Partagez | 
 

 2- A good night means a good deal. [insta - Mars 1980 - Sor-Thé-lège - Phil/Ara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella Waldon
ceart préfet
PROFIL Bélier

Messages : 159
Réputation : 79
Date de naissance : 12/04/1994
Nationalité : Irlandaise, Écossaise

Aspiration : Éleveuse de Dragons

Fiche : The name's Wildcat

RP en cours : AVEC TA MÈRE.

RP Terminés : Liste des rps faits Harker/Waldon













RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: Sorbier, 33,5cm, Ventricule de Dragon

MessageSujet: 2- A good night means a good deal. [insta - Mars 1980 - Sor-Thé-lège - Phil/Ara]   Mer 14 Jan - 3:02

L'Anglais entre tout juste dans le café étudiant, le pas hâtif et l'air presque fuyant. Ses yeux aux pupilles trop larges scrutent attentivement l'endroit, vérifiant qu'il est vide sauf pour la personne derrière le comptoir. Après une seconde additionnelle d'hésitation, le jeune homme entre et, après avoir pris et payé une bière au barman, va s'installer à l'extérieur ; il a trop chaud pour être en dedans, surtout avec le feu qui brûle constamment dans la cheminée. Il s'assied à même le sol, dos collé au mur, et de quelques gorgées achève la moitié de sa pinte de blonde. Il fixe l'horizon étoilé, ses idées lui bousculant les neurones.


¤~¤~¤


Arabella arrive, un peu après, plus ou moins détendue. Elle n'a pas prit sa potion aujourd'hui, car elle n'en a plus et enchaîne donc les cigarettes, de peur de se mettre à voir des choses qui ne devraient pas être là et refusant catégoriquement de dormir. Outre cela, ça va. Elle va direct au comptoir, commandant une pinte de guinness, un peu dans la lune maintenant.


¤~¤~¤


Il doit bien faire 2°C à l'extérieur, mais l'Anglais bouille à l'intérieur, d'une chaleur toxique et chimique. La respiration haletante, il passe sa main sur son front dégouttant de sueur et se souffle à lui même :

"Get a fucking hold of yourself, you idiot."

Il lâche un grand soupir, tentant de reprendre sur lui. Il finit le reste de sa bière de quelques gorgées, encore une fois. Sa nouvelle recette est tout particulièrement intense, il lui faudra la retravailler juste un peu. Dans ses yeux, les formes bougent, voyagent, se mutent l'une à l'autre. C'est pourquoi il les ferme, alors qu'il enlève son veston pour n'être plus qu'en t-shirt.



¤~¤~¤


Après un moment à rester pensive, Ara finit par regarder autour. Un ou deux clients, pas totalement méconnus mais pas intéressants. Dehors, la nuit semble claire et franchement y'a rien de mieux à faire. Elle attrape donc sa bière et sort, sursautant en remarquant ne pas être seule. C'est qu'elle est nerveuse en plus.

"Harker... what the fuck?!" dit-elle en le remarquant, simplement en t-shirt. "What are you doing?! It's freezing cold outside!"



¤~¤~¤


Il n'y a pas deux minutes que la dernière gorgée de bière ait quitté la bouche de Phil qu'il a déjà soif. Sa langue lui semble rêche sur son palais. Le jeune homme prend tout juste le temps de se redresser sur ses pieds que quelqu'un passe la porte vitrée. En constatant qu'il s'agit d'Arabella, le châtain esquisse l'ombre d'un sourire, à la frontière du malin.

"Speak for yourself, I'm fucking hot. I need another beer."

Il entre donc, demande une autre bière, puis sort une nouvelle fois, venant s'accouder à la balustrade de pierre solide. Prenant une gorgée du liquide ambré et pétillant, le châtain jette un regard en biais à la rouquine et dit :

"You look nervous. It's not me, is it?"



¤~¤~¤


Arabella hausse un sourcil.

"Don't think you're so important, Harky."

Elle vient d'arriver avec ce surnom et le gardera en fonction d'à quel point ça l'énerve. Oui, elle a beau avoir fumé son premier joint avec lui récemment, n'empêche qu'elle ne s'arrêtera pas d'être elle-même. Et puis ça fait oublier la potion.



¤~¤~¤


Les dents du jeune homme se serrent instantanément en entendant le surnom pathétique que lui donne Arabella. Il roule les yeux, déterminé à ne pas lui montrer à quel point il est irrité, puis prend une deuxième gorgée de bière avant de dire :

"Still, you look nervous. I might be able to sell you something for that, you know."

Oui, ils ont peut-être fumé un joint ensemble récemment, mais cela ne l'empêchera pas de prendre une opportunité de faire de l'argent lorsqu'il en voit une. Il lui offre un sourire se voulant convaincant puis se fixe une cigarette entre les lèvres, l'allumant par la suite et rejetant sa fumée gris pâle dans l'immensité de la nuit.



¤~¤~¤


Ara prend une gorgée de sa Guinness. Son visage devient fermé en l'écoutant, puis sur un ton catégorique elle répond :

"I don't think you've got what I need. And I wouldn't want it from you anyway."

Après tout, qui aurait envie de dire à son patron que What up, j'suis une schizo en rade de potion pour aujourd'hui, tu m'aides? Sur ce, elle s'allume une nouvelle cigarette, allant s'asseoir à la rambarde.



¤~¤~¤


"I may not have it now - although chances are I do - but I could make it for you. Or make it even better."

Alternance fluide entre gorgée et cigarette. Il ancre son regard dans celui de la rouquine, la fixe d'un air à la fois charmeur et déterminé.

"Maybe you've forgotten that my only talent in life is creating things with my cauldron."



¤~¤~¤


La rousse ne cède pas du regard mais s'évite de rougir avec une gorgée de bière de plus.

"I just told you, I don't want to buy it from you, Harker. I'll quote YOUR words : you're a sneaky motherfucker, and I'll stick up to that." La rousse croise les jambe faisant mine de replacer son t-shirt pour avoir un prétexte pour cesser de le regarder



¤~¤~¤


Le jeune homme secoue la tête, un peu plus vivement cette fois. Car c'est bien la seule chose qui lui fait honneur. Il prend une autre gorgée de bière, laisse échapper un nuage de fumée de ses narines puis se redresse de sur la balustrade. Il s'approche d'Arabella de quelques pas puis se penche dans sa direction afin de bien la regarder dans les yeux.

"I don't fuck around when it comes to business. You wouldn't know how proud I am of my work because I know for a fact that it's the best. Even better than the shit your doctors gave you. You should know, you see how many people come up to me to buy not only drugs but potions too."

Il passe sa langue sur ses lèvres puis reprend d'un ton presque mielleux.

"I can see you need something. I'm proposing a way for you to get it. That's all."



¤~¤~¤


Elle le regarde en biais, puis reporte son regard ailleurs. Putain, c'est pas comme si elle avait le choix. Et c'est vrai, jamais elle n'a entendu une seule plainte sur lui.. enfin, pas à propos de ça, au moins. Après un long soupir suivit d'une taffe de cigarette, elle avoue, à voix plus basse :

"I need a... an antipsychotic. A strong one. Missed a dose, I already feel weird."



¤~¤~¤


L'Anglais dissimule son sourire fier en tirant profondément sur sa cigarette puis, rejetant la fumée sur le côté, il demande, son ton reflétant bien le fait qu'il est en train de clore une commande:

"And what are your hallucinations caused by?"

Il reste silencieux quelques secondes plus ajoute :

"It makes a difference."



¤~¤~¤


Ara soupire sèchement, elle est plutôt bonne en potions elle-même, sans atteindre l'expertise du châtain et elle sait qu'il n'a pas tout à fait tort.

"Try and remember what the purple one means. Because I am NOT talking about it, at all."

La mauve, concernant surtout la schizophrénie paranoïde a la particularité d'être très chatoyante. Aussi difficile à ingurgiter qu'à oublier. La rousse termine la dernière moitié de sa bière en un coup. Elle en a besoin après tout. Elle se sent profondément mal de lui en avoir parlé, des sueurs froides la prenant déjà et l'idée qu'il va automatiquement en informer tout le monde s'imprégnant.



¤~¤~¤


Le jeune homme reste de marbre quelques secondes. L'aveu subtil qu'elle vient de lui faire ne change vraiment rien à rien, ni la façon qu'il la voit, ni la façon qu'il va la traiter. C'est une cliente avec un besoin qu'il peut combler, sans plus. Mais il ne peut pas s'empêcher de se sentir insulté par la tournure que prend toute l'affaire. Il fronce les sourcils, visiblement frustré, puis entre dans le café, prenant un détour vers les dortoirs où il va chercher les fioles nécessaires.


¤~¤~¤


Ara le regarde partir et quand la porte se referme derrière lui elle fait un sursaut une seconde, une silhouette autre que la sienne, mais tout aussi rousse est dans le reflet de la porte-vitrée. Elle regarde à nouveau, mais cette fois la silhouette est disparue. Soupirant à nouveau elle se lève et va s'adosser au mur, pour éviter à nouveau toute illusion dans les reflets, passant ses mains sur son visage. Après un moment elle s'inquiète d'ailleurs. Pourquoi il est partit? Il n'a rien dit, peut-être que c'est pas du tout pour l'aider, il l'aurait eue?


¤~¤~¤


C'est une dizaine de minutes plus tard que Phillip passe à nouveau la porte du balcon, un petit sac de cuir dans les mains. Il se rapproche de la rousse, la regardant dans les yeux d'abord d'un air sévère, puis il sort une fiole du sac de cuir. Le contenu de la fiole de verre est une potion d'un violet clair et translucide, quelques délicates bulles collant aux parois du réceptacle.

"One of those is good for 48 hours. No side-effects whatsoever, it might even act as a very mild antidepressant too. But the withdrawal isn't pretty. I'm giving you three, you're good for six days. No charge. But I can guarantee you, you won't want to go back to your old medicine. It's not as effective, you have to take it every day and there are side-effects. What are you paying right now for a week's worth of your current medicine?"



¤~¤~¤


Ara est surprise par le regard de son boss à son égard, mais l'écoute. "Like... a pretty good bunch of galleons a week. That's why I'm lacking one tonight." Elle baisse la tête. "We'll see when I've tried yours, I suppose. I... I'm not sure."

Elle ne se sent pas en sécurité, mais après tout changer de médication, c'est difficile, stressant et dans son état qui s'empire, le stress est très mauvais pour elle.



¤~¤~¤


"If you like the potion, I'll provide you with it. 4 Galleons a week. That's probably like half of what you used to pay, right? You should be able to make up your mind by the time you've had the third try-out."

Il jette son mégot de cigarette en bas du balcon et se penche un peu vers Ara pour ajouter :

"But you have to know this. I'm an asshole, I'm a real fucking dick. I'm selfish and conceited. But I -never- fuck around with business. And don't you dare doubt that ever again."



¤~¤~¤


Arabella sent ses joues rosir un peu et son regard s'écarquille. Elle n'imaginait pas vraiment Phil comme ça. D'ailleurs ça fait deux fois qu'il n'est pas si connard qu'elle se l'imaginait. Ça a le don de la rendre tellement confuse qu'elle pourrait en avoir des maux de crâne.

"Hem... ok... and thanks, I suppose."

Derrière Phil, une ombre se met à bouger étrangement et la fait froncer les sourcils, comme si elle cherchait à savoir quel geste l'ombre fait.



¤~¤~¤


L'Anglais regardait toujours la rousse dans les yeux lorsqu'il remarqua que le regard de la jeune femme dévia vers l'arrière. Il fronça doucement les sourcils puis jeta un bref coup d'oeil derrière son épaule. N'apercevant rien, il se redressa et tendit le sac de cuir contenant les fioles à sa nouvelle cliente.

"You should take one right now. You'll be good for 48 hours, like I said. You can go over by an hour or two but if you wait more than that, you'll start feeling withdrawal."

Il esquisse un mince sourire et ajoute:

"I think you'll find the taste quite pleasant too. A bit of blackberry tart."



¤~¤~¤


L'Irlandaise relève la tête vers lui "Hm? Yeah... I should." elle reposa un regard vers l'ombre, aussi inquiète qu'intriguée. Elle attrapa la fiole, écoutant à peine le commentaire sur le goût - ça faisait des années qu'elle en buvait une avec un goût de chiotte, alors - et la but cul-sec avec toute la force de l'habitude qu'elle avait. Elle manqua néanmoins la recracher sous la surprise. Elle ne goûtait absolument pas la merde, wtf. ÇA c'était de la vraie magie.

"Well shit, I'll be damned."

Après quelques minutes un certain effet placebo - ou pas - s'installa et elle se sentit moins inquiète de la forme derrière, arrivant à l'ignorer.

"Phiew... that shadow was getting really fucking disturbing." Elle pensa à quelque chose s'exprimant aussitôt. "Harker, you're not gonna talk about this, right? N-nobody knows, in fact."



¤~¤~¤


"I won't. I have no reason to."

Il prend une bonne gorgée de sa bière, la terminant ainsi, puis laisse la pinte vide sur la balustrade. Il se hisse sur celle-ci par la suite et s'allume un joint qu'il commence à fumer lentement. L'arrivée d'Arabella et la distraction qu'elle lui a emmené avec cette histoire de potion lui a été bénéfique. Il se retrouve un peu lui-même, confiant et relaxé.

"But I can guarantee I'll still enjoy being a jerk to you when I feel like it. Just not about something like that."



¤~¤~¤


"I think I prefer it that way."

Elle ne peut s'empêcher de rire, un peu amusée et très rassurée. Et peut-être un peu reconnaissante aussi d'avoir la sensation que rien ne changera là-dessus. Elle prend son verre et se rend compte qu'il est vide, soupirant. Le silence qui suit la met mal à l'aise, malgré son sentiment de plus tôt. Faut croire qu'on ne devient pas à l'aise autour de Harker si facilement.

"I owed you a drink for the other night, right? So, whatcha want?" dit-elle, c'est la seule chose qu'elle ait trouvé pour se dérober à cette sensation oppressante.



¤~¤~¤


Le châtain reste silencieux pendant un bon moment, profitant de la sensation apaisante de la fumée dans ses poumons, qui lui monte lentement à la tête. Il ferme les yeux un instant. Ses traits sont calmes, presque paisibles. Il ne sort de sa torpeur que lorsque Arabella lui demande ce qu'il veut à boire. Il ouvre les yeux puis dit :

"A pint of amber."



¤~¤~¤


La rousse acquiesce sans rien dire de plus et entre à nouveau. Le dernier client de la place a ouvert le jukebox et après avoir commandé un pinte de guinness et une de bière rousse, elle se met a discuter avec le serveur, son corps bougeant en rythme avec la musique. Elle se sent définitivement plus de bonne humeur. Une fois les bières en main elle sort et tend la sienne à Harker.

"Here it is."



¤~¤~¤


Il avait suffisamment fumé pour ne pas vraiment réaliser combien de temps il avait été seul. Le regard à présent doucement rougi, il s'amusait à détailler les gravures expertes taillées dans la pierre extérieure du château. Puis il regarda la rousse, son sourire. Lorsqu'elle revint vers lui, il prit la bière et dit simplement :

"You can go back inside. Seemed like you were having fun."



¤~¤~¤


Elle le regarde, l'expression suspicieuse. "What, are you jealous?" elle ne peut s'empêcher d'avoir un petit sourire tout en buvant une gorgée de guinness et s'adosse contre la porte, attendant sa réponse.


¤~¤~¤


Le jeune homme ne peut pas s'empêcher de rire tout bas en entendant la réplique d'Arabella. Il ne répondit pas tout de suite, prenant d'abord une grande gorgée de sa pinte de bière.

"No. You'd know if I were jealous. It takes a lot for me to get jealous, but when I do, it's not a pretty sight."

Il prend une bonne bouffée de son joint et ajoute, en la rejetant par les narines :

"People like me don't react well to rejection."



¤~¤~¤


La rousse sent un frisson lui parcourir l'échine. Elle connait quelqu'un d'autre qui réagit mal au rejet, sauf que lui n'avait pas besoin de grand chose pour se sentir rejeté et ça finissait avec des ecchymoses pour elle. Elle préfère boire une nouvelle gorgée de bière, la poser et croiser les bras, changeant direct de sujet.

"You didn't seem so well yourself earlier. What was going on?"



¤~¤~¤


"I was just too high. I'm working on another synthesis for my speed, but it was a little too much. No harm done. But that's why I test on myself."

Il ne sait pas où cette conversation avec Arabella s'en va, franchement. Ce qui l'étonne le plus, c'est que ça doit bien faire deux fois de suite que leurs conversations se déroulent plutôt bien. Il termine sa bière d'une gorgée et dit simplement :

"What are your little quirky hobbies, hm? I've got making and doing drugs, you've gotta have something too."



¤~¤~¤


Ara est surprise par sa question. Elle frotte ses bras, ayant un peu froid malgré son pull et surtout, pas habituée de parler d'elle. Finissant par hausser les épaules, elle dit :

"Well, I do some potions too, but I'm not a prodigy like you obviously... and I like dragons. Nothing interesting, see?"

Elle omet volontairement le chant, c'est quelque chose qu'elle garde pour elle souvent et n'allait quand même pas tout déballer. Bon sang, c'est fou comme il a le don de dire juste ce qui faut pour la rendre timide, c'est con.



¤~¤~¤


"Dragons are pretty interesting. I've never had much of an interest for magical creatures, to be honest. You can guess I'm more into that whole botanics thing."

Le jeune homme éteint son joint sur la balustrade et jette le mégot en bas du balcon, penchant la tête vers l'arrière et regardant le ciel étoilé. Ne cherche pas à combler le silence, il ne le gêne pas.



¤~¤~¤


Ara l'observe un moment. Quand il est pas chieur, il peut être plutôt beau, en fait. Elle finit par aller se mettre à califourchon sur la balustrade, en profitant pour regarder le ciel elle aussi. C'est ça à la base qu'elle voulait faire après tout, Observant les étoiles un moment, c'est rapidement que ses pensées divaguent, passant par toutes les phases, même celle de s'amuser à trouver des constellations.


¤~¤~¤


Les minutes passent, agréables et silencieuses, moment de paix causé par l'alcool, l'herbe et peut-être aussi la compagnie tolérable de la rousse. Ça ne lui arrive pas souvent, de supporter la compagnie de quelqu'un aussi longtemps et pour plusieurs jours à la fois. Mais il n'en pense rien pour l'instant. Il apprécie.

"You've caught me on two good nights. I'm sorry to say it'll probably get worse from now on."

Il tourne la tête vers la rouquine et lui adresse un petit sourire en coin. Un sourire taquin mais résigné.



¤~¤~¤


Ara appuie ses mains sur la balustrade et tourne la tête vers lui tout en sortant de son flot de pensées. "Well, it wasn't half-bad the time it lasted." Lui rendant un sourire, plus doux qu'elle ne le voudrait, elle retourne son regard vers les étoiles. "As long as I keep my mind, and a job, I can endure your character!"


¤~¤~¤


"You're saying that now..."

Le jeune homme ne dit rien de plus. Il glisse de la balustrade pour mettre les pieds sur le balcon et, verre vide à la main, il se dirige vers la porte.

"See you around, Waldon."

Il lui jette un dernier regard, un dernier sourire malicieux puis il entre dans le café pour finalement se diriger vers son dortoir.



¤~¤~¤


"Yeah, see ya."

Lorsque Harker part, elle le suit du regard, pourquoi à chaque fois qu'il parle, il lui fait se poser encore plus de question qu'avant?! Elle reste là, se demandant ce qu'il veut dire et dans quoi elle est encore embarqué, profitant encore un peu des étoiles. Ce n'est pas avant une autre demi-heure qu'elle part vers son dortoir, sa confusion pas encore disparue au complet. Le goût de ses lèvres de la fois du joint non plus, même si ça elle se concentre fortement à l'ignorer.

_________________

I hate mirrors
“ Because in the mirrors I can see what's really going on behind me while I'm not looking. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

2- A good night means a good deal. [insta - Mars 1980 - Sor-Thé-lège - Phil/Ara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tonight gonna be a good night [Nicho]
» [with Mike] That tonight’s gonna be a good night ♫
» 1.01 Good Night and Bad Luck
» N°2 ; Tonight gonna be a good night [Dora]
» « Good Night, Daddy. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Impedimenta :: dyschronisme :: Pensine-