Partagez | 
 

 La fête des Cailloux!! [PV Adèle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Sam 6 Sep - 5:33

Spoiler:
 



“Aiyanna & Adèle

J'étais assise en tailleur au milieu des jardins, les haies me cachaient à la vue de tous et je n'en étais pas mécontente. J'avais envie de silence... J'avais les yeux fermés et je respirai le plus profondément possible. L'air aujourd'hui était calme, stagnant. Il était perceptible que l'hiver touchait à sa fin, que le printemps arrivait. C'était comme si la nature attendait le bon moment pour se laisser aller à chanter et danser. J'aimais beaucoup cette période de vide, c'était tranquille, c'était doux.

Tsagaglalal était particulièrement réceptive à cette ambiance, elle était plus calme que d'habitude, et aussi plus sauvage à sa manière. Elle était sortie trois jours auparavant et n'était pas encore revenue. Je ne m'inquiétai pas, elle devait avoir trouvé un bon coin tranquille pour se reposer et pour guetter le retour des oiseaux-proies. Elle me manquait quand même un peu la miss, j'espérais qu'elle ne prendrais pas trop son temps avant de rentrer à la maison.

Je rouvris les yeux et me mis à farfouiller la terre à la recherche de quelques pierres, une fois que j'en eu un petit tas devant moi, je les plaçais en cercle et divisai le cercle en quatre parties égales. Je fis la moue. J'aurais dû réussir à les mettre dans le mon alignement directement. Je n'étais pas encore totalement au point. La partie nord n'était pas totalement orientée nord, de même pour les autres. Je fermais les yeux et recommençais à placer les pierres pour diviser le cercle en quatre.

Je rouvris les paupières. Cette fois-ci, j'y étais presque arrivée, je le sentais mais ce n'était pas encore parfait. Je secouai la tête et brisai le cercle d'un geste désinvolte. J'avais hâte de rentrer chez moi pour les vacances d'été. J'aimais cet endroit, mais il y était impossible d'apprendre ce que je devais apprendre. Api se faisait de plus en plus vieux, et je sentais que ses forces déclinaient. Je voulais finir mon apprentissage et l'aider.

J'entendis du bruit derrière moi, un sourire illumina mon visage. Je me tordis le corps pour regarder derrière moi. Mon sourire s'élargit.

"Salut Adèle! Qu'est-ce que tu fais de beau?" m'exclamai-je joyeusement.

CERSEY ♥


Dernière édition par Aiyanna Chenahana le Dim 7 Sep - 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Dim 7 Sep - 10:45




La fête du caillou
Aiyanna & Adele


La matinée venait à peine de commencer et Adele sentait déjà que ça allait être une belle journée. Depuis quelques temps le soleil perçait timidement les nuages et aujourd’hui plus que jamais l’Ecosse semblait se réveiller de son long hiver. Egayé par cette perspective, il arracha son regard de la fenêtre pour enfiler un pull coloré par-dessus son jean et se dirigea vers les jardins.

Il n’avait pas encore vraiment eu l’occasion de s’y balader et en ce beau dimanche matin, il n’avait rien de plus à faire. Il avait passé toutes les soirées de la semaine au Bloody Ghoul à servir ou à se servir et avait franchement besoin de s’aérer l’esprit dans un endroit un peu plus sain.

Il aimait beaucoup la nature, n’ayant jamais habité en ville elle faisait partie intégrante de son paysage et il avait pour habitude de s’y balader une fois de temps en temps. Alors qu’il s’enfonçait toujours un peu plus dans le parc, il entendit des légers bruits sur sa droite. Intrigué, il bifurqua sur sa droite et y vit la briseuse de silence : Aiyanna Chenahana, une demoiselle exotique dont la culture intriguait beaucoup Adele. Ils entretenaient une amitié simple et sincère qui lui plaisait beaucoup. La jeune fille lui adressa un grand sourire et le salua énergiquement. Il lui souhaita bonjour à son tour et s’amusa du petit tas de cailloux à ses pieds.

« Salut Aiyanna ! Je viens de me réveiller et je me baladais tout seul comme une âme en peine. Et toi tu as l’air de bien t’amuser dis-moi, avec tes petits cailloux ! »

Il ria doucement en s’asseyant à ses côtés en tailleur. Il attrapa quelques pierres et entreprit de jongler pour faire rire son amie. Complètement nul dans cette pratique, il les fit tous tomber au bout de trente secondes, n’en gardant plus qu’un en main, minuscule et tout rond, qu’il tournait et retournait entre ses doigts.

« Ahah, bon d’accord je ne suis pas doué… Oh bordel, j’ai oublié de prendre mes médicaments ! »

Le petit caillou rond lui avait soudain rappelé ses comprimés, tout ronds également, qui l’attendaient sagement dans son dortoir et qu’il était censé prendre tous les matins pour lutter contre ses insomnies et régénérer son sommeil. Il laissa échapper un juron d’exaspération envers lui-même et son insouciance avant de relancer la conversation.

« Alors, comment vas-tu ? Et comment va Tu-sais-qui ? »

« Tu-sais-qui » était le surnom qu’avait donné Adele au coyote d’Aiyanna qui avait cru bon d’appeler sa bestiole par un prénom imprononçable plutôt que par « petit-nuage » comme il pensait que c’était la coutume. Mais il avait sans doute regardé un peu trop de dessins animés moldus bien clichés.

Polyvore:
 
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.


Dernière édition par Adele Berry le Dim 7 Sep - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Dim 7 Sep - 12:13



“Aiyanna & Adèle

Il me remarqua et s'approcha rapidement en me répondant avec entrain. Je lui souris et me dépêchai de répliquer avant qu'il ne s'imagine que je sois une gamine jouant avec des pierres. Enfin, je m’apprêtai à le faire, j'avais même la bouche grande ouverte mais j'oubliai vite l'idée quand il s'assit à côté de moi et se mit à jongler avec les pierres. Après tout, ce ne devait pas être une critique, surtout venant d'Adèle et surtout en le voyant incapable de jongler.

J'éclatai de rire et ramassai quelques pierres et que je réussis à garder en mouvement pendant une petite minute, juste assez pour rentrer dans son jeu et faire mon effet mais pas assez pour être vraiment impressionnante, de toute manière, je savais à peine jongler moi aussi. Je ris quand la première pierre tomba et je laissais les autres chuter sans me soucier d'elles. Je lui jetai un coup d’œil amusé quand il avoua son manque de talent.

Il se tendit soudain et se reprocha d'avoir oublié des médicaments. Je haussai les sourcils.
« C'est grave ? Je veux dire, tu ne peux pas t'en passer ? Je ne savais pas que tu prenais des médicaments... » dis-je songeuse en fixant les restes de mon cercle de pierres et en réfléchissant.

Je grimaçai tout de même quand il jura et lui tapa la main sans un gramme de force pour le réprimander. J'étais incapable de faire ce genre de choses dans le but de vraiment faire mal mais il saurait que je ne voulais pas l'agresser. Pour faire bonne mesure, je fronçai les sourcils en agissant.

Je ne réussis pas à garder mon sérieux bien longtemps et me remis à sourire au brun, surtout quand il me demanda des nouvelles de Tsag.

« Oh ! Elle va très bien, enfin, je crois. En fait, je ne l'ai pas vue depuis plusieurs jours, mais je ne m'inquiète pas, elle reviendra. Et tu peux l'appeler Tsag si tu n'arrives pas à dire Tsagaglalal. »

C'était un sujet récurrent et fort amusant entre nous. Il n'arrivait pas à prononcer son nom complet donc il lui avait donné ce surnom. Je trouvais ça amusant, Tsag baissait les oreilles dès qu'il l'appelait comme ça, ce qui m'amusait encore plus. Un jour elle allait le mordre juste pour le prévenir d'arrêter et il n'allait pas aimer ça, et moi non plus. Mais ce jour était encore loin !

« Tsa-ga-gla-lal. » répétai-je en articulant exagérément. « A la limite, appelle la Celle-Qui-Observe et puis voilà ! » Je lui tirai la langue avec bonne humeur.

Mon regard fut de nouveau attiré par les restes de mon cercle. « Je ne jouais pas avec des cailloux tu sais. Je m’entraînai. Je n'arrive toujours pas à faire des roues de médecine soignées. Elles ont toujours un décalage et ça m'agace. Alors j'en ai fait avec des pierres, tu sais les histoires de Mère Terre qui n'aime pas le changement et tout ça... » Je secouai la tête en soupirant. « Bref, tu t'en fiches, je ne sais même pas pourquoi je te dis ça ! » m'exclamai-je en riant.

« Tu t'ennuyais tant que ça ? Alors que le soleil brille que les nuages blancs adoucissent le ciel et que la nature chante ? » Je resserrai mon poncho autour de mes épaules. « Bon d'accord, il fait un peu froid... Mais c'est pas grave, c'est agréable d'être dehors après l'hiver qu'on a eu. » remarquai-je tout en levant les yeux au ciel.

CERSEY ♥


Tu m'as aussi donné envie de faire un polyvore :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Lun 8 Sep - 16:20




La fête du caillou
Aiyanna & Adele


Bon, elle jonglait mieux que lui. Il lui adressa un sourire amusé par son petit numéro avant que la conversation ne dérive vers ses médicaments. Aiyanna semblait soucieuse pour lui et il pouvait percevoir une pointe d’inquiétude dans sa voix, aussi fi-t-il l’effort de lui répondre d’un ton détaché pour l’apaiser.

« Non ce n’est pas grave, t’inquiète pas, c’est juste des comprimés pour lutter contre mes insomnies. »

Il désigna du doigt ses cernes bien prononcées sous ses yeux en souriant pour appuyer ses dires. Il avait tellement pris l’habitude de ses taches sombres sur son visage qu’il n’y prêtait même plus attention. Elles lui donnaient un vague air de zombie, voire de drogué.

La discussion reprit un ton plus léger quand ils évoquèrent l’animal de l’indienne. Ah, elle allait bien. Super, elle aurait donc de nouvelles occasions pour lui croquer un petit morceau, cette bestiole. Le coyote étant un animal sauvage il n’était pas étonné qu’elle lui grogne dessus, mais bon sang, quelle idée de s’en faire un animal de compagnie !

« Tsa-gnia-gnia, dit-il sans faire d’effort, c’est imprononçable, tu as pris des lettres au hasard que tu as collé ensemble, et je ne vais pas l’appeler Celle-Qui-Observe, à la rigueur Celle-Qui-Va-Me-Manger. Mais Tu-Sais-Qui c’est bien. Ça fait un peu sujet tabou, ahah ! »

Adele adorait la taquiner avec ses caractéristiques indiennes et même si sa culture le fascinait il ne pouvait pas s’empêcher de la vanner de temps en temps quand elle se mettait à défendre son coyote. Et un peu le reste aussi. De son point de vue l’amitié se construisait sur des discussions amicales ponctuées de rires et d’autodérision. Et elle lui donnait beaucoup d’occasion de blaguer.

Aussi fût-il très intéressé quand elle se mit à lui expliquer le concept de roue de médecine et, comme elle se perdait dans ses explications, il allait lui poser des questions mais ne put se retenir d’hausser un sourcil quant à son évocation de « Mère Terre » qui n’aimait pas le changement. Il avait oublié de prendre son comprimé, ça comptait ? Elle semblait l’avoir remarqué puisqu’elle s’excusa à tort d’avoir parlé de quelque chose qu’il ne connaissait pas.

« Non je ne m’en fiche pas, ça m’intéresse ton histoire de roue, ça sert à quoi ? »

Il lui adressa un nouveau sourire amical, l’invitant à en dire plus. Il fut cependant interloqué par ce que lui dit ensuite Aiyanna. D’où avait-elle entendu qu’il s’ennuyait ?

« Mais je ne m’ennuie pas du tout, qu’est-ce que tu me racontes ? Aaaah, je vois, c’est le « comme une âme en peine » qui te fais penser ça. Allons, regarde-moi, tu n’as pas vu mon magnifique pull ? Je n’ai jamais porté autant de couleurs ! »

Il se releva pour tourner sur lui-même, laissant Aiyanna admirer sa tenue et se rassurer sur son état mental. Il se rassit en riant de son petit manège.


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Dim 5 Oct - 13:35




“Aiyanna & Adèle

Je fronçai les sourcils. « Tu as des insomnies ? » Je fis une grimace et plissai les yeux en fixant ma roue de pierre. « Je pourrais peut-être t'aider... Si tu le veux bien bien sûr ! » Je lui souris. C'était vrai qu'il avait toujours l'air fatigué, je comprenais soudain mieux pourquoi. Ce n'était pas pour autant que sa réponse me rassurai, contrairement à ce qu'il escomptait sûrement.

« Maiheuh ! » m'exclamai-je en croisant les bras dans une réaction très mature. « Elle n'est pas un sujet tabou ! C'est un sujet tout court ! NA ! » Je serais les lèvres en essayant de faire la moue comme ma petite sœur mais je finis par éclater de rire. « Un jour, elle te le fera payer, mais bon, c'est à tes risques et périls ! » Je voyais bien qu'il adorait me taquiner avec ça, et je ne pouvais m'empêcher de tomber à chaque fois en plein dans le panneau. C'était toujours léger et amical, un brin de soleil dans la journée que de le croiser et de se taquiner mutuellement.

J'avais baissé les yeux, un peu honteuse de m'être laissé entraînée dans mes explications pas très claires pour lui. Cependant, je fus surprise de sa réaction. « Et bien... C'est un espace magique qui représente une sorte d'équilibre des forces de la nature, enfin, c'est comme ça que je le vois du moins. Ça a pour but de nettoyer les plaies physiques, mentales, ou psychiques des gens, une roue de cette taille pourra au mieux soigné un doigt mais parfois elles sont énormes. Et quand je parlais de la Terre... C'est parce qu'on peut faire des roues avec à peu près tout, mais que l'avantage de la terre est que c'est un élément stable et donc fiable pour l'apprentissage. Mon grand père m'a d'abord appris à le faire en traçant des sillons dans de la terre fraîchement retournée, là j'essaie en posant des cailloux, c'est moins facile car moins ancré dans la réalité de la terre. Tout en gardant un lien fort avec elle. » Je pinçai les lèvres. « Euh... Tu as compris ? Nan, parce que je crois pas que ce soit encore très clair. Désolé. »

Il se leva en souriant et en tournant sur lui-même, j'éclatai de rire. « Oui, qu'elle idiote ! Tu n'as tellement pas l'air d'un zombie ! » Je me levai à mon tour. « Tu as vu ? On porte presque les mêmes couleurs ! Moi aussi j'ai fait péter les cercles chromatiques ! » Je m'arrêtai, à bout de souffle. « Bon, ça change pas beaucoup de d'habitude mais bon... » Pour m'amuser, je me remis à tourner et essayai de croiser les jambes pendant le mouvement pour m'asseoir en tailleur, j'avais vu ma grand-mère le faire des centaines de fois. Sauf que je n'étais pas ma grand-mère et que je me pris les pieds et tombait lourdement par terre, pile sur mes cailloux. Je tentais de me redresser en poussant un cri mais je retombais, cette fois-ci sur Adèle. Je me relevais en criant de nouveau et en me répandant en excuses, rouge comme une tomate.

CERSEY ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Dim 12 Oct - 15:03




La fête du caillou
Aiyanna & Adele



Bénie soit Aiyanna ! Il avait complètement oublié ses talents de soigneuses ! Ah si elle pouvait par on ne sait quel miracle réussir à le faire dormir un peu il lui offrirait… une danse au Bloody Ghoul. Bien qu’il s’imaginait mal l’Indienne dans cet endroit sordide. Et que c’était certainement un piètre cadeau compte tenu de l’aide apporté. Et puis, avant d’accepter et de se jeter à corps perdu dans une médecine inconnue dispensée par une apprentie il devait quand même un peu réfléchir. Ses parents n’apprécieraient que moyennement de le voir – à nouveau – subir un traitement magique. Adele se rappelai très bien du visage décomposé de sa mère quand à quatorze ans il lui avait montré ses merveilleux petits comprimés phosphorescents qui lui donnait une énergie d’enfer mais qui avait pour effet secondaire de rendre élastique la peau de son bras gauche. Après un léger drame familial, il dut opter pour de nouveaux comprimés, violets cette fois-ci, bien moins efficaces et sans effets indésirables. Il lui arrivait encore régulièrement de regretter l’élasticité de son bras et se doutait bien qu’Aiyanna se garderait bien de le lui rendre. Dommage !

« Oh c’est vrai, tu pourrais essayer de me soigner ? Est-ce que tu peux essayer sur des souris avant ? Ou alors je ferais ton premier cobaye ? Quoi que les souris ne doivent pas être insomniaques… mmmh… »

Adele s’emmêlait les pinceaux dans ses pensées et était tiraillé entre la prudence et l’amusement fou qu’il tirait à s’imaginer le torse couvert de symboles étranges assis en tailleur au milieu d’un cercle de bougies en train de réciter une prière. Du moins c’est comme ça qu’il se représentait la chose.

« Ok j’accepte d’être ta victime ! Enfin ton patient, ahah. »

Bon, la perspective de s’adonner à la magie indienne avait été trop forte et il n’avait pas pu résister. Il pouvait presque voir ses parents lever les yeux au ciel devant son attrait pour les expériences farfelus et passablement dangereuses.

Il ne semblait cependant pas être le seul à aimer vivre continuellement avec le danger puisque la jeune fille avait adopté une bête sauvage en guise d’animal de compagnie. Et elle confirmait une fois de plus qu’il allait se faire dévorer tout cru par le monstre. Génial. Décidemment, c’était presque moins dangereux de traîner avec Phil qu’avec Aiyanna.

La suite lui plût davantage et il écouta attentivement les explications brouillonnes de la demoiselle. A la fin de sa tirade il n’en était pas moins perdu et confus mais il se risqua à poser une question.

« Et ça marcherai pas avec des carrés ? Ou des triangles ? Je suis sûr que tu n’y as jamais pensé ! »

Certain d’avoir révolutionné la magie indienne, il attendit avec beaucoup trop d’espoir de voir le visage d’Aiyanna s’illuminer devant son génie créatif. Tout en sachant pertinemment que sa seule réaction serais sans doute de soupirer devant sa parfaite ignorance du sujet. Au moins il faisait preuve de bonne volonté en posant des questions, n’est-ce pas ?

Il ria allégrement quand Aiyanna tourna à son tour sur elle-même pour lui montrer ses vêtements colorés. D’aussi loin qu’il se souvenait de ses tenues, il avait toujours vu la Monaraith arborer des couleurs extravagantes et il lui était arrivé deux trois fois de vaguement se demander où elle avait bien pu pêcher ses fringues. En ce moment par exemple il s’interrogeait sur la provenance de son étrange collant jaune poussin. C’était Leona qui lui avait prêté ou quoi ? En tout cas il aurait bien aimé connaître l’avis de Shoshana là-dessus. Ou de Solveig. Arf’ il devait arrêter de traîner avec autant de filles.

Adele fronça légèrement les sourcils quand il vit Aiyanna effectuer sa manœuvre pour se rassoir. De son avis les femmes avait un peu trop tendance à faire des choses dangereuse pour leur équilibre, comme porter des talons hauts, des jupes pas pratiques ou tourner sur elle-même, par exemple. Ce qui devait arriver arriva et la demoiselle se retrouva le nez contre ses cailloux avant de trébucher une nouvelle fois dans sa direction. Dans un pur réflexe il tendit les bras pour amortir la chute de l’Indienne qui n’y resta pas trois secondes, le temps de se relever, rouge de honte. Adele était un peu décontenancé par la réaction de la Monaraith et tenta de désamorcer la gêne par un brin d’humour.

« Encore une qui me tombe dans les bras ! Décidemment quel succès, ahah ! »

Il douta soudain de l’impact qu’aurait cette petite blague sur Aiyanna et craint que cela ne la gêne encore plus. Il tenta alors de détourner la conversation en se relevant tout sourire.

« Bon ! Moi je voulais me promener dans le jardin à la base ! Voulez-vous m’accompagner gente demoiselle ? Je vous ferais visiter les merveilles de cet endroit ! »

Jouer les faux guides pouvait se révéler très amusant, d’autant plus qu’il ne connaissait absolument pas le parc et que s’y perdre lui apparaissait comme une merveilleuse idée.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Lun 20 Oct - 13:07



“Aiyanna & Adèle

Je le regardai s'enthousiasmer et je sentis une angoisse profonde monter en moi. A le voir si content à l'idée que je puisse l'aider, je me sentis nulle. J'ignorais si je pouvais faire quelque chose mais je voulais bien essayer. Aussi me forçai-je à rire lorsqu'il proposa d'utiliser des souris pour cobaye mais qu'il s’emmêla dans ses idées. Oui, je n'étais pas sûre de moi, mais je pouvais toujours tenter quelque chose, j'avais peu de chances d'aggraver les choses, si ?

Ses yeux brillaient d'amusement et je ne pus m'empêcher de ressentir une grande joie à l'idée de le soulager un peu. Si bien que je souris tout naturellement quand il parla d'être « ma victime ». « Ne t'inquiètes pas, je ne te ferais rien de méchant et si tel était le cas, tu pourrais porter plainte. » Je lui tirai la langue.

Je grimaçai quand il proposa de modifier les roues de médecine. « Je ne sais pas... C'est tellement plus logique et naturel de le faire avec des cercles qui symbolisent le cycle de la nature, de la vie. Instinctivement, on utilise des cercles, je demanderais à mon grand-père si c'est possible de varier mais... » Je me mordillait la lèvre. « … je le sens pas trop tu vois... » J'avais les yeux plissés et je fixai mes tentatives ratées de roue en disant ça. C'était tellement, pas normal comme idée. Faire des cercles, suivre la magie qui me guidait était tellement plus naturel c'était peut-être ridicule mais c'était surtout une question de ressenti.

Ma maladresse allait me perdre. Définitivement. J'étais absolument honteuse de lui être tombé dessus comme ça et du coup, comme une idiote j'avais rougi. Du coup, je me sentais encore plus débile et honteuse. Quel cercle sans fin ! Et il en rajouta. « Je suis désolée. » dis-je précipitamment. « Je ne t'ai pas fais mal ? Ça va ? Oh ! Je suis vraiment vraiment désolée !!! » J'espérais vraiemnt que je ne lui avais rien cassé en tombant sur lui. Je n'avais rien entendu craquer mais ça ne voulait rien dire. Et je n'étais pas si légère que ça, même s'il n'y avait que devant mes grand-parents que je voulais bien l'admettre, ou devant Tsagaglalal.

Il se releva normalement en souriant, j'en déduis qu'il n'y avais pas de mal. Je me retins à grand peine de soupirer de soulagement. Je m'en serais voulu éternellement si je lui avais vraiment fait mal à mon insu. Mes yeux se mirent à pétiller et je me levai aussi, débile que j'étais d'avoir voulu me rasseoir, et de l'avoir fait ainsi... Bref. Je passai mon bras autour du sien et lui lançai avec joie. « C'est quand tu veux noble guide. Je te suivrais aussi loin que mes petites jambes voudront bien me porter ! » Je nous fis faire un demi-tour d'autorité et j'éparpillai les formes que j'avais tracées sur le sol avec une faussé négligence en remerciant les êtres pour l'énergie qui m'avait été prêtée.

« Bon par quoi veux-tu commencer ? » demandai-je alors que les jardins s'étendaient devant nous. « On va voir Lunenberg ? Ou alors on essaie de réussir ç identifier les fleurs qui se trouvent sur le chemin, pour s'amuser ? On raconte qu'il y a des plantes carnivores. Ça te dis de venir les voir ? » Je lui lançai un sourire éclatant et commençai à marcher tranquillement, le tenant toujours par le bras.

CERSEY ♥


Dernière édition par Aiyanna Chenahana le Mar 21 Oct - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Mar 21 Oct - 12:08




La fête du caillou
Aiyanna & Adele


La douce Aiyanna avait accepté de le soigner mais elle ne semblait pas emballée par son idée de carrés ou de triangles. Elle pensait quand même demander à son grand-père des informations, ce qui était déjà ça. Adele se demandait à quoi pouvait bien ressembler « Api » comme elle l’appelait si souvent, était-ce une sorte de vieux sage avec un calumet de la paix aux lèvres et des plumes dans les cheveux ? Oh qu’il aimerait goûter un calumet de la paix, là, tout de suite ! Il se demandait bien quelle saveur ça pouvait avoir. Et si ça provoquait des hallucinations. Il allait surement avoir l’air d’un type qui passe du coq à l’âne mais il avait envie de savoir et il ne laissait jamais une question sans réponse.

« Dis-moi Aiya, est-ce que tu as déjà goûté un calumet de la paix ? Ou ce n’est qu’une légende et ce truc n’existe pas et je ne suis qu’un ignorant ? »

Il ponctua sa phrase d’un grand sourire béat espérant qu’elle valide la première question et qu’elle sorte de son collant jaune de l’herbe à fumer comme par magie. C’était surement peine perdu mais Adele était un jeune homme plein d’espoir.

Son grand sourire fit place à une mine étonnée quand il entendit l’indienne se répandre en plates excuses et douter de la survie du brun suite à sa chute. Elle s’inquiétait tellement qu’il en aurait presque était vexé, il avait l’air si fragile que ça ?

« T’inquiète pas, je ne suis pas en sucre, on ne dirait pas comme ça mais je suis costaud, hein ! »

En réalité il avait des os très fins qui le faisaient paraître délicat mais on ne pouvait quand même pas le casser en deux aussi facilement. Il n’était certes pas très musclé mais n’en était pas un maigrichon pour autant. Il n’avait pas une carrure de sportif mais n’en avait franchement rien à faire et ne faisait rien pour changer cela. Adele n’était pas vraiment le genre à complexer et à se prendre la tête concernant son apparence, il n’éprouvait aucune gêne à avoir les cheveux ébouriffés sous une capuche et à affubler des jeans déchirés, au grand désespoir de son père qui n’aimait franchement pas l’aspect négligé de son fils.

La gêne de la demoiselle sembla se dissiper quand il l’invita à se balader. Il s’amusa des propositions de la jeune fille maintenant plein d’enthousiasme. Il décida cependant de laisser libre court à son imagination en inventant n’importe quoi et tout en recevant le bras d’Aiyanna dans le sien, il prit un air sérieux et lui répondit :

« Allons, tu me prends pour un gamin ou quoi ? Je suis en Sinsear je te rappelle, on va se balader tout en s’instruisant, je te raconterais toutes les anecdotes historiques qu’il y a à savoir sur ces jardins ! »

En vérité il ne savait pas grand-chose des jardins, ses cours tournaient plutôt autour de l’Histoire avec un grand H, de celle qui bouleverse le Monde et qui traumatise les générations futures, pas de l’histoire du jardinier de St Barnaby qui avait décidé de planter des tulipes jaunes au lieu des rouges car il n’y en avait plus en magasin, non. Il avait cependant un plaisir fou à inventer de faux faits historiques et, tout en prenant un ton de professeur plutôt crédible, il mentit allégrement à Aiyanna.

« Tu vois ces roses rouges, là ? Et bien elles ont été plantées par le Duc de Gualigou au 18e siècle pour sa maîtresse, une servante qui était – selon la légende – si belle que même les oiseaux s’arrêtaient de chanter pour la regarder passer – Une vélane à mon avis – il y a même un portrait d’elle dans le couloir qui mène au cours de DCFM, si tu veux tout savoir. Enfin bref, on raconte que la Duchesse, apprenant cela, aurait été si jalouse qu’elle aurait demandé à ce qu’on coupe la tête de la servante ! Personne ne sait ce qui s’est passé ensuite et le portrait refuse d’en parler mais à mon avis ça c’est plutôt mal fini pour elle… »

Bien sûr tout était complètement faux, il avait assemblé aléatoirement des lettres entre-elles pour former le titre du Duc et il n’y avait qu’un horrible portrait d’une femme obèse qui le draguait sans cesse dans le couloir menant à la salle de classe. Il bifurqua ensuite sur sa gauche et s’arrêta une nouvelle fois devant un pommier tout à fait banal avant d’inventer une nouvelle histoire de son crue.

« Ah ! Voilà une autre histoire intéressante ! Sache ma chère Aiyanna qu’il ne s’agit pas d’un simple pommier comme on pourrait l’imaginer au premier abord, non ! On raconte qu’une fois par an l’arbre donne une pomme d’or mais seulement une seule ! Et ça peut être à n’importe quel moment de l’année, elle pousse en quelque seconde, si bien que personne ne peut savoir quand le miracle aura lieu. Le problème, comme tu peux l’imaginer, c’est que la pomme est très convoitée et qu’en réalité elle se fait toujours voler avant que quiconque n’est pu la voir. En tout cas j’aimerai bien goûté une tarte aux pommes d’or, pas toi ? Ahah ! »

Encore une fois, le seul élément vrai dans sa tirade était son envie de goûter une tarte aux pommes d’or même si cela était surement techniquement impossible, ou au moins, un beau gâchis. Adele prenait un plaisir fou à mentir et était étonnamment bon dans cette pratique, comme s’il avait envie de croire à ses propres histoires abracadabrantes.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Mer 22 Oct - 3:42



“Aiyanna & Adèle

J'éclatai de rire, Adèle. Toujours le premier à dire des bêtises, toujours avides de découvrir et d'en profiter pour s'amuser. Le calumet de la paix... Mais où avait-il été pêcher ça encore ?

« Eh bien... » commençai-je en essayant de reprendre mon sérieux. « Je n'en ai jamais goûté, ni vu d'ailleurs mais je suppose que ça existe. Ce n'est plus vraiment utilisé actuellement car il ne reste plus beaucoup de tensions entre les tribus, ou du moins de risque de rencontres puisque nous ne sommes plus nomades et confinés dans des réserves. » Je réfléchis un instant, après tout, qu'est-ce qui prouvait que ça n'existait pas ? Je ne savais vraiment pas. Il fallait que je fasse des recherches. J'étais tellement plongée dans toutes ces histoires, et toutes les réalités de contes anciens que je n'avais pas vraiment fait attention à la totalité des idées reçues sur nous. A croire que fréquenter Adèle m'avais incité à me poser ces questions.

Perdue dans mes réflexions [HRP : … où mon âme s'égaaaare!], je n'avais pas fait attention à son visage qui s'était illuminé d'un grand sourire. Quand je me concentrais de nouveau sur lui, je ne pus m'empêcher d'éclater de nouveau de rire.

Il démentit une possible blessure en lançant une remarque digne de lui. Je lui jetai un regard peu convaincu en le regardant de haut en bas. « Costaud, hein ? Mouai... » Je tordis la bouche dans une petite grimace. « Bref, le principal c'est que je ne t'ai rien fait. » Et j'en étais soulagée. Je détestais faire du mal aux gens, même par accident. Ce n'était pas excusable, je ne me serais pas pardonné, surtout si j'avais fait souffrir un ami.

« Maiheuh ! » gémis-je puérilement. « C'est très bien les fleurs ! Et Lunenberg aussi d'abord ! Et tu es un gamin d'abord ! » Je pinçai les lèvres comme si je boudais mais mes yeux brillaient d'intérêt. Effectivement, il m'étais facile d'oublier qu'il était chez les historiens, j'avais hâte d'entendre ses histoires. Pour le lui signaler, je serrais son bras et me laissais finalement guider le long des chemins. « Ça sonne un peu français, Gualigou... C'est sympa comme histoire, tu en as d'autres ? »

Et il m'en raconta d'autres. Je ne regarderais plus jamais les choses qu'il me montrait du même angle désormais. Et je comptais bien réussir à surprendre la pomme d'or et en faire une tarte pour Adèle. J'allais même demander l'aide des esprits si je le pouvais. Ça me ferait tellement plaisir de lui faire plaisir ! Je hochai donc la tête à sa remarque et l'attirait vers un autre coin du jardin où trônait un étrange tronc coupé blanc comme la neige. « Et lui ? Quelle est son histoire ? Est-il le trône du Duc de Gualigou ? Ou autre chose ? Raconte m'en plus, Adèle ! » Je tournai vers lui des yeux brillants de curiosité.

C'était vraiment passionnant d'avoir un tel puit de savoir historique comme ami. J'étais si contente d'en apprendre plus sur la région et le lieu où je vivais pour mes études. J'avais beau être ici depuis quelques années, je ne m'y sentais toujours pas à ma place. Comme s'il me manquait quelque chose pour aimer ces terres. Je pensais qu'en apprendre plus sur leur histoire pourrait m'aider à créer un lien avec elles. Quelque chose qui me permettrait d'y vivre et d'y apprécier encore plus chaque seconde, comme un ancrage dans la force qui l'a faite au fil des siècles.

CERSEY ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Ven 24 Oct - 17:53




La fête du caillou
Aiyanna & Adele

Quelle déception ! Les calumets de la paix n’existaient pas ! Un monde s’effondrait. Adele avait rêvé l’espace d’une seconde se perdre dans des hallucinations indiennes et souffler des volutes de fumée bleus toxiques mais dût redescendre de son petit nuage. Même « Petit-nuage » ne semblait pas être un prénom d’indien, d’ailleurs ! Tout ce qu’il pensait était faux et il était pétri des clichés que la télé lui avait laissé voir de la société d’Aiyanna. La demoiselle n’était heureusement pas susceptible et acceptait son ignorance avec un grand éclat de rire.

Elle ne semblait cependant pas se remettre de lui être tombé dessus et, pire que tout, ne reconnaissait pas qu’il était quelqu’un de costaud.

« J’ai abandonné une magnifique carrière de Quidditch, j’en suis sûr ! J’aurais fait un super bon batteur, tu peux demander à Arth. »

La bonne blague. Il n’avait jamais été capable de retenir les règles de ce sport et la dernière fois qu’il était monté sur un balai il s’était brisé les orteils contre un cognard. Quant à Arth elle dirait surement qu’il était un bon punching-ball sur lequel envoyer des cognards (Ceux-là même qui lui avaient brisé les orteils entre parenthèse) mais un peu d’ironie ne faisait pas de mal et Adele se complaisait parfaitement dans son statut de « Non-je-ne-suis-pas-sportif-je-suis-un-artiste-laissez-moi-tranquille ».

Aiyanna bouda légèrement quand il déclina ses offres pour l’entraîner dans les méandres des mensonges historiques du jardin. Il nota qu’elle manifesta son mécontentement par un « maiheuh » pour la deuxième fois et installa mentalement un compteur à maiheuh dans sa tête. Par ce genre de détails, Adele avait remarqué la naïveté et la simplicité d’Aiyanna. Elle était du genre à laisser ses émotions transparaître librement sur son visage et à agir selon son humeur du moment. Ainsi elle était passé de la concentration à faire ses roues de médecine, aux rires des frasques du brun, à la gêne de lui être tombé dessus, à la déception de ne pas faire ce qu’elle voulait pour enfin passer à la curiosité de découvrir de fausses histoires. D’après l’analyse d’Adele elle était plus enfantine que lunatique et il aimait sa candeur rafraichissante.

« C’est moi le gamin ? Ahah, ok, à vos ordres. » Plaisanta-t-il.

Il aurait bien rajouté un « A vos ordres Madame Maiheuh » mais cela risquait de fausser les résultats de son compteur de maiheuh et s’abstint donc de la petite pique. Ils s’enfoncèrent alors dans le jardin et Adele fut ravi de l’intérêt que porta Aiyanna à sa première histoire.

« Non ce n’est pas français, c’est italien ! Mais tu as reconnu la racine latine du nom, c’est très bien ! Gualigou signifie un truc comme « citron du roi » en vieux latin d’après mes souvenirs. »

Adele riait mentalement à la traduction complètement idiote qu’il avait fait d’un mot imaginaire. « Citron du roi » un nom de fruit royal, quel bonne idée. Il aurait bien aimé un titre de noblesse à son fruit lui aussi. « KingBerry » ça avait quand même plus de prestance que « baie ». Il laissa de côté ses délires fruitiers pour se concentrer sur un pommier. Non finalement les fruits étaient très inspirants.

L’histoire de la pomme d’or sembla plaire à Aiyanna puisqu’elle l’attira vers un tronc d’arbre blanc coupé de façon biscornu et lui demanda une explication historique de la raison de son existence. Elle proposa le trône du duc de Gualigou mais ce n’était pas possible. Déjà parce qu’il n’avait jamais existé et ensuite parce que personne ne mettait un trône dehors.

« Non ce n’est pas ça, en réalité c’est un « chêne d’hiver », un arbre assez rare tout blanc que l’on retrouve davantage dans les pays nordiques mais qui peut s’accoutumer un peu partout si on s’en occupe bien. Celui-là doit avoir 150 ans mais il a été frappé par la foudre il y a environ 70 ans, d’où sa forme étrange. Le problème c’est que le bois des chênes d’hiver est hautement inflammable et que ça a provoqué un incendie assez important aux alentours. C’est d’ailleurs pour ça que l’on utilise plus le bois des chênes d’hiver pour faire des baguettes, c’est beaucoup trop dangereux. »

Le plus important dans le mensonge était la crédibilité. Il fallait savoir justifier l’absurde par la logique afin que les gens fassent confiance. Aiyanna par exemple n’aurait convaincu personne avec son histoire de trône car trop de questions techniques venaient faire tanguer son affirmation. Ensuite les gens étaient très sensibles aux chiffres, aux minuscules détails qui pouvaient renforcer une histoire et la rendre vraisemblable. Adele avait tout inventé dans l’instant et s’était servi de ce qu’il voyait pour essayer de construire un fait crédible en justifiant chaque détail, de la couleur blanche du tronc à son aspect brisé. Il se demanda vaguement quel pouvait être la véritable espèce de l’arbre pour se dire enfin que sa baguette devait être faite en bois de chêne d’hiver au vu de ses tendances pyromanes. Il aurait bien aimé avoir une baguette en bois interdit, tiens. Cette réflexion lui inspira une nouvelle petite histoire.

« D’ailleurs on a découvert que c’est à cause des baguettes en bois de chêne d’hiver qu’a eu lieu le grand incendie de Londres en 1666, tu le savais ? »


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Jeu 30 Oct - 6:08



“Aiyanna & Adèle

Un batteur ? Je regardais les bras fins d'Adèle avec scepticisme. « Mouai... » Je ris doucement en lui tapotant la main. « J'te crois bien sûr ! »

J'aimais bien passer du temps avec Adèle, il ne me jugeait pas, et il trouvait toujours des bêtises à dire ou à faire qui donnaient des couleurs aux journées les plus mornes. En même temps, c'était une artiste donc il était évident qu'il avait tendance à donner ce côté ''coloré'' à tout ce qui l'entourait. Enfin, c'était comme ça que je voyais les gens comme lui. Gentils et particuliers. Et puis je n'arrivais pas à savoir si sa curiosité envers ma culture venait de sa tendance naturelle à rechercher la nouveauté et l'inspiration ou si c'était pour rire -gentiment- de moi...

En tout cas, il racontait très bien les faits historiques qui avaient jalonné la vie de cet endroit et je trouvais ça absolument passionnant. J'écarquillai les yeux à la traduction du nom du Duc. « C'est pas un peu... Ridicule ? Pour un Duc ? » demandai-je, curieuse. Mon attention fut vite attirée vers autre chose et je lui désignai l'arbre blanc.

Son histoire me semblait vraisemblable sauf que... Je fronçai les sourcils. « Chêne d'hiver ? » demandai-je en le regardant droit dans les yeux. « Il me semble qu'il existe bien une essence appelée chêne blanc, mais le chêne d'hiver n'existe pas. J'en suis certaine. J'ai étudié avec mon grand-père toutes les espèces d'arbres qui existent dans le monde depuis mon enfance. » dis-je. Je grimaçai. « Il jugeait que ça me serait toujours utile, ''au cas où''... » Un soupir m'échappa. Je secouai la tête. « Tu viens de me raconter des bêtises, non ? » ajoutai-je en souriant. J'éclatai d'ailleurs de rire avec son histoire d'incendie de Londres. « C'est n'importe quoi ! »

« La prochaine fois que je te demande des trucs sur un arbre, n'invente pas ! » m'exclamai-je avec bonne humeur. « Si tu ne sais pas, dis-le moi ! » Je tapotai le haut du morceau de tronc et frissonnai. Je le regardai en fronçant les sourcils. « Adèle... » chuchotai-je. « Et si on allait ailleurs ? » proposai-je en reculant lentement sans lâcher le tronc des yeux. Je lui pris la main et l’entraînai plus loin comme si de rien n'était. Je lui souris autant que je pouvais. « Alors, tu connais d'autres histoire ? Raconte m'en ! A moins que tu ne te souviennes pas d'autres choses...? »

CERSEY ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Ven 31 Oct - 11:48




La fête du caillou
Aiyanna & Adele


Elle mettait en doute le nom du Duc. Comment osait-elle le trouver ridicule ? Adele y avait mis toute sa créativité pour l’inventer. Il détourna la question en prenant un air faussement choqué et en mettant la main à son cœur de façon très théâtral.

« Oh ! Tu me brises le cœur ! Comment peux-tu trouver qu’un nom de fruit est ridicule ? Tu trouves que je suis ridicule à m’appeler « baie », c’est ça ? »

Malheureusement pour Adele, de l’étonnement du nom à la révélation de ses mensonges il n’y avait qu’un pas qu’Aiyanna franchit allégrement face à son histoire de chêne d’hiver. Le brun haussa les sourcils quand la jeune femme affirma qu’elle avait appris toutes les espèces d’arbres. Il ne put s’empêcher de jurer mentalement. Non mais quelle idée ? En quoi ça pouvait bien lui être utile ? Elle ne voulait, à sa connaissance, ni être fabricante de baguettes, ni bûcheronne ! Si ? De toutes les personnes à qui aurait pu servir une fausse histoire sur les arbres il avait fallu qu’il tombe sur celle qui les connaissait tous ! Super ! Adele n’aimait pas vraiment qu’on le piège à son propre jeu et grommelait dans sa tête alors qu’il affichait un léger sourire amusé à Aiyanna. Après tout il avait bien appris toutes les espèces de dinosaures quand il était petit et ce n’était pas non plus d’une grande utilité.

Il renversa sa tête en arrière et parti dans un rire coupable quand il lui avoua la supercherie.

« Ok, ok, j’ai mentit, je ne connais pas du tout l’histoire de cet arbre mais je voulais t’impressionner, c’est pour ça, ahaha ! »

Il s’arrêta cependant de rire quand elle lui demanda d’autres histoires. Il se stoppa une seconde et fronça les sourcils pendant qu’Aiyanna le tirait par la main en l’entraînant ailleurs. Quoi ? Mais pourquoi est-ce qu’elle lui demandait ça ? Elle n’avait pas fait le lien avec les autres histoires ? Elle n’avait pas compris que tout était faux ? Oh bordel. Qu’elle était naïve. C’était certainement la personne la plus facile à entuber de tout l’Ecosse tant qu’il ne s’agissait pas d’arbres. Deux choix s’imposèrent à lui : tout lui révéler ou continuer à lui raconter des bobards. Les deux étaient très tentants mais Adele décida qu’il était temps d’en finir avec cette blague. S’il était très à l’aise dans le mensonge, il lui était beaucoup moins évident d’admettre qu’il avait profité de sa naïveté pour la berner, aussi il l’interpella en affichant le même sourire qu’il utilisait quand il annonçait une mauvaise note à ses parents, qu’il avait « oublié » de faire ses devoirs à ses professeurs ou tout autre excuses bidon. Le sourire « S’il-te-plaît-ne-me-gronde-pas-je-suis-gentil » qui lui donnait un faux air de gamin attendrissant.

« Aiya, commença-t-il, je croyais que tu avais compris, en fait toutes ce que je t’ai raconté était faux, le Duc de Gualigou, les pommes d’or, tout ça… »

Il essaya de noyer le poisson dans l’eau en changeant radicalement de ton pour reprendre son enthousiasme habituel, et, l’attrapant par les deux mains il lui fit une nouvelle proposition.

« AH ! Si tu avais vu ta tête quand je te racontais tout ça, c’était trop drôle ! Bon aller, ce n’était pas sympa alors pour me faire pardonner je t’autorise à m’emmener où tu veux dans les jardins ! Et pour que ta vengeance soit complète je fermerais les yeux pendant tout le trajet, tu pourras me jeter dans les épines si tu veux ! »

Sur ces paroles, Adele ferma les yeux et fit un pas en arrière, de sorte que leurs bras se tendent, invitant la demoiselle à le guider à travers les méandres du parc.



© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Mer 5 Nov - 16:09



“Aiyanna & Adèle

J'éclatai de rire. « Mais non ! Berry, les baies c'est bon ! Le citron c'est juste... acide... C'est moins sympa comme nom ! » Ce qu'il était drôle, à tout prendre comme s'il était directement concerné. L'expression choquée qu'il avait pris valait tout l'or du monde. J'aurai dû avoir un appareil photo, ou pouvoir de mémoire dessiner son visage pour en garder une trace. Ça aurait été très amusant.

Il rit quand je lui expliquait que son histoire n'était pas réaliste. Bon je vis son étonnement au fait que je connaissais toutes les essences d'arbre... S'il voulait en savoir plus je pouvais aussi lui avouer connaître la plupart des types de pierre et mon animalier était assez répandu aussi. Après tout, il m'était nécessaire de connaître le monde pour comprendre ce qui me reliait à celui-ci. Ça pouvait paraître inutile, futile... Mais c'était ce qui me permettait d'attraper le sens de la toile de Vie. Même si c'était trop abstrait ou trop bizarre pour la plupart des gens.

Il admit son mensonge et je fronçais les sourcils. « Mentir envoie de mauvaises ondes tu sais...Et tu n'avais pas besoin de ça pour m'impressionner... » Après tout, quel intérêt avait-il à vouloir m'impressionner ? Tant pis, je chercherais de vraies histoires au sujet de cet arbre, je pouvais aussi aller interroger le jardinier, quand j'aurais le temps entre deux cours. Il avait le côté plaisantin de Janet, maintenant que j'y pensais. Elle était capable de raconter des bêtises à la pelle comme ça aussi, quand elle s'y mettait.

Il m'avoua aussi que le reste était mensonge. Il était doué. J'étais estomaquée. C'était tellement... ridicule de m'avoir menti pour des trucs aussi idiots. Je soupirai, il était irrécupérable celui-là ! Et cette tête, et ses yeux... J n'arrivai pas à lui en vouloir. J'étais juste amusée, et un peu déçue pour les pommes parce que je supposais que leur goüt allait être vraiment délicieux... Aurait été délicieux. Il repassa en mode excité.

Mes deux mains se noyaient dans les siennes je trouvais ça bizarre, ne serait-ce parce que je faisais sa taille... Je rougis en me sentant ridicule d'avoir cru à ses histoires. Franchement je devais passer pour une fille totalement idiote, et naïve. J'avais tellement honte. Et sa proposition me fit faiblement sourire. « Désolée, eu, je suis pas sûre que ce soit une bonne idée. » Mais il ferma les yeux et s'éloigna de moi en tendant les bras. Secouant la tête, je le poussais doucement sur le chemin. Il m'avait dit que je pouvais le mettre dans les ronces mais je n'allais pas être si méchante. En revanche, je voulais essayer e lui faire ressentir la nature d'une manière différente.

Je le fis passer lentement entre des parterre de fleurs qui commençaient à embaumer l'air puis je lui fis faire une pause au soleil dans milieu d'un petit cercle d'arbres. « Écoute, sent et ressent le monde. Et quand tu le sentira bien. Il est possible que les épines te touchent... » dis-je, un sourire dans la voix.

CERSEY ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Dim 16 Nov - 10:53




La fête du caillou
Aiyanna & Adele


Espérant de toutes les fibres de son corps qu’Aiyanna ne le jette pas dans les ronces comme il lui avait naïvement soufflé l’idée, Adele se laissa guider par l’indienne. Enfin pas totalement, il avait beau avoir assez confiance en la jeune fille pour la laisser expérimenter sa médecine exotique sur lui, il n’aimait pas trop l’idée de se balader les yeux fermés. Il ne put s’empêcher d’entrouvrir discrètement ses yeux de temps en temps pour voir où il mettait les pieds et se rassurer quant aux intentions pacifiques de la demoiselle.

C’est donc dans le silence qu’il avançait – ou reculait, il était complètement perdu – en se maudissant d’avoir eu cette idée idiote. Un autre lui aurait offert un café pour se faire pardonner mais lui avait préféré lui donner le loisir de le jeter dans les épines. Ou toute autre punition d’ailleurs, elle pouvait aussi bien le jeter dans un trou d’eau, le lâcher au bord d’une falaise, le mener dans le labyrinthe et le laisser seul, sans baguette, chercher en vain la sortie… Et encore beaucoup d’autres choses. Enfin, c’était un peu extrême tout de même, Aiyanna était censé être son amie et elle n’avait surement aucune idée aussi tordue que lui.

Elle le fit passer entre des parterres de fleurs dont il n’apprécia à aucun moment les parfums, trop tendu par la crainte de se prendre un arbre en pleine figure. Aiyanna devait sans doute le ressentir puisqu’il avait les membres crispés et se laissait difficilement guider. Par bonheur elle le fit s’arrêter il ne savait où et lui proposa d’ouvrir ses chakras où quelque chose dans le genre, avant d’évoquer les bien-aimées ronces.

« NON ! » S’exclama-t-il en ouvrant les yeux et en reculant dans Aiyanna dans un pur réflexe de survie. « Oh désolé... ça va ? »

Décidemment, il y avait beaucoup de casse depuis ce matin. S’étant libéré lui-même du châtiment qu’il s’était lui-même infligé, étant définitivement une personne pleine de contradictions, il admira l’endroit choisit par Aiyanna. C’était vraiment très joli et le soleil qui perçait à travers les feuilles lui fit un bien fou. Il avait beau être un Ecossais pur et dur il préférait le soleil à la pluie et aurait aimé vivre dans un pays chaud. Au moins pour voir si sa peau blanche et délavée était capable de bronzer un peu.

En regardant son ombre, il estima qu’il devait être aux alentours de midi (détestant porter une montre il avait développé cette technique un peu aléatoire), et eut soudainement faim.

« Dis-moi Aiyanna, ça ne te dirait pas d’aller manger ? Je rêve d’un sandwich au bacon, là ! »

Sur ces paroles, il prit ce qui lui sembla être le chemin du retour, accompagné de la demoiselle.



© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: La fête des Cailloux!! [PV Adèle]   Aujourd'hui à 17:23

Revenir en haut Aller en bas
 

La fête des Cailloux!! [PV Adèle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les petits cailloux d'amour
» LOUISE R. PENSHORN ► adèle exarchopoulos
» Le plan des trois petits cailloux. [PW - Dogma - Dagan]
» Décors Moria et Autres.
» caillou dans pare-brise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieur de l'établissement :: Campus universitaire :: Jardins et Serres expérimentales-