» L''historique de ma bande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loin du monde magique :: Praeteritis Memoria :: Foire historique-