Partagez | 
 

 19. One foot over the edge [Insta-rp] [Phil&Ara Ft. Solveig et Alecia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella Waldon
ceart préfet
PROFIL Bélier

Messages : 159
Réputation : 79
Date de naissance : 12/04/1994
Nationalité : Irlandaise, Écossaise

Aspiration : Éleveuse de Dragons

Fiche : The name's Wildcat

RP en cours : AVEC TA MÈRE.

RP Terminés : Liste des rps faits Harker/Waldon













RPG
Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau: 1e année Cognita
Baguette Magique: Sorbier, 33,5cm, Ventricule de Dragon

MessageSujet: 19. One foot over the edge [Insta-rp] [Phil&Ara Ft. Solveig et Alecia]   Lun 2 Fév - 6:07

Arabella Waldon termine son café d'une traite et regarde Harker. Bordel, elle ne sait pas quoi dire. Dans un léger soupir elle se lève et va vers le bar.

¤~¤~¤

Phillip Harker ne lève pas les yeux de son carnet mais laisse sa voix briser l'air, d'un ton calme mais typiquement sévère : "How have you been sleeping?"

¤~¤~¤

Arabella Waldon vient de se commander un autre café et se retourne en l'entendant. "Better, I mean... well even. Thanks. And you, how've you been napping in your lab?" la rousse a finit par trouver ça suspicieux cette histoire de la dernière fois, dans le labo.

¤~¤~¤

Phillip Harker esquisse un sourire lorsqu'elle mentionne sa sieste narcotique de la dernière fois puis il ajoute simplement, presque en guise d'excuse : "Pretty comfortable, actually, thanks for asking." Il lui jette un regard en biais puis prend une gorgée de bière.

¤~¤~¤

Arabella Waldon contient sa frustration à sa réponse d'un sourire forcé et d'une gorgée de café avant de retourner au sofa et se plonger dans son grimoire sur les dragons.

¤~¤~¤

Phillip Harker suit Arabella des yeux, ce même sourire malicieux au coin des lèvres puis éteint sa cigarette dans un cendrier avant de fixer un joint déjà roulé entre ses lèvres. Il l'allume, en tire une bonne bouffée puis se cale bien dans le fauteuil.

¤~¤~¤

Arabella Waldon lance un autre regard vers Phil, se mord la lèvre inférieure et retourne à son livre. Pourquoi est-ce qu'elle veut lui parler même si il l'énerve en ce moment?

¤~¤~¤

Phillip Harker prend sa seconde bouffée de son joint, la gardant cette fois plus longtemps dans ses bronches. Il appuie sa tête contre le dossier du fauteuil, yeux clos, l'air étrangement paisible malgré ses traits toujours un peu tirés. Il expire lentement, presque dans un soupir.

¤~¤~¤

Alecia Lukeither rentre dans le café, certes à moitié endormie, elle s'est écroulée dans son lit à la fin des cours et n'en est pas sortie avant... Maintenant. Elle a un sourire béat sur le visage, passant de suite au bar pour un chocolat.

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn entre dans le café d'un pas trainant, l'ai lugubre, les traits encore plus tirés et les cernes encore plus sombres que d'habitude. Elle se dirige vers le bar, boit un shot de whisky pure feu d'un coup en jurant dans sa barbe, Elle est d'une bonne humeur ray-yo-nante.

¤~¤~¤

Phillip Harker ouvre les yeux lorsqu'il entend la porte ouvrir. Il ignore la présence de Lukeither mais, en voyant l'air sombre de la Danoise, il lance d'une voix détestable et gorgée de sarcasme : "Hello there, sunshine."

¤~¤~¤

Arabella Waldon remarque Alecia et sourit, heureuse d'avoir enfin quelqu'un avec qui passer le temps et arrêter de penser à son voisin de siège. "Hey, Ale!"

¤~¤~¤

Alecia Lukeither relève la tête, l'air hébété, avant de reconnaître sa camarade. "Oh mais c'est Ara !". Elle se redresse et se rapproche d'elle avec son chocolat. "Comment tu vas ? Tu as l'air toute pâlichonne."

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn lance d'une voix rauque: ''je t'emmerde sale g-... HARKER'' son visage s'illumine d'un air malsain ''Putain, mec, refile moi un truc, j'ai pas fermé l'oeil de la nuit''.

¤~¤~¤

Phillip Harker invite Solveig à s'approcher de lui d'un signe de tête puis lui tend son joint avant d'ouvrir son carnet, cherchant la page cliente de Solveig : "J'vais te trouver quelque chose, attends voir."

¤~¤~¤

Arabella Waldon tâche de ne pas écouter Harker et l'autre et fait un sourire à Alecia. "Heh, mais je suis toujours pâlichonne, tu le sais! Et ça va, toi donc?"

¤~¤~¤

Alecia Lukeither hausse les épaules. "Ça va, juste un peu fatiguée ces temps-ci mais tout va bien ! Qu'est-ce que tu fais là toute seule ici ?"

¤~¤~¤

Arabella Waldon hausse les épaules et lève son livre pour le faire remarquer. "Congé, alors je me rattrape un peu sur le sujet des dragons, je veux pas prendre de retard! Toi t'as encore la tête dans l'oreiller on dirait!"

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn accepte le joint avec un air reconnaissant "Tu me sauve la vie, j'étais a sec et j'ai passé une de ses journées de merde, j'te dis pas...". Elle lui retend son joint, tout de suite plus détendue et lui fait un clin d'oeil tout en soufflant la fumée de cote "And you, how's life?"

¤~¤~¤

Alecia Lukeither : Ouip, j'ai dormi juste après les cours... J'ai besoin de récupérer et je suis assez sur les nerfs, alors dormir me permet de me détendre aussi ! Haha. C'est bientôt la fin de l'année, les examens...

¤~¤~¤

Phillip Harker lève la main lorsque Solveig lui tend son joint, lui signalant simplement qu'elle peut le garder. Il se lève, se retrouvant droit devant elle, et esquisse un sourire avant de dire : "I'll go get your stuff and then we can talk, how's that?"

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn sourit (ce qui est un peu horrifiant vu sa tête de squelette) et roucoule ''Boy, you sure know how to get to my heart! Sounds like an awesome plan''

¤~¤~¤

Arabella Waldon croise les jambes, amusée. "Well, je comprends ça, j'ai hâte d'en avoir finit avec cette année et de retourner en Irlande!" quand elle regarde vers Solveig et Phil elle serre un peu les dents mais revient à la conversation, fait comme si de rien n'était.

¤~¤~¤

Alecia Lukeither est trop dans les vaps pour se montrer perspicace ce soir. Elle soupire. "Je dois encore me trouver un job... J'envie vraiment ceux qui dorment dans leur or dis donc."

¤~¤~¤

Phillip Harker adresse un clin d'oeil à la fois malicieux et terriblement charismatique à la Danoise puis part vers sa chambre pour organiser une petite trousse de survie à la jeune femme.

¤~¤~¤

Arabella Waldon : Y'a quand même quelques boulots encore libres dans Stornoway, genre la Banshee!

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn regarde Phil quitter la pièce avec un aire indescriptible. Bon. Comment passer le temps d'ici son retour? Elle se retourne et scrute la salle du regard... la blondinette dans le coin lui dit vaguement quelque chose. Elle s'approche des deux filles, ignore de manière flagrante la rousse et s'adresse à la blonde: ''Où est-ce que je t'ai déjà vu, sweetie?''

¤~¤~¤

Alecia Lukeither sourit à Ara avant d'être abordée par Solveig dont elle ne connait finalement toujours ni les motivations, ni le bord... La blonde rougit vaguement, gênée. "Heum... Hier, à vrai dire."

¤~¤~¤

Arabella Waldon la regarde, la trouvant déjà bien antipathique, soupirant sèchement, sans néanmoins interrompre qui que ce soit.

¤~¤~¤

Phillip Harker est dans son dortoir, rassemblant des choses pour Solveig et les mettant dans une boite de bois. Il fait le compte rapide de ce que ça lui coûtera puis sort de sa chambre, faisant son chemin vers le café étudiant.

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn hausse un sourcil en lançant un regard de biais à Ara en entendant son soupir, mais ne dit rien, puis plisse les yeux, détaillant la blonde du regard et faisant fonctionner ses pauvres méninges ''ah... oui... OUI la malchanceuse en amour ne trouvant pas le prince charmant, hein?''

¤~¤~¤

Arabella Waldon boit une gorgée de café irlandais pour contenir son rire, continuant d'écouter distraitement.

¤~¤~¤

Phillip Harker pousse la porte du café étudiant puis passe vite fait au comptoir. Il demande un Jack sur glaçons puis retourne s'asseoir où il était plus tôt, attendant que Solveig termine sa petite discussion.

¤~¤~¤

Alecia Lukeither : "Oui, en effet, c'est ça..." dit-elle amère. Ca lui apprendra à dire tout haut ce qu'elle pense tiens.

¤~¤~¤

Arabella Waldon regarde Harker entrer par réflexe et termine sa tasse avant de tourner la tête.

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn souri de toutes ses dents '' Eh Bien, tu me fais signe si jamais tu cherche plutôt une princesse charmante!'', voyant Phil du coin de l'oeil, elle tourne le dos aux deux filles et quitte la conversation aussi rapidement qu'elle s'y était jointe. Elle s'approche d'Harker et l'enlace en posant sa tête sur l'épaule du garçon: ''Sooo, babe, got me anything special this time?''

¤~¤~¤

Alecia Lukeither : Eh bien cette fille c'est vraiment quelque chose...! Je n'arrive pas vraiment à la cerner je t'avoue... ... Ara ?

¤~¤~¤

Arabella Waldon la voit faire, serre les dents et la tasse entre ses doigts et doit détourner vivement la tête pour reporter son attention sur Alecia. "Hm? Quoi? Je.. j'étais dans la lune."

¤~¤~¤

Phillip Harker laisse Solveig se presser contre lui. Et sans se laisser aller dans l'étreinte, il laisse toutefois l'un de ses bras s'appuyer au creux des reins de la Danoise. Il ouvre la boîte devant les yeux de Solveig et se met à lui énumérer ce qu'il lui a mis "You've got... Pot, Speed, MDMA, a few satiety potions, and a few dreams potions." Il tourne un peu le visage vers elle et lui dit : "Let's make it an even 20 galleons."

¤~¤~¤

Alecia Lukeither hausse un sourcil avant de tourner la tête pour remarquer les deux plus loin. "Oh boy..." Elle se retourne vers son amie. "Ne me fais pas ça..."

¤~¤~¤

Arabella Waldon hausse les épaules, essaye encore de faire comme si de rien n'était. "Quoi? Non mais je ne ferai rien voyons." Pourtant ça brûle en elle, ça bouille.

¤~¤~¤

Alecia Lukeither : Okay j'ai fais la même crise de jalousie pour Sirius et crois-moi il me l'a bien rendue. Hmm... Tu veux que j'essaie de te rendre service ?

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn se laisse aller inconsciemment à l'étreinte chaude d'Harker: ''Merlin bless you.. I'll take some MDMA and what you got in Dream Potion cause this shit is crazy! In fact, I could do with a small dose right about now... care to join me?'' dit-elle, l'air aiguicheur.

¤~¤~¤

Arabella Waldon pose son café sur la table et respire fortement. "Alecia, arrête, je ne suis pas jalouse." Pourtant elle remarque l'air de l'autre fille, Harker et sitôt se lève et va au bar commander un whiskey, le regard droit devant, une fois fait elle revient et ouvre la bouteille. "J'suis juste un peu fatiguée, j'crois!" dit-elle avec son air le plus convaincant.

¤~¤~¤

Phillip Harker lui tend la boîte, qu'elle en fasse ce qu'elle veut, puis il dit simplement de son même ton grave et chaud à la fois : "Business first, then fun. You know how it is." Il tend la main, attendant patiemment de paiement de Solveig. Sans manquer de caresser le creux de ses reins du bout des doigts de sa main libre.

¤~¤~¤

Alecia Lukeither : "Dire que je suis sensée être la pure et innocente ici, ben dis donc, à moi d'me taper toujours le boulot des autres." Elle lève les yeux au ciel devant Ara qui semble vouloir se raccrocher aux racines qu'elle prend pour des branches. La blonde se lève de son siège, l'air décidé. Elle s'approche des deux autres, même au risque que Harker lui brûle une durite, mais ce n'est pas lui qui lui fait peur, elle a connu pire bourreau. Elle se racle la gorge puis se penche en attrapant le bras de Solveig pour l'attirer vers elle et aller lui mordiller le menton d'un air spontané. "Désolée, Harker, j'ai bien envie de te la piquer ce soir. Tu voudrais ?" susurre-t-elle en regardant la jeune femme dans les yeux. "Sur ton invitation précédente."

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn n'est pas certaine d'avoir suivit tout ce qu'il vient de se passer, mais en sentant Alecia, elle fait un sourir diabolique et gourmand ''Si c'est pas ma blondinette préférée.'' Elle saute sur l'occasion et attire Alecia vers elle, un clin d'oeil pour Phil de biais: ''Tiens Harker, fouille dans mon sac et prend l'argent qu'il te faut, je crois que je suis occupée tout d'un coup... à moins que tu veuille te joindre à nous?''

¤~¤~¤

Phillip Harker reste surpris un instant face à tout ce qui se déroule devant ses yeux puis éclate d'un rire franc. Il adresse un regard complice à Solveig puis, comme elle le lui a indiqué, il bouille dans son sac pour en prendre le montant dû : "Oh, no thanks, I'm not sure Lukeither would like me to join in the party." Il range l'argent dans son propre sac puis prend une bonne gorgée de whisky avant de dire : "You have fun, girls."

¤~¤~¤

Arabella Waldon boit son whiskey, se demande vraiment qu'est-ce qui se putain de passe et est encore sur le cul pour être franche, mais peut-être en-dessous de l'orgueil, reconnaissante envers Alecia.

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn les mains toujours sur les hanches d'Alecia la regarde franchement, une fois Phil plus loin :''Blondinette, tu es sérieuse là, où tu fais ta bi-curieuse-allumeuse?''

¤~¤~¤

Alecia Lukeither a l'impression que son petit manège fonctionne, peut-être qu'en effet elle a de quoi aguicher un peu tout le monde, ce dont elle ne fera pas vraiment usage comme une traînée... A la remarque de Solveig, puis de Phil, elle sourit en coin. "Indeed, Solveig is far enough to me, Harker but thank you." Elle sourit à Solveig. "M'est avis que ce sera mieux ailleurs que dans ce vieux café." Faut juste qu'elle libère le champ d'Ara avant que ça finisse en arène romaine. Et comme Solveig la relance, elle se met à rire. "Si j'avais juste voulu embrasser une fille pour voir ce que ça fait, j'aurai allumé Arabella."

¤~¤~¤

Phillip Harker termine son Jack d'une gorgée et passe une nouvelle fois au comptoir pour le faire remplir. Il se demande un instant si Lukeither avait eu envie de le genre jaloux. Un sourire étreint ses lèvres. La jalousie, ça ne lui ressemblait pas. Sauf lorsqu'il s'agissait d'Arabella.

¤~¤~¤

Arabella Waldon les voit partir, voit Harker seul au bar. Et elle a envie de briser la distance et lui coller son poing sur la gueule, se défouler, calmer la rage qui bouille en elle. Elle reste là, impassible quelques secondes à le regarder et décide finalement de se lever et partir au balcon en claquant la porte, signe qu'elle est dehors et de lui foutre sagement la paix.

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn embrasse Alecia sur la joue, passe sa main au creux de son dos et lui murmure ensuite à l'oreille ''tu viens chez moi et j'te promets qu'j'te fais oublier tout le princes charmants du monde, blondie.''

¤~¤~¤

Alecia Lukeither joue le jeu et pourtant elle n'a ni alcool, ni drogue dans le sang. Ce qui était un service pour Ara a l'air de se transformer en défi personnel. "C'est que des paroles Solveig. Emmène-moi et montre-moi, là on verra si tu as la langue si bien pendue." réplique-t-elle ave cun sourire plein de malice.

¤~¤~¤

Phillip Harker ne peut pas s'empêcher de sourire, retenant même un rire à la réplique de Solveig. Il trempe ses lèvres dans son Jack puis entend la porte du balcon ouvrir puis se refermer fermement. Et son humeur se dégrade tout de suite. Il sait ce qui l'attend s'il sort dehors. Et il le redoute autant qu'il en a envie. Une autre gorgée, un soupir. Puis il se décide, se lève du tabouret et se dirige vers la porte, en saluant les deux jeunes femmes d'un sourire.

¤~¤~¤

Arabella Waldon inspire, expire et ainsi de suite l'air frais. Elle remonte un peu les manches de sa chemise en plaid détachée, veut sentir la fraîcheur essayer de calmer le feu. Fuck lui, fuck son air de tombeur et fuck tout ce qui l'entoure, bon. Et elle l'entend passer la porte mais ne se tourne pas, regarde vers la foret à la place. Si elle fait comme si il n'était pas là, peut-être qu'il partira.

¤~¤~¤

Solveig Grimsonn étouffe un éclat de rire, décidément, blondinette était tout à fait son style :'' Princesse please, i'll make you beg me for more'' dit-elle en l’entraînant loin du café.

¤~¤~¤

Phillip Harker s'approche de la rambarde, toujours silencieux. Sort son paquet de cigarettes, en glisse une à ses lèvres. Il l'allume, couvant la flamme de sa main pour la cacher du vent, puis expire longuement. Il reste de marbre quelques secondes avant de demander, finalement : "What's wong, Waldon?"

¤~¤~¤

Arabella Waldon reste encore un moment comme ça à claquer gorgée sur gorgée, changer la brûlure de place. "Nothing Harker." dit-elle en tournant la tête vers lui, s'efforçant de le mépriser au mieux. "What are you doing here anyway."

¤~¤~¤

Phillip Harker se retourne pour faire dos à la balustrade et vient s'y asseoir d'une demi-fesse. Il continue de fumer en silence, songeur et peut-être un peu apeuré. Il reprend au bout d'une minute de silence : "Following you."

¤~¤~¤

Arabella Waldon fronce des sourcils, perplexe face à sa réponse, chose qu'elle noie d'une autre gorgée, sa main appuyée sur la rambarde se serrant. "Yeah, since you don't have anyone else to follow anymore." elle se tait aussitôt, mord sa langue. La rousse en a trop dit. "Leave me alone, Harker."

¤~¤~¤

Phillip Harker roule les yeux sans s'en cacher lorsqu'elle lui répond qu'il n'a plus personne d'autre à suivre de toute façon. "For fuck's sake, Waldon." Il tire une taffe de sa cigarette puis enchaîne, le ton tout de suite un peu plus rude : "No, I won't leave you alone." Il se laisse glisser en bas de la rambarde de pierre et s'approche de la rouquine de deux pas. Caresse sa nuque des yeux : "I want to know why you have a shitty attitude with me right now."

¤~¤~¤

Arabella Waldon soupire. Bien sûr qu'il ne partira pas, ne lui foutra pas la paix. Elle baisse la tête et la relève ensuite, comme pour se libérer d'une tension. "Well, maybe that means everything's going back to normal, shitty attitudes and all." lance-t-elle en buvant une autre gorgée. "Isn't that good news?"

¤~¤~¤

Phillip Harker sent sa mâchoire se serrer fermement, endurant les mots d'Arabella qui l'atteigne un peu trop fort. Il avale une grande gorgée de Jack, vidant ainsi son verre, et éteint sa cigarette sur la pierre. Le silence, encore, toujours. Puis ses doigts se referment sèchement autour du poignet de la rouquine, il la force à se retourner, plongeant son regard amer dans le sien : "What the fuck is your problem, huh?"

¤~¤~¤

Arabella Waldon se sent retournée brusquement, son poignet enserré et serre les dents, se défaisant de sa poigne tout en crachant avec une colère qui n'en finit pas d'augmenter : "Nothing! There's no problem, nothing wrong, now stop asking questions!" J'ai pas envie de te répondre. Pax j'ai le prétexte de la détester, mais l'autre inconnue, non. La rousse plante son regard dans le sien.

¤~¤~¤

Phillip Harker soutient le regard de la jeune femme avec toute l'amertume et le souci du monde. Un panique sans nom, une colère bouillante. Il s'approche encore d'elle, malgré lui, et pointe son doigt vers elle en guise de menace : "Don't fucking lie to me, Waldon."

¤~¤~¤

Arabella Waldon pince les lèvres. Elle n'aime pas céder et quand elle le voit elle veut céder, mais il l'enrage tellement. "Why the fuck do you want to know?! I-I'm not lying!" C'est un mensonge mais mauvais comparé à ses standards, mais elle ne veut pas, elle se retient encore, espère ne pas avoir à cracher le morceau.

¤~¤~¤

Phillip Harker laisse le silence reprendre sa place. Autour d'eux, en lui. Ses yeux, toutefois, expriment entièrement le désordre qu'est sa tête. Il s'approche plus encore d'elle. la pousse de ses jambes, l'emprisonne de son torse alors que ses deux mains reprennent en leurs paumes ses poignets qui semblent si fragiles. Les serre, alors qu'il se penche vers elle, ses lèvres effleurant son oreille pour qu'il y murmure. Et bien que son ton se veloute d'un certaine sensualité, l'essence en reste profondément agressive et colérique : "Because I want to see you collapse."

¤~¤~¤

Arabella Waldon peut clairement sentir son coeur battre rapidement, irrégulièrement, comme toutes ses pensées, ses envies. Elle tente de contenir les frissons qui remontent contre sa peau et ses yeux se remplissent d'eau quand elle l'écoute, avant d'essayer de le repousser. rageuse. "Stop that! You fucking bastard, just go find another bitch to fuck and let me GO!" s'écrie-t-elle, sans oser le regarder, trop occupée à se débattre.

¤~¤~¤

Phillip Harker la tient. Fort. Inspire profondément en usant de sa force pour la garder le plus immobile possible. Serre sa peau, endure ses cris de rage. Il recule un tant soit peu le visage, juste assez pour pouvoir la regarder dans les yeux. Puis il affirme, la voix lourde : "You're jealous."

¤~¤~¤

Arabella Waldon s'exclame, spontanément en essayant de se garder un peu de dignité : "No! I'm not godammit!" Elle n'arrive pas à bouger, mais essaye, vraiment, se sentant étouffer à être emprisonnée comme ça par quelqu'un. "I couldn't be jealous and it couldn't hurt me, ok? So you forget that theory, I just can't stand you, simple!"

¤~¤~¤

Phillip Harker reste là, statue de pierre, ferme et inébranlable malgré le feu qui brûle dans ses yeux : "Just admit it. You were jealous back there. Just the idea of me bringing her in my room made you want to break something, hm?"

¤~¤~¤

Arabella Waldon secoue la tête, complètement dans le déni et le regarde, enragée par son attitude, mais aussi blessée des images qui lui reviennent, au fond. "No. I won't for fuck's sake! Let go of me Harker, now!"

¤~¤~¤

Phillip Harker ne lâche pas sa prise, la tenant sans doute plus fermement qu'il ne l'a jamais encore fait. Son torse se presse contre elle, sa poigne sur ses poignets encore plus serrée. Puis il se penche à nouveau, lui soufflant à l'oreille : "Listen to me." Il marque une pause, attend qu'elle soit attentive, qu'il puisse entendre sa respiration frénétique "I know for a fact that if it would have been the other way around, I would have the guys blood on my knuckles. I know for a fact that you're jealous, because I would have completely lost it."

¤~¤~¤

Arabella Waldon aspire l'air un peu plus sèchement en écoutant les paroles murmurées de son boss, mais cesse de se débattre et l'écoute, sans le regarder pour autant. Lorsqu'il termine de parler, ses yeux lavande se redressent aussitôt et se plantent dans ceux de Harker. "Wh-what?" lui qui dit ça, c'était... elle n'arrivait pas à procéder l'idée. "Don't say that. Y-you're lying." est tout ce qu'elle trouve à dire, trop confuse pour trouver autre chose.

¤~¤~¤

Phillip Harker se retrouve complètement fébrile, presque choqué de sa propre réactions, des mots qui viennent de sortir de sa propre bouche. Et qu'elle lui dise qu'il mentait a le don de lui rendre sa fureur. Son étau sur elle se serre, sa mâchoire se barre et son regard s'enflamme : "I'm not fucking lying, Waldon. Don't you dare." Ça lui avait tout pris pour avouer cela, qu'elle doute de lui l'enrageait.

¤~¤~¤

Arabella Waldon se rend finalement compte à quel point elle est coincée, ses poignets lui font mal, elle ne peut plus bouger et lui s'enrage. Son visage pâlit un peu et elle balbutie, confuse et fragile. "I-I'm sorry... I just... let me go, please." demande-t-elle, la voix un peu brisée, elle n'arrive plus à penser, protester ou réagir, elle veut juste respirer avant de se mettre à pleurer comme une cruche.

¤~¤~¤

Phillip Harker laisse la supplication de la rouquine lui résonner aux oreilles encore quelques secondes avant que, subitement, il se recule, lui lâchant les poignets par la même occasion. Et à l'intérieur de lui, c'est la panique totale. Sa propre respiration devient effrénée, sa gorge se serre. Il vient s'accouder à la rambarde puis dit dans un grognement qu'il tente de contrôler : "We're fucked."

¤~¤~¤

Arabella Waldon attrape l'un de ses poignets et le masse, instinctivement, avant de passer ses mains dans son visage. La voix d'harker lui parvenant aux oreilles et lui provoquant un rire sans joie. "Basically, yeah." puis elle hésite une seconde, de peur de ce qu'elle s'apprête à dire, mais il faut qu'elle le dise, même si juste d'y penser, ses entrailles se tordent. "I really want to tell you I could get the fuck out of your life, leaving the Bloody Ghoul and everything but... I can't do that, I don't want to. Damn fucking it." Elle regrette aussitôt d'avoir parlé et regarde la porte avec l'envie de fuir les conséquences.

¤~¤~¤

Phillip Harker passe presque rageusement ses mains contre ses cheveux et sa nuque. La respiration difficile, la gorge serrée, c'est trop pour lui. Puis sa voix, ses mots, un autre coup de couteau droit au ventre. Il aurait envie de disparaître. Mais au lieu de cela, il s'assied. À même le sol, le dos contre la pierre et la tête prise entre ses mains. Il s'en tire les cheveux. Ses idées se violentent et se bouscule, Et dans ce chaos, il murmure : "I wouldn't let you anyways."

¤~¤~¤

Arabella Waldon regarde Phil, avec l'envie de le rassurer, de s'excuser, de l'embrasser. Et en même temps une boule dans son ventre lui fait peur, la fait le regarder en se demandant : Oh no, what the fuck did we just do. Digne de quelqu'un qui vient de faire une gaffe. Elle quitte la rambarde, marche et en reprenant sa bouteille de whiskey. "I feel like I should do something but.. what the fuck." Elle le regarde, se laisse glisser le long du mur l'autre côté du balcon, en face de lui. Kiss me, make me shut up, please.

¤~¤~¤

Phillip Harker ferme les yeux. Il tente de se calmer, au meilleur de ses capacités, autant que ses émotions lui permettent de le faire. Mais il échoue. Les souvenirs se mêlent à l'amertume sucrée du moment, lui emplissent la tête et le coeur d'une cire chaude qui blesse autant qu'elle rassure. Le regard du jeune homme se crispe tristement, comme on pourrait le voir sur quelqu'un qui s'apprête à pleurer. Mais ses joues restent sèches, autant que sa gorge violemment serrée. Il ne pouvait même pas la regarder. Il allait perdre la tête. "I shouldn't have kissed you during that costume party.", souffle-til. Marque une pause, se déchire "But I was too high, and you were too pretty. And now, it's just... Unbearable. With our without you."

¤~¤~¤

Arabella Waldon replie ses genoux, un peu écartés, s'accoude dessus et baisse la tête. Elle l'écoute et son coeur se serre. Autant par regret elle-même que par douleur de le voir regretter. C'est invivable, il a raison. Elle boit une gorgée de whisky, puis s'appuie de ses jambe pour se redresser juste le temps d'étendre le bras et la poser un peu plus loin devant lui avant de se remettre en place. "I really want to regret, but each time I do, it hurts. I really am fucked up, I should really regret all of this and wish it never happened." Elle balance la tête vers l'arrière, yeux clos, échappe une larme qu'elle sèche aussitôt.

¤~¤~¤

Phillip Harker ose finalement lever les yeux lorsqu'il entend Arabella poser la bouteille de whisky devant lui. Il la prend sans hésiter, en vole une grosse gorgée au goulot. Et c'est lorsqu'il la dépose qu'il voit une larme glisser sur la visage d'Arabella, qu'elle essuie presque instantanément, "Please don't cry.", souffle-t-il, presque suppliant, bien que son ton reste grave.

¤~¤~¤

Arabella Waldon l'entend, mord sa lèvre inférieure, essayant vraiment de ne rien dire de plus, mais c'est trop tard de toute manière, les valves sont ouvertes et si elle ne peut pas pleurer, elle va parler. "I don't want it either Phil. But I'm tired, I don't know where to go, it's always that tug of war between rushing in your arms or running away. And I'm not even sure I dislike that." sa voix est brisée, tremblante et elle rabaisse à nouveau la tête pour le regarder. "I feel like I'm walking in a mine field, and it's so fucking thrilling."

¤~¤~¤

Phillip Harker l'écoute, la regarde, la trouve détestable autant que magnifique. La tension dans son torse et ses épaules en est presque douloureuse alors que le feu de rage et de désir lui brûle la peau. Il ne la quitte pas des yeux. "It's like standing right at the end of a cliff. And you keep wanting to back down but you can't. You wanna know what the fall feels like, even if you might break your neck."

¤~¤~¤

Arabella Waldon a une respiration calmée, mais aussi approfondie et elle l'écoute parler, se sent étrangement soulagée de voir ses pensées exprimées par quelqu'un d'autre, par Phil. L'envie de briser la distance lui reprend à nouveau, mais cette fois pour l'embrasser plutôt que pour le frapper. "And sometimes, you even forget that you'll ever crash, but when you snap out of it, you're scared of what just happened."

¤~¤~¤

Phillip Harker hoche la tête lentement, sans la lâcher des yeux. À peine, peut-être, lorsqu'il vient prendre une autre gorgée de whisky. Mais il retrouve vite le lavande de ses iris. Déchiré de la tête au coeur. Il garde le silence, la mâchoire tendue puis, au bout de deux minutes, il expire ces quelques mots : "It's fucking terrifying."

¤~¤~¤

Arabella Waldon le regarde, elle ne sait plus quoi faire, n'a plus la bouteille pour s'empêcher de se jeter sur lui, mais arrive quand même à ne pas le faire. Il souffle ses paroles et elle aurait presque sourit, juste de sentir qu'il avait peur, lui aussi. " But it'll keep happening, and we'll still stand on that fucking edge. I just... I can't stand the rage I felt earlier, makes me go so fucking mad."

¤~¤~¤

Phillip Harker passe machinalement sa langue sur ses lèvres. Une lourdeur douloureuse s'installe dans ses membres, empirée par le picotement d'une énergie violente et torrentielle qui menace d'éclater. Son torse en tremble alors qu'il prend une autre gorgée de whisky. Pose la bouteille devant lui. "It's only gonna get worse." Un rire qui frôle le désespoir et la démence passe ses lèvres alors qu'il lève les yeux au ciel, ses doigts se serrant sur la peau de son cou : "I could beat the fuck out of you right now. I could break something, fucking throw myself off this balcony. Just as much as I could hold you and kiss you, taste your lips for hours on end."

¤~¤~¤

Arabella Waldon réagit au quart de tour dans toute sa confusion. "Try to throw yourself off that blacony and I swear I'll stop you just to smack you." Elle le regarde un moment puis lâche un rire nerveux, au bord de la crise de nerf même. "It's too fucked up, I should just go back to my room..." mais elle ne bouge pas, parce qu'elle a envie de l'embrasser, de goûter sa peau et arracher ses vêtements. Parce qu'elle est tordue.

¤~¤~¤

Phillip Harker endure le silence, une fois de plus. Même si Arabella parle. Le silence lourd dans sa tête, finalement. Il ne veut pas y penser. Il a trop peur. C'est donc après avoir pris une gorgée de whisky, en la regardant droit dans les yeux une dernière fois qu'il se lève "I still fucking hate you, Waldon." Il se penche vers lui, attrape fermement sa mâchoire d'une main et l'embrasse avec une colère et une passion qui ne mentent pas. Il mord ses lèvres puis se redresse avant de rentrer dans le café étudiant pour se sauver vite vers sa chambre. Pour se shooter, le plus vite possible.

¤~¤~¤

Arabella Waldon soupire de surprise contre les lèvres de Phil, profitant ces quelques secondes de baiser, mais ne le retenant pas, de peur, d'un reste de jalousie. Puis il part, elle se retrouve seule et n'a même pas songé à lui répondre. Ses dents viennent prendre sa lèvre inférieure, la mord , la chaleur de Phil lui marquant toujours cette peau sensible. Après un autre moment elle se lève, attrape le reste de whiskey, puis dans le café ses affaires, avant de sortir, terminer la bouteille et aller abandonner son sac dans la chambre. Ce soir, pas de rêves, pas de songes, juste la forêt, courir, fuir.

_________________

I hate mirrors
“ Because in the mirrors I can see what's really going on behind me while I'm not looking. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

19. One foot over the edge [Insta-rp] [Phil&Ara Ft. Solveig et Alecia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Agnar.d.Edge[terminer]
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» [Foot en Herbe] Christian Gourcuff, qui s'y frotte s'y pique !
» Boycott de l'équipe de foot israélienne
» Présentation de la Ligue-1-foot-business-couleur-orange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bâtiment de St. Barnaby :: Deuxième étage :: Le Sor-THÉ-lège :: Le balcon-