Partagez | 
 

 Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Wallace
Nimh
PROFIL Sagittaire

Messages : 32
Réputation : 19
Date de naissance : 04/12/1955
Nationalité : Canadien

Aspiration : Soigneur de créatures magiques & d'animaux

Fiche : Parfois la gentillesse est étouffée par les conneries que l'on n'assume pas toujours

RP en cours : Everyone wants to be a cat
Les blondes boucles qu'on a sous le nez




RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: 5e année Maestria
Baguette Magique: Hêtre, 21cm, crin de licorne.

MessageSujet: Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus   Ven 14 Nov - 11:04


Les blondes boucles qu'on a sous le nez



Parfois, je me disais que j'aurais été bien plus chanceux d'être un animagus plutôt qu'un empathe, ou d'être un parmi tous ces salauds qui demeuraient dans cette faculté. Entre les empoisonneurs de service ou les pyromanes furieux, le choix était plutôt libre quand il s'agissait de s'attirer des ennuis. Bien sûr, il y avait des gens qui sortaient du lot, citer Arabella, Adele, Remus et bien d'autre était aisé, mais une personne se plaçait plus haut encore. Alexis. Je ne saurais expliquer clairement ce que j'ai ressenti la première fois que je l'ai vue.  Mais ce n'était qu'un sentiment plus revêche encore. Apprenant à la connaître, à détailler ses traits, ses cheveux blonds et ses grands yeux, jour après jour, liant une amitié avec Remus, aussi solide qu'elle peut l'être avec moi, j'apprenais également à quel point celle que j'aimais sans savoir pourquoi était toute attachée à mon ami. J'avais, et j'ai encore, l'impression que mes sentiments me rossaient le crâne heures après heures. Si je consommais l'herbe magique en énorme quantité, quand j'étais avec elle en particulier, il ne me venait pas à l'idée de fumer, surtout que j'étais sûr qu'elle n'appréciait pas la fumée.

Tout cela pour dire  qu'autant  je ne pouvais plus me passer de la présence d'Alexis,  autant j'éprouvais un immense sentiment de culpabilité quand j'étais avec Remus, pour le peu que je l'étais quand Sirius était sur ses talons. Il était peu aisé d'avoir une réelle conversation sérieuse avec Black dans les parages, celui-là était tellement porté sur les blagues à tout-va que cela me mettait réellement mal à l'aise, mais il n'était pas encore le plus tudesque des personnages que l'on trouvait ici, à St-Barnaby. Il nous arrivait peu, à Remus et moi-même, de parler d'Alexis, de la relation que chacun avait avec elle et ce n'était pas plus mal. Au-delà d'une certaine jalousie, ou plutôt du fait que je l'enviais, l'entendre parler de ses apartés avec la blonde avait vraiment quelque chose de douloureux et moi, en bonne poire, je faisais tout pour les rapprocher, comme si ce simple fait suffisait à me donner bonne conscience. Je n'étais pas entre el deux, mais un peu tout de même et il me fallait arranger cela.

Lennon, mon labrador noir, aussi fidèle et obéissant soit-il, était aussi souvent collé à mes basques qu'à celles de Black, chose compréhensible quand on voyait son attitude avec lui ; Je me demandais souvent lequel des deux était le plus chien. Aussi, ce matin, en me levant un peu trop tard, je ne le vis pas au pied de mon lit comme il avait l'habitude de le faire. Cette bonne bête était définitivement si discrète. Je me levai, allai prendre une douche, m'habillai et soufflai un coup. Mes bras tremblaient tous seuls comme des arbustes secoués par des vents violents et je voyais, dans le miroir vaporeux, mes pupilles si fines qu'on les aurait crues disparues. Le manque, sans doute. Je retournai dans la chambre et fouillait sous mon matelas. Caché entre deux lattes posées l'une dessus l'autre se cachait l'un de mes sachets d'herbe magique. Personne d'autre dans la chambre, et pour être sûr, je retournai dans la salle de bains. En agitant du parfum à tord et à travers, j'arriverais sans doute à camoufler l'odeur.

Une bouffée, puis une autre, jusqu'à ce que tout se consume. Les alentours me paraissaient tellement moins bruyants d'un seul coup, plus flous, inaccessibles, et je riais. C'était sans doute une solution de facilité, quand bien même, cela faisait beaucoup de bien. Je me demandais souvent si c'était à cela que ressemblait la vie des autres, sans être perturbé par aucune émotion extérieure. La paix intérieure. Oui, ce devait être ça.  Je me relevai finalement et aspergeait la pièce par le plafond de parfum et de déodorant avant de reparaître dans la chambre.

Remus venait d'entrer, sans doute, à en juger par la porte encore entre-ouverte. C'était rare pour moi de dormir autant mais sans cours au matin, je pouvais bien me le permettre. Je souris presque et vins lui serrer la main.

- Salut mec. Je te pensais avec Sirius, j'ai un peu... Bon, beaucoup dormi ce matin. Ca va ?

Je n'aurais su dire s'il était patraque, fatigué, ou déprimé, mais je sentais bien qu'il y avait quelque chose... Je le sentais toujours, quand ça en venait à une histoire de sentiments.

Désolée encore de l'attente !

© Great Thief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus   Ven 9 Jan - 13:59



Les blondes boucles sous nos nez
Remus venait de finir ses cours de la matinée. Dans le coaltar comme d'habitude depuis quelques jours, il rejoignait son dortoir en traînant un peu les pieds. Il ne pensait pas que ça lui arriverait un jour d'être aussi peu attentif en cours. Ça le démoralisait parce qu'il n'était pas comme Sirius ou James, il avait besoin d'écouter en cours s'il voulait s'en sortir. Et les cours de cette filière l'intéressaient. Mais il n'arrivait pas à se concentrer suffisamment dessus depuis deux jours, ou peut-être trois. Il n'osait trop s'avouer qu'il en connaissait la raison alors il préférait se dire que c'était parce que sa mère n'avait pas encore répondu à sa dernière lettre, et qu'avec les événements qui bouleversaient les journaux magiques, il avait des raisons de s’inquiéter.

Pourtant, il savait ce qui n'allait pas. Il ne pouvait plus regarder une bouteille d'alcool sans sentir une sensation amère dans la bouche, et il ne supportait plus ces fichus chérubins (qui étaient en passe de disparaître, ou qui avaient déjà disparus d'ailleurs) rien que d'y penser, il se sentait en colère, puis simplement nauséeux. Le pire était qu'il se souvenait de chaque seconde de ce délire alcolico-magique. Et il en avait honte, et il sentait encore la tristesse qui semblait couler dans ses veines lorsque le lendemain, par soucis de clarté il avait voulu aborder Alexis et qu'elle s'était esquivée.

Depuis, c'était un fantôme. Il n'osait parler de cette soirée à personne. C'est pas faute de s'être fait bassiné par Sirius, humain, ou chien. (Sirius avait le dos large, franchement, il avait été plutôt sympa, mais c'était déjà trop pour Remus.)

Ses gestes manquaient de vivacité quand il poussa la porte de sa chambre dans le but d'aller chercher son porte monnaie. Il voulait juste se prendre un sandwich à la cafet. Peu importait qu'il fut seulement 10h30, comme ça il aurait le temps d'aller faire un tour à Stornoway, au lac et de revenir pour son cours de 14h. Une odeur de parfum envahissait petit à petit la chambre, plutôt agréable de prime abord puis un peu âcre comme mélangée avec un mauvais désodorisant magique, ou avec une potion brûlée.

L'odeur venait de la salle de bain et Ethan en sortit l'air de rien. Remus lui sourit et prit la main qu'il me tendait.

« Je ne suis pas tout le temps collé avec Sirius, après tout, on est pas dans la même filière, et il faut bien souffler un peu. » dit-il, pince sans rire. Depuis le temps, il savait bien comment cacher ses états d'esprit aux autres. « Ça a dû te faire du bien de dormir comme ça. Et si ça t'inquiète, Sirius a dû passer avant moi, il finissait plus tôt, pour prendre Lennon en l'emmener faire une promenade. Il m'a prévenu, c'était pour que tu puisse dormir encore, tranquillement. Sinon, je vais bien, y'a pas de problème. »

Il commença de fouiller dans sa table de chevet, à la recherche de son porte monnaie. Il était tellement à l'ouest ces derniers temps qu'il ne se souvenait plus où il l'avait mis. Il soupira.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Wallace
Nimh
PROFIL Sagittaire

Messages : 32
Réputation : 19
Date de naissance : 04/12/1955
Nationalité : Canadien

Aspiration : Soigneur de créatures magiques & d'animaux

Fiche : Parfois la gentillesse est étouffée par les conneries que l'on n'assume pas toujours

RP en cours : Everyone wants to be a cat
Les blondes boucles qu'on a sous le nez




RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: 5e année Maestria
Baguette Magique: Hêtre, 21cm, crin de licorne.

MessageSujet: Re: Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus   Mar 13 Jan - 17:15


Les blondes boucles qu'on a sous le nez




Ce n'était vraiment pas ma journée. La fumée me faisait encore tourner la tête au moment où Remus avait franchi la porte de la chambre collective.  Il avait beau faire celui qui n'avait aucun soucis, Remus n'était pas si difficile à déchiffrer. Pas pour ses amis, pas pour moi non plus, qui pouvait tant lire les gens comme à travers un livre ouvert. Je n'aimais pas toujours ça. Ressentir les émotions des autres était un peu comme violer leur intimité. Certaines personnes ne tenaient pas à partager leur ressenti et moi j'y plongeais aveuglément sans rien pouvoir y changer. Parfois même c'était douloureux, j'en souffrais, j'avais mal autant qu'une personne pouvait avoir mal, j'étais ivre de colère comme le dernier des emportés... Oui, l'empathie n'avait rien d'un don amusant au jour le jour. Alors en cet instant, j'étais triste, aussi. Autant que lui. Mais j'y allais en douceur.

- Oh tu sais, ce n'est pas Lennon qui m'empêche de dormir en général, c'est une bonne bête. Mais bon, tu sais que quand ça va pas, je le vois bien, allez.

Le voyant fouiller sa table de chevet à la recherche d'un objet qu'il ne trouvait définitivement pas, je penchai la tête de côté. Quelque chose s'était passé, avec Alexis, peut-être ? Oui, je ramenais tout à cette magnifique tête blonde... Pour une fille qui occupait toutes mes pensées, c'était bien normal. Pauvre Alex', souffrir ainsi... Je n'étais pas certain que Remus était au courant pour son problème de santé. Elle ne devait pas savoir non plus que j'étais au courant aussi. Que je partageais sa souffrance, un peu. J'aurais tellement voulu lui épargner toute cette douleur... Mais je n'étais pas celui qu'il lui fallait.

- Allez, pose-toi dix minutes qu'on discute tous les deux, ça nous fera du bien. Ca te fera du bien aussi,parce que c'est pas moi que tu vas berner. C'est Alexis ?

Je souris presque, il fallait vraiment que j'arrête de jouer les thérapeutes pour ces deux-là, mais c'était bien plus fort que moi... Voir Alexis heureuse était bien la plus belle chose qui pouvait m'arriver.

Désolée encore de l'attente !

© Great Thief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus   Sam 17 Jan - 11:37



Les blondes boucles sous nos nez
Remus hocha la tête. « Oui, mais Sirius semblait juste vouloir sortir avec, disons que ton sommeil était une bonne excuse... » dit-il en détournant le regard, ne relevant pas ce que venait de dire Ethan sur son état. Il avait trop honte pour l'avouer et renchérir dessus, avec Ethan, le gênait. Déjà que parler avec les gars quand ils lui laissaient pas le choix était assez pénible. Et puis franchement, parfois il ne comprenait pas comment les gens, malgré les efforts qu'il faisait pour ne rien laisser paraître pouvaient voir son mal-être. Encore que Sirius, James et Peter le percent à jour, d'accord, après tout cela faisait presque dix ans qu'il les connaissait. Mais Ethan, qui ne le connaissait pas autant, ça dépassait son entendement, et parfois, il ne savait pas comment réagir. Comme en ce moment.

Pour cacher son trouble, il continua de fouiller le coin de sa chambre, ses geste étaient saccadés, et son ventre se tordait, pressentant déjà ce qui allait suivre... L'appréhension des prochaines paroles d'Ethan lui assécha la bouche. Son colocataire de chambre énonça enfin le problème, et Remus s'en sentit encore plus mal. Son cœur fit un bond dans sa poitrine et une grimace anima brièvement son visage, mais comme il tournait le dos à Ethan, celui-ci n'avait pu le voir. Tant mieux. Il se sentait tellement mal en revoyant le visage de Alexis quand elle avait compris que c'était à cause de l'alcool et des cupidons que tout ceci s'était déroulé. Il se rappelait de la sensation de vertige qu'il avait à ce moment, de cette honte, cet ahurissement, et cette déception inavouée.

Il se sentit pâlir, puis rougir. Il avait envie d'être un animagus, pas pour la première fois, mais cette fois-ci, il voulait pouvoir se fondre dans le mur, devenir un insecte, un truc insignifiant et discret. Pendant cette succession de réaction, il s'était arrêté dans ses recherches mais tournait toujours le dos à Ethan, s'efforçant de ne pas le regarder. « Je... Il n'y a rien, je t'assure, et encore moins avec Alexis. »

Quel mensonge éhonté, mais il essayait aussi de se convaincre lui-même en disant ça. Il se racla la gorge, reprit un visage impassible et se tourna vers Ethan. Il lui fit un demi-sourire qu'il tâchait de rendre rassurant. « Je t'assure, ne t'inquiète pas. » Il pensa soudainement qu'il était heureux qu'on soit en plein milieu du mois, pas trop proche de la pleine lune, parce qu'il aurait pu avoir des réaction excessives. Malheureusement, il se connaissait.

Ethan n'avait pas l'air dans un meilleur état que Remus, il semblait à l'ouest, toujours gentil et attentif aux autres, mais à la fois là et déconnecté de la réalité. Remus avait remarqué que ça lui arrivait parfois. « Et toi, ça va ? Je sais que tu viens de te réveiller, mais t'as vraiment l'air dans le coaltar. » Il se composa un sourire d'amusement. Et puis il y avait toujours cette désagréable odeur qui flottait dans l'air de la chambre, provenant de la salle de bain. « T'as fait cramer une potion dans la salle d'eau ? » demanda-t-il en fronçant les sourcils. C'était un bon moyen de détourner la conversation.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Wallace
Nimh
PROFIL Sagittaire

Messages : 32
Réputation : 19
Date de naissance : 04/12/1955
Nationalité : Canadien

Aspiration : Soigneur de créatures magiques & d'animaux

Fiche : Parfois la gentillesse est étouffée par les conneries que l'on n'assume pas toujours

RP en cours : Everyone wants to be a cat
Les blondes boucles qu'on a sous le nez




RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: 5e année Maestria
Baguette Magique: Hêtre, 21cm, crin de licorne.

MessageSujet: Re: Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus   Sam 17 Jan - 14:13


Les blondes boucles qu'on a sous le nez




J'avais conscience soudain d'être comme impertinent. Je posais des questions privées à Remus sans foncièrement en avoir le droit. Après tout sa vie privée mérite de le rester et s'il parler, ce ne devrait être que quand il le déciderait. Je baissai la tête à ses affirmations sur le fait qu'il n'y avait rien de mal entre Alexis et lui et je relevai le menton, la pièce tanguant très légèrement. Parfois je le jalousais, lui qui avait l'amour de celle que je convoitais, et ce qui m'énervait parfois, c'est qu'il n'était même pas capable de s'en sortir correctement avec elle. Le pauvre n'y pouvait foncièrement rien, j'aurais été dans le même cas que lui, j'aurais été tout aussi mal à l'aise, quoi que plus entreprenant, sans doute. Enfin, je ne pouvais dire, je n'avais jamais été très doué pour les relations, qu'elles soient amoureuses, amicales ou familiales. Aussi était-ce plus sage que je ne fasse pas d'autre commentaire. Ce qui était sûr, c'est que je me sentais mal, et qu'il était certain que cela ne venait pas de moi. Pourtant, la drogue aurait dû tout étouffer, à croire qu'il ne s'était pas encore passé assez de temps entre ma fumette et l'arrivée de Remus pour qu'elle agisse proprement. Je sentis comme un poids s'abattre dans mon estomac, un grand mal-être qui me rendit désemparé. Pris de vertige quant à ces émotions dont je ne voulais absolument pas, je me massa la tempe et le ventre dans l'espoir que le tout prenne fin rapidement. Je détestais ces phases de tristesse qui me prenaient aux tripes. Remus me tournait toujours le dos et je me posais plus confortablement dans mon lit. Ce ne serait que l'affaire de quelques minutes avant que la drogue agisse, juste quelques minutes encore...

Néanmoins Rem' trouva le bon moyen de me prendre au dépourvu et je ratai un battement de cœur lorsqu'il me demanda si ça allait. Je devais vraiment donner l'impression d'être à côté de mes chaussures pour qu'il en fasse la remarque. Enfin, pas vraiment, je donnais toujours l'air d'être shooté en journée et tôt ou tard, on m'en ferait la remarque. Un miracle que Remus ou encore Alexis n'aient rien deviné. Plus ça allait, et moins je supportais ce don qui me pourrissait la vie. Parfois, je songeais à trouver un moyen de m'en débarrasser, d'une façon ou d'une autre, pour peu que ce soit possible, mais j'y croyais peu.

— Non ça va, lançai-je mal à l'aise. Je dois couver quelque chose, je pense.

Je souris péniblement et soupire intérieurement de peur à sa seconde remarque. L'odeur. J'y étais tellement habitué que j'en oubliais que c'était une fragrance reconnaissable à cinq kilomètres à la ronde. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir tenté de la camoufler mais le nez de mon ami semblait infaillible. Je tentai de trouver une excuse en peu de temps, raisonnant sur le fait que j'avais trouvé une précédente excuse : J'étais malade.

— J'ai fais l'imbécile avec une potion pour les maux de tête, je l'ai sur-dosée je pense, pourtant ça ne m'arrive jamais... Je crois que je vais aller à l'infirmerie, ça vaut mieux.

En réalité, j'attendrais que la potion fasse suffisamment effet pour pouvoir m'enfuir aussi loin que possible et me terrer dans mon coin entre les cours. Rien qu'à voir l'effet las de l'herbe magique, je me demandais si à force d'en consommer elle ne perdait pas de sa vertu. Peut-être que bientôt elle ne ferait plus effet du tout. Je m'en sentis terrifié et je me redressai d'un bond sur mon lit, titubant. Moi qui voulais parler à Alexis, ce devrait être remis à un autre jour. La pièce tanguait vraiment à présent et j'avais la mauvaise impression de me retrouver sur un bateau qui coulait. Je relevai la main comme pour indiquer que ça allait, que ça irait sans que j'aie besoin d'aide.

— Tu devrais... Retrouver les autres.

C'était une vaine tentative de le mettre dehors gentiment et subtilement. Je me sentis perdre lentement pied à mesure que je perdais le contrôle. Remus, la pièce, puis tout le couloir, les pièces de l'étage inférieur, les cours, les sentiments... J'étais prise dans une bulle qui cherchait à m'étouffer, à m'assassiner. C'était comme avec mon oncle, ce soir où je m'étais enfui. Je risquais de m'agacer de mon impuissance, et à mesure que l'impuissante monterait, je risquais de passer violent. Alexis. Elle demeurait mon seul point d'ancrage. Mon écho à moi.

— Faut que je vois Alexis... Faut que je la vois.

Je traînais les pieds jusqu'à la porte, pris d'un haut-le-coeur.

Bon j'ai très tourné sur Ethan, si ça va pas faut me le dire ^^'

© Great Thief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Litriu préfet

MessageSujet: Re: Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus   Lun 9 Fév - 13:12



Les blondes boucles sous nos nez
Il fronça les sourcils. « Si tu te sens vraiment très mal, tu devrais aller à l'infirmerie, ou essayer de trouver un Nimh à l'aise en potions » dit-il en pensant qu'Ethan devrait se trouver lui-même en fait.

Et il ne voyait personne d'autres qui aurait pu l'aider en potions, il était sûr qu'en cherchant il pourrait trouver. Il n'était pas très à l'aise à l'idée de laisser Ethan seul dans la chambre alors que celui-ci n'allait pas très bien. C'était un minimum de rester pour prendre soin de lui au cas où ça empirerait. Remus pinça les lèvres lorsqu'Ethan parla de dosage de potions. C'était pas très bon ça... Ça pouvait mal finir, il en savait assez pour savoir ça.

« Merlin... » souffla-t-il.

Malgré lui, il était assez content de pouvoir parler d'autre chose que de ses problèmes avec Alexis, d'un autre côté, il n'était pas sûr de gagner au change et il n'aimait pas voir le châtain aussi mal. Si c'était ça, il n'allait pas pouvoir faire grand chose, mais il se sentait responsable et voyait bien qu'Ethan était bien plus mal de secondes en secondes. Il souriait comme lui lorsque il revenait de la pleine lune, ce n'était comme s'il ne connaissait pas cette situation de douleur. Remus comprenait aussi qu'il n'avait pas envie de me voir lui forcer la main pour l'aider. Il sursauta lorsque le Nimh sauta sur ses pieds. Il était tout pâle et titubait comme si chaque pas était un supplice.

Remus fronça les sourcils. Et se prépara à réagir s'il venait le besoin d'aider Ethan à avancer. Il se rapprocha lentement, avec hésitation sans relever la remarque de son ami sur le fait qu'il allait bien. .

« Alexis... ? » dit-il, surpris.

Mais pourquoi voulait-il voir Alexis ? Remus était prêt à l'aider à la trouver, mais il n'était pas sûr d'être le mieux indiqué pour cela... Il ne savait pas quoi faire. Il se précipita sur la porte, l'ouvrit pour Ethan ;

« Tu ne devrais même pas sortir, je peux demander à quelqu'un de venir ici pour toi tu sais. » remarqua-t-il cependant. Il tendit le bras pour soutenir un peu son camarade de chambre. Il avait un peu peur de le toucher contre son gré et en même temps il supportait mal le fait de le voir peiner autant sans pouvoir rien faire.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Wallace
Nimh
PROFIL Sagittaire

Messages : 32
Réputation : 19
Date de naissance : 04/12/1955
Nationalité : Canadien

Aspiration : Soigneur de créatures magiques & d'animaux

Fiche : Parfois la gentillesse est étouffée par les conneries que l'on n'assume pas toujours

RP en cours : Everyone wants to be a cat
Les blondes boucles qu'on a sous le nez




RPG
Feuille de personnage
Age: 24 ans
Niveau: 5e année Maestria
Baguette Magique: Hêtre, 21cm, crin de licorne.

MessageSujet: Re: Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus   Ven 27 Fév - 9:13


Les blondes boucles qu'on a sous le nez




Si j'avais pu tomber à la renverse, m'étaler sur le sol, arrêter de bouger et m'endormir pour des jours ou des semaines, je l'aurais fait sans hésiter. Tomber possiblement dans le coma n'avait jamais paru aussi alléchant. Pire, je rêvais de croiser le regard jaunâtre d'un balisik pour en terminer maintenant. Seulement d'autres émotions se firent plus forte encore. La colère, entre autre, qui venait de moi, je pensais. Elle montait et montait comme une cascade renversée et incontrôlable, et plus Remus tenait à m'aider, plus je sombrais. Ce n'était pas sa faute, ce n'était que la mienne, et le pire dans tout ça, c'est qu'il ne comprendrait même pas pourquoi j'étais aussi remonté. Je réclamais Alexis en étant persuadé qu'elle était la seule à pouvoir m'aider, à me calmer, mais maintenant que je passai le pas de la porte, je n'en étais pas aussi certain. Remus disait pouvoir appeler quelqu'un pour m'aider, voire me surveiller et là, chose que je ne faisais jamais, je ricanai.

— Non mais depuis quand je te demande ton aide ? Occupe-toi de tes affaires déjà, Rem'.

Je sentis une atmosphère glaciale croître entre nous, comme si j'avais éventré mon ami à coups de pics de glace. Je passai la main contre ma bouche et haussa les épaules comme pour l'inciter à ne pas me toucher. Tout ce que je voulais, c'est me mettre dans un coin sans que personne ne vienne me trouver. Les cachots feraient si bien l'affaire, comme les lands désertés de l'île. En clair, je ne savais pas vraiment où mettre les pieds, au sens littéral comme au sens figuré.

— Au lieu de m'emmerder là et à jouer les baby-sitters, tu devrais plutôt te préoccuper d'elle au lieu d'attendre qu'il gèle !

Je parvenais enfin à me tenir sur mes deux jambes sans m'appuyer à rien, comme si la rage soudaine qui occupait mes veines me donnait la force de hisser un pas après l'autre. Je jetai un regard noir malgré moi à Remus, l'air vraiment décidé à finir les prochains jours en solitaire.

— Je veux juste qu'on me fiche la paix... Passe ton chemin.

Comment savoir s'il me pardonnerait après coup ? Je n'en savais pas grand chose en vérité, et autant après coup je n'arrêtais pas d'y penser, autant sur le moment je n'en avais vraiment rien à faire. Je n'étais plus moi-même et j'errai dans le couloir à la recherche de mes propres enfers.

Désolée de t'avoir fait attendre ! Vu l'état d'Ethan je t'impose par une réponse, après si tu veux clore toi-même, je t'en empêche pas

© Great Thief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus   Aujourd'hui à 9:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Les blondes boucles qu'on a sous le nez - PV Remus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Premiere victime du lobby juif sous Obama
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bâtiment de St. Barnaby :: Deuxième étage :: Dortoir des garçons-