Partagez | 
 

 14 - Saved by the claw [Insta-RP Phil/Ara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phillip Harker
Nimh
PROFIL Gémeaux

Messages : 134
Réputation : 64
Date de naissance : 17/06/1990
Nationalité : Anglais

Aspiration : Te casser les couilles

Fiche : Toxic

RP en cours : Kiss me, bite me ; l'Épopée Harker/Waldon


RP Terminés : You wear me out
Rock ‘n roll et Happy hours
come on, is there anybody in there? - Abandonné
And I hate you more than life itself - Abandonné suite à mon retour



RPG
Feuille de personnage
Age: 22 ans
Niveau: 5e année Maestria
Baguette Magique: 29 cm, Bois de Saule, Voile de détraqueur

MessageSujet: 14 - Saved by the claw [Insta-RP Phil/Ara]   Dim 18 Jan - 20:15

◦○●○◦

Il ne lui manquait plus qu'un seul ingrédient pour terminer de synthétiser sa propre Black tar. Son expérience avec la drogue colombienne avait été si désagréable - et étrange - que sitôt qu'il fut en état de le faire, il s'enferma dans son laboratoire pour travailler sur sa version. La sienne serait bien différente. Meilleure, raffinée, subtile. Mais tout aussi efficace.

C'est cette quête qui l'avait mené loin dans la forêt, au beau milieu de la nuit. Il faisait particulièrement froid, cette nuit. On frôlait les -10°C, température bien surprenante au printemps. Il s'était habillé le plus chaudement possible; manteau doublé de laine, gants, jeans, de longues bottes et une tuque bien simple, tricotée de laine grise (sans pompons ni oreilles). Mais il grelottait quand même, se réchauffant d'une cigarette alors qu'il observait vaillamment les herbes qui s'étendaient à la base des hautes montagnes qui servaient de maison à la Banshee. Du moins, c'est ce que les légendes disaient.

Mais accroupi vers un petit buisson, entendant un grognement au loin derrière lui, l'Anglais ne pouvait s'empêcher de s'imaginer le pire.


◦○●○◦

Arabella était sous sa forme d'animagus. Elle ne savait plus trop depuis combien de temps, mais elle parcourait la forêt, suivait sa curiosité, les odeurs, profitant de cet état où elle avait bien d’autres choses à faire que réfléchir. Et son cœur battait la chamade, la fourrure la protégeait du froid et surtout, elle ne voulait rien de plus à ce moment précis.

Excepté à ce moment. Ce moment précis où une odeur familière et irrésistible vint lui attaquer le museau. Elle le fronça, mais se dirigea vers cette odeur, curieuse. Qu'est-ce qui pourrait l'amener ici, bon sang. Et en arrivant à peut-être un mètre sur son côté, elle put voir une chose, une silhouette à l'odeur puante d'une créature de mauvais poil. Méfiante, la belle sous forme de puma gronda pour tenter de la faire fuir, mais rien n'y fit et la chose y répondit, malheureusement.


◦○●○◦

Le châtain ignora le premier grognement, suffisamment sourd pour qu'il puisse croire que la bête était assez loin. Mais c'est lorsque un autre bruit animal, celui-ci bien plus près, sonna non loin de lui, que Phillip se redressa soudainement, posant sa main sur sa baguette comme par réflexe. Son regard d'ambre était apeuré, sentiment qui ne l'habitait pas souvent. Et même s'il le ressentait parfois, il ne le laissait jamais paraître devant les autres. Mais à cet instant, c'était clair dans son regard et dans ses manières.

"What the fuck was I thinking", dit-il tout bas alors que, à pas de souris, l'Anglais s'éloigne du puma qu'il ne voit toujours pas, cherchant à éviter ce qui pourrait l'attraper par la gorge.

Mais une odeur âcre de chair pourrie lui assaillit le nez au fur et à mesure qu'il avançait. Et il eut tout juste le temps de se demander de quoi il s'agissait que se détaillait la silhouette d'un grand ours aux airs sauvages et affamés, bien haut sur ses pattes arrière. Il étouffa son cri de surprise de justesse, une main se posant devant la bouche alors que de l'autre, il attrapait sa baguette, la pointant vers la bête.

Même s'il n'avait aucune idée de ce qu'il devait faire.


◦○●○◦

Ara voit Harker s'éloigner et si à ce moment elle avait sur parler, elle l'aurait traité de gros imbécile fini, mais elle le voyait aussi se diriger vers la silhouette. Elle n'eut pas le temps de sortir que c'était un ours énorme et surtout en colère qui se préparait à le réduire en pièces.

Et c'est toujours ce moment que l'instinct choisit de s'éveiller. Dans un rugissement enragé, Ara court puis saute d'un bond agile sur l'ours, visant la gorge et plantant ses griffes dans son ventre dévoilé, néanmoins l'ours arrive à l'accueillir avec un coup de patte dans les côtes, lui arrachant une plainte et lui faisant perdre équilibre.


◦○●○◦

Et tout le reste se passa beaucoup trop vite pour qu'il puisse l'assimiler correctement. L'ours s'apprêtait à fondre sur lui lorsqu'un puma - oui, un puma en Écosse, what the fuck, on aura tout vu - sautant entre eux deux pour s'attaquer à la grosse bête sombre et enragée. Il était certain que son cœur avait cessé de battre. L'Anglais se recula de quelques pas, à la fois confus et paniqué, puis regarda le spectacle qui s'offrait à ses yeux alors qu'il réfléchissait. Il fallait que ce soit un animagus. Ou une créature magique. Ou une métamorphose. Les pumas n'habitaient que sur le continent américain, si ses souvenirs étaient bons.

Alors la panique initiale laissa place à la confusion, mais malgré tout, en voyant le félidé se prendre un coup de patte, le châtain ressentit un élan de compassion qui le poussa à tenter quelque chose, malgré son cerveau qui franchement avait oublié la logique depuis que tout cela était commencé,

"Incarcerem!", lança-t-il, d'épaisses lianes enlaçant l'ours pour l'immobiliser.

Le châtain posa les yeux sur l'animal qui, étrangement, semblait vouloir l'aider, puis après s'être maudit de prendre ça au sérieux, il dit:

"I can't hold him forever, you big cat. Do something!"

Un soupir presque honteux.

"Oh my fucking god I can't believe I'm talking to a mountain lion."


◦○●○◦

Ara lance un regard rapide vers Harker et lâche un  grognement qui pourrait paraître amusé et se relève, le rush d’adrénaline lui permettant de passer par-dessus la douleur. D'une dernière lancée, Ara visa à nouveau la gorge de l'ours et l'atteint cette fois-ci, ne le lâchant qu'une fois la bête inconsciente, vu les blessures, peut-être bientôt morte. Mais la rouquine était habituée. Le règne animal est sans pitié, et sous sa forme de puma elle n'avait pas grand-chose d’autre à faire.

Se reculant, le puma s'assoit près de l'ours. Ce côté humain n'a malgré tout pas envie de voir le prédateur mourir et elle pose sa tête sur son ventre avant de regarder vers Harker. Elle ne peut pas reprendre sa forme devant lui, mais espère qu'il comprenne le message. Une chance qu'il fait noir, sinon il verrait surement la teinte lavande que ses iris ont gardées.


◦○●○◦

L'Anglais tient le coup suffisamment longtemps, jusqu'à ce que les crocs de la bête viennent s'enfoncer une ultime fois dans la gorge de l'ours noir. Celui-ci s'écroule, brisant les lianes qui le tenaient au passage, alors que le regard d'ambre de l'Anglais ne peut pas lâcher le spectacle des yeux. Machinalement, il enlève sa tuque et la garde contre lui, sa respiration haletante formant de doux nuages de vapeur devant ses lèvres.

Le silence. Sauf pour sa respiration et celle, ronronnante, du gros félin. Le châtain passe les doigts d'une main dans ses cheveux toujours comme perplexe, puis s'avance un peu. Il observe la plaie saignante à la gorge du prédateur, le corps élancé du puma.

"I almost got mauled by a rabid bear and I'm about to thank a puma. I wish I was high, it would make a lot more sense", se dit-il avant de concentrer son attention sur Arabella, qu'il ne reconnaît toujours pas.

"I'm not sure who or what you are, but, I guess... Thanks for not letting that big guy have me for a midnight snack."

Il rit. Un rire court et nerveux, mais sincère. Puis il se rapproche de la base de la montagne pour y cueillir les herbes qu'il était venu cherche initialement, replaçant sa tuque sur sa tête et ses oreilles.


◦○●○◦

Ara voit que Harker n'a pas compris ce qu'elle voulait qu'il fasse et s'apprête à repartir, mais remarque qu'il est trop tard et que l'ours est mort. Le puma paraît presque triste et Harker vient la remercier, ce à quoi elle réagit en inclinant doucement la tête. Lorsqu'il repart cueillir, elle se redresse et s'apprête à partir, mais change de chemin et vient s'asseoir à côté de lui, silencieuse. Elle le raccompagnera à l'orée de la forêt, c'est tout. Et ce n'est pas pour lui, non, juste... pour que la mort de l'ours n'ait pas été qu'un allongement temporaire de sa vie.

◦○●○◦

Ce n'est que lorsqu'il relève la tête pour voir s'il y a des herbes un peu plus haut que l'Anglais remarque la présence du puma à ses côtés. Il regarde le félin quelques longues secondes, comme s'il tentait de le sonder, intrigué. Il n'y avait plus vraiment de doute dans son esprit qu'il ne s'agissait pas d'un animal normal, son niveau de conscience lui semblait beaucoup trop élevé. Il n'en fit toutefois pas de cas pour l'instant, comprenant l'intention du mammifère, puis continua sa cueillette jusqu'à ce que son panier soit plein.

Il se redressa par la suite, les genoux de son jean recouverts de terre, qu'il essuya machinalement du revers de la main. Il regarda au loin, en direction de l'université, puis se tourna vers l'animal. Tendit sa main soumise vers la bête près de son museau.

"I know this might be weird since you're probably human. Or at least magical. But I have to admit I'm a sucker for animals." dit-il, le ton bas.

Il ne lui demanderait pas de le toucher. Mais il pouvait certainement l'impliquer.


◦○●○◦

Ara observa attentivement la main d'Harker et vint donner un petit coup dessus de son museau avant de venir passer sa mâchoire dessus, demandant des caresses et ronronnant. Elle ne pensait à rien d'autre qu'à la douceur du Nimh et si cela pouvait paraître un peu profiteur elle savait que c'était sa seule chance d'en avoir en ayant le solide prétexte du fait que les chats aiment les caresses.

◦○●○◦

Un mince sourire caressa les lèvres du jeune homme lorsque l'animal l'invita à lui donner des caresses. Sans se faire prier, il s'accroupit devant le félin et, à deux mains, de ses paumes et du bout de ses doigts, il se mit à lui caresser et lui masser la mâchoire et le cou, s'aventurant parfois sur le côté de ses oreilles. Franchement, il aurait pu y passer des heures. Son poil était si doux et ses ronronnements sourds et profonds si agréables.

"I wish I could go at it all night but I've got to go back.", dit-il, résigné, en offrant un sourire désolé au puma alors qu'il se redressait sur ses pieds.

Lentement, le châtain se remit en marche vers le château, se repassant le déroulement de la dernière demi-heure dans sa tête.

"Even if I had people to talk to, no one would believe me." dit-il, un court rire dans la voix.


◦○●○◦

Ara se mit à le suivre, marchant lentement, ses omoplates effectuant un roulement au fur et à mesure. À la sortie de la forêt, le puma s'arrête. Si elle le suit plus loin, il pourrait voir mieux ses yeux avec les lumières du village et elle n'ose pas. Sous cette forme il a de véritables sourire et aussi stupide cela paraisse-t-il aux yeux mêmes de la rouquine, elle compte bien qu'il en fasse d'autres... et puis ses gratouilles sous la mâchoire, c'est agréable.

Peut-être un peu, aussi, parce que pour une fois, elle n'a pas d'identité qui la suit... il faut que sa première relation qui ne soit pas taché par son existence soit avec celui qu'elle déteste le plus. Quelle connerie.


◦○●○◦

C'est lorsqu'ils atteignent la bordure de la forêt que le puma s'arrête à ses côtés, comme empêché de passer par quelque chose de plus fort. L'Anglais s'arrête à son tour, regardant l'université au loin. Se disant un instant que rien qui ne vaille la peine l'attendait entre ces murs de pierre.

Le châtain se tourna vers le félin, s'accroupit à nouveau devant et, alors que sa main gantée traçait minutieusement les os et la chair qui se cachaient sous le pelage de sa tête et sa nuque, il dit :

"Hopefully you'll be around next time I'm about to get killed. You're pretty awesome."


◦○●○◦

Ara abaisse et relève la tête comme pour dire oui, puis vient frotter le côté de sa tête sur la cuisse du châtain, évitant soigneusement de montrer son regard. Ensuite de quoi, elle se retourne et part en courant, silencieuse. Mais rapidement, une autre idée lui passe par la tête. Elle décide de se retransformer, plus loin et lance, changeant sa voix avec un peu d'effort.

"See you soon."

Puis elle reprend forme et repart, une sorte de sourire se formant sur son faciès.


◦○●○◦

Il était certain d'avoir entendu quelque chose. Une voix familière, qui éveillant chez lui de délicieux souvenirs et des moments d'amertume. À peine redressé, le châtain se tourne vers l'arrière, convaincu qu'il allait voir la silhouette d'Arabella, ses yeux lavande et ses cheveux de feu. Mais rien de tout ça. Que l'ombre d'un félin qui détalait vers les profondeurs des bois.

Il du bien passer deux minutes pleines à fixer les arbres. Perplexe, intrigué. Peut-être que c'était elle. Peut-être qu'elle s'était si profondément incrustée en lui qu'il l'entendait partout. Franchement les deux étaient aussi probables. Et c'est avec cette pensée aigre-douce qu'il reprit son chemin vers l'université.

_________________
The devil makes us sin, but we like it when we're spinning in his grip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

14 - Saved by the claw [Insta-RP Phil/Ara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retire un peu d'argent [PV Phil]
» Signature Phil Kessel (Saddy)
» can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)
» Phil, césar du meilleur figurant de la saison
» (m) You saved my life, with blood and true sacrifice - Lien amical/complexe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieur de l'établissement :: Campus universitaire :: Forêt-