Partagez | 
 

 When his lady is in danger [PV Cassie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Oldford
Sinsear
PROFILMessages : 141
Réputation : 24
Fiche : The cracmol is in the place

RP en cours : + Ne t'y placarde pas!
+ Quand les Callanish s'en mêlent
+ Terreur!



RPG
Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: Poirier, le cœur contenant un crin de licorne, Vingt-sept virgule cinq centimètres, Solide

MessageSujet: When his lady is in danger [PV Cassie]   Dim 26 Oct - 18:58

When his lady is in danger
::confrontation::


Il n'en revenait tout simplement pas.

Certes, il s'était imaginé bien des choses depuis la dernière semaine ou il n'avait pas eu de ses nouvelles, mais il avait tout simplement cru qu'elle s'était lassé de lui, après tout il restait toujours constamment étonné que la jeune femme s'acharne temps à passer du temps en sa compagnie plus que  quelconque.  Évidemment, il n'avait jamais, au grand jamais, imaginé qu'il ait pu arriver malheur à sa charmante amie… tout le monde l'aimait, elle n'était que soleil, alors que les étudiants gravitaient autours d'elle naturellement au rythme de ses rires, de ses soupires et de ses clins d’œil.

Sept jours… sept longs jours qu'il s'imaginait égoïstement le pire pour lui alors qu'il aurait dû savoir de quelques chose clochait.  N'était-ce pas après tout son rôle d'ami, de veiller sur elle autant qu'elle-même veillait sur lui?  N'aurait-il pas dû comprendre qu'il n'était pas normal de n'avoir aucune de ses nouvelles et même avant cela… avait-il ignoré des signes avant coureur des secrets blessants et des malheurs qu'enfermait en elle la jeune Goldstein?

Liam soupira.

Ce qui était fait était fait, certes… mais la honte et l'angoisse ne cessaient de grandir en lui au fil de ses pas, alors qu'il traversait l'université le plus rapidement qu'il le pouvait, évitant de justesse jambes, sacs, bras, coudes et étudiants définitivement trop lents pour le but qu'il s'était fixé; la rejoindre et à son tours, lui offrir son épaule comme il aurait dû le faire bien plus tôt.

Ce n'était que par pur hasard qu'il avait appris la nouvelle quelques minutes plus tôt, alors qu'il attendait l'ouverture de sa salle de classe au premier étage, tout près des escaliers menant au deuxième.  Le grand Black et la flamboyante Waldon parlant avec horreur d'un événement horrible.  Il devait l'avouer, il n'avait pas entendu la conversation complètement, ce n'était généralement pas dans ses intérêts de se mettre à espionner les autres… Pourtant un nom en particulier avait attiré son attention : Cassiopée.

Horrifié à l'idée de faire le simple lien entre «événement horrible» et Cassiopée, Liam avait tourné les talons, mué par son instinct et par sa nouvelle et soudaine fixation : «Cassiopée». Laissant derrière lui sa classe, son sac et sa gêne.

Lui, loin d'être un grand chevalier se portant à la rescousse des jeunes demoiselles, ne tenait plus en place. Son sang battait contre ses tempes lui donnant l'étrange impression que n'être que spectateur de ses propres pas, de ne voir que par les yeux d'un autre et ne vivre ces sentiments que via ces images interposées alors qu'il poussait la porte de l'infirmerie, alors que ses yeux se posèrent avec horreur sur le corps de l'anglaise au fond de la salle, alors que soudainement sa main tenait celle, si légère, froide et délicate, de la jeune femme, alors que finalement expira, se rendant compte que durant tout ce temps, il avait retenu son souffle.

Muet, il fixait ce qu'il considérait aujourd'hui comme étant l'une des personnes les plus importantes à ses yeux.

Impuissant et effrayé.

Code by Silver Lungs

_________________
après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
Follow your sunshine...
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: When his lady is in danger [PV Cassie]   Lun 27 Oct - 19:36


When his lady is in danger

Cassiopée savait très bien qu’elle avait une épée qui se balançait au-dessus de sa tête, prête à s’abattre à n’importe quel moment. Elle s’était aussi doutée que les choses allaient se compliquer avec Rabastan dans les parages. C’était plutôt étrange de devoir côtoyer son « fiancé » régulièrement. Ce n’est pas pour cela qu’ils ont vraiment fait connaissance. Loin de là, la brune a bien prit le soin d’éviter le Lestrange. Elle ne voulait pas désobéir à ses parents, malgré ses réticences, mais ce n’est pas pour autant qu’elle acceptait de copiner avec son futur mari. Surtout que ce n’était pas difficile de comprendre qu’ils n’avaient rien en commun. Juste la pureté de leur sang.

Toutefois, elle aurait aussi du savoir que ce petit manège n’allait pas pouvoir durer encore bien longtemps. La jeune Goldstein aurait juste aimé que ça continue encore un peu. Ces derniers temps, les choses s’étaient arrangées autour d’elle. Après son voyage en Nouvelle-Zélande, elle avait réussie à ramener Liam et à reprendre ses cours normalement. Arabella l’avait amené en Ecosse. En bref, tout se passait très bien. Jusqu’au jour où alors qu’elle s’était isolée pour réviser tranquillement loin des extravagances de sa colocataire, quand elle voulue regagner sa chambre quelqu’un lui bloqua la route à mi-chemin. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle reconnue la haute silhouette de Rabastan. Il lui fallut bien plusieurs secondes pour réaliser que c’était bien lui. Il s’était approché d’elle d’un pas impérieux. La brune se méfiait déjà, les doigts serrés sur sa baguette. Elle avait beau ne pas être du genre à ne pas écouter les ragots, elle n’avait pas pu faire la sourde oreille face à la réputation de son futur (ex) mari. Apparemment, il venait la prévenir, elle devait cesser ses excès, elle devait se souvenir qu’elle était fiancée désormais et que c’était aussi l’honneur des Lestrange qu’elle mettait en péril avec une attitude de ce genre. Cassiopée aurait pu en rire, si le visage de son vis-à-vis n’avait pas été si figé. Ce n’était pas une blague loin de là et elle ne pu s’empêcher de lui envoyer un sort en pleine figure quand le goujat lui a envoyé une remarque assassine sur sa façon de mener sa vie. Trop c’en était trop.

La brune savait garder son sang froid en général, on le lui avait appris, mais là, il avait dépassé les bornes. Cette rébellion n’a pas vraiment plus à Rabastan et pour la première fois, l’anglaise pu apercevoir autre chose que de l’indifférence sur son visage. La haine et le dédain avaient envahis ses traits. Et avant même qu’elle ne puisse dire quoique ce soit, il l’avait désarmé. Après ça, les choses se sont passées tellement vite, qu’elle n’est pas sûre de se souvenir de tout. Simplement cette douleur, qui lui donnait l’impression d’habiter chaque partie de son corps. Elle a réussie à tenir tête quelques secondes, dix, trente, plus ? Elle ne sait pas, mais elle a fini par tomber à genoux devant lui et puis tout est devenu flou.

Quand elle ouvrit les yeux ensuite, elle s’est retrouvé à l’infirmerie sans trop savoir comment elle était arrivée là. Ses muscles lui faisaient mal et quelques plaies lui piquaient la surface de la peau. Certainement faites quand elle est tombée au sol. L’infirmière se précipita vers elle quand elle se rendit compte qu’elle était réveillée et lui expliqua vaguement la situation. Elle devait se reposer, son corps avait souffert. Apparemment, elle n’avait pas que quelques plaies et le Lestrange s’était acharné, même une fois à terre. Il voulait lui donner une leçon. Résultat des courses, voilà plusieurs jours qu’elle était bloquée à l’infirmerie. Heureusement pour elle, ses amis venaient la voir. Ara passait tout les jours et même Sirius Black - qu’elle ne tenait pas forcément dans son coeur et c’était réciproque - est venu prendre de ses nouvelles. Cependant, ce ne fut pas la visite la plus inattendu qu’elle reçue. Non. Le meilleur restait encore à venir.

Au bout de quelques jours, elle avait été déçue de ne pas voir Liam, elle pensait qu’ils étaient amis maintenant, surtout avec ce qu’ils avaient traversé ensemble. Enfin, avec Liam, la jeune femme avait apprit à ne pas trop espérer. Sa carapace était bien plus dure à percer qu’elle ne se l’était imaginé et elle commençait à se dire qu’elle n’arriverait jamais à passer outre. C’était sur cette pensée qu’elle s’était endormie ce jour-là, la potion de sommeil avait eu raison d’elle. Cette fois-ci, elle fit un joli rêve, Liam en faisait parti. Pour une fois, il n’était pas ce petit être fragile qui n’osait pas lui parler, bien au contraire, c’était un grand et beau jeune homme - ce qu’il est en réalité quand il arrête de se cacher - et il avait un sourire radieux sur le visage. Il avait l’air de l’un de ses héros que les moldus aimaient dessiner dans leurs livres d’images. Un sourire s’étira sur ses lèvres alors que peu à peu la réalité revenait à elle. Cassie pouvait sentir le soleil briller derrière ses paupières. Il y avait quelqu’un à côté d’elle. Curieuse, elle ne put garder les yeux clos plus longtemps et elle battit plusieurs fois des paupières quand elle crut reconnaître la personne qui se trouvait à ce côté. Serait-ce une hallucination ou était-il bien là ?

« Liam ? » se risqua-t-elle tout de même, pour être sûr que son esprit ne lui jouait pas des tours.

© one more time.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Oldford
Sinsear
PROFILMessages : 141
Réputation : 24
Fiche : The cracmol is in the place

RP en cours : + Ne t'y placarde pas!
+ Quand les Callanish s'en mêlent
+ Terreur!



RPG
Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau: 3e année Cognita
Baguette Magique: Poirier, le cœur contenant un crin de licorne, Vingt-sept virgule cinq centimètres, Solide

MessageSujet: Re: When his lady is in danger [PV Cassie]   Dim 18 Jan - 9:03

When his lady is in danger
::confrontation::


A première vu, l'anglaise ne semblait pas trop mal… du moins, en surface. Sa peau était certes bien pâle, voir même blême en comparaison au teint lumineux qu'elle abordait généralement, mais vraisemblablement, l'amie du cracmol était en un seul morceau, entière et en vie – merci à l'infirmière de l'université et à probablement la tonne de potion que la pauvre Cassie avait dû avaler pour finalement ressembler à ça. Le jeune homme osait à peine s'imaginer comment elle était arrivé à l'infirmerie, dans quel état avait-elle été retrouvée, qui l'avait retrouvé, comment toute cette histoire avait-elle débuté et surtout, pourquoi avait-elle terminée ainsi?

Le cœur de Liam se serra à l'idée que toute cette histoire fusse en partie de sa faute. Après tout, la belle Goldstein était sang-pur, il avait fort à parier que peu de gens approuvait sont amitié avec le Neo-Zélandais, que celui-ci soit sang-pur ou non, il restait un pauvre et minable cracmol. Il devait l'avouer, si Cassiopée faisait partie de la belle branche des nobles sang-purs du Royaume-Unis, comme le grand Gainsbury, elle semblait avoir beaucoup de difficulté à adhérer à leur mouvement anti-tout-le-monde, ce dont Liam était étrangement heureux. Après, à savoir si ce n'était que par pur rébellion ou si elle y croyait vraiment, le jeune Oldford ne savait pas trop… mais chaque chose en son temps.

Pour l'instant, son attention était toute dirigé sur la main de l'anglaise – toujours pâle et fragile entre ses grandes mains rugueuse – dû à l'escalade -, assez pour qu'il ne comprenne pas de suite ce qui lui arrivait alors que la jeune femme disait doucement son nom. Absorbé par ses pensés, il lui fallu quelques instant pour comprendre que Cassiopée s'était réveillée.

Milles et une question se bousculait dans sa tête, milles et une choses à dire, à demander, à comprendre. Pourtant, la première chose qui lui vint en tête fût :

«Je suis désolé»

Oui, désolé. Il était désolé de ce qui lui arrivait, de ne pas avoir été là plus tôt, de n'avoir pu venir la secourir comme elle était si souvent venu le faire, désolé d'être un piètre ami, désolé, tout simplement de ne pas être à la hauteur.

Levant la tête, qu'il avait baisser après sa confession, il chercha le regard de la brune, chose qu'il n'aurait probablement jamais fait par le passé. Pourtant, cette fois-ci, il en avait besoin, il avait besoin de voir le regard de l'anglaise ancré dans le sien alors que sa voix s'éleva :

«Mais… hmm. Cassiopée… je crois que tu as bien des choses à me raconter.»

Il en était terminé des histoires unilatérales ne concernant seulement que Liam, son petit nombril et sa pathétique histoire de cracmol. Aujourd'hui, maintenant, il espérait être à son tour l’échappatoire de Cassiopée et espérait enfin que la jeune anglaise s'exprime clairement auprès de lui, et non pas seulement du bout des lèvres en évitant de lui raconter ses réels problèmes.

Code by Silver Lungs

_________________
après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
Follow your sunshine...
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: When his lady is in danger [PV Cassie]   Aujourd'hui à 16:12

Revenir en haut Aller en bas
 

When his lady is in danger [PV Cassie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le palais Sans-souci en Danger
» L'envie de la revoir || [Pv Cassie ]
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» CASSIE FEMELLE X CANICHE 8 ANS BETHUNE (62) - ADOPTEE
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bâtiment de St. Barnaby :: Deuxième étage :: Infirmerie-