Partagez | 
 

 [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Dim 1 Fév - 11:33


La fête enfumée!!

Je m'ennuyais ferme ce soir. Je n'avais rien envie de faire, je fixais depuis presque une heure Tsag qui n'avait pourtant rien fait de passionnant. La pénombre envahissait mon appartement au fur et à mesure que le soleil tombait sur l'horizon, mais je n'avais aucune envie de bouger pour allumer une bougie, ni un petit feu. Pourtant, il faisait un peu froid la nuit malgré la saison. Un petit courant d'air s'engouffra dans la pièce par la cheminée. Je frissonnai mais ne sortis pas de mon fauteuil somme toute confortable. Je réfléchissais, et je ne savais pas quoi faire. Je n'avais pas envie de me coucher aussi tôt, j'avais -malheureusement- fait toutes mes leçons en avance.

Mon regard dévia lentement vers la fenêtre, les lumières de Stornoway s'allumaient les unes à la suite des autres, comme des lucioles un soir d'été, chez moi. Je soupirai. C'était vraiment quelque chose que je n'aimais pas, me retrouver à ne rien avoir à faire, à ne rien vouloir faire... Des gens affluaient aux pôles de soirée de la ville: les bars. Je les regardais évoluer ensemble, dans la rue, dégageant une énergie étrange, comme incohérente tant que le soleil répandait encore un peu sa lumière, une énergie attractive lorsqu'il aura disparu.

Je vois au loin ce que je sais être le Bloody Ghoul, lieu de débauche et de fêtes. Point de rendez-vous préféré des étudiants de Saint Barnaby. Je n'y suis jamais allée. Je n'en ai jamais eu envie. Mais soudain, je me rappelle qu'Adele y travaille. Je ne l'avais pas vu depuis quelques temps. Je jetai un regard furtif à Tsag qui ne me remarqua pas, occupée à grignoter ses griffes. Ce n'était pas qu'il m'avait évité, enfin, je ne pensais pas. Mais j'avais envie d'aller le voir, même s'il était au Bloody Ghoul...

Enivrée d'une énergie nouvelle, je bondis hors de mon fauteuil, faisant sursauter la petite coyote qui partageait ma vie. Je lui souris et fonçai chercher une cape légère pour le couvrir. Je ne savais pas vraiment ce qui me prenait mais soit, c'était mieux que de rester immobile dans mon salon, bêtement.

Le Bloody Ghoul était éclairé de partout, et déjà plein de monde. Je me faufilait entre les corps enfiévrés par l'alcool, et la drogue. Beaucoup d'entre eux avaient des cigarettes à la bouche, et c'était évident que ce n'était pas que du tabac, déjà ça n'en avait pas l'odeur, et ensuite, leurs yeux vitreux désignaient la consommation de substance plus, puissantes. Bien qu'il me soit arrivé de fumer du cannabis avec Janet, je n'aimais pas ce genre d'ambiance. Je répérais Adele, derrière le comptoir qui servait verres sur verres. Avec un sourire je m'approchais de lui en sautillant malgré moi, contente de le voir en forme.

"Adele!!! Coucou! Ça va? Tu peux me servir quelque chose? Tu me conseilles quoi?"

Code par ©Elle


Polyvore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Mar 3 Fév - 11:30

Les lumières éclaboussaient le visage d’Adele de rouge tandis qu’il se concentrait pour ne pas marcher sur les clients allongés sur le sol, raides défoncés, et à zigzaguer entre les autres, plus ou moins chancelants. Une blondasse s’accrocha à son bras et joua aux allumeuses, manquant de lui faire renverser les cocktails qu’il essayait tant bien que mal de servir aux trois junkies du fond. Il s’en débarrassa en pressant davantage le pas, atteignant enfin sa cible.

Putain. Chemin du retour, maintenant.

Travailler au Bloody Ghoul était un véritable sport pour le brun, partisan du moindre effort. Il aimait cependant beaucoup son boulot de serveur et l’ambiance du bar, qui finirait sûrement par le tuer à long terme s’il continuait de respirer les fumées toxiques des autres, d’ailleurs. Il avançait d’un pas rapide, croisant ce qui lui semblait être des zombies, sentant le tissu fluide et transparent de son t-shirt noir flotter dans son dos au rythme de sa marche. Il faisait toujours trop chaud dans ce bar, la musique était sans doute trop forte et l’atmosphère lourde et malsaine. Seul les personnes suffisamment tordues ou accros pour supporter tout cela pouvaient devenir clients.

Aussi faillit-il lâcher la bouteille qu’il tenait en main quand il reconnut Aiyanna de l’autre côté du comptoir.

Il était occupé à abreuver la horde de zombie, concentré sur sa tâche, rapide mais souriant et s’arrêtant de temps en temps pour échanger deux-trois politesses avec les clients, dans l’espoir de récolter des pourboires. A l’instant où il posait le dernier cocktail en date du BG devant un excentrique et qu’il se saisissait d’une bouteille pleine pour en servir un autre, une voix féminine et enthousiaste l’interpella.

Dammit, faites que ce ne soit pas l’autre blonde écervelée.

Il se retourna et croisa le regard de l’indienne, visiblement parfaitement heureuse d’être ici,  haussa les sourcils de surprise puis les fronça d’incompréhension avant de décortiquer la scène dans sa tête.

Aiyanna au Bloody Ghoul, assise à côté d’un barbu avec débardeur en filet et piercings sur les tétons, demandant à boire.

« Aiyanna ! Bordel mais qu’est-ce que tu fous là ? » Ne put il s’empêcher de dire, d’un ton plus accusateur qu’il ne l’avait voulu, tenant toujours la bouteille de rhum dans le vide.

Il avait complètement éludé les questions de la jeune fille, trop préoccupé par les siennes. Il n’avait pas spécialement envi que son amie pseudo hippie et pacifique découvre un environnement un peu plus… brutal. A ce moment précis un crétin chercha la bagarre avec un grand type, avant que Russell ne le jette dehors, sous les cris de protestations du jeune homme.

Ce n’était pas vraiment l’endroit propice à une discussion avec la Monaraith, mais soit, il était d’abord au travail et se devait de remplir sa fonction, et avec le sourire s’il vous plaît.

« Allons, qu’est-ce qu’y pousse une si jolie jeune fille à venir boire seule dans un tel endroit, hmm ? Demanda-t-il, jouant le barman-confident. En tout cas je vous conseille le Fjord, un cocktail avec du rhum à la noix de coco, de la vodka à la pomme verte et du jus de canneberge blanche, qu’en dîtes-vous ? »

Un joli truc fruité dont il allongerait la canneberge au maximum afin de lui éviter de se retrouver en hangover le lendemain matin. C’était peut-être un peu idiot de sa part d’adopter une attitude à ce point protectrice, mais il n’imaginait pas le foie de la demoiselle habitué à ce genre de substance et n’avait pas vraiment envie de lui tenir les cheveux pendant qu’elle vomirait ses tripes dans les toilettes du BG. Ce n’était pas au bout d’un verre qu’on perdait les pédales mais on n’était jamais trop sûre de ce que l’alcool du bar était capable de produire, ici.

Il n’aimait pas vraiment l’idée que la sautillante Aiyanna ne se mette à traîner ici.
EDIT ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Lun 9 Fév - 13:14


La fête enfumée!!

Il avait semblé complètement ahuris de me voir et sa première réaction me fit froncer les sourcils. Bon d'accord, c'était pas le genre d'endroits où je passais mon temps habituellement, mais d'un autre côté les énergies un peu perturbées qui parcouraient la pièce étaient à la fois attirantes et repoussantes pour moi, passionnantes. Et je ne voyais pas pourquoi je ne pouvais pas venir découvrir une nouvelle facette pas si cachée que ça de la vie des étudiants de l'université.

« Je suis venue te voir, et m'amuser un peu, ça te pose problème ? » dis-je en souriant cependant. Je pouvais comprendre un peu sa réaction quand même.

Il était toujours figé, en train de me fixer comme s'il venait de voir un hippogriffe à ma place. Il y eut du mouvement derrière moi brusquement. Je retournai pour voir un grand blond jeter dehors un idiot cherchant la bagarre. Je haussai un sourcil. J'imaginai aisément que c'était une scène relativement courante dans cet endroit. Tant pis, je ne chercherais pas les coins les plus négatifs du bar, mieux : j'allais rester près du comptoir.

Adele se remit à sourire, de façon un peu forcée, je le voyais bien mais je ne relevais pas, ce n'était pas nécessaire. Je fus surprise lorsqu'il se mit à me complimenter. Je lui fis un clin d’œil souriant.

« Je suis venue rendre visite à un ami à son travail, parce que j'ai eu vent de sa présence ici et que je voulais voir s'il allait mieux après l'attaque de mon coyote bizarre. » dis-je d'un air pince sans rire. « Et je Fjord a l'air très bon, je prends ! » m'exclamai-je en riant. « Avec plein de rhum noix de coco !! » ajoutai-je. Je n'avais jamais goûté un rhum aromatisé, j'étais très curieuse.

Je me tortillais sur mon siège pendant qu'il faisait mon cocktail. Je regardais autour de moi et vis un homme derrière le comptoir qui distribuait des petits sachets à trois filles, ce devait être le patron. Il avait l'air plutôt taciturne, voire triste. Il semblait fermé au monde qui l'entourait. C'était bizarre.

Le verre tinta bizarrement sur le comptoir quand Adele le déposa devant moi, c'était très coloré, et ça sentait très bon. Et il y avait du romarin et une autre plante que je mis un petit moment à identifier à l'odeur à l'aspect – tout semblait tellement différent ici -, de la sauge.

« Merci ! » dis-je en déposant des pièces d'argent sur le comptoir, un peu plus que le prix de la boisson, par principe.

Il y eut du mouvement derrière moi et je fus poussée sans ménagement contre mon voisin de comptoir, un homme un peu bizarre. Le petit groupe qui venait d'arriver commanda à grands cris boissons et drogues. Un peu surprise, je pris mon verre pour me donner une contenance, sans les lâcher des yeux, attirée par leurs mouvements désordonnés et pleins de bonne humeur. Le goût me surpris, je regardais ma main et remarquai que je ne tenais pas le bon verre. Je me sentis rougir, jetai un coup d’œil à mon voisin, j'avais dû lui piquer son cocktail. L'air de rien, je le remis en face de lui, il n'avait rien remarqué. J'avais un arrière goût de fraise dans la bouche qui persistait. Je cherchais mon verre des yeux, il était juste devant la masse grouillante de jeunes fêtards. J'hésitai un peu avant de tendre le bras et d'attraper mon verre en faisant attention à ne rien percuter pour ne pas le renverser.

Je humai les odeurs rassurantes et familières des plantes qui ornaient le cocktail avant d'en prendre une gorgée. De façon surprenante, le goût de la canneberge supplantait tout les autres, mais c'était très agréable avec l'arrière goût de pomme et de noix de coco. Le mélange était vraiment très doux, j'adorais, j'essaierais de le refaire chez moi, un jour, avec Janet peut-être. Je m'amusais avec le brin de sauge en regardant le groupe qui rapetissait petit à petit au fur et à mesure que les gens étaient servi, l'un d'entre eux se pris les pieds dans ceux de son amis, ils feignirent de tomber avant de se rattraper au comptoir, ils ne devaient pas en être à leur première tournée. J'éclatai de rire.

Code par ©Elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Mer 11 Fév - 11:45

A sa question plutôt agressive, il n’eut droit qu’à une réponse un peu sèche comme il aurait pût le prédire. Adele ferma les yeux deux secondes pour reprendre une attitude positive et professionnelle. Il n’avait pas à engueuler les clients sur leur présence dans le bar, point. De toute façon que pouvait-il faire ? Il n’allait tout de même pas lui demander de rester collée au comptoir pour qu’il l’ait toujours à l’œil, non ? Elle était grande, elle n’avait pas besoin de lui demander une quelconque permission pour faire quoi que ce soit et si elle avait envie de briser sa naïveté et son innocence dans ce bar malfamé il n’avait rien à dire.

Mais putain, il n’en pensait pas moins.

« Excuse-moi, non, je veux dire oui, bien sûr que tu peux rester ici, déclara-t-il en soupirant sur sa propre attitude, tu m’as surpris, c’est tout, je ne m’attendais pas à te voir. »

Il avait beau essayé de prévoir le comportement d’Aiyanna, celle-ci finissait toujours par le décontenancer en réalisant exactement l’inverse de ce qu’il avait imaginé. Il rentrait chez elle par effraction, elle lui offrait des cookies, il la pensait candide, elle débarquait au Bloody… Il allait finir par la retrouver à la rue en train de faire du trafic de drogues à ce niveau-là. Adele n’aimait pas cela. Il n’aimait pas ne pas contrôler les choses, ne pas savoir à l’avance ce qui allait se passer, il avait besoin de connaître les réactions des gens pour agir en conséquence et maîtriser la situation. L’indienne n’était pourtant pas mystérieuse, il avait pût la cerner en quelques jours, cependant au bout de plusieurs mois elle continuait de le surprendre.

Enfin.

Inutile de tergiverser, elle était là, en face de lui et elle avait soif. Il se détendit et lui répondit avec le sourire tout en faisant jouer les bouteilles autour de lui, préparant son cocktail avec la rapidité de l’habitude.

« Comment ? Vous avez laissé votre coyote attaquer un pauvre jeune homme ? Je crois qu’il est en train de se shooter à la morphine dans les toilettes. Il plissa les yeux d’amusement tout en se mordillant la langue, mettant fin au petit jeu. Nan, je vais bien Aiyanna, ne t’inquiète pas. »

Sa blessure était propre et il ne restait plus qu’une fine cicatrice. Il ne portait plus son bandage, qu’il avait enlevé dès qu’il avait pu, excédé par les questionnements des autres.
« Et voilà mademoiselle ! » Ponctua-t-il en déposant le verre en face d’elle, tout sourire.

A peine avait-il servi Aiyanna qu’elle se retrouva soudainement emportée par une vague humaine, laissant Adele complètement hébété, derrière son comptoir. Il chercha l’indienne des yeux, inquiet de l’avoir perdue du regard, il se haussa sur la pointe des pieds mais ne la distingua pas davantage. Putain de Bloody, putain de camés et putain de lui qui n’avait même pas eu la présence d’esprit de l’avertir du potentiel danger de traîner ici.

« Aiyanna ! Aiyanna ! » L’appela-t-il essayant de la retrouver, sans bouger de son endroit initial, espérant qu’elle ait la présence d’esprit de revenir sur ses pas.

Il serra les dents ; qu’est-ce qu’il lui avait pris de penser que la jeune fille était libre de faire ce que bon lui semblait sans qu’il n’ait rien à dire quelques instants plus tôt ? Elle n’était clairement pas consciente de l’endroit dans lequel elle avait foutu les pieds et il aurait dût lui dire quelques chose au lieu de l’alcooliser. Mais à peine eu-t-il le temps de se maudire qu’elle réapparue comme par magie, une fois le groupe de fêtard dissipé.

Et elle éclata de rire.

Il était pourtant certain de lui avoir servi le verre le moins fort de tout l’histoire du BG et dans le verre qui lui avait semblé le plus propre. Elle ne pouvait quand même pas être déjà bourrée. Non, une fois de plus, la Monaraith était déconcertante de volubilité et d’innocence.

« Aiya, fait attention s’il-te-plaît, soupira-t-il, je ne voudrais pas devoir te ramasser en petits morceaux, Phil me tuerait s’il voyait que je ne prenais pas soin des clientes ! »

En vérité il n’imaginait pas Phil lui faire un scandale pour une indienne en forme d’épave sur le sol mais il n’avait finalement pas pu s’empêcher de la mettre en garde, prenant une attitude protectrice vraiment étrange qu’il ne se connaissait pas vraiment.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Mar 17 Fév - 9:17


La fête enfumée!!

Je fis mine de réfléchir. « Excuses acceptées ! » m'exclamai-je avec bonne humeur.

Je le regardais avec circonspection, il avait effectivement l'air d'aller mieux, et utilisait plutôt bien son bras, bien que je voyais une légère faiblesse dans ses gestes. Mais bon, s'il guérissait, c'était le principal. Je plissai les yeux, un demi-sourire toujours constant sur le visage. « Tant mieux. » je lui fit un clin d’œil malicieux. J'espérais aussi qu'il n'allait pas en vouloir trop à Tsag -qui avait vraiment une dent contre lui sans que je devine pourquoi. Mais je gardais mes réflexions pour moi, afin d'éviter de relancer le sujet.

Ah ! Le mouvement humain dans un bar, la délicieuse sensation de ne pas avoir de place tout en sachant que celle-ci se libérera bientôt. Et l'amusement sans nom qui me prit en voyant l'air paniqué d'Adele quand il me perdit de vue. Je n'entendais pas très bien dans le vacarme environnant mais je lisais assez bien sur les lèvres pour comprendre qu'il m'appelait. J'avais bien fait de venir ici, ça me faisait penser à autre chose, je m'amusais bien et je pouvais un peu profiter de la présence d'un ami.

Je haussai un sourcil et jetai un regard au fameux Phil. « Je ne suis pas sûre que ce soit le genre de personne qui se soucie des autres, en particulier si l'on sait qu'il ne vend pas que du cannabis ici mes des drogues dures qui sont sûrement la cause de plusieurs malaises dans une seule soirée. Ne t'inquiète pas Adele, je suis une grande fille, je sais lacer mes chaussures toutes seule ! » Je lui fis un clin d’œil et bus une gorgée de mon cocktail très sucré. Je m'amusai de son attitude étrange de ce soir. Il me faisait un peu penser à Api, quand je partais en excursion avec un groupe de jeunes du village et qu'il me faisait ses recommandations.

« En tout cas, ton cocktail est très bon !! J'essaierais sûrement de le refaire chez moi, pour le fun, et je t'inviterais ! » m'exclamais-je avec bonne humeur. Je me sentis brièvement bizarre, comme si j'avais bu une bouteille entière de rhum -expérience déjà vécue mais jamais refaite pour diverses raisons- c'était étrange. Je pinçai les lèvres et regardai mon verre d'un air accusateur. J'étais pourtant sûre qu'il n'y avait pas assez d'alcool dedans pour que je sois déjà pompette. Et pui je tenais bien en général.

« Dis, Adele, je me sens bizarre, est-ce que tu vois un truc qui cloche ? » demandai-je. Les syllabes roulaient de façon inhabituelle dans ma bouche. Je fronçai les sourcils ; ma voix était plus grave aussi, un peu rauque, un peu comme celle de Api. Je me sentais vraiment comme une étrangère dans mon corps... C'était une expérience peu commune.

« Adèle ! Dis, t'as mis quelque chose de spécial dans le cocktail pour me faire une blague ? » demandai-je avec un petit sourire, prête à éclater de rire à son aveu très probable. Après tout, il avait le droit, et puis j'aimais bien ça, les petites blagues pour pimenter les soirées ! Je n'étais pas la dernière à en faire. Même si là, c'était vraiment étrange, je remuais les épaules, pour chasser la sensation désagréable et j'eus l'impression d'être un peu trop serré dans mon tee-shirt.

Code par ©Elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Mer 4 Mar - 9:22

Elle réapparut aussi rapidement qu’elle avait disparu, visiblement ravie de la petite bousculade. Oh bon sang Berry lâche là, elle sait se débrouiller toute seule. C’était une montagne russe de craintes et de soulagements cette fille. Il se gratta le nez avant de sourire face à son affirmation sur Phil.

« Mais dis-moi, tu me sembles bien au courant des trafics de Phil, petite cachotière, plaisanta-t-il, quand même un peu surpris par ce qu’elle savait. C’est donc là que tu te fournis, je me disais bien aussi que tu ne pouvais pas être si détendue naturellement ! »

Il se mordilla la langue et lui adressa un regard rieur, toujours aussi partant à taquiner son amie. Il servit un nouveau groupe de clients écoutant d’une oreille distraite Aiyanna complimenter son cocktail, jusqu’à ce qu’elle l’accuse d’une mauvaise blague qui le fit froncer les sourcils. Qu’est-ce qu’elle racontait ? Il se retourna vers elle et ne vit rien qu’un type un peu basané au regard perdu. O.H B.O.R.D.E.L.

Il percuta très vite et comprit que, d’une façon ou d’une autre, elle avait bu la potion vénus et mars qui faisait inverser les genres. Ca ou alors elle avait un frère jumeau. Il abandonna son poste, attrapa Aiyanna ou ce qu’il en restait par le poignet, prit le pas de course, traînant derrière lui la pauvre victime et se mit à débiter des paroles à toute vitesse.

« PHIL ! JE PRENDS MA PAUSE ! Aiyanna, ne t’inquiète pas tout va bien, ok ? On va aux toilettes, pas de panique, tu as dus boire un cocktail spécial qui t’as transformé en homme, ce n’est pas définitif, les effets s’en vont au bout de deux, trois heures. »

Il espérait que son explication allait apaiser Aiyanna et non pas la faire hurler de terreur mais rien n’était moins sûr. Cela pouvait tout autant la faire tomber en fou rire. Il se frayait un chemin tant bien que mal jusqu’aux toilettes, guidant toujours du mieux qu’il pouvait l’Indienne. Il hésita une demi-seconde quant au choix des cabinets avant de se décider pour celle des hommes, croisant honteusement le regard de quelques clients qui haussait les sourcils de le voir se précipiter aux toilettes avec un indien. Mon Dieu, faîtes que cela ne crée pas de ragots sur lui, par pitié.

« Ok Aiyanna stop ! Lui dit-il avant de rentrer dans la pièce, attends-moi là et ne bouge pas, dit-il en appuyant sur les derniers mots, je vais voir si c’est libre, ok ? »

Une rapide vérification lui permit de constater qu’elle l’était, miraculeusement, béni soit les hommes qui ne restait pas trois heures se repoudrer le nez aux toilette. Il agrippa une nouvelle fois Aiyanna par le bras et l’entraîna vers les miroirs, histoire qu’elle puisse se rendre compte de sa nouvelle apparence par elle-même. Pendant qu’elle s’admirait, Adele sortit sa baguette et lança des sorts aux vêtements de la jeune fille pour leur faire prendre une taille plus confortable, se rappelant qu’enfant, il avait jeté un sort sur son écharpe qui l’avait fait tripler de volume.

Et puis il attendit sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Lun 13 Avr - 15:06


La fête enfumée!!

Adele passa par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, et je doutais qu'il en ait conscience. Je compris donc que ce n'était pas une blague qu'il m'avait faite. Je fronçais les sourcils. « Adele, explique-moi. »

Ses yeux brillèrent d'une étincelle de compréhension, brusquement, il n'était plus que gestes fébriles. Il m'attrapa par le poignet, me serrant plus que je ne l'aurais cru capable et me traîna dans le bar. En m'expliquant quelque chose, à la vitesse à laquelle il parlait, la moitié des mots se perdaient dans le bruit ambiant mais je me concentrais pour l'écouter et avancer en même temps dans la foule sans trébucher. Je compris suffisamment ce qu'il me disait pour comprendre que j'étais devenue un homme, les autres indices étant ma poitrine plate et l'étrange sensation que j'avais lorsque je marchais, à l'entrejambe. Je pris cela avec un grand calme. D'accord, j'étais devenue un homme, temporairement.

Pendant la brève pause que Berry me fit faire avant de me pousser dans les toilettes pour hommes, j'eus le temps d'analyser tout les changements que je sentais dans mon corps, et comment m'y adapter. Je me sentais quand même un peu déphasée, c'était vraiment étrange comme sensation quand on n'a connu que son propre corps depuis sa naissance et qu'on se retrouve avec celui de quelqu'un d'autre, et du sexe opposé.

Adele me poussa dans les toilette, me planta devant un miroir et attendit ma réaction. Le pauvre, il était tout retourné. Je regardais les changements. J'étais toujours aussi grande, voire un peu plus. Mâchoire une peu plus carrée, mais pas grand chose, même yeux, même bouche toute fine, même peau, épaules plus carrées et larges, plus de (minuscule) poitrine. J'écarquillai les yeux quand je vis que j'avais des vrais muscles au bras. C'était vraiment bizarre, je ne savais que je pouvais être si musclée. Je ne porte jamais rien de plus que mon sac de cours ou des tas d'herbes.

Je sentis mes vêtements se desserrer. Je me tournais vers Adele avec un sourire.

« Merci beaucoup, c'est plus confortable maintenant. Ça va être bizarre pour les gens de voir un mec porter des fringues de filles, mais je m'en fiche. Si ça dure pas, y'a pas de problèmes. T'inquiète pas Adele. Ça va tu sais. » Je lui tapotai l'épaule, me voulant rassurante, même si je ne contrôlais pas ma force, mon corps et tout ce qui s'ensuivait, j'avais un peu peur de tapoter trop fort. Tout me semblais nouveau. J'étais presque enthousiasmée en fait. J'allais pouvoir tout voir d'un nouveau point de vue, d'une nouvelle manière, ce pourrait être une expérience enrichissante.

« Est-ce que t'as des conseils de mec à me donner pour survivre pour le reste de la soirée ou je dois me débrouiller toute seule ? » demandai-je avec un grand sourire. « Pas que je ne pense pas être capable de me débrouiller mais vu que tu sembles avoir décidé d'être mon ange gardien ce soir, tu pourrais m'aider !! Ça pourrait être amusant ! Non ? » m'exclamai-je avec un grand sourire au moment où un homme un peu hébété entrait dans les toilettes. Je détournai les yeux quand il fit son affaire et attendis qu'il s'en aille pour reprendre. « Bref, dans tout les cas, je reste ici jusqu'à ce que je redevienne une fille. » Je tirai la langue à mon ami.

Code par ©Elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adele Berry
Sinsear
PROFIL Sagittaire

Messages : 148
Réputation : 79
Date de naissance : 02/12/1960
Nationalité : Ecossais

Aspiration : Ambassadeur de l'art !

Fiche : Adele Berry

RP en cours : FEUILLE DE ROUTE




RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: qui s'enflamme tout le temps.

MessageSujet: Re: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Sam 17 Oct - 15:13

Quel effet cela fait-il d’être un homme ? Comment agir en conséquence ? Adele n’en avait aucune idée et se devait quand même de l’expliquer à Aiyanna. Enfin bien sûr qu’il le savait, mais ces questions n’avait pas plus de sens à ses yeux que si on lui demandait ce que cela faisait d’être brun ou d’avoir cinq doigts à chaque mains, c’était d’une évidence même qu’il n’existait pas de réponses à cela.

« Des conseils… Ouiiiii et bien… Tu dois relever la lunette des toilettes si tu veux faire pipi… »

Nul Berry, vraiment lamentable.

« Tu peux aussi te balader torse-nu… »

Il haussa les épaules et lui adressa un sourire maladroit comme pour s’excuser de l’inutilité de ses propos. Heureusement Aiyanna prenait tout cela avec beaucoup d’enthousiasme et se réjouissait de cette nouvelle expérience.

« Attend, tu ne vas pas rester ici dans les toilettes quand même ? Viens, on retourne au bar. »

Il se dirigea vers la sortie, s’assurant que l’indien le suivait toujours. C’était tellement bizarre en temps normal il lui aurait pris la main ou le poignet pour la guider mais la voir ainsi en homme – plus musclé que lui en plus – lui coupait tout envi de contact. Il commençait vraiment à être perturbé par les évènements et après l’avoir fait s’installer à une table un peu reculée et où l’on pouvait s’entendre parler dans le bar, il reprit la parole.

« Peut-être que tu devrais te trouver un autre prénom si tu veux vraiment te mettre dans la peau d’un gars. Enfin ce n’est pas à moi de dire ça, mais Aiyanna ça ne sonne pas très masculin. Je te proposerais bien Petit-nuage mais je vais encore passer pour un raciste, alors… »

-HEEEE ADELoUoUooOu ! Beugla la blonde-stalkeuse de tout à l’heure en lui tombant à moitié dessus, QU’EST-CE QUE TU FAIS AVEC CE TYYYYYYYYYPE ? »

La rattrapant avant qu’elle ne s’étale sur lui, Adele la maintint debout d’une main et la fit taire de l’autre en lui bloquant la bouche. Ce n’était pas très galant de sa part mais il n’avait pas tellement envie d’attirer l’attention sur lui alors qu’il était en tête à tête avec un autre homme.

« Ok, calme toi d’accord, tout va bien, duuuu calme… »

Des larmes montèrent aux yeux de Blondie qui se jeta dans ses bras en pleurant à chaudes larmes, lui demandant bruyamment et entre deux reniflement si il l’aimait toujours autant, ce à quoi Adele répondait par un vague « mais oui, mais oui… » Pendant qu’il lui caressait le dos et croisait le regard d’Aiyanna, s’excusant du regard de l’attitude de la jeune fille. Ce genre de scénario arrivait de temps en temps, une demoiselle éplorée fraîchement larguée se jetait dans ses bras et pleurait dans son cou en le prenant pour son ancien copain. De temps en temps il avait aussi droit à d’anciennes conquêtes qui venaient le retrouver au Bloody, ce qui était toujours très gênant de l’avis d’Adele, surtout quand celles-ci étaient en colère et le menaçait avec leurs baguettes de tout un tas de mauvais sorts. Bon d’accord, cette dernière situation n’était arrivée que deux fois mais il en avait été plutôt traumatisé. A entendre Blondie l’appeler « Adelou », le brun la rangea dans la catégorie des « anciennes conquêtes stalkeuses » et la fit s’asseoir à côté de lui, pendant qu’Aiyanna-boy était toujours en face, sur sa chaise, les yeux grands ouverts sur l’échange qui venait d’avoir lieu.

Adele avait l’impression d’être encerclé par deux problèmes de taille et ne savait plus comment réagir devant tant de responsabilités.

« Boooooooon… Quelqu’un veut une cigarette ? »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyanna Chenahana
Monaraith
PROFIL Sagittaire

Messages : 78
Réputation : 20
Date de naissance : 10/12/1960
Aspiration : Devenir une spécialiste en magies anciennes

Fiche : Que le vent gonfle tes ailes!



RP en cours : We are friends now, no? (Moïra)
La fête enfumée (Adele)

RP Terminés : La fête du sang! (Adèle)
La fête des cailloux! (Adèle)
La Foire historique (GENS!)



RPG

MessageSujet: Re: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Mer 11 Nov - 17:26


La fête enfumée!!

Je jetai un regard perplexe à Adèle. Dans le genre conseils utiles, on pouvait faire mieux. Tant pis, j'allais me débrouiller. Bon, au moins il semblait avoir conscience qu'il ne m'était pas d'une grande aide... C'était toujours ça de pris. Je lui fis un grand sourire. Sauf qu'il lui pris l'idée de sortir des toilettes. Sauf que je me sentais dans une toute relative sécurité ici, avec lui. Dans l'idéal, j'aurais préféré rester ici donc, mais aussi avec lui. Un plan en deux parties qui risquait de s'envoler comme de la fumée s'il sortait vraiment des toilettes.

Crotte, il sortait des toilettes.

Je le suivis en me sentant particulièrement maladroite dans mes gestes, nétant pas habitué à cette amplitude de mouvement, à ce corps et à tout ses inconvénients. Les grands pieds par exemple, les miens étaient déjà d'une taille respectable pour une fille, mais ceux de mon avatar masculin... Résultat, je marchais sur une demi douzaine de pieds en suivant Berry dans le bar. J'essayais de me faire toute petite, ce qui n'était pas une mince affaire.

J'étais certes enthousiasmée par cette expérience, je savais en voir les inconvénients aussi. Je n'étais pas non plus complètement allumée. Je m'installais à la même table que mon ami et l'écoutait parler, l'esprit un peu ailleurs. « ...Petit-Nuage... » J'éclatais de rire, un son un peu grave qui me surpris et me fit m'arrêter aussi sec. Je me raclai la gorge. Et là débarqua une blonde ivre morte qui se jeta sur Adèle. Ahurie, je la regardais se faire empoigné fermement par mon ami, la main sur la bouche pour la faire taire. Je lançai un regard intrigué à Berry, surprise par cette scène. Elle regarda le tout se dérouler et quand la fille se mit à pleurer sur l'épaule du brun, elle haussa les épaules, hocha la tête à l'intention de son ami et remarqua, pour revenir au sujet précédant :

« Je peux aussi m’appeler Jack tout simplement, ou John, le temps de la soirée. » dis-je en lui tirant la langue. « Histoire de ne pas tomber dans le cliché du grand indien avec un nom bizarre. Ce serait encore plus marrant, non ? »

Adèle semblait plongé dans ses pensées, et ne réagit pas tout de suite. Mais le fit en proposant une cigarette. J'avais déjà essayé de fumer et ça n'avait jamais été très concluant, pourtant que respirait constamment des fumerolles de plantes, alors pourquoi ne pas réessayer ? C'était la soirée des folies, autant aller jusqu'au bout, voire tenter carrément un petit joint... Mais je n'allais pas choquer Adèle en lui proposant le joint, je pense, à voir son regard paniqué et la façon qu'il avait de se tenir, que ce serait un peu trop pour une seule soirée. Chaque chose après l'autre comme dirait Api. Je haussai donc les épaules de nouveau et acceptait la cigarette que j'allumai d'un coup de baguette magique. J'en fis de même avec celle du brun. La blonde sur lui n'en avait pas voulu, trop bourrée, trop chouineuse pour ça.

Je n'avais pas tendance à être méchante envers les gens, mais je voyais combien elle embêtait Adèle par sa seule présence. Je me levai et la prit délicatement par les épaules.

« Et si tu allais faire un tour dehors ? Ça te ferait du bien, te détendrais, et tu verrais la vie d'une manière beaucoup plus positive, non ? La nature te ressourcerait, non ? »

Je la guidai dans le bar vers la porte, le grand blond – Russel – était toujours devant. Et je savais que mon ami suivait derrière.

« Tu vois ? Adèle veille sur toi, mais tu sais, il a une vie et des amis, parfois il vaut mieux partir un moment et revenir quelques jours plus tard. Tu lui plairas mieux comme ça. »

Je n'avais aucune idée de ce que je racontais, je m'inspirai de ce que j'avais entendu à Salem ou ailleurs dans les conversations de filles, ou venant de Janet.

« Mais... Mais je l'aime !!!! » beugla-t-elle dans mes oreilles.

Je hochai la tête gentiment.

« Je suis sûre que tu trouveras quelqu'un qui pourra répondre à tes sentiments un jour. Pour l'instant Adèle est très occupé et tu le déranges, si tu veux qu'il t'aime fais des efforts vis à vis de lui. Tu verras ça passera mieux. »

Nous avions passé la porte, Adèle toujours dans mon sillage pour autant que je pouvais en juger. Elle hochai la tête, les yeux vagues un peu perdus mais je pensais qu'elle avait entendu et comprit au moins la moitié de ce que je venais de dire.

« Sur ce je te laisse respirer un bon coup, et je te souhaite une bonne soirée, belle blonde ! »

Je me retournai en souriant et je fis un clin d’œil à Adèle avant de rentrer de nouveau dans le bar et de m'asseoir à la même table que tout à l'heure en souriant.

Code par ©Elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: [Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]   Aujourd'hui à 16:13

Revenir en haut Aller en bas
 

[Gender Bender] La fête enfumée! [PV Adele]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'enfumé - Les techniques de Komei
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» Les goodies pour Lgoo
» WHITE SANDS/ NOUVEAU MEXIQUE
» [Blue Gender] Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieur de l'établissement :: Stornoway :: The Bloody Ghoul :: Bar-